Logo
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Différence amortissement linéaire dégressif



11 réponses
41816 lectures
Posté dans le forum Forum Comptabilité générale
Message écrit le: 18/08/2005 14:24
Gontier


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Je n'y connais rien en compta, mais je m'y intéresse. J'ai un truc que je ne comprends pas.
Quand par exemple une entreprise achète une machine, il peut l'amortir.
je sait qu'il y a différent amortissement (linéaire, dégressif)
Pourquoi faut il amortir???

Message écrit le: 18/08/2005 14:41
Aurel_30

Etudiant
Messages: 11
Inscrit le: 10/08/2005
Région: 30 - gard


Une entreprise peut amortir des biens des que ceux-la sont superieur à 500€ Ht.
l'amortissement d'une immo prend en compte comptablement le cout de l'usure d'un bien. c'est à dire que l'actif immobilisé n'est pas pris en charge l'année de leur acquisition mais il est réparti sur la durée probable d'utilisation.

Message écrit le: 18/08/2005 14:57
Aurel_30

Etudiant
Messages: 11
Inscrit le: 10/08/2005
Région: 30 - gard


La difference entre le linéaire et le dégressif

L'amortissement linéaire consiste à supposer que la perte de valeur d'un bien est proportionnelle à son usage, ou à sa durée de détention.

L'amortissement dégressif suppose que la perte de valeur par usage diminue avec le temps : forte la première année, puis de plus en plus faible. Il n'est applicable que si la durée d'amortissement du bien est d'au moins trois ans.


Message écrit le: 18/08/2005 15:08
Invité_locompta..


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Fesons plus simple puisque tu dis que tu n'es pas comptable. Quand tu achetes une machine c'est pour l'utiliser durant plusieurs années. En comptabilité il faut distinguer paiement et charges. En effet le simple fait de payer n'a aucune incidence dans le compte de résultat.
C'est donc par l'amortissement que l'entreprise va affecter chaque année la valeur correspondante à l'utilisation qu'elle en a pendant une année.
J'espere que ça te convient comme réponse, n'hésite pas à demander d'autres précisions.

Message écrit le: 18/08/2005 15:10
Invité_locompta..


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Excusez moi pour la faute de frappe : "faisons plus ..."

Message écrit le: 18/08/2005 15:14
Danjoumi

Cadre du secteur privé
Messages: 94
Inscrit le: 13/08/2005
Région: 66 - pyrénées-orientales


Message édité par Danjoumi le 18/08/2005 15:15
Pour compléter les réponses déja données, je dirai qu'il serait anormal de passer en charges un investissement qui servira plusieurs années à l'entreprise, en effet seul le résultat d'une année (la première) serait plombé par l'investissement, l'amortissement permet donc de répartir la charge de façon à ne pas plomber le résultat de l'année d'investissement mais de répartir la charge tout au long de la période où l'immo sera utilisée par l'entreprise

Message écrit le: 18/08/2005 15:17
Boris

Fiscaliste en cabinet
Messages: 256
Inscrit le: 10/08/2005
Région: 75 - paris


Bonjour.

Réponse à la question de Gontier :

Une immobilisation est, par définition, un bien appelé à servir de manière durable dans l'entreprise. L'intérêt d'enregistrer un tel bien à l'actif et de l'amortir sur sa durée de vie est double :
- d'un point de vue comptable, cela reflète la réalité économique (le bien ne va pas être "consommé" tout de suite mais sur plusieurs années ;
- d'un point de vue fiscal, cela permet d'étaler la déductibilité de la charge.

Les 3 méthodes d'amortissement qui existent sont :
- la méthode linéaire (la plus simple : on amorti linéairement sur la durée de vie du bien) ;
- la méthode dégressive qui permet d'amortir un peu plus les premières années de vie du bien (cette méthode est souvent proche de la réalité économique puisque tout le monde sait que la déperdition de valeur d'un bien - par exemple une voiture - est plus forte au début ; par ailleurs elle procure un avantage de trésorerie puisque les dotations aux amortissements constatées les premières années sont supérieures à celles pratiquées par l'amortissement linéaire et que le résultat imposable en est réduit d'autant) ;
- la méthode dérogatoire qui n'est finalement qu'un cas particulier d'amortissement dégressif pratiqué sur un an ; l'amortissement dérogatoire n'a - quant à lui - pas de justification économique et n'est motivé que par des considérations fiscales (amortissement à 100% dès la première année).

Précision par rapport au message d'Aurel-30 :
Le seuil de 500 € HT que vous citez n'est pas un seuil au delà duquel on peut activer un bien. Il ne s'agit que d'un seuil fiscal en dessous duquel l'administration tolère qu'on enregistre les biens en charge, même si leur durée d'utilité est de plusieurs exercices. On peut tout à fait enregistrer des immobilisations d'une valeur inférieure à 500 € de même qu'on peut évidemment avoir des charges supérieures à ce montant.

Message écrit le: 18/08/2005 15:23
Locompta17

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 79
Inscrit le: 25/05/2005
Région: 31 - haute-garonne


Je voudrais simplement préciser que l'amortissement dérogatoire n'est pas un système d'amortissement en tant que tel, puisqu'il ne modifie pas la valeur nette du bien au bilan, c'est simplement une mesure fiscale conditionnée par un enregistrement comptable.

--------------------
MSTCF 2006 DESCF 2006


Message écrit le: 18/08/2005 15:29
Bibifoc

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 1104
Inscrit le: 08/02/2004
Région: 68 - haut-rhin


Certains biens ne peuvent pas être amortis en dégressif :
-les véhicules de tourisme,
-le biens d'occasion,
-les biens ayant une durée de vie inférieure à 3 ans,
-les constructions dont la durée de vie excéde 15 ans.

Je crois que c'est tout...et je suis d'accord avec Boris, 500€ est une tolérance adminstrative et non une obligation à partir de laquelle on peut enregistrer un bien durable en charge.

--------------------
Titulaire du DECF Ue 1 et Ue 4 du DSCG en préparation pour 2008.


Message écrit le: 18/08/2005 19:52
Vincent2

Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
Messages: 337
Inscrit le: 24/06/2005


Bonsoir,
Il est bien sûr évident, que 500€, est un seuil donnant une valeur en terme de référence, pour la simple raison, qu'il deviendrait lourd pour des grandes organisations de traiter en immos, tous les biens inférieurs à 500€.

Message écrit le: 17/04/2007 11:23
Cira


Messages: 30
Inscrit le: 16/10/2006


Bonjour,
Le sujet a été posté il y a longtemps, mais j'aimerais revenir sur un point si vous voulez bien.
Je m'intéresse surtout à la dernière phrase de Boris. Il n' ay donc pas "d'obligation" comptable ou fiscale de passer en imobilisation un bien d'une valeur HT supérieure à 500 euros? une télé à 626 euros par exemple peut-elle être commptabilisée en charges ? (il s'agit d'une EI dont l'activité s'est avérée moins rentable que prévue et qui serait probablement arrêtée avant la deuxième année de sa création, l'étalement de la valeur des biens sur plusieurs années ne présente donc pas un grand intérêt).

Si non est-il possible de passer en amortissement degressif (et sur quelles durées), les biens suivants:
Table pour réchaud 960 € , Table de travail 790 € , Four 1650 €, Batteur 1300 €, et télé 626 € ?

Merci de vos éclairssissements.

Message écrit le: 17/04/2007 12:50
Nasdack

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 405
Inscrit le: 25/05/2006
Région: 45 - loiret


Bonjour,

Le tout en mode linéaire.

Si cessation,...il pourra toujours les revendre.

--------------------
Nasdack


Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/difference-amortissement-lineaire-degressif-t2344
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer