Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Obligation de faire dans l'acquisition d'un terrain



1 réponse
711 lectures
Posté dans le forum Forum Technique de la comptabilité
Message écrit le: 01/03/2015 00:42

Expert-Comptable salarié en cabinet
Messages: 1243
Inscrit le: 06/12/2006
Région: 51 - marne


Bonjour,

Le montant de la cession du terrain comprend une partie de la parcelle (pour 580 K€ par exemple) et une obligation de faire sur l'autre partie de la parcelle (pour 20 K€) restant la propriété du vendeur.

L'obligation de faire est elle dans l'intérêt de l'entreprise ?

Cas 1 : l'obligation de faire correspond à la viabilisation du terrain n'appartenant pas à la société

Si l'obligation de faire est indissociable du coût d'acquisition du terrain initial, je pense que l'assimilerait à un complément de prix de la parcelle.

Après tout dépend comment est rédiger la clause, si l'obligation est certaine mais différée dans le temps, je pense qu'il convient d'enregistrer une charge ou un actif avec un passif.

Le constat en stock me semble tout indiqué si on l'assimile au coût d'acquisition du terrain.

A première vu, je passerais en 607 par un compte 401, puis constatation en stock (si obligation certaine et pouvant être déterminée de façon fiable).

Mais difficile d'estimer de façon fiscale le coût pouvant varier (sauf indication d'un engagement en valeur dans les actes), je pense qu'une provision (FNP + Stock serait plus judicieux)

Si pas considéré comme un élément du prix d'acquisition du terrain => provision pour risques et charges sans possibilité de mettre en stock ou/et information en annexe si estimation non fiable ou engagement incertain.

=> quid de l'engagement contraire à l'objet de de la société dans un tel cas...

Cas 2 : l'obligation de faire correspond à la construction d'une maison sur le terrain n'appartenant pas à la société

Donc si je comprend bien le terrain initial destiné à être lotis a été acheté à un prix inférieur au marché et pour compenser le vendeur a fait engager l'acquéreur sur la construction d'une maison sur le terrain d'à coté... (je trouve l'opération risqué pour l'acquéreur...)

Ça ressemble à un complément de prix d'acquisition sauf à dire que le prix n'est pas connu ? Il faudrait donner des indication sur ce qui est stipulé précisément dans les actes : durée de l'engagement de faire, valorisation, conditions et modalités...

Ce qui implique qu'une partie du stock (si on stock va ressortir à zéro pour la partie de l'engagement de faire et sera inclue dans la marge des lots initiaux afin d'éviter une perte sèche).

Je tiendrais le même raisonnement que le cas n°1 => FNP + Stock pour l'engagement de faire si cet engagement est considéré comme un complément de prix.

Cordialement,



--------------------


Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/obligation-de-faire-dans-acquisition-un-terrain-t50228
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2022 Compta Online
S'informer, partager, évoluer