Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Avenir professionnel après le dcg-handicap



2 réponses
1670 lectures
Posté dans le forum Forum DCG
Message écrit le: 28/09/2010 17:19
Alexei

Contrôleur des Finances Publiques
Messages: 124
Inscrit le: 30/01/2010
Région: 94 - val-de-marne


Bonjour.

Je suis donc en L3 de DCG. Comme certains le savent,j'ai validé mes UV de L2 avec 11.75 points d'avance.Je m'accroche en travaillant aussi régulièrement.

Le problème c'est l'avenir.Et dans l'avenir,il faut réfléchir à ce que je vais faire:ou m'orienter.

J'ai un handicap.Ce handicap se manifeste par des troubles de la communication écrite et oral.J'ai des capacités normales,mais j'ai des difficultés lors d'exercices pour restituer ce que je comprend et apprend.J'ai aussi des difficultés pour élaborer les questions rédactionnelles:je doit en effet réfléchir à un plan,des idées,puis rédiger.

A l'oral j'ai des difficultés pour m'exprimer,même dire ce que je ressens.

En gros j'ai ce qu'on appele une forme "d'autisme léger"

Bien sûr tout ce que dont je vous parle,induit une certaine lenteur.Or dans nos métiers,je n'arrête pas de lire des offres d'emplois qui mettent l'accent sur l'autonomie,la rapidité.Partout j'entends qu'il faut être performant,que "time is money"

Je peux évidement faire des efforts pour m'intégrer .Je suis en effet très motivé,pugnace et rigoureux.Je suis aussi à cheval sur les horaires,la ponctualité.

C'est pour cela que mon responsable de formation,mes parents veulent un avis médical.J'ai bien sûr un diagnostique,une reconnaissance de travailleur handicapé.

Cependant,je n'ai pas l'impression que dans les métiers du chiffre,on parle vraiment de personnes handicapés qui se sont épanouies.je cherche encore,j'ai cherché des témoignages de personnes mais je n'ai rien trouvé pour mon cas.

Mon professeur de finance et de contrôle de gestion me conseillent l'entreprise plutôt que le cabinet comptable.Seulement les entreprises veulent des candidats déjà expérimentés.

Pour l'instant j'ai trouvé des offres venant des fat four comme KPMG(ou j'ai fait mon stage de l2),quelques contrats précaires à la banque.

Es ce que je peux raisonnablement espérer de pouvoir intégrer un métier du chiffre,de la comptabilité,de la finance, avec mes difficultés?

Quels organisations ont le plus de chances d'accepter de m'embaucher en étant travailleur handicapé?

Il n'est ni possible,ni question que je termine au chômage,à la rue.Je souhaite travailler,mettre mes compétences au service des autres.Et aussi rembourser ma dette envers la société civile.


--------------------


Message écrit le: 30/09/2010 21:38
Coralie1987

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 25
Inscrit le: 02/09/2010
Région: 64 - pyrénées-atlantiques


Bonjour Alexei,

Je vais te donner deux exemples de mon entourage.

Tout d'abord mon demi frère. Il a 23ans (on a le même age) et il est atteint d'une surdité évolutive, c'est à dire qu'il entendait très bien jusqu'à ses 7ans et que depuis il entend de moins en moins bien. De ce fait il complexe énormément, s'excuse quand il nous fait répéter, et vit en hermite dans son appartement.
Il a fait un DCG et depuis plus d'un an, il ne fait rien, rien de rien. Il ne cherche ni à s'intégrer, ni à lutter contre les préjugés.
Il sait très bien travailler dans un cabinet car il n'est pas sourd juste malentendant, mais comment pourrait il communiquer avec les clients sachant qu'il ne peut pas se servir d'un téléphone?
Du coup depuis plus d'un an il fait partie d'une association qui aide les personnes comme lui à trouver un job, mais il ne fait rien pour que ca marche vraiment.

Deuxième exemple: j'ai passé mon DCG (en alternance) ces deux dernières années avec une amie qui est atteinte d'un handicap très pénalisant pour la comptabilité: elle n'a qu'un seul bras. Elle fait son alternance chez edf au service compta. elle est joviale et ne complexe pas. elle fait même de la danse.

Qu'est ce qui est le plus pénalisant? avoir tous ses doigts pour taper à l'ordi ou toutes ses oreilles pour entendre les clients se plaindre?

Bizarrement c'est celle qui a le plus gros handicap qui a un boulot. Evidemment il s'agit d'un emploi qui était réservé aux travailleurs handicapés mais elle a trouvé, et ca lui plait.

Un conseil: ne baisse pas les bras, et oui, un job dans une entreprise serait bien mieux pour toi, la pression y est moins élevée que dans un cabinet. Le mieux: une entreprise publique. Les emplois ne sont pas tous précaires et on prend soin de t'apporter tout ce dont tu as besoin pour mener à bien ton travail quotidien.

Je te souhaite de réussir ton parcours professionnel et de surtout ne pas baisser les bras comme mon demi frère qui se renferme sur lui même jour après jour.

Bon courage pour la suite

--------------------


Message écrit le: 01/10/2010 15:13
Alexei

Contrôleur des Finances Publiques
Messages: 124
Inscrit le: 30/01/2010
Région: 94 - val-de-marne


Bonjour Coralie.

Mon but n'est pas de me renfermer.J'essaie jour pour jour de survivre.

Je sais qu'il y'a pire que moi.

Je peux faire qu'une chose à la fois,pas deux en même temps.On pourra me tenir rigueur de ma lenteur mais mon travail est de qualité.

Je sais par expérience que m'enfuir,ne pas m'accrocher à mon quotidien,ma vie va me déservir.

J'ai retenu la leçon des années passées.Alors je m'accroche,je fais ce que j'ai à faire au fur et à mesure,en organisant au mieux que je peux.

Et j'ai de quoi aussi me défendre.Il y'a deux mois, j'aurais du bénéficier des prestations d'un centre pour m'apprendre à me socialiser.

Et puis le gouvernement est revenu sur ses promesses.du coup pas de centre en vue.La personne qui s'en occupe est aussi celle qui me suit pour mon autisme.

J'ai du me résoudre à me passer de ce centre et à trouver d'autres solutions.

Actuellement je cherche à acquérir des compétences. J'ai moins de mal en droit social,qu'en contrôle de gestion.

Mais je m'accroche, je suis au mieux,je fais les exercices demandés au fur et à mesure.

Pour mes relations professionnels,je m'astreint à faire un rapport de qualité,claire,sans fautes d'orthographe , compréhensible.

Enfin le management,je m'y intéresse de près depuis ma terminale.Je lis Management depuis décembre 2007.

Les conseils d'organisation et de communication professionnel m'ont été utiles avant et après que soit établi mon diagnostic et ma démarche envers la MDPH.

J'ai connu pire comme situation mais je m'en suis sortis.

A présent je réfléchis à la suite de mon parcours.Ce qui est sûr c'est que ou que j'aille je vais pas lésiner sur les moyens pour faire ce qu'on me demande.

Ce sera tout pour aujourd'hui,en espérant avoir été clair.

Bonne journée.

--------------------


Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/avenir-professionnel-apres-dcghandicap-t32789
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer