Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Le parcours du jeune diplômé



7 réponses
3497 lectures
Posté dans le forum Les Experts-Comptables en cabinet
Message écrit le: 01/07/2007 23:36
Dedel

Diplômé d'Expertise Comptable
Messages: 5
Inscrit le: 25/05/2006


Bonjour,

Fraîchement diplômée, je suis actuellement salariée d'un cabinet et réfléchis à l'avenir.

J'aurais souhaité que d'autres experts-comptables me fassent partager leur parcours après l'obtention de leur diplôme (installation, prise de participation, départ en entreprise...).

Par avance, merci,

Message écrit le: 03/07/2007 08:41
Patrick

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 741
Inscrit le: 12/04/2003
Région: 74 - haute-savoie


Bonjour,

Regardez bien sur le forum beaucoup de choses ont été dites.

Personnellement suite à l'obtention du DEC, j'ai quitté immédiatement la profession ( principalement par dégout de mes divers patrons, bien que le travail ne me déplaisait pas), pour faire de l'enseignement comme vacataire puis comme agrégé.

Et 10 ans plus tard, par lassitude de l'enseignement, j'ai monté mon cabinet tout en gardant mon poste de prof agrégé par sécurité.

Voilà, j'ai remarqué qu'il y a beaucoup d'aller retour entre entreprise et cabinet chez les dipômés d'expertise-comptable, et c'est heureux de ne pas être enfermé à vie dans une structure...

Patrick

--------------------


Message écrit le: 03/07/2007 09:38
Kitou

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 90
Inscrit le: 27/06/2006


Bonjour,

Le week end dernier avait lieu à Paris le rassemblement CJEC/ANECS "Les estivales" au cours duquel nous avons pu assister à des tables rondes et des ateliers sur l'installation, l'acquisition de clientèle, le parcours de l'inscription, etc...
Merci aux organisateurs car c'etait vraiment trés intéressant de discuter avec des personnes qui étaient passées par là avant nous.
Et pour ceux qui n'étaient pas là, il était indiqué pendant le forum que les enregistrement des tables rondes et les slides des ateliers seraient mis en ligne sur les sites de l'ANECS/CJEC.
Bonne continuation

Message écrit le: 09/07/2007 16:47
Olivier94

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 18
Inscrit le: 04/10/2006


Bonjour, je vais vous faire part de mon parcours et vous dire ce que j'en ai tiré.

Salarié dans un cabinet racheté par un homme d'affaires (expert comptable mais avant tout homme d'affaires), j'ai rapidement senti l'ambiance se dégrader en raison de la recherche effréné de productivité par la nouvelle direction. J'ai donc pris mes cliques et mes clacs et négocié mon licenciement en septembre 2005 une fois mon stage terminé. J'ai pris quelques mois sabbatiques pour préparer mon DEC à la session de novembre 2005.

Manque de bol je l'ai raté. Pour la petite histoire, j'avais déjà le grand oral avec juste 10. Je trouvais cette épreuve aléatoire et j'appréhendais de la repasser. Je me suis donc dit que j'allais préparer "à fond" (notamment grâce à l'ASFOREF) l'écrit. Ca n'a pas été suffisant. J'ai donc repassé les trois épeuves à la session de mai 2006 où j'ai enfin décrocher mon DEC grâce au grand oral...

Entre temps j'ai fait une mission d'intérim en cabinet avec une perspectives d'association. J'ai choisi l'intérim car ce statut permet de rester inscrit aux ASSEDIC. Manque de chance en précisant un peu les choses, l'association s'avérait plus lointaine que ce que j'avais compris...

Je ai donc décidé de ne pas être embauché dans ce cabinet en CDI. Une fois le DEC en poche j'ai créé mon cabinet, j'avais un peu anticipé en trouvant environ 200 heures d'enseignement. J'ai donc monté en septembre 2006 mon EURL d'expertise-comptable soumise à l'IS qui me permet de maintenir mes ASSEDIC pendant 15 mois.

Une fois à mon compte j'ai contacté les cabinets d'intermédiaires. Autant être franc le profil jeune diplômé avec peu d'apport les intéresse peu (ils sont payés au % sur la valeur des parts (ou du fonds) cédés). En 12 mois je n'ai eu que 2 propositions dont une totalement inacceptable comme l'a confirmé à mot couvert le collaborateur de cabinet d'intermédiaire. Autant ne pas compter exclusivement sur cette voie donc.

J'ai profité de mon installation pour rechercher de la sous-traitance en contactant les confrères avec qui j'avais travaillé en tant que salarié. Et là la chance m'a souri, l'un deux m'a dit vouloir lever un peu le pied en me cédant la moitié de ses parts (ils sont trois associés et le cédant fait la moitié du CA et des actions).

Je collabore en sous-traitant avec ce cabinet depuis septembre 2006 à 4/5 (pour me permettre d'assurer mes cours). Pour l'instant tout se passe bien, nous avons signé un projet de cession de parts et nous pensons sauter le pas au 1er trimestre 2008. Mon EURL encaisse les dividendes qui vont me servir d'apport puisque bénéficiant des ASSEDIC, je ne prends aucune rémunération sur ma société.

Je pense qu'avec un peu d'audace et de chance, l'installation est tout à fait envisageable. Ayons à l'esprit que nos clients prennent en général des risques plus importants que nous car la rentabilité de l'affaire rachetée est moins élevée.

Voilà une expérience parmi d'autre.

Bon vent à tous.

Olivier94

--------------------


Message écrit le: 09/07/2007 19:11
Patrick

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 741
Inscrit le: 12/04/2003
Région: 74 - haute-savoie


Bonjour,

Et merci à Olivier pour cette très intéressante intervention ( je crois d'ailleurs que nous avions échangé en privé il y a quelques mois (?)..).

La sous traitance, suivie d'un rachat de clientèle ( avec promesse écrite) est effectivement une excellente solution.

Je constate d'après ma clientèle BNC de professions techniques : architectes, géomètres que le départ en sous traitance est là ausi très présent.

Contrairement aux médicaux qui prospèrent bien souvent dès la plaque posée, mais il est vrai que tout le monde n'a pas la chance d'exercer une profession avec un numerus clausus permettant d'organiser la pénurie...

Finalement, la sous traitance est un bon moyen de se tester et de se connaître mutuellement.

La question est évidemment de bien tomber et d'avoir un peu de chance, mais elle se provoque aussi en multipliant les contacts..

Bonne chance à Olivier et autres jeunes dipômés, l'indépendance à un prix, mais elle le vaut.

Patrick

--------------------


Message écrit le: 18/07/2007 23:18
Erdnaxelagor

Collaborateur sénior en cabinet
Messages: 220
Inscrit le: 24/01/2005
Région: 75 - paris


Citation : Olivier94 @ 09.07.2007 à 16:47
mon EURL d'expertise-comptable soumise à l'IS qui me permet de maintenir mes ASSEDIC pendant 15 mois.

Très bon à savoir....

--------------------


Message écrit le: 31/07/2007 16:44
Art83

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 363
Inscrit le: 15/08/2004
Région: 83 - var


Merci à Olivier94!
Très bien écrit et passionnant....
Je n'en suis pas encore à ce stade, mais j'espère avoir mon propre cabinet et donner des cours!
Cordialement!

--------------------


Message écrit le: 01/08/2007 21:11
Michael78

Expert-Comptable salarié en cabinet
Messages: 208
Inscrit le: 24/09/2006
Région: 67 - bas-rhin


Bonsoir,

je ne suis certes pas encore diplômé, mais il m'arrive de penser à court terme du comment j'envisage de travailler une fois le DEC obtenu. Je me trouve dans un cabinet qui me plaît que moyennement (organisation, petits dossiers classiques, direction déplorable...) mais dans lequel on peut quand même trouver sa place (bonne ambiance entre collègues, grande autonomie (attention c'est à double tranchant !)).

D'autres amis sont désormais installés, d'autres sont partis en entreprise. Que choisir ? je me dis qu'en partant en entreprise, la création par la suite deviens difficile (perte de "réflexes" cabinets, de réseaux clients...) et que s'il y a création, passer du statut d'indépendant à de nouveau salarié en entreprise peut être un passage délicat !

Bref, je vois que pour Patrick, son parcours démontre qu'il est possible de s'installer mais qu'il faut être patient !

Ce sont des questions personnelles mais j'ai l'impression qu'on se ferme la porte quand on choisi une voie par rapport à l'autre ! Je sais bien qu'on nous dis que le diplôme est une bonne passerelle pour plein de choses, mais est si vrai que cela !

Quel est votre sentiment à ce sujet ?

Merci

--------------------


Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/parcours-jeune-diplome-t13344
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer