Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Femme expert comptable et vie de famille



34 réponses
30858 lectures
Posté dans le forum Forum Discussion générale
Message écrit le: 13/10/2008 13:39
Qtmarseille

Etudiant
Messages: 7
Inscrit le: 02/10/2008
Région: 13 - bouches-du-rhône


Bonjour, je vais commencer ma première année de stage d'expertise comptable début novembre et je me posais des questions sur la combinaison de ma vie professionnelle et de ma vie de famille.
en effet, ayant 26 ans, je suis avec quelqu'un depuis 8 ans, et nous souhaitons avoir notre premier enfant d'ici un an, je serais donc en plein dans ma première année de stage d'expertise.

pensez vous que cela soit compatible?

Pensez vous qu'une femme expert comptable puisse avoir une vie de famille totalement épanouie? je parle du fait de m'occuper réellement de mes enfants et non pas de les laisser à une nounou ou au papa de 8h a 20h.

on m'a dit que cela n'était pas incompatible, qu'il suffisait de se mettre à son compte avec un portefeuille client raisonnable.
Je sais très bien que je ne ferais pas 35 h mais de là à vivre au bureau comme certains le prétendent, ca me fait peur.
Je souhaiterais avoir des témoignages de femmes qui vivent ou ont vécu cela.
Pas de discrimination, les hommes sont aussi les bienvenus.

Audrey
Merci.

Message écrit le: 13/10/2008 13:53
Lj4

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)

Messages: 1343
Inscrit le: 03/03/2003
Région: 92 - hauts-de-seine


Bonjour,

Désolé, mon avisou plutôt mon expérience va à l'encontre de ce que vous voulez entendre.

La quasi intégralité des femmes ayant fait leur stage que je connais ont fait le premier bébé une fois leur stage terminé ou sur la fin.
Et ce pour une raison simple : le mémoire est un travail lourd difficilement conciliable avec des enfants, ..... sauf si le conjoint jour le jeu.

Laurent

Message écrit le: 13/10/2008 14:21
Nad64

Responsable comptable en entreprise
Messages: 2346
Inscrit le: 13/10/2005
Région: 64 - pyrénées-atlantiques


Bonjour,

Je vous joins quelques discussions abordant les questions que vous vous posez:

Expertise comptable, Etudes et vie familiale
Il ya t il beaucoup de femme qui ont leur cabinet comptable?
Témoignages : expert-comptable et vie de famille

Cordialement,



--------------------


Message écrit le: 13/10/2008 14:33
Qtmarseille

Etudiant
Messages: 7
Inscrit le: 02/10/2008
Région: 13 - bouches-du-rhône


Merci pour les liens.
J'avais déja consulté le troisième lien dont la discussion avait un peu dérivé sur les formations alternances ou pas...donc sans trop de rapport avec le sujet.

Mais j'ai pu me rendre compte que je n'étais pas la seule à me poser la question de la femme expert comptable et sa vie familiale.
Dommage qu'il y ait très peu de témoignages de femme expert comptable.
J'espérais par ce message, relancer la conversation.

merci

Message écrit le: 13/10/2008 23:38
Hyoga

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 279
Inscrit le: 26/11/2005
Région: 44 - loire-atlantique


Bonjour,

Je ne suis pas expert comptable loin de là.

Mais la réponse du membre précédent m'interpelle.

Il y a des femmes ministres, des femmes chef d'entreprise, la patronne du MEDEF est une femme.

Et pour répondre à la personne précédente, une femme est en ce moment au gouvernement avec un bébé, et je doute que ces responsabilités soient inférieures à un expert comptable.

Ce n'est qu'un avis.

Message écrit le: 14/10/2008 11:02
Venaig

Expert-comptable
Modératrice Compta Online


Messages: 3429
Inscrit le: 15/12/2007
Région: 56 - morbihan


Bonjour,

Il est vrai que le message de LJ4 m'a également, interpelé. Ce n'est pas parce qu'une femme souhaite avoir des enfants (ce qui est tout à fait légitime à mon avis), qu'elle ne peut pas avoir de situation professionnelle, telle que expert-comptable. Ce métier, comme tant d'autres, n'est absolument pas incompatible avec la vie de famille.

Certes, il y a la période fiscale, mais une mère peut toujours prendre le temps avec ses enfants le soir, et le week-end, non ? Un expert-comptable ne travaille pas 24/24 heures que je sache !

D'ailleurs, comme le souligne à juste titre Hyoga, il y a bien des femmes ministres. Pour ce qui est de l'incompatibilité avec un rôle de mère, dites moi, cher LJ4, où se situe le problème ?

Heureusement que la plupart des hommes ne sont pas aussi "macho" que vous...

Cordialement,

Venaig

--------------------


Message écrit le: 14/10/2008 14:41
Claudusaix

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 4567
Inscrit le: 18/03/2003
Région: 87 - haute-vienne


Message édité par Claudusaix le 14/10/2008 15:20
Bonjour,

Je ne vais certainement pas me faire des ami(e)s. Je ne pense pas être macho. Au contraire, j'aime énormément les femmes.

Mais comme Laurent, je considère que le diplôme d'expertise comptable est un investissement personnel considérable qui suppose un soutien de l'entourage de chaque instant. Même si j'ai bien conscient que l'entourage n'a aucune idée de l'effort à faire.

Cette préparation suppose, me semble-t-il, une attention de chaque instant, à être presque omnubiler par cela. Tous les sens doivent être en éveil pour assimiler et apprendre ce métier. On le doit également au maître de stage qui a fait confiance à son stagiaire qu'il ne doit pas décevoir.

Que ce soit pour un homme ou encore plus pour une femme (instinct maternelle), je trouve qu'attendre un enfant et que préparer le diplôme d'expertise comptable me semble incompatible.

Mais, si je vois une femme réussir sa vie (personnelle et professionnelle), qu'elle est pu allier la maternité et la préparation au diplôme d'expertise comptable, alors je serais très, pour ne pas dire extrêmement admiratif.

Je ne sais pas si je suis dans le vrai, peut-être même suis-je mal placé pour dire cela mais c'est mon point de vue. La seule chose que je sais, c'est qu'il est difficile de courrir derrière plusieurs lièvres à la fois.

Cordialement,

--------------------


Message écrit le: 14/10/2008 15:40
Qwertz

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 14
Inscrit le: 10/09/2008
Région: Ch - suisse


Salut Audrey,

je connais pas mal de femmes experts-comptables épanouies dans leur vie de famille et leur vie professionnelle. Faut de la volonté, c'est sûr, mais ce n'est pas impossible.

J'ai 34 ans, je suis expert-comptable depuis 2 ans, maman d'une petite fille de 4 mois et je ne crois plus tellement à l'égalité homme-femme depuis que je fais l'expérience de la maternité ! Nous nous posons tous les mêmes questions mais les femmes sont physiologiquement plus impliquées dans l'attente d'un enfant et dans sa prise en charge pendant ses premiers mois de vie.

J'ai choisi de ne pas tout faire en même temps mais de passer d'abord mes diplômes avant de m'engager dans l'aventure de la parentalité. J'ai travaillé pendant 6 ans en big avant de démissionner quand j'ai décidé d'avoir un bébé. Au mois de juillet 2007, j'ai averti mon employeur que je le quitterai pour avoir un bébé et me mettre à mon compte. Comme nous nous entendons très bien, nous avons négocié pour que je garde certains dossiers pendant la saison 2007-08 et j'ai quitté le cabinet au mois de mars 2008, enceinte de 6 mois. Ca m'a permis de vivre très sereinement la fin de ma grossesse, sans stresser et sans culpabiliser. Fini les tiraillements entre "priorité au bébé" et "priorité au boulot" ! J'en ai profité pour créer tranquillement mon cabinet (démarches administratives, premières offres etc) et préparer l'arrivée du bébé (layette, matériel, visite de la maternté et... recrutement de la nounou).

Aujourd'hui, je travaille trois jours par semaine et en passe 2 avec ma fille et 2 en famille. C'est un équilibre qui me convient bien. J'envisage d'avoir bientôt un deuxième enfant, tout en ne perdant pas de vue mes objectifs professionnels. Je présente la semaine prochaine l'examen d'aptitude pour avoir le droit de m'installer également en France, mon souhait étant de pouvoir vivre et travailler indifféremment en France et en Suisse. La vie continue, entre famille et boulot, et c'est génial. Le seul bémol est que mon mari n'arrive pas à être aussi zen que moi...

D'après mon expérience et les discussions avec mes copines jeunes mamans (futures)experts-comptables, ce qui est difficile est qu'on ne sait pas à l'avance comment on se comportera comme maman. J'ai choisi d'être très disponible pour accueillir mon premier enfant et je ne le regrette pas. Par contre, j'ai une amie qui a eu ses enfants (3) alors qu'elle est stagiaire. Elle a demandé des suspensions de stage pendant ses grossesses et ses congès maternité. Apparemment, elle gère très bien les deux choses en parallèle mais n'est pas encore diplômée puisque son stage se prolonge d'autant... De plus, elle a commencé son mémoire depuis pas mal de temps et aujourd'hui, certains des éléments ont évolué depuis. Elle doit reprendre plusieurs passages et vérifier ses données avant de la présenter, ce qui augmente la masse de travail.

Il est pour tous (hommes et femmes) très difficile de concilier vie professionnelle et vie de famille. La seule chose que je peux dire est qu'il faut essayer de prendre en considération l'ensemble des paramètres et de faire ce qui semble le mieux pour chacun de nous en fonction de ses envies, son ambition, son caractère, ses besoins financiers etc. et puis, il ne faut pas oublier que les enfants se font parfois attendre et quand ils sont là, qu'il n'ont pas forcément besoin de nous au quotidien toute la vie. Il serait dommage de renoncer à ton stage et à tes perspectives professionnelles.

Enfin, je te souhaite bon courage pour lutter contre les idées reçues et faire ton chemin, et beaucoup de plaisir au cours de ton stage.

CD

--------------------


Message écrit le: 14/10/2008 17:48
Lj4

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)

Messages: 1343
Inscrit le: 03/03/2003
Région: 92 - hauts-de-seine


Citation : Venaig @ 14.10.2008 à 11:02
Bonjour,

Il est vrai que le message de LJ4 m'a également, interpelé. Ce n'est pas parce qu'une femme souhaite avoir des enfants (ce qui est tout à fait légitime à mon avis), qu'elle ne peut pas avoir de situation professionnelle, telle que expert-comptable. Ce métier, comme tant d'autres, n'est absolument pas incompatible avec la vie de famille.

Certes, il y a la période fiscale, mais une mère peut toujours prendre le temps avec ses enfants le soir, et le week-end, non ? Un expert-comptable ne travaille pas 24/24 heures que je sache !

D'ailleurs, comme le souligne à juste titre Hyoga, il y a bien des femmes ministres. Pour ce qui est de l'incompatibilité avec un rôle de mère, dites moi, cher LJ4, où se situe le problème ?

Heureusement que la plupart des hommes ne sont pas aussi "macho" que vous...

Cordialement,

Venaig

Bonjour,

Il faut mieux lire ce que j'ai écrit avant d'aller de me critiquer.
Je ne dis pas qu'avoir des enfants pour une femme est incompatible avec la vie professionnelle.

Je dis seulement que les femmes que je connais ayant fait leur stage et leur mémoire ont préféré attendre la fin du stage et la rédaction de leur mémoire pour avoir leur premier enfant.

J'ajoute qu'une de mes amies les plus proches a cru pouvoir faire son mémoire durant ses congés maternité.
Résultat : elle a 45 ans, elle manager sénior dans un big four et toujours pas diplômée.

De plus, la profession d'expert comptable n'est pas une profession où on peut se contente de travailler 35 heures ou même 40.

Quant aux femmes ministres, elles ont quasiment toujours plus de 45 - 50 ans.
je n'en pas connais pas une qui ait 25 - 35 ans, un âge habituel pour avoir des enfants.
Une exception à le règle : Ségolene Royal a eu un de ses enfants lorsqu'elle était ministre. Mais elle n'a pas pris de congé maternité légal (ce qui soit dit en passant à fait raler des féministes !!).

Laurent

Message écrit le: 14/10/2008 20:04
Claire76

Expert-comptable en Cabinet


Messages: 442
Inscrit le: 16/10/2006
Région: 63 - puy-de-dôme


Bonjour

Je suis une femme, j'ai 32 ans, je suis expert-comptable et je pense que tout est réalisable. a ce jour , je n'ai pas encore d'enfants, mais c'est absolument mon souhait (rapidement si possible) et je ne vois pas le problème.

après tout est une histoire d'organisation et de souhait. c'est sûr que je ne serai pas à la maison tous les jours à l'heure de sortie de l'école, c'est sur aussi que les vacances de 2 semaines aux sports d'hiver c''est difficile mais pourquoi pas.
je connais une femme EC qui a 3 enfants en bas âge et qui bosse en temps plein et tout va bien, ses enfants sont équilibrés, heureu
il y a plein de métiers tout aussi prenant qu'EC il faut arrêter de ne penser qu'à nous: qui des femmes médecins en hopitaux qui se tapent des nuits de garde, qui ont bossé beaucoup plus dur que nous pour faire médecine, l'internat...
encore une fois tout est une question d'organisation, de priorité. certains sont noyés dans un verre d'eau d'autres arrivent à tout mener de front. et puis aussi les études ont prouvé que les femmes, une fois devenues mères sont plus productives, car elles gèrent mieux leur temps et font le même travail en moins de temps

enfin pour ce qui est des femmes ministres je pense que le gouvernement actuel contient des exemples de femmes ministres assez jeunes qui ont des enfants (Valérie pécresse par exemple).
Pour ce qui est des filles qui ne peuvent pas tout faire en même temps, je pense que c'es tun peu vrai, plusieurs amies à moi ont abandonné en cours quand elles sont devenues maman. c'est pour ca qu'il faut se dépehcer. mais je dirais aussi je connais plein de garçons qui n'ont jamais eu leur diplôme parce qu'ils ne se sont pas bougé. ce n'est pas le sexe qui compte mais la motivation que l'on a à passer ce diplôme. Il faut relativiser c'est pas la mort non plus, je n'ai pas tout arrêter pour écrire mon mémoire pendant des mois.

SI vous avez envie de faire ce métier, foncez, dépêchez vous de passer vos examens pour être diplômée très vite et n'écoutez pas les gens qui essaient de vous décourager alors qu'eux mêmes ne sont pas dans cette situation.

bon courage,

--------------------


Message écrit le: 15/10/2008 18:45
Bouchon

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 21
Inscrit le: 18/10/2005


Bonjour,

mon parcours est un peu atypique mais il peut te montrer que tout est possible.j'ai 38 ans et je suis expert comptable depuis 2 ans, j'ai passé tous mes diplômes par correspondance (intec) puis je les ai validés en passant les examens d'état, ce qui fait doubles examens et pourtant j'ai réussi à élever les enfants de mon ex compagnon et avoir une vie de famille relativement harmonieuse. je gère à présent 2 cabinets et pense à faire un bébé rapidement et ce, sans stresser outre mesure.nous avons à notre disposition tellement d'outils ingénieux : accès à distance, messagerie interne... qu'il nous est tout à fait possible de concilier travail et vie de famille, le secret étant une bonne organisation et par dessus tout le soutien inconditionnel de nos conjoints, qui ceci étant, restent toujours surpris de voir avec quelle facilité nous pouvons faire autant de choses.
donc si tu es réellement motivée et que ton conjoint te suit, fonces ce n'est que du bonheur!
bon courage
Cordialement

Merci de rédiger vos messages plus clairement, notamment en sautant des lignes et en n'empilant pas les phrases l'une à la suite de l'autre.
Cela en falicitera la lecture.
J'imagine que vous n'avez pas rédigé votre mémoire de cette façon.

Laurent
Modérateur du forum


Message écrit le: 15/10/2008 19:43
Claire76

Expert-comptable en Cabinet


Messages: 442
Inscrit le: 16/10/2006
Région: 63 - puy-de-dôme


Bonsoir

je n'ai qu'un mot a dire : c'est un exemple à suivre et bonne chance pour la suite

bonne soirée

--------------------


Message écrit le: 15/10/2008 20:24
Qtmarseille

Etudiant
Messages: 7
Inscrit le: 02/10/2008
Région: 13 - bouches-du-rhône


Ah enfin des témoignagnes de femmes, qui me font plaisir et qui me remotive, en me disant que tout est possible, car on voit tellement de gens, surtout des hommes, qui nous disent le contraire, que cela m'a fait un peu peur. C'est pour cela que je me posais des questions.

C'est vrai je suis un peu pressée d'avoir des enfants, mais je n'ai que 26 ans aussi.
les témoignagnes me montrent que ce que je souhaite pour ma vie professionnele et familiale est possible, vu les témoignagnes précédents.Meme si je gagne pas 5 000 ¤ par mois, c'est pas grave,faut savoir faire des choix, je préfere gagner moins, etre a mon compte, et m'occuper de mes enfants.
Mais j'ai l'impression que c'est mal vu, en général, un expert parle de gagner 5000¤ par mois et si il gagne moins, c'est qu'il est pas doué ou que le métier ne le passionne pas...
on a qu'une vie donc faut la vivre!

On voit bien la différence entre les témoignagnes des hommes et des femmes, mais cela vient peut etre du fait que nous n'avons pas les mêmes visions et que l'on est capable de gérer beaucoup de choses à la fois.la difficulté nous fait moins peur aussi.

En plus,je fais partie de ces femmes qui sont énergiques, organisées et qui courent toujours partout, pour faire un maximum de choses dans la journée.

J'ai également la chance d'avoir un homme qui est derriere moi, qui m'encourage à aller jusqu'au bout et qui m'aide au maximum quand je suis dans la période exams.

En tout cas, merci à ces dames, qui sont venues témoigner, car dans les autres discussions, il n'y en avait pas vraiment.
Continuez à donner vos expériences car on est beaucoup de jeunes à se poser ces questions et j'avais l'impression d'être la seule.

Audrey (celle qui a lancé la discussion)
Merci.

Message écrit le: 16/10/2008 14:56
Comptaaide

Employé en comptabilité
Messages: 9
Inscrit le: 16/10/2008
Région: 75 - paris


Bonjour,

il faut seulement t'organiser et tu es seulement en stage donc cela n'est pas grave.

si tu es embauchée c'est autre chose ...

Message écrit le: 20/10/2008 16:29
Florencelelong

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 1
Inscrit le: 07/02/2008
Région: 17 - charente-maritime


Bonjour à toutes et à tous,

Je suis ces forums depuis plus de deux ans avec attention sans jamais oser alimenter le débat et pourtant je suis trés reconnaissante des débats soulevés et de la richesse des informations communiquées. Donc au préalable, je me permets de remercier à la fois les modérateurs et également l'ensemble des rédacteurs.

Le sujet qui est posé m'encourage vivement à compléter le débat.
Aprés une expérience en audit à Paris de 3 ans, j'ai été convaincue de l'intérêt de la profession et du métier d'expert comptable. Une opportunité professionnelle m'a fait revenir dans ma ville de Province d'origine; cette occasion m'a permis d'entamer mon stage d'expertise comptable d'autant plus que les deux dirigeants pensaient céder dans un délai de 5 ans, ce qui était conforme avec mon obtention présumée du diplôme et une expérience professionnelle probante. L'objectif initial était en effet d'exercer la profession en libéral.

J'ai donc commencé le stage en janvier 2005 (à 27 ans). Je me suis mariée en 2007 avec la ferme intention d'aggrandir la famille. Néanmoins, je ne souhaitais pas mettre en péril la fin du stage et le DEC: j'ai donc passé par anticipation l'écrit et l'oral du DEC en novembre 2007, puis le mémoire en mai 2008. Aujourd'hui, après l'obtention du diplôme, je quitte le cabinet dans lequel je suis, pour acheter une clientèle de commissariat aux comptes; mais, je n'ai absolument pas perdu l'idée de fonder un foyer, cela demande juste un peu de temps, que je mets à profit pour créer. Je suis d'un tempérant assez dynamique et je n'aurais pas pu envisager de rester à mon poste de salariée pour bénéficier des avantages "Maternité" et autres dispositifs avantageux. Il est vrai que le statut d'indépendante et a priori moins rassurant avec un projet de vie de femme, mais néanmoins tout dépend de son tempéramment et de ce que l'on a envie de vivre.

Aujourd'hui, je crée ma société (à ce propos, je remercie sincèrement Claire pour ces échanges sur la création) mais je souhaite également vivement être épanouie dans ma vie de femme.
Tout est compatible, il faut juste se laisser porter par sa ferme motivation et je suis convaincue que cela marche. J'aurais juste envie de dire: passons d'abord le diplôme.

Bien à vous.

Florence.


Message écrit le: 20/10/2008 17:10
Claire76

Expert-comptable en Cabinet


Messages: 442
Inscrit le: 16/10/2006
Région: 63 - puy-de-dôme


Bonjour

Merci pour ton merci !! et merci pour ce message, c'est intéressant de voir que d'autres pensent comme moi qu'on peut concilier les choses
il y a ici, comme dans la profession beaucoup d'hommes, et même si leur opinion est intéressante, je suis contente de voir que les femmes du même age et dans la même situation que moi existent

je suis d'accord avec toi aussi, passez le diplôme le plus rapidement possible, c'est ce que j'ai fait moi aussi je l'ai eu en 2005 à 29 ans et maintenant j'ai toute latitude pour créer un cabinet et un jour une famille

merci Florence et bon courage pour la suite

--------------------


Message écrit le: 20/10/2008 19:13
Claudusaix

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 4567
Inscrit le: 18/03/2003
Région: 87 - haute-vienne


Bonsoir,

Vos messages Mesdemoiselles et Mesdames sont très intéressants. Je crois avoir compris que vous avez toutes passé le diplôme d'expertise comptable. Et maintenant, vous envisagez de fonder une famille. J'ai bien lu le message de Bouchon qui a élevé les enfants de son compagnon. Et cela est tout à fait normal. C'est dans l'ordre des choses.

Or, Qtmarseille est en première année de stage et souhaite, je la cite, fonder une famille d'ici un an. Cela signifie qu'elle sera maman pendant son stage d'expertise comptable.

Pensez-vous que vous auriez été capable d'assumer et de réussir votre vie tant personnelle (maternité) que professionnelle (diplôme d'expertise comptable) ?

C'est la question. N'est-ce pas un risque pour la réussite du diplôme d'expertise comptable ? Même si j'en conviens bien volontiers, vous arrivez à faire beaucoup de choses merveilleuses. Et, j'en suis souvent ébloui. Mais là, j'ai peur qu'un jour, Qtmarseille soit déçue pour n'avoir pas tout réussi correctement.

Cordialement,

--------------------


Message écrit le: 12/05/2009 22:34
Chava

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 2
Inscrit le: 05/02/2009
Région: 95 - val-d\'oise


Bonjour,

Je rebondis sur cette discussion pour vous donner mon expérience.

J'ai 38 ans, je suis expert-comptable en cabinet et mère de 4 enfants.
Oui, j'ai eu un enfant pendant mon stage et j'ai profité d'un congé maternité pour écrire mon mémoire.
Non, ce n'était pas forcément le plus simple et ça demande une décomposition de ses journées quasi-militaire.

La conciliation vie de famille/ vie privée est compliquée, je l'admets. J'ai essayé l'entreprise pendant un temps mais l'intérêt du métier m'a fait retourner en cabinet.
J'ai la chance d'avoir un mari qui me soutient.

Alors globalement un chouette mari, des chouettes enfants et un chouette métier, j'ai décidé que ça valait le coup malgré la sensation de course perpétuelle!

Message écrit le: 13/05/2009 12:42
Valerie93


Messages: 43
Inscrit le: 02/03/2009
Région: 75 - paris


Merci de votre témoignage avec 4 enfants ,vous devez avoir des journées de 26 heures non ?
Il faudrait plus de témoignage positifs pour ne pas décourager les femmes ou les jeunes mamans.
C'est vrai que c'est une question que se posent beaucoup de femmes surtout comment faire quand les 2 parents ont des boulots prenant?
Comment faire quand on a pas la chance d'avoir les grands parents ou de la famille qui puissent récupérer les enfants chez la nounou a 18 heure ou à la crèche?


Message écrit le: 14/05/2009 22:45
Chava

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 2
Inscrit le: 05/02/2009
Région: 95 - val-d\'oise


Bonjour Valérie,

J'ai des journées chargées mais je ne suis pas superwoman : à partir du 3ème j'ai pris une nounou à domicile !
Je prends mes mercredi après-midi en dehors de la période de bilan. J'esssaie de compenser le WE.

Je suis fatiguée en période fiscale c'est vrai, mais je sûre qu'une caissière en hyper qui rentre à 22H l'est également.

Avoir un métier qui plaît, ça vaut de l'or!
Je regrette cependant que ce métier soit essentiellement composé d'hommes (dans le cabinet où je suis, comme beaucoup je pense, majoritairement les experts sont des hommes). Cela permettrait d'autres échanges.

Et vous comment conciliez-vous vie professionnelle et vie de famille ?


Message écrit le: 15/05/2009 13:43
Valerie93


Messages: 43
Inscrit le: 02/03/2009
Région: 75 - paris


Bonjour tout le monde
Je n'ai pas d'enfants pour l'instant et je me pose déjà des questions comment faire pour la garde quand on a pas sa famille et qu'on finit a 19 heures ou plus pendant la période fiscale car financièrement il faut pouvoir assurer les frais de nounou.
En tout cas je suis toujours admirative des femmes chefs d'entreprise ou qui ont des responsabilités qui arrivent à concilier vie de famille et travail .
C'est sur il y a des métiers bien plus contraignant et qui demande aussi de l'organisation : je pense aux personnes qui travaillent en milieu hospitalier et qui font des nuits, ça ne doit pas être simple non plus.

Message écrit le: 17/05/2009 07:40
Mariusnos

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 2
Inscrit le: 15/10/2007


Bonjour,
je suis aussi expert-comptable et père de famille.
Comme je souhaite voir mes enfants grandir (ils ont 5 et 7 ans), j'ai décalé mes horaires de travail : je me lève à l'aube , je travaille de 5 à 7h, puis je m'occupe d'eux et je m'organise pour aller les chercher à l'école le soir à 18h 30 deux à trois fois par semaine. je m'occupe aussi de la logistique du mercredi matin et soir au centre aéré. Bref, avec les moyens technologiques actuels, nous pouvons,je crois, gérer à distance nos dossiers sur le feux et continuer à avoir une vie sociale normale. A mes yeux, rester tard au bureau n'est pas forcément le signe d'une bonne organisation....sincères salutations

--------------------


Message écrit le: 28/07/2009 13:57
Lna2b

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 740
Inscrit le: 03/01/2005
Région: 2a - corse-du-sud


Bonjour,

Voilà une discussion plus qu'intéressante. Les avis sont partagés, je remarque que la gente masculine est plutôt réticente à la combinaison maternité/stage, ce qui se comprend.
En vous lisant, j'ai eu confirmation de ce que je pensais, le soutien du conjoint et des proches est nécessaire. En même temps, je me dis que lorsque l'envie en devient trop forte, ce serait bousculer la nature que de remettre à plus tard. Mon projet personnel tendrait plutôt vers une grossesse en fin de dernière année de stage, c'est-à-dire fin 2010 / début 2011. En termes de soutien, j'ai également la chance d'avoir un conjoint qui me booste au fur et à mesure du stage (et c'est très important pour garder la motivation et faire face aux obstacles), cependant, lui aussi exerce un métier à repsonsabilités puisqu'il est conducteur de travaux et se trouve un peu dans la même situation que moi.
Cette perspective de conciliation grossesse/stage m'enthousiasme et me terrifie en même temps. Et puis je me dis, une fois diplômée, le stress de l'installation, les débuts en libéral, pas plus de temps libre, bien au contraire. J'ai déjà assimilé l'idée qu'une nounou me sera très utile et je ne rechigne pas du tout à cette idée. Je crois qu'en choisissant d'être expert-comptable, on doit intégrer des aspects particuliers relatifs à nos modes de vie, comme celui de ne pas être en mesure de garder et d'élever son enfant comme toute autre femme, plus libre et disponible. Pour autant, je ne pense pas que ce cas de figure soit une souffrance pour quiconque, je pense plutôt que cette conciliation est possible, même si elle s'écarte quelque peu du schéma habituel. De toute façon, être mère compte à mes yeux autant qu'être expert-comptable et je me sens bien capable d'en assumer les deux responsabilités.
J'ai pu lire parmi vos posts que certaines ont mis à profit le congé maternité pour terminer le mémoire, je serais tentée par cette alternative mais effrayée en même temps par cette combinaison. C'est pourquoi j'ai l'intention de commencer à travailler sur mon mémoire dès la fin 2009 pour m'avancer un maximum même si je sais que ce sera difficile avec les responsabilités en cabinet.

Je remercie les personnes qui ont témoigné, d'une façon globale, les femmes ont besoin
d'être encouragées dans ce métier où, en fin de compte et en dépit d'une tendance vers l'équité maintes et maintes fois décrite, elles doivent encore et toujours faire leur preuve pour gagner en crédibilité.

Bonne fin de journée,

Message écrit le: 29/07/2009 23:58
Gianel

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 13
Inscrit le: 20/11/2006
Région: 22 - côtes-d\'armor


Bonjour,

J'ai 32 ans et je suis l'heureuse maman d'un petit garçon de 3 ans. Après avoir validé mon Descf en candidat libre en 2007 et travaillant depuis 8 ans, j'ai décidé de poursuivre l'aventure et de me lancer dans le stage, je suis donc stagiaire en première année.

Mes journées professionnelles sont loin de se terminer à 17h-18h, et il y a des samedis ou nécéssité faisant loi, comme beaucoup d'entre nous, je suis au bureau à travailler, surtout en période fiscale.

Malgré tout, j'arrive à prendre d'autres moments avec mon fils, des après midi ou des week end prolongés dans des périodes plus calmes. Pour préparer le Descf je travaillais pendant les siestes, ou le soir après qu'il soit couché. Et pour le stage j'ai déjà pris la même habitude.

Effectivement je n'en suis qu'au début, mais je me suis organisée pour rédiger mon premier rapport semestriel pendant mes vacances. Et pour les e learning, je profite des siestes ou je reste plus tard au bureau certains soirs pour être au calme.

Pour ma part, être maman a renforcé ma motivation. Je veux m'épanouir personnellement et professionnellement. C'est parfois un peu compliqué, c'est sur, mais ce n'est pas insurmontable. Et à une époque où les papas s'investissent de plus en plus, je n'ai pas l'impression d'être défavorisée par rapport à mes homologues masculins.

J'ai la conviction que tout est une histoire de motivation et d'organisation. Il ne s'agit pas d'avoir un planning quasi militaire, mais de réussir à prioriser en fonction des circonstances.
Et comme le dit Chava "avoir un métier qui nous plait, ça vaut de l'or!".

Pour avoir un deuxième enfant je pense tout de même attendre la fin du stage. Mais il me reste encore pas mal de temps d'ici là, alors on verra bien. Je suis certaine que quelque soit ma décision, elle n'entachera pas ma volonté de passer le DEC. En espérant que la réussite sera au bout du chemin...

Cordialement.

--------------------


Message écrit le: 30/07/2009 08:51
Lna2b

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 740
Inscrit le: 03/01/2005
Région: 2a - corse-du-sud


Bravo Gianel et merci pour ce témoignage encourageant !

Bonne journée,

Message écrit le: 06/10/2009 09:30
Fandav

Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
Messages: 50
Inscrit le: 12/01/2009
Région: 44 - loire-atlantique


Bonjour à tous,

merci à tous les participants pour leurs témoignages.
j'ai été particulièrement sensible à celui de Mariusnos, qui travaille en horaires décalés.

J'ai 29 ans, un enfant de 4 ans et je présente le mémoire en novembre. si tout va bien, je serais diplomée début 2010. je souhaite également avoir un 2ème enfant.

j'ai donc effectué mon stage tout en étant maman. le soutien et la présence de mon mari m'ont indiscutablement permis d'y parvenir, et je l'en remercie.

les différents témoignages montrent que la conciliation vie familiale/vie professionnelle est largement possible lorsqu'on est salariée ou à son compte.

qu'en est-il lorsqu'on souhaite racheter un cabinet d'environ 15 personnes (ce qui sera mon cas d'ici 2 ans) ? car en plus du travail quotidien, il y a la gestion du cabinet.
si des EC ont cette expérience, merci par avance de la faire partager.
votre conjoint a-t-il du sacrifier sa carrière ? voyez-vous vos enfants ?

j'ai seulement besoin d'être rassurée en me disant que c'est possible, sans passer pour une carriériste qui sacrifie sa famille, qui ne verra pas ses enfants grandir.

bonne journée

Message écrit le: 21/10/2009 10:43
Marie-elise

Diplômé d'Expertise Comptable
Messages: 6
Inscrit le: 14/09/2008
Région: 92 - hauts-de-seine


Bonjour,

je viens apporter mon témoignage aux vôtres, parce que j'ai beaucoup apprécié de lire vos expériences et j'ai un parcours qui est un exemple intéressant.

J'ai commencé à travaillé en cabinet en 2003 et j'ai commencé en même temps mon stage d'expertise-comptable car fraîchement diplômée du DESCF. Mariés en 2005, nous avons eu notre 1er enfant en 2006. J'avais profité de mon congé maternité pour rédiger mon 3ème rapport de stage correspondant à la notice. Il a malheureusement été refusé. Comme les 3 années de stage étaient achevées et qu'il manquait un rapport, j'ai du prolonger d'un an le stage. J'ai pu présenter un 3ème rapport amélioré qui a été validé et qui m'a permis d'obtenir la précieuse attestation de fin de stage.
Si je peux me permettre de donner un conseil, il faut absolument ANTICIPER les rapports, avec ou sans enfant.

Au niveau professionnel, j'avais l'habitude d'être assez disponible le soir, ce qui n'a plus été le cas au retour de mon congé maternité. Je devais chercher notre fils à 19h, ce qui n'est déjà pas mal, mais lorsqu'on a du trajet ça fait quitter vers 18h. J'ai donc été placé sur une mission d'externalisation peu valorisante, bien que rentable pour le cabinet.

En 2007, j'ai quitté le cabinet pour travailler en entreprise près de chez moi. Ce point a considérablement changer/améliorer les choses. Mais j'ai du repenser à un nouveau sujet de mémoire ... J'ai trouvé matière et ai présenté ma notice en juin 2008. Elle a été une 1ère fois refusée car trop théorique, l'apport à la profession n'était pas assez clair. J'ai représenté ma 2nde notice en novembre 2008, alors enceinte de notre 2ème enfant. Elle a été acceptée en janvier 2009 et j'ai profité de mon début de congé maternité pour rédiger mon mémoire en 4 semaines, du matin au soir. J'ai soutenu le mémoire 1 mois après mon accouchement. Je passais en même temps l'épreuve écrite (j'avais déjà l'oral). J'ai malheureusement manqué l'examen à 0,5 point près. Dommage! Heureusement j'ai eu la moyenne à l'écrit (je passais l'épreuve pour la 3ème fois) c'est déjà ça. Me voilà donc reparti cet été dans la rédaction de mon mémoire, qui devait être beaucoup plus opérationnel. Je l'ai posté le 31 août et le soutiens en novembre. J'espère que cette fois-ci sera la bonne, mais j'ai l'intime conviction que oui.

Voilà mon parcours du combattant! J'ai été largement soutenu par mon mari, diplômé en janvier 2009, et ma famille et belle-famille qui se sont relayés pour garder notre grand garçon lorsque je rédigeai ma notice et mon mémoire. Cet été a été assez difficile car rédiger un mémoire avec un nouveau-né à côté qui veut les bras et la tétée, c'est toute une aventure.

J'envisage de me mettre à mon compte au plus tard quand notre grand garçon rentrera en CP car je souhaite m'investir dans son travail scolaire. Je me suis inscrite au CJEC pour préparer dès à présent mon installation et discuter avec d'autres jeunes EC. Pour le moment je n'ai pas d'autre ambition que d'arriver à gagner ma vie correctement tout en m'occupant de mes enfants.
Ma profonde conviction est qu'il y a des étapes dans la vie: avant les enfants, avec des enfants en bas âge, avec des grands enfants, des adolescents. J'adapterai ma vie professionnelle à chacune de ces étapes pour ne pas finir aigri d'en avoir manqué une sur le plan familial.

Je souhaite à toutes beaucoup de courage, mais si la volonté est là, alors il faut foncer.


--------------------


Message écrit le: 11/01/2010 12:01
Marie-elise

Diplômé d'Expertise Comptable
Messages: 6
Inscrit le: 14/09/2008
Région: 92 - hauts-de-seine


Bonjour,

un mot pour dire qu' après le parcours décrit plus haut, je viens d'être diplômée à la session de novembre 2009. Tout est possible avec beaucoup de volonté!

Courage à toutes!

--------------------


Message écrit le: 12/01/2010 03:34
Poti

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 3
Inscrit le: 31/08/2008
Région: 971 - guadeloupe


Bonjour,

Je vous remercie pour vos témoignages. J'ai fini mon stage mais je n'ai pas réussi à trouver un sujet pour le mémoire. Je me pose toujours la question de la grossesse avant de passer le DEC.

Avant je suppliais mon époux, maintenant qu'il est d'accord je ne sais plus vraiment si c'est une bonne idée. Je me pose encore beaucoup de questions même si j'ai très envie de devenir mère. J'ai aussi très peur ne pas pouvoir passer ce fameux DEC une fois mère ou d'attendre trop pour le faire alors que je n'attends qu'une chose être diplômée pour me mettre à mon compte.

Le problème pour une femme c'est que ce n'est jamais le bon moment pour avoir un bébé, il y a toujours quelque chose à faire avant!

Enfin, vos témoignages m'ont montré que faire les deux en même temps c'est possible (c'est ce que je répétais à mon mari il y a deux ans) pourtant maintenant que je peux faire le pas, j'ai très peur.

Cordialement

--------------------


Message écrit le: 13/01/2010 21:26
Muki

Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
Messages: 194
Inscrit le: 31/08/2007
Région: 78 - yvelines


Message édité par Muki le 13/01/2010 21:27
Bonjour,

Citation : Poti @ 12.01.2010 à 03:34

"ce n'est jamais le bon moment pour avoir un bébé"

Exactement....

Puis on oublie souvent aussi ce petit détail : parfois, une grossesse met plus de temps que prévu... Une grossesse ne veut pas dire rater son DEC. Chaque choix peut se défendre (DEC puis grossesse contre maternité puis DEC).

Tant que les soucis ne sont que de cet ordre ;)...

Cordialement

--------------------


Message écrit le: 21/01/2011 15:04
Luk4

Employé en comptabilité
Messages: 3
Inscrit le: 17/10/2007
Région: 31 - haute-garonne


Bonjour,

Je vous remercie tous pour ce post.
Je suis en plein questionnement sur la suite de ma carrière. Ayant débuté ma carrière comptable dans un cabinet, je suis partie en entreprise pendant 5 ans. J'ai très vite eu le sentiment de ne pas être à ma place, de ne plus avancer, de ne plus apprendre...mais j'ai à présent 3 enfants.

Je souhaite reprendre des études, passer le DSCG et évoluer vers l'expertise comptable. Mon projet est très clair dans ma tête.

Je viens d'en discuter avec l'expert comptable de mon entreprise et il m'a fait comprendre que j'avais "raté le coche". Avec la situation actuelle, je devrais me contenter d'avoir un emploi même s'il ne me satisfait plus.

Je précise que mon conjoint me soutient totalement dans ma démarche et que nous nous occupons à deux de nos enfants.

Dois-je me contenter de ce que j'ai? Est-ce si difficile de prendre un nouveau départ? Que me conseilleriez-vous?

Merci encore pour tous ces témoignages de femmes ayant réussi à concilier vie professionnelle et familiale.


--------------------


Message écrit le: 22/01/2011 09:47
Venaig

Expert-comptable
Modératrice Compta Online


Messages: 3429
Inscrit le: 15/12/2007
Région: 56 - morbihan


Bonjour Luk4,

Votre message me fait réagir, dans le sens où je suis dans la même situation que vous. Lorsque l'on est en entreprise, il est quasi impossible de revenir en cabinet. Malgré toutes les bonnes volontés du monde.

Personnellement, cela fait 8 ans que j'ai quitté un cabinet comptable. Maintenant que je souhaite y retourner, je n'arrive à rien : cela fait 5 mois que j'envoie des cv et des lettres de motivation, mais sans succès (j'en suis à une cinquantaine d'envois, aujourd'hui). Pourtant, je pensais que le fait d'avoir eu mon DCG l'année dernière, m'aurait facilité les choses. Mais il faut avouer que cela n'a rien changé. Je souhaite pourtant tenter le DSCG, et je ne perd pas de vue mon objectif.

Bien sûr, j'ai remis mon cv et ma lettre de motivation en question. J'ai demandé des conseils à plusieurs amis, mais je dois admettre qu'au jour d'aujourd'hui, je suis dans la même situation qu'au mois de septembre.

A mon avis, avant de se lancer dans le parcours de l'expertise-comptable, il faut savoir où l'on va. Il faut bien réfléchir sur l'incidence que cette profession a sur sa vie personnelle, notamment avec des enfants. Je suis totalement consciente de ça, mais rien n'y fait.

J'en reviens donc à ce que vous dit votre expert-comptable qui reflète (malheureusement !) la réalité : lorsque l'on part en entreprise, il est quasi impossible de retourner en cabinet, sauf exception.

En tous les cas, si c'est votre objectif, il ne faut pas baisser les bras. Il faut persister, et la chance finira bien par tourner. En tous les cas, c'est ce que je me dis...

Cordialement,

Venaig

--------------------


Message écrit le: 24/01/2011 20:50
Luk4

Employé en comptabilité
Messages: 3
Inscrit le: 17/10/2007
Région: 31 - haute-garonne


Bonjour,

Je vous remercie Venaig de me montrer que je ne suis pas folle! Je ne suis donc pas la seule et ça fait plaisir. Maintenant, si des experts comptables qui ont leur cabinet venaient nous expliquer pourquoi "ils ne veulent pas de nous", ça nous aiderait beaucoup. On se poserait peut-être les questions autrement et dans tous les cas, ça nous ferait du bien de comprendre leur position.
Alors, messieurs, mesdames, nous comptons sur vous.

Cordialement.

--------------------


Message écrit le: 24/01/2011 23:16
Lj4

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)

Messages: 1343
Inscrit le: 03/03/2003
Région: 92 - hauts-de-seine


Bonjour,

Je vais tenter de vous donner un début de réponse, sachant que je vais redire ce que j'ai déjà dit dans un précédent message sur un sujet similaire.

Côté salaires :
L'expert comptable recherche plutôt une population jeune qui sera qualifiée et relativement peu payée (en comparant avec une population de 30 - 40 ans).
Donc le rapport "qualité / prix" (désolé de comparer les comptables à des simples produits mais on parle bien d'un marché du travail) pour un jeune est plus intéressant pour un expert comptable, d'autant plus qu'il sera plus maléable aux procédures du cabinet, alors qu'un ancien aura tendance à y être plus critique compte tenu de son expérience.

Côté expérience :
Et là on aborde l'acquis de l'expérience. Un expert comptable se moque de l'expérience acquise en entreprise pour embaucher un collaborateur, alors que l'entreprise est friande de l'expérience acquise en cabinet.
En fait, l'expérience cabinet est transposable à l'entreprise, l'inverse est quasiment toujours fausse.

Pour aller plus loin, on se rend compte qu'une trop longue expérience en cabinet est nuisible pour en sortir.
Les entreprises embauchent des profils cabinet à condition que la durée ne soit pas trop importante. A titre d'exemple, lorsque j'ai quitté le monde du cabinet en 1998, plusieurs recruteurs m'ont dit que 12 ans en cabinet était une expérience trop longue. J'ai raté plusieurs opportunités à cause de cela.
Les entreprises semblent moins intéressées que par le passé des profils cabinet.

A bientôt

Laurent

Message écrit le: 28/12/2011 16:24
Amelierichard

Chef de mission en cabinet
Messages: 5
Inscrit le: 27/06/2011
Région: 13 - bouches-du-rhône


Bonjour à tous et toutes,

Ce sujet a déjà été abordé, mais je souhaite le réactualiser et avoir d'avantage vos expériences.

Je suis expert comptable mémorialiste, je dois présenter le diplôme en 2012.
En parallèle, je suis ouverte aux opportunités d'association afin de préparer ma carrière d'après diplôme (si tout se passe bien évidemment).
Je suis en train d'étudier une opportunité de reprise de cabinet de 6 salariés, l'EC actuel partant à la retraite dans 5 ans.
Je songe aussi à faire des enfants dès que j'aurais mon DEC en poche..

J'aimerais avoir le retour de vos expériences sur vos organisations de vie de femme et maman. Avez vous repris un cabinet ? Créé un cabinet pour avoir une activité plus douce au départ ?

Merci de tout coeur pour vos témoignages !

Amélie

Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/femme-expert-comptable-vie-famille-t23100
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer