Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Impressions sur l'écrit du DEC session novembre 2007 ?



26 réponses
11488 lectures
Posté dans le forum Forum DEC
Message écrit le: 12/11/2007 18:26
Lanfeust2001

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 89
Inscrit le: 15/06/2006
Région: 75 - paris


A chaud bien sur !

Message écrit le: 12/11/2007 18:43
Teckila

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 1
Inscrit le: 12/11/2007


Alors, pour répondre à votre question, c'est toujours difficile à dire... essentiellement porté sur le CAC.
Relativement différent des autres sujets, car un seul thème et 8 questions à partir de ce thème principalement orienté déontologie CAC et un peu EC. Et une question sur le traitement comptable de la L.O. d'un CB immobilier... un peu déroutant !
Par contre, j'aimerais savoir si le corrigé sera disponible en ligne... si oui, quand... j'aimerais bien connaître les réponses attendues et voir si je suis à côté ou pas... y a t-il un espoir ou pas !
Merci d'avance.

Message écrit le: 12/11/2007 18:46
Maguelonne

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 11
Inscrit le: 03/03/2003
Région: 75 - paris


Bonsoir,

j'ai trouvé le sujet abordable. J'ai réussi à répondre à toutes les questions alors que je n'en avais pas eu le temps lors de la session de mai 2007.
En gros et rapidement, les réponses que j'ai faite:
Q1.1: Modalités de la récusation des CAC: j'ai parlé trouvé les réponses dans le classeur CAC. Récusation sur demande d'un actionnaire représentant 5%...
Q1.2: Motifs de la décision: Le CAC récusé est associé de la SARL Napoléon.
Q1.3: La demande de récusation si les CAC respectent le code de déontologie: Pas de récusation si pas de juste motif.

Q2: Commentaires sur la nomination des CAC dans les sociétés: Manque un CAC pour sécrétariat Info et assistance (dépassement des seuils). Manque un Co-CAC à la SA car elle devrait établir des comptes conso (dépassement des seuils). Rien vu d'autre.

Q3: Observations que feront les contrôleurs; Alors là il y avait beaucoup à dire sur les nombreuses incomptatibilités, non respect de 10 collaborateurs par associés EC, participation financières interdites...

Q4: Types d'anomalies significatives: Reprise de la NEP 320.

Bon je m'arrête là et je passe la main sinon je vais faire un roman.

Et maintenant concentration sur le mémoire! Bonne chance à tous!


Message écrit le: 12/11/2007 19:07
Valerieexpert

Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
Messages: 3
Inscrit le: 07/11/2007
Région: 75 - paris


Salut,
moi c'était la première année que je le passais, j'ai pas trouvé ça très dure enfin c'était pas technique.
Pour le crédit bail j'ai pas compris où ils voulaient en venir, moi j'ai rien trouvé d'anormale (mais je pense que ce n'est pas correcte). Pour la Q8 je voulais savoir ce que vous avez mis sur les modalités financières. et pour la Q6.2 où voulaient-ils en venir?
merci d'avance pour vos réponses


--------------------


Message écrit le: 12/11/2007 20:08
Bbenoitt

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 4
Inscrit le: 09/11/2005
Région: 27 - eure


Bonjour,
Je voulais également partager mes impressions sur l'écrit d'aujourd'hui,
>Maguelonne, je suis ok avec toi sur le point de la Q1.2 sauf que moi j'ai trouvé pour la raison que Bonnet Blanc (ou blanc bonnet, ah ces Expert-comptables, toujours aussi farceurs lors de la rédaction de leur sujet) avaient fait l'objet d'un rachat de clientèle,
Pour la Q1.3 j'ai dit que normalement ils auraient démissionné (article 30 "tiré toutes les conséquences en me retirant de la vie politique"...oups :s)

Pour la Q2 je suis d'acccord qu'il y a deux cac dans les coptes conso, pour ma part j'ai surtout insisté sur le fait qu'il n'y en avait pas été produits, et spécifié le périmètre conso (SA compta ad-hoc tête de groupe, sec napoléon contrôle exclusif, contrôle notable sur Informatique ad-hoc, et société SARL secrétariat Assistance Ad-hoc en entité AD HOC justement); qu'est ce qu'ils nous en ont fait bouffé du had hoc aujourd'hui!

Q3 j'ai trouvé pareil pour les 10 salariés par Expert, soit un manque de 60 experts associés, rien que ça!
en plus les experts ad-hoc signent les attestations et lettre de missions...

Q4 : j'ai fait un lien avec la question précédente au regard des conséquences sur la responsabilité civile et déontologique de l'expert (risque de blâme ou voire suspension temporaire même définitive) je me demande si je suis pas un peu marseillais pour le coup...

Q5 : j'ai trouvé bizarre qu'ils prennent un prix de vente standard,

Q6 j'ai trouvé que se trouvait à appliquer la NEP 530 (et non pas la 320?) qui n'était pas indiquée dans le mémento audit 2007-2008 mais dans le guide CAC

la 6-2 je suis un peu comme toi Valerie expert ad-hoc, je ne sais pas trop où ils voulaient en venir,

Q7 : pour la levée d'option je trouve unpeu plus d'un million d'euros à réintégrer, et pas d'amortissement dérogatoire,

et enfin pour finir Q8, j'ai trouvé les modélités fnancières correctes car la valeur unitaire de l'action ressemblait à la situation nette, et que cela entraînait dilution du capital, notamment pour notre sympathique victime Gardon (après le Had-hoc, en voilà un autre poisson)

je crois que je vais arrêter sur ce dernier point aussi parce que je suis loin d'être sûr des réponses...

J'ai hâte de vous lire chers collègues (ou peut être confrères, sait-on jamais :)

Benny


Message écrit le: 12/11/2007 22:53
Glou

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 1
Inscrit le: 03/11/2007


Bonjour,
juste une petite info sur la question déontologique ec, j'ai trouvé que le nombre d'administrateur ec devait etre de deux, alors qu'un seul expert comptable est administrateur.
sur la question 8, j'ai répondu sur les vérifications spécifique du cac augmentation du capital avec spréssion du dps, donc avec un rapport spécial du cac
bon courage

Message écrit le: 13/11/2007 14:23
Lanfeust2001

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 89
Inscrit le: 15/06/2006
Région: 75 - paris


Message édité par Lanfeust2001 le 13/11/2007 14:24
Pour ceux qui ont passé mai 2007, cette session est elle :

- plus facile ?
- plus longue à faire ?

Message écrit le: 13/11/2007 15:12
Bbenoitt

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 4
Inscrit le: 09/11/2005
Région: 27 - eure


Bonjour Lanfeust,

Je suis dans ton cas.
J'ai trouvé l'épreuve plus facile que l'autre avec moins de pièges,
niveau longueur pareil voire plus, mais quasiment la même chose

Pourquoi n'as tu pas retenté ta chance cette fois ci?

A+

bon courage à ceux qui passent les Zoro

Message écrit le: 13/11/2007 15:35
Zouzou_12

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 76
Inscrit le: 08/11/2005
Région: 01 - ain


Bonjour à tous
1ère présentation au DEC en ce qui me concerne, et pas de mémoire donc pour l'écrit je rêve pas trop pour le valider...
Mes impressions : j'ai été déroutée par le fait qu'il n'y ait qu'un seul dossier et je me suis laissée manger par le timing donc j'ai pas réussi à traiter toutes les questions et certaines à la va vite.
Pour en avoir parlé avec d'autres après l'épreuve, on s'est trouvé un peu noyer dans toutes les informations données en annexes et parfois on est passé à côté des éléments de réponse...
Sinon difficile de se prononcer, ce que je peux dire c'est que je me suis beaucoup servie du classeur CAC.
Question 4 sur les anomalies significatives : j'ai également parlé du non établissement des comptes consolidés mais je n'ai rien vu d'autre...
Question 5 : je n'ai pas répondu parce que ca me semblait correct, je voyais pas où était le problème. Qu'avez vous dit?
Question 7 : j'ai estimé que l'amortissement dérogatoire n'était pas juste car il aurait fallu décomposer l'immeuble amorti et donc les durées d'utilisation auraient été différentes suivant les composants...
Voilà dans les grandes lignes...

Message écrit le: 13/11/2007 15:58
Maguelonne

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 11
Inscrit le: 03/03/2003
Région: 75 - paris


Bonjour à tous

Et bien pour moi, j'ai trouvé le sujet moins long que lors de la cession précédente.

C'est vrai que le système des 8 questions à la place de nos bons vieux 3 ou 4 dossiers est déroutant mais au final j'ai préféré.
On a toujours affaires aux mêmes personnes et aux mêmes sociétés. Ca fait moins d'énoncé à lire.
Par contre les questions sont plus larges, on est moins dirigé, moins cadré dans notre réflexion. Je pense notamment à la question sur les remarques des contrôleurs ou aux questions sur "donner votre avis sur...". On a vite fait de passer à côté du problème, surtout vu le nombre d'information dont on dispose.

Bbenoit, je crois que j'ai ta réponse sur la non présentation de Lanfeust à la cession de novembre...Regarde sa signature...il est déjà diplômé le chanceux!

Zouzou c'était quoi déjà la Q5?

A+


Message écrit le: 13/11/2007 16:22
Meitsme

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 6
Inscrit le: 13/11/2007
Région: 73 - savoie


Salut à tous !

Perso, j'ai préféré ce système d'un dossier unique. Je le trouve bien plus professionnel que plusieurs dossiers, cette dernierère possibilité pouvant paraître peut-être trop scolaire.

First time pour moi, donc l'impression d'une épreuve longue et fatiguante ... complètement différent de quand vous refaites les annales tranquillement chez vous ... ;)

Par contre ... je commence (juste ...) à avoir peur en lisant vos réponses, car pour moi, la tête de groupe est la SARL qui se trouve au dessus, la SA ayant bien des propriétés d'une entité Ad-hoc. Je ne sais plus ... J'ai posé la question à deux personnes qui font de la conso comme moi, et ils me disent tous deux également que c'est la SARL, surtout depuis la LSF qui dit que la consolidation n'est plus conditionnée à la détention de capital (entre autres).

J'aimerais bien avoir votre sentiment ... Mais bon ... c'était la première fois et vu les taux de réussite ... looool...

A bientôt et au plaisir de vous lire.

Message écrit le: 13/11/2007 19:14
Cosme

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 1
Inscrit le: 13/11/2007
Région: 66 - pyrénées-orientales


Salut,

J'ai considéré comme toi que la SARL est tête de groupe et que l'entité ad hoc est la SA.
Si on n'intègrait pas la SA dans le périmètre de conso du groupe dont la SARL est tête de groupe, le groupe du fait des seuils n'a pas l'obligation de consolider.
En intégrant la SA comme entité ad hoc, le groupe est dans l'obligation de consolider et donc de nommer deux CAC et deux suppléants au niveau de la SARL.
Je pense que la participation de 0,08% de la SARL dans la SA permettait au groupe avant la LSF de déconsolider la SA qui représente quand même la principale activité . Il me semble que le règlement 99 02 a été modifié pour intégrer ces entités dans le périmètre de consolidation.

Mais au vu des posts, je m'interroge sur le périmètre du groupe.

Cosme

--------------------


Message écrit le: 13/11/2007 19:39
Meitsme

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 6
Inscrit le: 13/11/2007
Région: 73 - savoie


Et bien COSME,

je suis un peu rassuré par ta réponse !! Je vois que je ne suis pas le seul ... je finissais par avoir de gros doutes sur la questions ... Je te rassure, j'en ai toujours ... ;)

J'ai un de mes associés qui m'a dit il sous peu que c'était évidemment la SARL ... Il me demandais si je m'étais vraiment posé la question ... ;))))) Et ben oui, et je me la pose toujours !!

Mais bon, alea jacta est ... de toutes manières c'est peut-être que 0,25 points ... donc ça ne reste que mineur ... du moins, c'est ce que je me dis intérieurement :))))) Tu sais ce qu'on dit ? C'est N/S ca passe en dessous de notre seuil de signification ... looool

Bien à toi.

Message écrit le: 13/11/2007 21:22
Celine 42

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 3
Inscrit le: 09/11/2007
Région: 42 - loire


Bonsoir à tous,

J'ai lu vos messages avec grand intérêt et je m'interroge sur vos réponses à la question 2 :
- Pour ceux qui ont considéré la SA comme tête de groupe, à mon sens, il n'y a pas lieu d'établir des comptes consolidés car il faut dépasser les seuils sur 2 exercices successifs pour en avoir l'obligation. Or la filiale a été acquise le 1er déc 06 donc le 30/09/07 constitue une première clôture => donc pas de conso ? qu'en pensez vous ?

- Pour ceux qui ont mis la SARL tête de groupe, j'aimerais connaître votre appréciation d'une filiale ad-hoc dans un tel cas ?

Pour la question 7 : j'avoue que j'ai dû tombé dans le piège car je n'ai trouvé aucune anomalie de traitement, alors si quelqu'un veux bien m'éclairer ?

Voilà;
A +
et bon courage pour le mémoire et l'oral

--------------------


Message écrit le: 13/11/2007 21:43
Plum2bizon

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 3
Inscrit le: 19/11/2006


Message édité par Plum2bizon le 13/11/2007 21:44
Bonsoir à tous,

Pour ma part, je considère que la tête de groupe est la SARL car la direction exerce une influence notable sur tout le groupe qui dépasse les seuils pour N et N-1.

Concernant la question sur le crédit bail, j'ai pas trouvé d'anomalies, ils ne cherchaient peut etre pas à nous piéger !

Concernant l'augm. de capital, je trouve que le prix est très faible : clientèle négociée à 0.2 CA HT ca semble loin de la norme.

Concernant les TEC valorisés au Prix de vente, ça me semble pas possible dans la mesure où une mission non achevée n'est pas vendable en l'état. Pour moi doit etre valorisé selon méthode de l'avancement.

Voila pour toutes mes impressions. Personnellement, j'ai passé l'épreuve de novembre 2006 et je trouve que cette session était plus abordable. Les résultats confirmeront-ils mes impressions ?

Bonne chance à tous !

--------------------


Message écrit le: 13/11/2007 23:28
Maguelonne

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 11
Inscrit le: 03/03/2003
Région: 75 - paris


Personnellement ça me dérange de considérer la SARL comme tête de pont et de dire que la SA est une entité ad'hoc qui est intégrée globalement car cela suppose donc qu'elle est sous contrôle exclusif de la SARL...Or une société d'expertise comptable sous contrôle d'une société qui n'est pas elle-même une société d'EC et CAC et qui est en plus dirigée par Martine Leclavier qui n'EST pas EC??
Je trouve ça très génant non? Intégrer une société d'EC dans un groupe qui fait dans l'agence immobilière, le secrétariat et la vente de matériel informatique?

D'autre part, il me semble que pour établir des comptes consolidés il suffit de dépasser les seuils 1 seule fois et pas 2 comme par exemple pour la nommination d'un CAC dans une SARL. A l'inverse pour ne pas établir de comptes consolidés, il faudra que le groupe ne dépasse pas pendant 2 exercices les seuils.
L'exercice allant d'octobre 2006 à septembre 2007, la première consolidation aurait due avoir lieu pour le 30/09/2007.

A lala on tous se stresser jusqu'au 11 janvier prochain avec cet écrit ;)

Bonne soirée!

Message écrit le: 14/11/2007 11:13
Valerieexpert

Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
Messages: 3
Inscrit le: 07/11/2007
Région: 75 - paris


Hello les futurs confrères, et consoeurs
J'ai lu attentivement toutes vos réponses, moi je suis restée sur la tête de groupe SARL et j'ai indiqué que les seuils n'étaient pas dépassés... mais je suis pas très calée en conso.
Personne ou quasiment personne n'a parlé de la Question 6 je voulais savoir si dans la question 6.1 le commissaire aux comptes est il obligé de reourir à ce type de méthode ? vous avez compris dans le mot méthode plutôt le sens "sondage" ou le sens "statistique" et pour la question 6.2 qu'avez vous répondu ? je n'ai pas trop su quoi mettre à part utiliser un logiciel type EXCEL pour la fonction tri.
Merci d'avance pour vos réponses, et bon courage pour la suite

--------------------


Message écrit le: 14/11/2007 14:20
Bbenoitt

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 4
Inscrit le: 09/11/2005
Région: 27 - eure


Bonjour à tous,

je n'ai pas vraiment tout compris dans votre approche sur les comptes conso

j'aurais cru que la SARL était la tête de groupe, que le périmètre intégrait la sarl en dessous détenue à 85%, la sarl détenue à 25% ainsi que la sarl non détenue diretement (secrétariat assistance) car entité ad hoc.

Je vois pas pourquoi la SA serait tête de groupe et ad hoc?

Cependant comme tu le soulignes maguelonne, intégrer des sociétés dans un groupe d'EC et de CAC ne faisant pas la même activité c'est dérangeant, mais en l'occurence sarl secrétariat est en exercice illégal puisqu'intervient en tant que comptable dans différentes structures

en fait le sujet était super tordu, il y avait trop d'anomalies, je pense que c'est vraiment un cas d'école car autant d'anomalie ne peuvent se produire en pratique

Ne nous décourageons pas

A+

Message écrit le: 14/11/2007 16:03
Celine 42

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 3
Inscrit le: 09/11/2007
Région: 42 - loire


Salut,

Pour la question 6, j'avoue que j'ai été très perplexe. Pour ma part, à la question 6.1 j'ai compris qu'ils parlaient du sondage dans sa globalité, diligence qui fait parti de travaux nécessaire à l'obtention des éléments probants dans le guide de la CNCC.

Pour la question 6.2, là aussi ça a été assez délicat de comprendre ce qu'ils voulaient qu'on réponde... moi j'ai mis EXCEL et AUDITSOFT => mais je ne suis sur de rien.

Pour ceux qui s'interroge sur la date de disponibilité des corrigés sur internet au mois de mai, elles étaient en ligne la semaine juste avant les résultats (histoire de bien flipper car on ne se rappelle plus des réponses que l'on a donné et on stresse pour les notes qui arrive) ; si d'autres personnes en savent plus qu'elles n'hésitent pas !

A+

--------------------


Message écrit le: 14/11/2007 17:33
Geofinance

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 8
Inscrit le: 14/11/2007
Région: 75 - paris


Question 1 :
modalite recusation : 5% et juste motif
motifs : manque d'independance car vendeur
non conforme code deonto (independance et apparence...)
question 2
ben je vois que tout le monde est aller chercher le groupe a consolider et donc un CAC, j'en ai meme pas eu l idee tellement on etait loin des seuils. est ce une reponse juste?
question 3
ratio 10 comptables, les formations non agrées par ordre...il faut en trouver plusiers
question 4
j'ai mis le fonds de commerce et les clients,les en cours, et j'ai oublié le personnel.
question 5
moi j'ai mis que les travaux en cours etait en cout de prod, sauf si c'est des Factures a établir (travaux acceptés par le client) c'est la methode par avancement.
question 6
sondage statistique = hasard. (cf NEP) non obligé mais si erreur : pas d'extrapolation.
ordinateur : excel et IDEA : pour faire des selections au hasard sur des lignes.
question 7
je me suis forcé a trouver une erreur : je met les immo a l'actif pour 1.2M et un derogatoire au passif pour la meme somme.
question 8
le prix semble eloigné des conditions de marche
intention cachée = dilution des mino a moins de 5%
les verif cf norme sur aug capital sans dps sans delegation

je sais pas ce que ca vaut pour cette session mais a chaque fois je me fait avoir au final.
Et vous, vos réponses ?

Message écrit le: 14/11/2007 17:52
Satchee

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 2
Inscrit le: 03/04/2007
Région: 75 - paris


Salut à tous

en effet l'idée du dossier unique est peut-être avantageuse dans le sens où on reste concentré sur les mêmes personnages et les mêmes entités,
cela dit beaucoup d'ambiguité quant au périmètre de conso (SA ou SARL) pour ma part c'était la SA (seuils atteints), aussi beaucoup d'anomalies par rapport au code de déonto OEC, et enfin du technique avec le crédit-bail en fin de sujet (je n'avais plus de forces!);

Bref espéront qu'un effet de compensation avec les 2 autres épreuves nous fera passer la barre, et que les bons esprits nous éloignent de la note éliminatoire!

Bonne chance à tous

Satchee

Message écrit le: 14/11/2007 23:21
Nicor

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 125
Inscrit le: 15/09/2003
Région: 12 - aveyron


Bonsoir,

Compléments par rapport à ce que j'ai fait :

Q2 :
Il me semble que les sociétés sur lesquelles on exerce une influence notable n'ont pas à être prise en compte pour déterminer le dépassement ou non des seuils de consolidation. Même si on les inclut ensuite dans la conso.

Q5 :
Les en-cours sont évalués par rapport aux temps passés par les collaborateurs mais que va t-on facturer : le temps réellement passé ou les plans d'acomptes prévus ?

Q7 :
Pour le crédit-bail, même si il s'agit d'un amortissement extra comptable, il aurait du être fait sur la durée réelle d'utilisation et non sur la durée restante par rapport à l'amortissement initial. (cf instruction fiscale fin 2005). De plus amortissements par composants.

Q8 :
Le bien qui a fait l'objet de la levée d'option d'achat est inscrit au bilan pour une somme bien inférieure à celle résultant de l'évaluation d'un notaire (autour de 140 000 au lieu de 3 180 000 de mémoire). Donc plus value latente à prendre en compte dans la valeur des parts.

Ce n'est que mon avis.

Bonne chance à tous.


Message écrit le: 15/11/2007 14:10
Zouzou_12

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 76
Inscrit le: 08/11/2005
Région: 01 - ain


Pour ce qui est de l'obligation de consolider effectivement 1 année de dépassement suffit (même en ne dépassant plus l'année d'après) pour consolider 2 ans plus tard. Cependant j'ai trouvé dans le mémento comptable 2008 cette information qui m'a fait mettre dans ma copie que la SA devait consolider déjà pour 2007 : §4612 "les groupes créés en N sont, à notre avis exemptés d'établir des consolidés en N dès lors qu'à la fin des exercices N-1 et N-2 ces critères ne sont pas dépassés (il y a lieu de retenir la structure comme à fin N et comme si le groupe existait déjà)."
Personnellement, j'ai considéré la conso entre la SA et le cabinet Corse donc obligation de conso et de co-CAC car dépassement des seuils sur la SA au titre des 3 exercices.

Pour la question sur la récusation, dernière question, j'ai répondu que si les CAC avaient respecté la déonto à savoir vérifier la situation et l'indépendance AVANT l'acceptation de la mission (pour le coup le renouvellement de l'année), il n'y aurait pas eu de récusation!...

Ca me rassure de lire que vous aussi vous avez trouvé ce sujet tordu et plein de pièges bien qu'il semblait séduisant!
Enfin, en ce qui me concerne, je le repasserai l'année prochaine!

Message écrit le: 15/11/2007 22:00
Plum2bizon

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 3
Inscrit le: 19/11/2006


Maguelone,

Perso, je pense que les questions de déonto ne sont pas opposables au code de commerce : on a un groupe, il doit falloir appliquer le code de commerce et consolider même si le caractère illégal au regard du code de déonto est certain.

Plumedebison

--------------------


Message écrit le: 16/11/2007 10:49
Nico75

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 6
Inscrit le: 02/11/2007
Région: 75 - paris


Bonjour,

J'ai considéré la SARL et la SA comme 2 groupes distincts (est ce que la direction de la SA et de la SARL est considérée comme commune du seul fait du lien de parenté ??).
Pour les comptes conso de la SA, j'ai parlé de l'intérêt négligeable (Code de commerce)représenté par les filiales par rapport à l'image fidèle du groupe pris dans son ensemble : donc pas de comptes conso obligatoire donc pas de 2ème cac.

Pour le reste, je n'avais pas vu que le CAC était associé de Napoléon (1er post) !

Pour le prix des parts, je n'ai pensé qu'à évaluer le DPS, sans parler de l'évaluation économique de la société permettant de déterminer la valeur d'une action !

Pour les TEC, il s'agissait pour moi en fait de FAE (méthode de l'avancement) : seul le terme était faux dans l'exposé : remplacer TEC par FAE (je crois !)

Comme d'hab, beaucoup de vrais, de faux et de vrais faux pièges !

Wait and see...

Message écrit le: 19/11/2007 11:59
Vinie

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 14
Inscrit le: 10/09/2007
Région: 13 - bouches-du-rhône


Message édité par Vinie le 19/11/2007 12:05
Salut à tous,

J'ai également passé l'écrit et là encore les noms des intervenants du sujet concus par les concepteurs sont dignes d'eux. Le nom de Grimm et Perrault notamment avait été choisi lors de la session de mai 2003. Pour les réponses j'ai des propositions à faire :

- incompatibilité de Blanc Bonnet car vente de leur clientele expertise comptable (on pourrait assimiler à l'appartenance d'un réseau).
- pour les contrôles par Ordre : pas assez d'EC, LM signées par des non experts comptables, un adm non ec de trop (pas 2/3 pas assez de formation par EC...et surement d'autres
Q 6.1 : c'est la NEP 530 sur les statistiques.
-Q 6.2 : je pense que les concepteurs voulaient qu'on dise qeu l'on pouvait utiliser l'ordi avec des logiciels de "hasard"ou "random test" en anglais...c'est vrai que la question etait tres peu claire.

- pour aug de capital, but était de diluer le capital et rendre Gardon à moins de 5% (et le noyer dans son eau...ah ah je suis drole comme un EC!!).
-pour la conso : je ne suis pas sur.;i y aurait l'exception de petit groupe donc pas forcément un deuxième CAC....mais tout de meme CAC dans une fille qui a dépassé 2 seuils (je crois qu'e c'est info ou secrétariat).
-pour les TEC, pou moi c'était OK. La méthode de l'avancement était respectée.
-pour le CB, pour moi réintégration nulle mais nbon après 5H 30 d'exam, ma tete n'était pas très fraiche..
Voila pour ce qui me vient en tete....

A plus...et bonne chance pour le reste..;

Moi pour le mémoire, le gars était seul. L'enseignant a eu un accident de voiture. J'ai accepté tout de même...à priori bon signe

--------------------


Message écrit le: 09/03/2010 14:19
Zouzou

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 371
Inscrit le: 28/06/2004
Région: 05 - hautes-alpes


Bonjour,
Je réactive ce sujet par la question suivante : le corrigé du DEC 11/2007 ne fait absolument aucune allusion à l'incompatibilité de la structure Agence Immobilière : ?? Sommes-nous bien d'accord que c'est une incompatibilité claire et nette ?
Merci,
Cordialement,

Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/impressions-sur-ecrit-dec-session-novembre-2007-t16015
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2022 Compta Online
S'informer, partager, évoluer