Logo Compta Online
IPaidThat pour les experts-comptables

Période d'essai de deux ans : le CNE

5
6 728
0
5 réponses
6 728 lectures
0 vote

-titin-
Profil-titin-
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 3 votes
popupBulle tail
Profil


Ecrit le: 16/08/2005 00:32
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour

En discutant avec un ami stagiaire expert comptable, plustôt ultra-libéral, on a evoqué vaguement la période d'essaie de deux ans. Curieusement personne n'en parle sur le forum, pourtant c'est un changement important, et qui n'est pas sans conséquences. D'après mes sources, cette période d'essai ne concernent pour l'instant des petites structures à effectif réduit ne dépassant pas les 20 salariés.

A mon avis, certains cabinets vont chercher à devenir des petites divisions de moins de 20 salariés. Par exemple, un cabinet de 30 personnes, scinder en deux petits cabinets de 15 personnes, résultat : le cabinet peux profiter de cette loi (prise par ordonnance).

consequences pour le salarié :

- durant deux ans, le salarié est alors plongé dans l'incertitude
dans un tel climat de doute, le salarié va alors chercher à épargner, il va alors ralentir sa consommation. On tombe alors dans un cercle (connu par tous), baisse de la consommation, baisse de la production et evidement une montée du chômage

- Aucuns banquiers n'acceptera durant cette période de deux ans
de commencer un emprunt pour le logement ou autres dépenses, le salarié connaitra alors une situation de précarité.

- durant ces deux ans, l'employeur peut mettre dehors le salarié sans lui verser des indemnités de précarité, mais surtout l'employeur n'a pas à justifier son choix, vous pouvez donc vous retrouver sans emploi du jour au lendemain pour une raison non valable, ce qui peut engendrer certains abus...

- seul point positif, le salarié est libre de quitter son emploi sans explications

je fais appel aux lumières de Patrick mais aussi à vous, pour me donner votre point de vue sur le sujet.
gof
Profilgof
Expert-comptable Indépendant
  • 84 - Vaucluse
 
  • 37 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-comptable Indépendant


Re: Période d'essai de deux ans : le CNE
Ecrit le: 16/08/2005 08:19
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je crois que vous avez de mauvaises informations sur ce contrat. Vous avez des informations concernant le CNE sur le site de l'ANPE.

Votre vision des choses est très "française". Le salarié est forcement spolié. Il s'agit d'une avancée importante dans notre droit du travail qui a besoin d'un "petit coup de karcher". Le salarié voit ses droits se renforcer petit à petit.
Il est vrai qu'il y a une incertitude sur l'embauche à la fin des deux ans. Mais c'est le cas également des contrats d'apprentissage, de professionnalisation. Avant, il y avait le contrat de qualification. Dans l'absolue, cela ne change rien.

En revanche, le coté positif, que ce soit pour le salarié ou pour l'employeur, est qu'il peut changer d'orientation en cours de contrat. On peut se tromper sur la personne ou sur l'emploi. Le CNE permet ce changement.

Je vous conseille vivement de consulter la fiche de l'ANPE qui est assez bien faite.

Cordialement
Poseidon86
ProfilPoseidon86
Expert-Comptable
  • 86 - Vienne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 82 votes
popupBulle tail
Profil

Expert-Comptable



Re: Période d'essai de deux ans : le CNE
Ecrit le: 16/08/2005 09:46
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Voici le lien vers la fiche ANPE du nouveau CNE :
anpe.fr/actualites/affiche/aout...s_cne_5388.html

Si ce n'est pas de ce lien que Gof veuille bien me le dire pour que je le change.

Cordialement.



--------------------
Cabinet B.D.A. Experts-Conseils
29 Avenue Victor HUGO - B.P. 79
79102 THOUARS CEDEX
Scoubi
ProfilScoubi
  • 59 - Nord
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 6 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son site Internet


Re: Période d'essai de deux ans : le CNE
Ecrit le: 16/08/2005 09:52
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Je pense que ce contrat peut etre une bonne chose pour faire rerentrer des chomeur sur le marché du travail.
l'idée n'est pas bete du tout car avec cette methode on espere que les employeurs vont embaucher avec un minimum de craintes des chomeurs.
car actuellement on voit beaucoup de personnes qui travaillent quelques mois et apres a la fin de la periode d'essai sont licencié apres ils restent un moment inactif a toucher les assedics (mon pere est dans ce cas il a +50 ans) c'est pas bon pour leur morale, alors je pense qu'un contrat comme il est sur engendrera des abus et on sait que dans notre profession certains EC aiment jouer avec la loi (Heures supp par ex.) donc il aurait etait préférable de mettre des gardes fous, ca va peut etre venir on ne sait jamais.
alors pour conclure, si ce contrat permet a une partie de la population de retrouver un emploi et un salaire et donc une fierté, car arretons le cliché des gens qui restent chez eux bien content de toucher les assedics, pendant une periode comme ca le moral est au plus bas car on ce sent inutile donc il est vrai que j'attend beaucoup de ce contrat,
il n'est pas interdit de rever
Boris
ProfilBoris
Fiscaliste en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 22 votes
popupBulle tail
Profil
Fiscaliste en cabinet


Re: Période d'essai de deux ans : le CNE
Ecrit le: 16/08/2005 10:11
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour.
Histoire d'apporter ma contribution à ce sujet brûlant, je vais replonger quelques années en arrière et me rappeler un cours de droit social que j'avais eu lorsque j'étais étudiant.
Le professeur avait commencé par sonder la classe en nous demandant ce que nous pensions du droit social français.
A la quasi-unanimité, en bons apprentis capitalistes que nous étions et forts de la lecture de revues de vulgarisation économique, nous avons répété les discours maintes fois entendus (et jamais assimilés), à savoir que le système français est rigide, qu'il constitue un frein à l'emploi, que nous sommes dans une économie planifiée etc.
Il nous a ensuite démontré qu'en dépit des protections qui existent, il est en réalité très facile de se séparer d'un de ses employés.
En effet, imaginez une personne ayant une famille à charge et à qui son employeur lui dirait du jour au lendemain qu'il n'a plus besoin de ses services, sans que cette personne n'ait fait la moindre faute ou que la situation économique ne justifie son licenciement. Compte tenu de la durée des procédures, l'employeur n'aurait, au bout de quelques mois, aucune difficulté à faire accepter à son ex-salarié aux abois une transaction pour un coût sans doute moindre à celui qu'il aurait encouru en le conservant.
D'ailleurs la plupart d'entre vous ne peut ignorer les "ficelles" qui permettent de contourner la législation que les entreprises ont toujours considéré avec une certaine souplesse (regardez l'exemple de certaines industries qui ont défrayé la chronique il y a quelques mois en usant et abusant des contrats d'interim).
Bref, nous pouvons en conclure que le droit social se veut certes protecteur mais il s'agit souvent d'une couverture plutôt théorique qu'utile pour le salarié.
La création d'une période d'essai prolongée de 2 ans ne fera finalement que donner un peu de contenu légal à des pratiques, parfois contestables, qui avaient déjà cours auparavant et procurer un peu de souplesse, bienvenue d'ailleurs, pour des petites structures fragiles parmi lesquelles on trouve les cabinets comptables indépendants.
59micka
Profil59micka
Expert-Comptable salarié en cabinet
  • 59 - Nord
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 24 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable salarié en cabinet


Re: Période d'essai de deux ans : le CNE
Ecrit le: 16/08/2005 21:44
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Le problème dans ce CNE est qu'il créé encore des inégalités entre salariés de petites et de grande taille, générallement dans les grosses structures les salaires sont plus élevés.
Mais il est vrai que le droit du travail francais est trop rigide.
Mais ce que personne ne dit c'est qu'en 2007, il y aura de nouvelles élections pour les présidentiels et qu'une personne (dont vous devinerez facilement l'identité) souhaite intaller le modèle anglo-saxon. C'est à dire plus de CDI.
Je ne dit que je suis contre ni pour d'ailleurs mais s'il a pour effet de réduire le chomage comme en Grande bretagne, je dis oui car pour moi ce qu'il changera la donne, c'est que les personnes peu qualifié ne seront plus chomeurs mais feront des petites boulots par si par la (ok c'est pas toujours marant).
Mais ce qui compte c'est que pour moi, il y a aura moins de chomeurs donc plus de consommation. Et les salaires vont augmenter car aujourd'hui on vous dit, si vous n'êtes pas content, y'a 10 % de chomeurs qui attendent. Voilà.
Pour ce qui est des emprunts, ce sera aux banques d'agir autrement. D'après une étude très récente, j'ai entendu dire que les banques francaises étaient ceux qui prenaient le moins de risque en Europe.
Bien entendu, si le chomage ne baisse que de 2 à 3 % c'est inutile.
Retour en haut









Retour en haut
Revue Fiduciaire
Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer