Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Générer des pertes en rns pour réduire son ir



4 réponses
1747 lectures
Posté dans le forum Forum Comptabilité générale
Message écrit le: 25/08/2011 13:25
Julien83

Cadre du secteur privé
Messages: 2
Inscrit le: 25/08/2011
Région: 75 - paris


Message édité par Julien83 le 25/08/2011 13:26
Bonjour à tous,

Question sans doute basique mais je n'ai pas trouvé de réponse facilement:

- Je viens de commencer à travailler (revenus salariés env. 45K) et je souhaiterais ne pas payer d'impôts dans la tranche à 30%. A cet effet, puis-je:

- Acheter des propriétés web et (via un régime réel simplifié) les amortir sur un an afin de générer (sur l'année en question) des pertes compensant exactement mes revenus salariés dans la tranche à 30% ?

- Je comprends bien les implications financières (et fiscales) a posteriori si l'opération est possible, mais j'ignore justement si un pareil montage.
est légal
1) En gros, pertes non salariées compensent-elles des revenus salariés positifs ?
2) Un actif intangible peut-il réellement être amorti sur un an, nonobstant la durée de vie réelle de l'actif (encore un fois, je comprends que cela peut déporter la taxation sur la valeur résiduelle s'il en est, mais là n'est pas la question) ?

Merci par avance pour votre aide

Cordialement
J.

Message écrit le: 25/08/2011 15:45
Jex94

Fiscaliste en entreprise
Messages: 955
Inscrit le: 23/10/2008
Région: 94 - val-de-marne


Bonjour Julien,

D'une manière générale au niveau de l'IR, vous avez tout à fait la possibilité de déduire des déficits générés par une activité ou des placements à pertes, que ce soit des déficits fonciers, des déficits sur valeurs mobilières, ou une activité annexe non salariée déficitaire (auto-entrepreneur par exemple, BIC BNC).

Ces déficits se déduisent du revenu brut global et vous feront donc peut-être descendre sous la tranche des 30%. (seule la quote-part de quotient familial dépassant la tranche de 26 420 ¤ est imposable au taux de 30%, soit 18 580 ¤ dans votre cas (45 000 - 26 420).

Pour l'opération visée plus en particulier, vous n'avez à pas, à priori, la possibilité d'amortir un actif sur un an, sauf si une loi vous y autorise (Voir liste des investissements éligibles aux amortissements exceptionnels).
C'est peut être le cas pour les propriétés web ?
En outre, des règles précises existent sur les modalités d'amortissements des actifs, notamment les durées fiscalement admises en deça desquelles vous ne pourrez pas descendre.
Un actif s'amortit en théorie sur la durée réelle d'utilisation.

Il existe de nombreux montages ou moyens simples pour défiscaliser vos revenus.
Le plus simple est de consulter un conseiller en gestion de patrimoine.
Il y a par exemple le montage en défiscalisation pour investissements dans les DOM-TOM, qui vous permettent d'économiser 20% de votre impôt sur le revenu. (Ce n'est peut-être plus le cas aujourd'hui avec les coups de rabot sur niches fiscales).
En gros, cela revient à un placement à forte rentabilité (taux de rendement annuel de 20%) avec un risque 0. Ce placement est néanmoins limité au montant de votre impôt sur le revenu.
Vous avez aussi les placements immobiliers Loi Scellier... etc

Cordialement,
Jex

--------------------


Message écrit le: 25/08/2011 17:12
Julien83

Cadre du secteur privé
Messages: 2
Inscrit le: 25/08/2011
Région: 75 - paris


Citation : Jex94 @ 25.08.2011 à 15:45
Bonjour Julien,

D'une manière générale au niveau de l'IR, vous avez tout à fait la possibilité de déduire des déficits générés par une activité ou des placements à pertes, que ce soit des déficits fonciers, des déficits sur valeurs mobilières, ou une activité annexe non salariée déficitaire (auto-entrepreneur par exemple, BIC BNC).

Ces déficits se déduisent du revenu brut global et vous feront donc peut-être descendre sous la tranche des 30%. (seule la quote-part de quotient familial dépassant la tranche de 26 420 ¤ est imposable au taux de 30%, soit 18 580 ¤ dans votre cas (45 000 - 26 420).

Pour l'opération visée plus en particulier, vous n'avez à pas, à priori, la possibilité d'amortir un actif sur un an, sauf si une loi vous y autorise (Voir liste des investissements éligibles aux amortissements exceptionnels).
C'est peut être le cas pour les propriétés web ?
En outre, des règles précises existent sur les modalités d'amortissements des actifs, notamment les durées fiscalement admises en deça desquelles vous ne pourrez pas descendre.
Un actif s'amortit en théorie sur la durée réelle d'utilisation.

Il existe de nombreux montages ou moyens simples pour défiscaliser vos revenus.
Le plus simple est de consulter un conseiller en gestion de patrimoine.
Il y a par exemple le montage en défiscalisation pour investissements dans les DOM-TOM, qui vous permettent d'économiser 20% de votre impôt sur le revenu. (Ce n'est peut-être plus le cas aujourd'hui avec les coups de rabot sur niches fiscales).
En gros, cela revient à un placement à forte rentabilité (taux de rendement annuel de 20%) avec un risque 0. Ce placement est néanmoins limité au montant de votre impôt sur le revenu.
Vous avez aussi les placements immobiliers Loi Scellier... etc

Cordialement,
Jex

Merci Jex

Concernant l'amortissement sur un an, c'est prévu par le CGI art 236, chap. 1, B17.

Néanmoins le CGI assimile des sites web à des logiciels facilitant les opérations d'une société; dans le cadre d'un fonds d'investissement, ce raisonnement me semble "illogique" puisque les sites sont vus comme des "actifs d'investissement" (presque comme des actions avec un rendement, et il est illogique d'assimiler ça à un logiciel).

L'argument retenu semble être de dire qu'un site web évolue (au gré des mises à jour, etc ...) et donc que sa durée de vie est limitée. L'essence d'un site web me semble néanmoins plus proche d'un fonds de commerce ...

Bref c'est un peu le flou juridique.

Julien


Message écrit le: 27/08/2011 17:04
Blandine1986

Auto-entrepreneur
Messages: 73
Inscrit le: 13/09/2007
Région: 63 - puy-de-dôme


Moi je connais une façon simple de moins payer d'impôt : se marier et repeupler la France (faudra bien que quelqu'un paie ma retraite) ... Mais ça c'est mon coté peace and love...

OK je sors ...

Bonne journée


--------------------


Message écrit le: 28/08/2011 00:13
Jex94

Fiscaliste en entreprise
Messages: 955
Inscrit le: 23/10/2008
Région: 94 - val-de-marne


Message édité par Jex94 le 28/08/2011 00:16
Bonsoir Julien,

OK pour la durée d'amortissement sur un an du site web, mais y'a t'il effectivement une possibilité de levier fiscal dans votre montage ? Qu'est ce qui vous fait gagner de l'argent, puisque la charge que vous déduisez de la base de vos impôts, via les amortissements, correspond à de l'argent que vous aurez dépensé pour acheter les sites, et pour les revendre ultérieurement.

J'essaie de comprendre : En gros vous achèteriez 18 000 ¤ de sites web, vous les amortiriez sur un an créant ainsi une charge pour votre micro-entreprise. Ce déficit viendrait ensuite réduire votre base IR de 18 000 ¤, vous faisant ainsi économiser 18 000 x 30 % = 5 400 ¤ d'impôt sur le revenu.
Ensuite, vous revendez vos sites l'année suivante (ex : 16 000 ¤), vous payez alors un impôt sur le revenu sur ces 16 000 ¤, soit 4 800 ¤ si tranche IR 30%, et vous perdez 2 000 ¤ dans l'histoire (18 000 ¤ engagés au départ contre 16 000 ¤ récupérés à la fin).

Résultat du montage : + 5 400 (économie d'IR) - 4 800 (IR sur plus value de cession) - 2 000 = - 1 400 ¤.

Si vous revendez les sites plus de 18 000, vous gagnez globalement de l'argent mais de la même façon qu'un placement simple, en achetant des actions par exemple.

Ou est l'intérêt dans cette opération ?

(Pour Blandine : Sympa la blague)

Cordialement,
Jex

--------------------


Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/generer-des-pertes-rns-pour-reduire-son-t36211
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer