Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Transfert de charges



27 réponses
161195 lectures
Posté dans le forum Forum Comptabilité générale
Message écrit le: 24/03/2006 10:49
Didelphe


Messages: 59
Inscrit le: 18/03/2006


Message édité par Didelphe le 24/03/2006 10:57

Bonjour,

Je rencontre un problème avec le compte transfert de charges, je ne vois pas ce qu'il inclut.
Après recherche sur le net, j'ai trouvé la définition suivante :

Le poste de transfert de charges permet de modifier l'allocation des certaines charges d'un exercice qui ne correspondent pas forcement aux coûts des ventes de cet exercice. Les charges peuvent être transférées à un autre poste du compte de résultat ou à un poste du bilan (immobilisations, créances sur des tiers, compte de régularisation pour les charges à répartir sur plusieurs exercices).

Je ne suis pas sure de bien comprendre
Est ce par exemple:

J'enregistre une facture d'achat je debite 607 et 44566 et crédite 401.
je m'aperçois, que l'achat est en fait un achat d'immobilisation et non de marchandise.
je débite donc le compte 215 et crédite le comte 791 pour annuler le montant de mon achat de marchandise.
et ci c'est bien ça, comment fais-je pour la tva?

Enfin, si quelqu'un pouvait me donner des exemples concrets d'utilisation du compte transfert de charges, cela m'aiderait beaucoup.

Par avance merci !

Cordialement Delphine



Message écrit le: 24/03/2006 11:12
Valy

Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
Messages: 13
Inscrit le: 09/01/2006


Je ne sais pas exactement, c'est un compte peut utilisé.

Moi, je l'ai vu une fois utilisé dans une Société civile de moyens. Deux docteurs avait créé cette société, et les charges lors été imputées. De ce fait, toute l'année on a comptabilisé les dépenses classiquement et en fin d'année, on a ventilé les dépenses en passant un compte d'associé par un transfert de charges.

C'est tout ce dont je me rappelle.
J'espère que cela t'aidera.

Pour le problème charge/immo, on passe la facture au crédit du compte de charge et au débit du compte d'immobilisation. Pour la tva, même principe entre la tva déductible sur charges et la tva déductible sur immobilisation

Message écrit le: 24/03/2006 11:53
Didelphe


Messages: 59
Inscrit le: 18/03/2006


Je te remercie Valy même si je ne saisis toujours pas exactement ce qu'il y a dans ce compte "transfert de charge".

Mais si je te suis bien, en ce qui concerne mon erreur d'achat, le comte 791 ne m'est d'aucune utilité. il suffit seulement de créditer 607 et 44566 et de débiter 215 et 44562.

Est ce que par exemple:

Si j'achéte des stylos publicitaires pour offrir aux clients, j'enregistre la facture en compte 623 "publicité, publication, relations publiques" mais que l'entreprise en utilise une partie pour ses propres besoins, dans ce cas, doit-on faire un transfert de charges du compte 623 en creditant 791 "transfert de charge"et debitant 6064 "fournitures administratives"??.

Enfin vous voyez, j'ai vraiment besoin de vos lumiéres alors, si d'autres personnes ont d'autres exemples merci de me les faire partager.

Cordialement Delphine


Message écrit le: 24/03/2006 12:16
Bibifoc

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 1104
Inscrit le: 08/02/2004
Région: 68 - haut-rhin


Bonjour Didelphe,

Le compte de transfert de charges peut avoir plusieurs utilités.

1) Lorsqu'une charge a été comptabilisée durant l'exercice et qu'on estime que son montant est trop important pour être supporté par cet exercice, il est possible d'étaler la charge sur plusieurs exercices. (3 à 5 ans en règle générale)

Exemple : travaux de grosses réparations de 100 000 € (non immobilisables). On décide d'étaler la charge sur 3 ans.

6...D 100 000
44566 D 19600
401 C 119600

En fin d'exercice, on "annule" la charge :

481 D 100 000
791 C 100 000

et on passe une écriture pour N, N+1 et N+2 :

6812 D 33 333
481 C 33 333

Le compte 481 devra être soldé au bout des 3 ans. D'autres charges (frais d'émission d'emprunts, charges différées...) peuvent être étalées.

2) on utilise le compte 791 quand on reçoit une indemnité d'assurance, par exemple.

Exemple : L'entreprise verse une prime d'assurance vie à la tête de l'un des dirigeants.

616 D
512 C

Le dirigeant décède et l'entreprise reçoit une indemnité de la société d'assurance.

512 D
791 C

--------------------


Message écrit le: 24/03/2006 12:28
Didelphe


Messages: 59
Inscrit le: 18/03/2006


Je te remercie Bibifoc, pour ces éclaircissements !
Le compte "transfert de charge" commence a me parler un peu plus.

Message écrit le: 24/03/2006 19:05
Albanos

Cadre du secteur privé
Messages: 6
Inscrit le: 07/03/2006
Région: 27 - eure


Bonjour Didelphe
je confirme la definition de bibifoc , et je rajoute que le compte "transfert de charges" est utilisé pour neutraliser une depense passée en charge pour la
transferer sur un compte de bilan ( charges à repartir ...) et aussi les
remboursements d'assurances , les primes d'emploi recues , et je pense aussi
les degrevements sur la taxe professionnelle ( je ne suis pas sur ) j'attends une
confirmation sur le forum.

albanos

Message écrit le: 25/03/2006 13:53
Ucorsu182

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 53
Inscrit le: 17/03/2003


Je l'utilise aussi pour passer les avantages en nature des salariés

Message écrit le: 25/03/2006 14:16
Ucorsu182

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 53
Inscrit le: 17/03/2003


D 641000 salaires bruts
C 421000 salaires nets
C 431000 cotisations salariales urssaf
C 437300 cotisations salariales retraite
C 437400 cotisations salariales assedic
C 791000 pour le montant des avantages en nature

Message écrit le: 25/03/2006 14:33
Didelphe


Messages: 59
Inscrit le: 18/03/2006


Citation : ucorsu182 @ 25.03.2006 à 12:39
Je l'utilise aussi pour passer les avantages en nature des salariés

et vous pourriez me montrer un exemple d'enregistrement s'il vous plait ?

Message écrit le: 25/03/2006 17:48
Didelphe


Messages: 59
Inscrit le: 18/03/2006


Un grand merci pour toutes les informations que vous avez bien voulu me communiquer.

Cordialement Delphine

Message écrit le: 25/03/2006 23:49
Maxime souligna..

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 1359
Inscrit le: 22/03/2006
Région: 76 - seine-maritime


Je souhaitais juste intervenir car il me semblait que les charges différées ou à étaler allaient être supprimées avec la nouvelle définition des amortissements (et oui car l'étalement passe par un compte d'amortissement).

Didelphe, tu n'as pas de chance, mais quand une facture a été enregistrée en charges et qu'elle concerne en fait un compte d'immobilisations, le compte utilisé est le compte 72 !
C'est également une sorte de compte de transfert de charges, mais dont la destination est un compte d'immobilisation.
Tu me suis ?!

Exemple :

tu comptabilises plusieurs factures d'achats qui te servent à la construction d'une immobilisation (un entrepôt par exemple). A la fin de l'année tu passes une écriture de transfert de charges telle que celle-ci :
D23 immobilisation en cours
C72

Le compte 791 devrait peut être s'intituler "contrepartie de charges" pour en clarifier l'utilisation.
Tu y enregistres tout produit qui compense tout ou partie d'une charge : remboursement d'assurance, aide de l'état (emploi jeune par exemple), avantage en nature...

Voila.
J'essaierais de trouver une info sur l'éventuelle suppression des charges à étaler.

A bientôt

--------------------


Message écrit le: 26/03/2006 11:13
Didelphe


Messages: 59
Inscrit le: 18/03/2006


Message édité par Didelphe le 26/03/2006 11:13
C'est trés clair Maxime SOULIGNAC, je te remercie !

Cordialement Delphine

Message écrit le: 26/03/2006 13:46
Bibifoc

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 1104
Inscrit le: 08/02/2004
Région: 68 - haut-rhin


Citation
Didelphe, tu n'as pas de chance, mais quand une facture a été enregistrée en charges et qu'elle concerne en fait un compte d'immobilisations, le compte utilisé est le compte 72 !
C'est également une sorte de compte de transfert de charges, mais dont la destination est un compte d'immobilisation.
Tu me suis ?!


Tes dires m'étonnent un peu Maxime SOULIGNAC...puisque le compte 72 est utilisé pour la production d'immobilisations (le plus souvent corporelles) pour l'entreprise elle même. Dans ce cas là, effectivement, on débite 2XX à 722 (et TVA le cas échéant).

Le compte 72 sert il également à autre chose ?

A mon avis, en cas d'erreur de compte (passage en compte 6 au lieu du compte 2) le plus simple est de faire une contrepassation et de passer la bonne écriture.

--------------------


Message écrit le: 26/03/2006 14:45
Maxime souligna..

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 1359
Inscrit le: 22/03/2006
Région: 76 - seine-maritime


Bibifoc je ne pourrais t'affirmer avec certitude que j'ai raison, mais je garde parfaitement en mémoire les propos de mon professeur de comptabilité approfondie qui nous a dit que le compte 72 était bien une sorte de compte de transfert de charges.
D'ailleurs le cas de la production d'immobilisation à usage interne illustre bien ce propos puisque tu enregistres d'abord des factures d'achat, puis tu transfère les charges constitutives d'un coût de production dans un compte d'immobilisation.

La contrepassation n'est qu'une solution d'enregistrement.
Il ne s'agit après que de questions de pratique, du moins selon moi.

Je pourrais essayer de rechercher.

Cordialement.

--------------------


Message écrit le: 27/03/2006 01:00
Didelphe


Messages: 59
Inscrit le: 18/03/2006


Bonsoir,

J'aurais tendance a rejoindre Bibifoc puisqu'il me semble aussi avoir compris que :

Les comptes 721 et 722 servaient uniquement à l'enregistrement des immobilisations produites par l'entreprise elle même et pour ses propres besoins, permettant ainsi de contrebalancer les charges qui ont été engagées pour les produire.

Mais comme je suis tout a fait novice en la matiére, je n'oserais contredire quelqu'un d'experimenté.

Cordialement Delphine

Message écrit le: 27/03/2006 09:02
Maxime souligna..

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 1359
Inscrit le: 22/03/2006
Région: 76 - seine-maritime


Citation
Les comptes 721 et 722 servaient uniquement à l'enregistrement des immobilisations produites par l'entreprise elle même et pour ses propres besoins, permettant ainsi de contrebalancer les charges qui ont été engagées pour les produire.


Parfaitement Didelphe, et c'est ce que j'essayais de dire.
Le compte 72 est donc utilisé comme un compte de transfert de charges, qui sont portées à l'actif.
Puisque il s'agissait d'illustrer à quoi pouvait servir les comptes de transfert de charges, j'ai parler du cas des comptes 72.
J'ai peut être été un peu confus. Mais maintenant nous sommes tous d'accord.

Cordialement.

PS : je ne suis pas vraiment expérimenté !

--------------------


Message écrit le: 27/03/2006 09:20
Bibifoc

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 1104
Inscrit le: 08/02/2004
Région: 68 - haut-rhin


Bonjour,

J'ai compris ce que Maxime SOULIGNAC essayait de dire.

On a des charges (par exemple achat de pièces pour fabriquer un ordinateur pour les besoins de l'entreprise elle même) et par l'écriture 2Xx à 722, la charge est en quelque sorte "annulée"...

PS : je ne suis pas quelqu'un de super expérimenté non plus !

--------------------


Message écrit le: 27/03/2006 11:35
Maxime souligna..

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 1359
Inscrit le: 22/03/2006
Région: 76 - seine-maritime


C'est exactement ça Bibifoc.
Lors de l'utilisation du compte 72, les charges sont bien transférées du compte de résultat au bilan.
J'avais trouvé l'explication de mon prof assez intéressante et assez utile pour comprendre l'utilisation de ce compte.

Cordialement.

--------------------


Message écrit le: 27/03/2006 11:52
Didelphe


Messages: 59
Inscrit le: 18/03/2006


Je vous remercie pour toutes ces réponses tout a fait satisfaisantes, je comprends désormais mieux qu'elles sont les destinations de ce compte"transfert de charge".

Cordialement Delphine

Message écrit le: 23/05/2007 23:38
Yorro

Cadre du secteur privé
Messages: 1
Inscrit le: 23/05/2007
Région: 75 - paris


Bonjour,

Ma petite contribution..... Compte utilisé soit :

- pour des opérations de régularisation sur écritures de charges.
Ex : commission de service passée en commission de financement

- pour des opérations particulières de régularisation entre une ou différentes sociétés sans forcément de liens capitalistique/gérance. Ces opérations ne concernent pas la société (mais toutefois elle en reste responsable).
Ex : une société X "prete" pour une mission ponctuelle l'un de ses collaborateurs à une autre société Y. Cette société X n'est pas une société d'interim et le collaborateur reste salarié de la société X.
Elle devra donc payer ces charges (salaires & Co.)classiquement comme si le pret de personnel n'avait pas eut lieu.
En contre partie, elle pourra "facturer cette prestation" à la société Y (la partie du salaire de la période ou ce salarié ne sera pas au sein de la société) et pourra donc l'enregistrer en transfert de charge. (contrepartie : client / banque / autres creances)

Bonsoir

Message écrit le: 24/05/2007 09:18
Maxime souligna..

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 1359
Inscrit le: 22/03/2006
Région: 76 - seine-maritime


Bonjour,

Puisque Yorro vous relancez ce vieux sujets, je vais vous répondre en vous disant que je ne suis pas du tout d'accord avec vos deux exemples !

Les corrections d'erreurs de ventilation (imputation dans les mauvais comptes) ne passent jamais par un compte de transfert de charges.
Pourquoi ? Parce que cela fausserait les différents SIG et les différents ratios d'analyse.

Exemple : vous vous trompez de compte de commissions, ou de charges.
Si vous corrigez l'écriture par un transfert de charges vous aurez deux fois cette charge (une fois dans le mauvais compte, une fois dans le bon). Et vous aurez un produit qui n'en ai pas un et qui pourra rendre difficile la lecture du résultat.
Vous devez absolument rendre la plus claire possible l'information financière que vous produisez.
Aussi les corrections de ce genre se font par des écritures dites de "compte à compte".

Enfin pour ce qui est de la refacturation de personnel par exemple, je préconiserais à titre personnel d'utiliser soit un compte 706 soit un 708.
Il s'agit d'une prestation de services qui doit apparaître comme telle au compte de résultat.
Attention en plus à votre contrôle de TVA....

Cordialement.

--------------------


Message écrit le: 24/05/2007 09:55
Mémoraliste

Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
Messages: 5
Inscrit le: 19/05/2005
Région: Tn - tunisie


Bonjour Didelphe

Je rajoute un autre cas où on peut utiliser le compte transfert de charge.

C'est le cas de distinction entre coût direct des ventes et charges engagés non liées directement aux ventes. Il s'agit par exemple, de la consommation de nourriture et boissons dans l'activité des hôtels qui englobe, outre les clients payants, le personnel de l'hôtel, les gratuitées, les offres....
Afin d'avoir un ratio consommation/vente plus pertinent et calculé directement à partir de la comptabilité, il est préférable d'éliminer le cout relatif à tous ce qui est gratuit (offres, personnel...). Cela se fait par le biais du compte transfert de charges. (Débit "transfert de charges", Crédit "Achat nourriture et boissons")

Cordialement.

Message écrit le: 28/06/2007 16:39
Zouhenlai

Employé en comptabilité
Messages: 11
Inscrit le: 28/06/2007
Région: 45 - loiret


Citation : Didelphe @ 24.03.2006 à 12:53
Enfin vous voyez, j'ai vraiment besoin de vos lumiéres alors, si d'autres personnes ont d'autres exemples merci de me les faire partager.

Cordialement Delphine

Bonjour,

J'utilise ce compte pour :

indemnités journalières de la CPAM
les dégrêvements de la taxe professionnelle,
les remboursement d'assurance

(D 512 C 791)

Message écrit le: 06/06/2008 14:31
Saturnfox


Messages: 5
Inscrit le: 06/06/2008
Région: 74 - haute-savoie


Bonjour à tous.

Après lecture de tout le fil de cette discussion, je n'ai pas trouvé la solution à un problème qui m'est posé.

Pour diverses raisons (à commencer par la transparence), je facture à mes clients le détail de ce que je dois moi-même payer pour mes prestations, y compris certains services et matières premières sur lesquels je ne prends aucune marge : je les facture au client à prix coûtant.

Étant donné que ce n'est pas un produit que je vends moi-même, je me vois mal faire figurer ces ventes dans les comptes 70. Le compte "transfert de charges d'exploitation" (n°791) serait-il prévu pour ma situation ?

Je vous remercie de votre réponse.

Message écrit le: 06/06/2008 14:48
Francoisecnd

Comptable unique en entreprise
Messages: 1732
Inscrit le: 30/11/2006
Région: 93 - seine-saint-denis


Bonjour,

Je ne peux vraiment répondre de façon certaine à votre question, mais je suis étonnée par :

Citation
je ne prends aucune marge : je les facture au client à prix coûtant.


Effectivement, il me semble que vous devez impérativement y adjoindre vos frais annexes, et refacturer alors en "prix de revient".
Désolée, je n'ai pas de textes précis à vous fournir, mais d'autres personnes sur le forum pourront-ils le faire ...

--------------------


Message écrit le: 09/06/2008 13:45
Saturnfox


Messages: 5
Inscrit le: 06/06/2008
Région: 74 - haute-savoie


Merci d'avoir tenté de me répondre quand même.
Vous avez l'air étonnée que je facture certaines choses à prix coûtant aux clients : je n'ai pas dit que c'était le cas pour l'intégralité d'une facture (encore heureux) !
Ce que je fais, c'est que dans le détail de ma facture j'indique d'une part ce qui va dans ma poche en tant que prestation de service (là ou je me fais ma marge et mon bénéfice brut), et d'autre part tout ce qui part comme frais incompressibles pour cette même prestation, et que je facture donc à prix coûtant.
Ceci est entre autres à but marketing : ainsi, le client sait exactement ce que je gagne sur une prestation (frais fixes à déduire) et n'a pas l'impression que je n'ai aucun prix de revient. Il ne va donc pas s'imaginer que je "me fais de l'argent sur son dos", et apprécie grandement cette transparence.

Message écrit le: 02/03/2015 11:16
Yotanka

Etudiant DCG
Messages: 10
Inscrit le: 29/11/2014
Région: 34 - hérault


Citation Memoralis:

C'est le cas de distinction entre coût direct des ventes et charges engagés non liées directement aux ventes. Il s'agit par exemple, de la consommation de nourriture et boissons dans l'activité des hôtels qui englobe, outre les clients payants, le personnel de l'hôtel, les gratuitées, les offres....
Afin d'avoir un ratio consommation/vente plus pertinent et calculé directement à partir de la comptabilité, il est préférable d'éliminer le cout relatif à tous ce qui est gratuit (offres, personnel...). Cela se fait par le biais du compte transfert de charges. (Débit "transfert de charges", Crédit "Achat nourriture et boissons")

Bonjour,

Est-il possible de reprendre le sujet des transferts de charge? 

En fait, le cas d'une entreprise qui produit elle-même une immobilisation, à savoir plus précisément un entrepôt destiné à du stockage puis qui prélève sur son stock du matériel destiné à son usage personnel ou pour l'offrir à un gros client est parfaitement illustré dans les propos de Mémoralis, n'est ce pas?

Il s'agit du débit du compte de transfert de charge?

Cordialement,

Virginie D.



--------------------


Message écrit le: 15/06/2016 11:12
Blackjack

Comptable en entreprise
Messages: 1
Inscrit le: 03/05/2013
Région: Ci - cote d\'ivoire


Bonjour,

Je viens de consulter ce poste.

Je ne vois pas l'annulation de la charge (6) dans votre écriture.

Merci



Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/transfert-charges-t5168
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer