Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Reprise de mes études - réforme LMD



15 réponses
7106 lectures
Posté dans le forum Forum DECF
Message écrit le: 19/07/2005 20:11
Profil

Messages: 82
Inscrit le: 07/06/2005


Message édité par titin le 19/07/2005 20:24
Bonsoir

Cette réforme est-elle une véritable menace pour la filière classique ?

Que vont devenir le BTS CGO, le DPECF, le DECF ?

Cette reforme va-t-elle permettre d'acceuillir à l'université des profils différents tel que DECF, DESCF ? Cette reforme annonce-t-elle la mise en place d'une passerelle à double sens et non à sens unique comme c'est le cas aujourd'hui ?

Pensez vous reellement qu'un MASTER avec une option comptabilité, peut véritablement réussir le DESCF, sans jamais approfondir les questions traitées par le programme du DECF, de la MSTCF. Au début, j'ai entendu dire, qu'un MASTER LEA avec une option comptabilité ou gestion, pouvait demander l'équivalence du DECF et passer son DESCF. Si c'est le cas, n'est ce pas un pari risqué ?

Sur le marché du travail, après la reforme, on va trouver deux profils, d'une part les diplômés de la filière classique (BTS..DECF..DESCF), d'autre part, les diplômés d'un formation universitaire ou ESC, complété par des diplômes comptables (obtenu par une équivalence).
On l'observe déjà pour certains postes en entreprise. Que vont devenir les diplômés uniquement de la filière classique ? - si l'université ne respectait pas son engagement, si elle continuait à refuser en troisème cycle comme elle le fait aujourd'hui des diplômes de la filière classique (sous pretexte qu'ils n'ont pas de diplôme univesitaire) alors que la moitié des maitres de conf seraient presque incapable de résoudre parfaitement un problème ardu du DESCF ou du DEC.

Dans une université lamda, j'ai vu un professeur diplôme de MARKETING (bac +8 en marketing) enseignait la comptabilitédans un amphi, la moitié des élèves avait un niveau insuffisant et n'était pas particulièrement motivée par les cours, résultat à la fin du semestre, plus de la moitié avait deserté l'UV, il y avait bien un expert comptable, mais l'université ne reconnaissant pas le DEC comme un doctorat, il ne pouvait enseigner en Amphi, par contre il avait un poste de chargé de TD. Il aurait été judicieux d'inverser les rôles, de donner l'enseignement de la comptabilité à l'expert comptable et non pas au professeur de marketing
( d'ailleurs je ne vois ce que vient faire un prof de marketing en comptabilité, sa place n'est pas là..mais l'université, c'est aussi un lieu de pouvoir..je ne m'étendrai pas sur ce sujet, mais je ne vous apprend rien en disant que certaines universités sont politisées)

Enfin va-ton rendre les lettres de noblesses au DEC, et reconnaitre enfi qu'un DEC vaut doctorat en comptabilité.

le DEC, c'est tout de même 8 années d'études au minimm après le BAC
, avec un stage de 3 ans.

Enfin cette reforme va-t-elle attirer plus d'étudiants en comptabilité ? Va t'elle quelque part attirer les CVs en cabinet ? car j'ai cru comprendre que c'était l'objectif premier, combler le manque et attirer des profils diversifiés

Que pensez vous de cette nouvelle reforme ?

Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/reprise-mes-etudes-reforme-lmd-t2137
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer