Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Vos impressions sur le DEC - Novembre 2010



61 réponses
37199 lectures
Posté dans le forum Forum DEC
Message écrit le: 16/11/2010 21:53

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 30
Inscrit le: 16/05/2005
Région: 92 - hauts-de-seine


Bonjour,

je viens de passer les deux épreuves écrites hier et aujourd'hui et objectivement j'ai un avis mitigé sur épreuves.

J'ai trouvé que le QCM d'hier prévoyait des questions assez floues voire subjectives dans l'interprétation qu'on pouvait en faire l'exemple de l'expert-comptable non qualifié dans un domaine démontre cela. Car même s'il doit faire appel à un expert indépendant la norme de compétence prévoit également que le collaborateur soit également qualifié dans le domaine dans lequel il sera amené à réaliser sa mission....Doit on cocher les deux réponses ou juste l'expert indépendant tout est une question d'interprétation.

Ainsi je trouve étrange de proposer des questions qui font débat sous le mode du QCM en ne laissant pas le candidat défendre son point de vue.

De plus je me pose la question de savoir pourquoi n'avoir prévu que vingt questions alors que le temps imparti était largement suffisant pour traiter trente ou quarante questions. La sanction est forte car 0 points si on oublie une réponse ou qu'on coche une réponse en plus, et faible possibilité de se rattraper sur d'autres questions.

D'autant plus que le programme est large pourquoi donc essayer de "coller" le candidat qui serait censé connaître les deux codes de déontologies,les normes de comportement de l'expert comptable, le guide d'exercice du commissaire aux comptes, les instances professionnelles avec leur composition....tout cela par coeur et au mot près sans lui donner l'opportunité de se défendre?

Pour parler du sujet de révision d'aujourd'hui, je lai trouvé comme bon nombre de mes camarades beaucoup trop long par rapport au temps imparti. De plus j'ai eu le sentiment qu'il n'était pas du tout (pour certaines questions) dans l'optique de ce qu'on demande à un professionnel comptable (fonder une opinion qui s'appuie sur des textes et une réflexion profonde) les questions sur le résultat fiscal et la loi de Bendford selon moi n'avaient rien à envier à une épreuve de decf. Il y avait très peu de questions sur le commissaire aux comptes alors que de nombreux textes sont sortis en la matière (NEP sur le blanchiment, NEP petites entreprises, Délais de paiements....)

Je garde donc un goût amer du dec sous sa nouvelle mouture. J'estime, et les résultats me donneront raison ou tort, qu'on est triplement sanctionné par rapport à la génération avant réforme.

1) Remplacement de l'oral à coefficient 1/3 où la moyenne était de 12 par un QCM à coefficient 1/8 où les questions fermés ne permettent pas de se défendre.

2) Disparition de la partie déontologique de l'épreuve de révision qui rapportait le plus de points pour quelqu'un qui avait un minimum de connaissance et de documentation. Un sujet aussi dense à traiter avec une heure en moins

3) Et enfin une note éliminatoire de mémoire rehaussé à 10 (je pense cependant que c'est une bonne mesure) car il est normal qu'un expert-comptable puisse écrire quelque chose de réfléchi et structuré.

Je nous souhaite tous malgré tout de pouvoir bientôt faire notre entrée dans cette profession. Bonne chance à ceux qui ont encore le mémoire pour se rattraper!


Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/vos-impressions-sur-dec-novembre-2010-t33345
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer