Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Témoignages : expert-comptable et vie de famille



49 réponses
50852 lectures
Posté dans le forum Forum stage, recrutement et emploi
Message écrit le: 13/04/2004 21:00
Annette


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Bonjour tout le monde

Je viens de découvrir ce forum et je le trouve très interressant.
Je suis en seconde année d'IUT gea et je me pose bcp de questions sur la vie d'un expert comptable et surtout pour une femme (excusez moi messieurs)
en effet le travail est , je pense super interressant très enrichissant mais comment gérer la vie perso et notamment l'organisation losrqu'on a des enfants?
je souhaite faire le decf en apprentissage et j'aimerais avoir des avis sur ce sujet un peu plus precis que ce que j'ai pu lire.
et quel conseil pouvez vous me donnez à propos de ma recherche d'un maitre de stage?
est -il vrai qu'en general on l'obtient minimum en 3 ans?
bonne soirée et à bientôt!!


Message écrit le: 16/04/2004 16:29
Annette

Employé en comptabilité
Messages: 110
Inscrit le: 14/04/2004
Région: 31 - haute-garonne


Recoucou

Je sais ce n'est sans doute pas évident de me répondre en ce moment, mais s'il vous plait pensez à moi

Les études sont difficiles pour être expert-comptable ?

merci



Message écrit le: 16/04/2004 18:10
Coc_nadine


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Salut,

A ta place je reposerai ma question aprés le 1er mai.
En effet, entre janvier et le 1er mai il existe en cabinet une période de bourre qui s'appelle "période fiscale", alors en ce moment, les experts comptables et leurs collaborateurs ont autre chose à faire que de se promener sur le net. Il faut quand même que tu sache que durant cette période la vie privée est limitée au stricte minimum dans un grand nombre de cabinet. Les journées de 9 ou 10 heures et le travail le samedi matin sont monaie courante.

Je ne suis pas expert comptable mais ex-collaboratrice de cabinet donc pas de période fiscale pour moi cette année et ça me manque déjà.

Message écrit le: 18/04/2004 20:39
Annette

Employé en comptabilité
Messages: 110
Inscrit le: 14/04/2004
Région: 31 - haute-garonne


Merci nadine, oui je vais attendre un peu avant de relancer le sujet.
J'aimerais vraiment avoir des témoignages de femmes qui travaillent en cabinet et qui ont des enfants car je sais que le cabinet me tente vbeaucoup mais aprés je me pose des questions pour la vie familiale.

merci encore a plus!!

Message écrit le: 19/04/2004 22:13
Gof


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Bonjour,

Je suis expert comptable dans un cabinet d'une trentaine de collaborateur. Notre métier étant irrégulier sur l'année, il est effectivement difficile de conjuger vie privé et vie professionnelle pour un homme, alors pour une femme ...

Je dois reconnaitre que leur position est difficile. Outre leur travail, elles doivent souvent s'occuper de leur propre famille. En période fiscale, cela devient quasiment impossible. Il faut reconnaitre que les cabinets en demande beaucoup, voire trop. On comprendra alors que le soir, il est très difficile de s'absenter pour aller chercher ses enfants à l'école à 16h30 (entre autre).

Pour résumer, il me semble que les femmes peuvent avoir plus de difficultés pour assurer le surcroit de travail que l'on leur demande. En revanche, avec une bonne organisation professionnelle, familiale et financière, je pense qu'il n'y a pas de problèmes.

Cordialement,

Message écrit le: 23/04/2004 07:43
Annette

Employé en comptabilité
Messages: 110
Inscrit le: 14/04/2004
Région: 31 - haute-garonne


En effet j'ai l'espoir qu'avec de l'organisation on peut arriver à concilier sa vie professionnelle et sa vie privée et heureusement!!

merci

Message écrit le: 24/04/2004 12:01
Patrick

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 742
Inscrit le: 12/04/2003
Région: 74 - haute-savoie


Bonjour,

Je suis expert-comptable diplômé et j'enseigne comme professeur titulaire dans un IUT.

Je pense que pour une femme ayant mari et enfants, le cumul d'une vie de famille et d'une carrière de salariée en cabinet comptable est très difficile sur une longue durée.

Je n'ai personnellement rencontré des femmes chef de missions ou associées que célibataires ou divorcées.

Par contre une femme peut très bien travailler à son compte en combinant les dossiers d'expertise comptable ( tenue principalement), les activités d'enseignement et quelques travaux annexes ( journalisme comptable, rédaction d'ouvrages...) pour avoir un revenu très correct et finalement être heureuse.

Ce qui est important, c'est à mon sens d'éviter le salariat en cabinet où effectivement la pression est très forte.

N'oublie pas non plus qu'il n'y a pas que le Cabinet comme débouché pour une femme diplômé d'expertise comptable !

Je suis comme toi en vacances pour 2 semaines et tu ne peux pas savoir la joie que nous avons eu avec ma collègue ancienne expert-comptable stagiaire, le jour où nous avons eu ensemble l' agrégation d' économie-gestion...

Et la tête de notre employeur le jour ou il a reçu nos deux démissions!

Ce qui est important pour toi, c'est d' obtenir le diplôme d'expertise comptable le plus vite possible: il te donnera la liberté.

Tous les autres diplômes ( DECF, DESCF ect...) ne permettent que de trouver du travail mais la charge de travail est écrasante en cabinet, et aussi malheureusement de plus en plus en entreprise.

Ce qui est important ,c'est l'équilibre vie privée-vie professionnelle.
Tous ceux qui ne le respecte pas sont des frustrès, et beaucoup se défoncent au travail pour oublier qu'ils n'ont rien d'autre.

Bon courage.

Patrick
Professeur agrégé à l' Université de Franche-Comté.

--------------------


Message écrit le: 24/04/2004 18:26
Bibifoc

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 1104
Inscrit le: 08/02/2004
Région: 68 - haut-rhin


Bonjour patrick,

Je suis comptable dans une association intermédiaire en Alsace et je poursuis mes études en DECF par internet (comptalia)

J'envisage de poursuivre jusqu'au DESCF mais vous conseillez à ceux qui poursuivent cette filière de continuer jusqu'à l'expertise.

Ma question est : le DECF et le DESCF sont ils suffisants pour espérer un travail où l'on se sent reconnu ? Ou vaut il mieux aller jusqu'au bout du cursus ?

Je vous remercie...et bon week end

--------------------


Message écrit le: 24/04/2004 19:22
Annette

Employé en comptabilité
Messages: 110
Inscrit le: 14/04/2004
Région: 31 - haute-garonne


Bonjour

Patrick:
Vous me conseillez donc d'aller jusqu'a l'expertise beaucoup de personne m'ont dit que d'avoir le descf c'était déja bien.Je ne savais pas qu'on pouvait etre expert comptable tout en faisant autre chose à coté mais alors comment ca se passe ?
Comment trouvé le temps d'avoir d'autres activités quand je vois le boulot qu'ont les experts comptables.

Et peut etre qu'un jour en effet je deviendrais prof

Message écrit le: 25/04/2004 16:10
Patrick

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 742
Inscrit le: 12/04/2003
Région: 74 - haute-savoie


Bonjour,

Quelques éléments de réponse à Jeannette et à " Bibificoc".

Je pense que continuer jusqu' à l'expertise comptable pour une femme est très important car c'est le seul diplôme qui permet d'être indépendant.

Certes, on est reconnu quand on a le descf : cela permet de trouver du travail, le diplôme est encore bien coté.

Il y a un plus incontestable entre DESCF et Expertise comptable.

De plus, il y a un phénomène nouveau apparut depuis une quinzaine d'années, c'est-à-dire depuis la démocratisation des études comptables, l'apparition de classes préparatoires au DECF, et le développement des MSTCF:

C'est la chute de la valeur des diplômes depuis la disparition de DECS qui avait une très forte côte.

J'ai eu des étudiants qui n'ont pas trouvé de travail en 1994 avec un DECF, aujourd'hui on est encore à peu près tranquille avec un DESCF mais pour combien de temps?

Je vous encourage très vivement à poursuivre jusqu' à l'expertise, d'autant plus que ce n'est pas très difficile ( c'est long, 3 ou 4 ans ) mais normalement la sélection est faite après le DESCF.

Concernant le cumul d'emplois pour un expert-comptable: les travaux possibles pour un EC sont organisés par la loi ( vous verrez lesquelles durant vos études...): un EC en activité peut écrire des livres ou donner des cours, cela fait partie des missions autorisées.

Par contre, il n'a pas le droit de tenir une épicerie par exemple.

Pour ce qui est du cumul du statut de fonctionnaire ( ce qui est mon cas) : c'est une exception au principe d'interdiction de cumul ( Décret de 1936).

Cela ne concerne pas uniquement les EC, mais toutes les professions libérales, vous avez ainsi des médecins hospitaliers qui ont une clientèle " en ville".

L'enseignement, malgrès ses contraintes, assure le gîte et le couvert et permet de développer à côté, tranquillement un fonds de clientèle.

pour une femme, c'est une solution intéressante.

Cordialement,

patrick

--------------------


Message écrit le: 25/04/2004 19:48
Bibifoc

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 1104
Inscrit le: 08/02/2004
Région: 68 - haut-rhin


Bonsoir patrick

Merci pour vos réponses qui sont très claires.
Je dois donc encore tabler sur 4 ans d'études avant d'obtenir le DEC...

Ce n'est pas très difficile dites vous...pourtant je sens déjà une différence importante de niveau entre BTS et DECF. Surtout en gestion financière...mais je m'accroche !

Une dernière question : pour gagner du temps, est il possible de commencer le stage d'expertise tout en préparant le DESCF ?

Merci et prenez le temps pour répondre, ce n'est pas urgent...
Bonne fin de week end et bonne semaine.

--------------------


Message écrit le: 25/04/2004 20:12
Patrick

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 742
Inscrit le: 12/04/2003
Région: 74 - haute-savoie


Bonsoir,

Réponses à Bibifoc:

1- Effectivement, le plus difficile c' est de passer les Uv et peut être le DECF
( le DESCF c'est de la révision en plus difficile).

2 - Il y a quelques années, on pouvait commencer le stage d'expertise comptable en ayant les 2 oraux du DESCF + 1 écrit; la dernière UV devant êytre obtenue durant la première année du stage.

Maintenant, je ne sais plus ce qu'il en est .

Bon courage, sincèrement.

Patrick

--------------------


Message écrit le: 25/04/2004 22:07
Annette

Employé en comptabilité
Messages: 110
Inscrit le: 14/04/2004
Région: 31 - haute-garonne


Merci patrick pour ces précisions. Me conseillerez vous de faire le decf en apprentissage ?car j'ai peur de me consacrer plus au travail en cabinet qu'a l'exam lui même.
bonne soirée

Message écrit le: 25/04/2004 22:22
Patrick

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 742
Inscrit le: 12/04/2003
Région: 74 - haute-savoie


Réponse à jeannette:

Ne faites surtout pas le DECF en apprentissage ( sauf raison financière impérative).

J' ai eu pendant 4 ans des classes prépa DECF en alternance : pratiquement que des échecs.

l' alternance est au DECF une escroquerie intellectuelle et financière exploitée par des écoles ( souvent privées mais pas toujours) peu scupuleuses.

Il n'y a que très peu de réussite, la raison: les étudiants rentrent chez eux épuisés et veulent naturellement se détendre.

Résultat, il ne travaillent pas leurs cours et les résultats sont catastrophiques.

Non, Non et non ne faites pas un apprentissage pour le DECF trop sélectif.

Bonsoir; patrick

--------------------


Message écrit le: 26/04/2004 18:56
Bibifoc

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 1104
Inscrit le: 08/02/2004
Région: 68 - haut-rhin


Je partage l'avis de patrick

En effet, le DECF est un diplôme difficile et les UV n'ont rien d'une formalité. Il faudra être disponible et surtout beaucoup s'investir. Alors travailler à temps plein en plus des UV, c'est une charge très lourde...

J'ai la chance de travailler 30h par semaine et je consacre le soir à mes cours. Je gère mon temps, je fais du sport et je m'évade l'esprit quand le besoin s'en ressent...

Annette, pour le DECF, pourquoi ne pas passer par comptalia. Je ne veux pas faire de pub mais je te donne le site, il y a des étudiants de tout âge !

Comptalia.com

--------------------


Message écrit le: 26/04/2004 23:11
Annette

Employé en comptabilité
Messages: 110
Inscrit le: 14/04/2004
Région: 31 - haute-garonne


Si le decf est si dur que ça, à avoir je vais peut etre le faire en initial a la fac (20heures de cours par semaine) je connais des personnes qui y sont et elles me disent que les profs ne sont pas super motivants il y a beaucoup de travail personnel 40% de réussite

merci à tous les deux

Message écrit le: 26/04/2004 23:36
Patrick

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 742
Inscrit le: 12/04/2003
Région: 74 - haute-savoie


Ce message est pour Ktia:

J'ai bien reçu votre message, mais je ne sais pas comment vous répondre ( manipulation)

laissez moi un autre message avec votre Email personnel, je vous promets de na pas en abuser et je vous répondrai.

Patrick

--------------------


Message écrit le: 27/04/2004 21:53
Ktia

Enseignant
Messages: 73
Inscrit le: 02/03/2003
Région: 68 - haut-rhin


Bonjour

Je me permets de réagir suite aux messages précédents.

Je pense en effet que la préparation du decf en alternance est une très bonne méthode, à condition biensûr d'être motivé car la masse de travail est considérable.

Les résultats de ma promo se situaient aux environs de 70% de réussite, les 30% d'échecs étant essentiellement dus à des candidats qui ne faisaient aucun effort ( style aller à la FNAC au lieu de se rendre aux épreuves... )

Personnellement je conseille ce type de formation aux personnes réellement motivées !

Ktia

Message écrit le: 27/04/2004 22:11
Annette

Employé en comptabilité
Messages: 110
Inscrit le: 14/04/2004
Région: 31 - haute-garonne


J'aimerais savoir si vous connaissez ISEFAC car c'est dans cette école qu' éventuellement j'irais en alternance.

Je pense qu'incontestablement l'alternance est une bonne formation et sur un cv les personnes qui y sont issues,font la difference mais mon inquiètude vu les taux de réussite c'est de ne pas avoir mon decf.

merci encore pour vos messages

Message écrit le: 03/05/2004 22:39
Annette

Employé en comptabilité
Messages: 110
Inscrit le: 14/04/2004
Région: 31 - haute-garonne


Bonsoir!

Alors personne ne connait ISEFAC et ou sont passées les femmes qui travaillent en cabinet ? J'attends vraiment vos témoingnages

Message écrit le: 06/05/2004 23:13
Leelo


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Bonjour,

j'envoie ce message en réponse à la vie de famille et le cabinet.

j'ai commencé à travailler en entreprise pour pouvoir me payer les études jusqu'au DESCF, puis j'ai fait 2 ans en cabinet de renommée mondiale pour le stage (la première étant validé en entreprise). J'ai été très heureuse de faire mon stage au sein de ce cabinet car cela est très instructif.
par contre, je ne suis pas restée car la pression est trop importante pour une femme qui souhaite avoir une vie de famille et conserver une situation professionnelle à la hauteur de ses ambitions. Car il faut tout de même le reconnaître, le métier d'expert-comptable est un métier un peu macho. ce n'est pas facile de "rivaliser" avec un homme qui n'a que le temps de travailler au cabinet, alors que votre nounou n'attend qu'une chose, que vous puissiez récupérer votre enfant.
pour cette raison, il est beaucoup plus facile pour vous monsieur de "réussir" dans ce métier très passionnant que nous.

il est vrai que si l'on arrive à s'organiser entre vie de famille et vie professionnelle, cela fait un équilibre parfait. Mais lorsque le métier prend le dessus sur la vie privée pour quelqu'un de passionner (car votre employeur et vos clients vous en demanderont toujours plus), il faut s'arrêter.

Je ne regrette pas mon choix de l'entreprise aujourd'hui : un salaire plus intéressant qu'en cabinet pour beaucoup moins d'heures, je peux prendre du temps pour ma famille, même si parfois, mes anciens clients me manquent un peu.


Message écrit le: 07/05/2004 11:09
Invité_soeur pi..


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Eh oui annette, comme le dit un internaute: période fiscale oblige: on disparait du net... pas le temps... implicitement cela répond déjà à votre interrogation sur la conciliation du boulot en cabinet et la vie de femme...
pas facile of course!!! pour peuve je suis célibataire sans enfants, je poursuis des cours à distance pour les 2 uv de synthèses du descf: impossible pour moi d'envisager un marmot là au milieu !!! l'âme soeur qui partage ma vie est bien patiente et compréhensive à souhait ! elle prend le relai durant toute cette période où même le ménage et le passage de la tondeuse sont impossibles à caser dans des horaires "raisonnables"... mais bon... ce n'est pas non plus insurmontable ! il est vrai qu'il faut être solidement motivée, et accrochée tant au niveau santé que nerveusement, mais c'est aussi excitant !il ne faut pas non plus estimer que c'est un métier exclusivement réservé aux hommes!
le milieu est macho c'est vrai, alors ne baissont pas les bras!
courage

Message écrit le: 07/05/2004 21:52
Bibop


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Juste pour dire que patrick a une super bonne analyse du métier dans son ensemble...

Dommage qu'il n'y ait que trop peu de gens à penser comme lui, le métier serait plus agréable, sans se coté secte (ou ordre).

Le cabinet, c'est la théorie du singe, tout le monde à la pression, faut être à 130%, vite toujours plus vite (même s'il y a des erreurs), et certains clients sont épuisant, 10 ans qu'ils payent la TVA au 21 et tous les mois il faut courir pour avoir un cheque... Il y a un coté assistante sociale pour patron de TPE qui me gonfle, c'est peut être lié à ma clientèle.

Bref, il y a un avantage : c'est que le temps passe tres vite et qu'il ne me reste plus que 1 ans de stage, ouf!!!

Et dire que certains espert comptable ont 60 ans et continue de passer 12 heures par jour au cabinet, alors qu'ils ont la santé, de l'argent, une famille, ils pourraient profiter de la vie, eh bien non, ou leur vie c'est le cabinet, ba désolé mais au risque de passer pour un feignant, c'est pas mon choix.

Si j'avais su...

Message écrit le: 09/05/2004 14:57
Patrick

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 742
Inscrit le: 12/04/2003
Région: 74 - haute-savoie


Merci à Bibop pour ses remarques.

Juste une précision: à mon avis, c'est le système qui fait l'homme ( ou la femme) et pas l'inverse.

C'est la pression de l'environnement Cabinet ( clients, associés, poids des charges ect..), qui fait que l'on travaille beaucoup en Cabinet.

Un autre évènement aussi: les prestations comptables ne se vendent pas assez cher.

Je fais à chaque session du DEC un petit sondage et demande à l' Oral quel est le taux horaire moyen, en gros, de facturation pour un collaborateur ( non EC) dans le cabinet du candidat.

Mis à part les grands cabinets, on tourne autour de 40 à 45 euros de l'heure.

Sachant qu' un garagiste pour faire une vidange prend globalement le même tarif ( 40,40 euros HT chez mon concessionnaire Citroën, en province) et qu' en Cabinet tout n'est pas facturable; il n'est pas étonnant en soi qu' un collaborateur fasse sa carrière au même salaire qu' un diplômé de BEP mécanique-auto ( ou DUT dans le meilleur des cas)...

Le problème est là : si la facturation était plus élevée, chaque collaborateur aurait moins d'heures à faire, ou gagnerait plus.

La profession n'a pas su se vendre, comme elle n'a pas su vendre le DEC dans les milieux économiques ( un DEC vaut moins qu' un HEC...).

De plus le critère n° 1 pour un EC c'est généralement la course à l' argent, celui qui pait bien ses collaborateurs en subit directement les conséquences.

Vous payez tous aujourd'hui la passivité de la profession dans son ensemble.

cf : les avocats en droit fiscal qui prennent jusqu' à 300 ou 400 euros de l' heure...

Bon dimanche, et bon courage à Bibop pour la 3ième année de stage qu'il faut impérativement finir.

Patrick


--------------------


Message écrit le: 09/05/2004 18:36
Poseidon86

Expert-Comptable


Messages: 743
Inscrit le: 25/04/2003
Région: 86 - vienne


C'est clair, les avocats fiscalistes sont pas des philanthropes je peux en temoigner.
Autre avantage des avocats fiscalistes : ils sont bcp mieux assurés en cas de pepin qu'un CAC par exemple.
Autrement le milieu est un peu celui des requins quand meme je pense que c'est l'economie actuelle qui veut ca

--------------------


Message écrit le: 09/05/2004 18:47
Bibop


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Une fois de plus, je suis d'accord avec toi Patrick.

C'est exactement ce que je vois tous les jours.

La marge est basée sur la quantité :
Facturation tres basse, on ratisse tres large même les clients "douteux", et nous devons travailler tres vite, bref on nivelle par le bas.
Autant vous dire qu'il n'y a pas de place au perfectionnisme, à l'analyse...c'est de la compta industrielle!!!

Cela dit, ils ont un avantage, c'est d'être préparé au jour ou le monopole sautera.

Je pense pour ces raisons m'orienté vers un domaine à plus forte VA avec une spécialisation et donc des honoraires plus élevés. Ce n'est pas qu'une question d'argent mais aussi d'interet pour le travail, des gens avec qui je pourrai echanger.

L'enseignement me branche pas mal car je garde en mémoire des prof de DESCF super bon pédagoge avec des methodes originales et éfficaces (normal, ils avaient l'agrégation en economie gestion )

Bon courage à tous.

Message écrit le: 10/05/2004 18:12
Invité_laurent


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Bonjour,

Je suis diplome expert comptable depuis quelques années et je suis en entreprise depuis 6 ans (après 12 ans en cabinet)

La vie en cabinet est effectivement dure voire "violente" (avec des horaires à rallonge, des we au bureau et vacances à potasser la documentation !!!!!), même si cela a changé depuis quelques années, aux dires d'amis toujours en cabinet.

Maintenant la formation et les expériences sont sans commune mesure avec ce qui se fait en entreprise.
Si j'ai un conseil à vous donner serait de tenter au moins 3 ans en cabinet en choisissant le cabinet (de taille relativement importante et structuré), de s'y investir et de le quitter et faire des enfants après.

Si vous voulez des enfants dès le début de votre carrière professionnelle, ..... oubliez le cabinet.

Message écrit le: 04/06/2004 13:42
Guest


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Bonjour,

Je me permet de réagir.

J'ai 31 ans, je suis une femme associée dans un cabinet de 10 personnes, je suis diplomée depuis 5 ans et j'ai une fille de 19 mois.

C'est donc possible...

Il est vrai que le métier d'expert comptable est prenant. Mais il ne faut pas exagérer et dans la plus part des cas les heures supplémentaires sont faites car la structure n'est pas organisée.

Pour l'enfant, il faut une garde avec une forte amplitude horaire 8 h 30 - 19 h 30 par exemple ce qui laisse le temps de travailler. Ensuite, savoir prendre le temps de consacrer des 1/2 journées à son enfant de temps en temps et le WE.

C'est une organisation à mettre en place.

D'autre part, il y a de plus en plus de femme experts comptable alors...

Par contre, je suis d'avis de ne pas avoir le premier enfant avant le DEC ou bien écrire le mémoire pendant la première partie du congé maternité. Après, passer le diplome est, je pense, compliqué.

En ce qui concerne l'alternance, je n'y suis pas favorable. Si l'on souhaite avoir toute les UV, travailler dans le meme temps est difficile.

Au final, la France manque d'experts comptable alors homme ou femme...

Message écrit le: 04/06/2004 14:31
Annette

Employé en comptabilité
Messages: 110
Inscrit le: 14/04/2004
Région: 31 - haute-garonne


Bonjour,

Je vous remercie vraiment pour votre réponse ca m'encourage
j'ai 22 ans et c'est vrai qu'aprés le descf à mon vais je voudrais avoir un enfant .
je souhaite vraiment pouvoir "réussir" ma vie professionnelle et ma vie familiale car les deux sont importantes pr moi comme d'ailleurs bcp de personnes je pense.

J' ai décidé de faire le decf en initiale à l'IAE car je ne me sens pas capable d'assumer l'alternance je vise d'abord le diplôme.

Message écrit le: 05/06/2004 11:06
Cb


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Bonjour,

Expert-comptable, dirigeant d'un cabinet de 6 associés dont 3 femmes, je ne reconnais pas tout à fait le métier. La vision "zola" de la profession est parfois caricaturale.
Le travail n'est il réservé qu'aux experts-comptables ? ou est il la contrepartie de la réussite? Le travail est il sinonyme d'ennui ? ou la passion peut aussi s'exprimer dans son exercice quotidien ?
Les collaborateurs mals payés et non considérés, les stagiaires corvéables à merci ont existé. Aujourd'hui et notamment en province, les candidats sont si peu nombreux que c'est eux qui disposent du choix et non l'inverse.
Nous recherchons des jeunes diplômés sans beaucoup de succès alors que notre personnel, hors associés, bénéficient d'un horaire d'environ 35 heures.
Enfin, il est aussi possible de s'épanouir dans un cabinet sans être soit même expert-comptable. Sans être totalement rêveur je ne crois pas que nos 40 collaboratrices ( sur un total de 60) viennent chaque jour à reculon.
Il ya encore un avenir serein dans ce métier.

Message écrit le: 05/06/2004 21:34
Invité_shaft


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Salut à tous,

je suis salarié nouvellement dans un cabinet comptable, et j'ai un BTS.
Je souhaite ardemment passer tous les diplômes de l'expertise comptable.
Mais j'ai déjà le DPECF.
Je trouve que c'est très dûr de travailler le soir, et je passe cette année l'UV1 du DECF. Je me donne les deux prochaines années pour passer le reste des UV du DECF en deux blocs.
Avez vous une organisation ou une stragtégie de préparation à me conseiller SVP ?
J'ai trouvé très le message de CB enthousiasmant...mais j'espère pour lui et nous les prétendants au tableau de l'ordre que sa réalité soit à court terme la "réalité dominante" dans la profession. J'espère un jour connaître cette réalité...

@+

Message écrit le: 16/06/2004 00:33
Invité_michel


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


La vie d'un expert comptable est la même que tous les autres professions dès lors que l'on s'y intéresse et surtout si l'on s'y passionne.
Cela prend beaucoup d'heures de travail : sur le lieu de travail, en cours, les devoirs, les révisions,...
Evidemment la vie de famille en prend un coup. Mais c'est sûrement aussi dans l'objectif d'une amélioration de la vie matérielle de la famille.
Concernant les enfants, il ne faut pas oublier que ceux-ci ont aussi un Papa qui a tout à fait la capacité de s'en occuper. Et, il en a assurément envie. Ce qui permet de vous intéresser à votre propre formation à laquelle manifestement vous avez un grand désir.
Les cours du soir, c'est très difficile surtout après une journée de travail. Mais on tient le coup car on rencontre d'autres personnes comme vous avec les mêmes désirs. Par contre, c'est très long.
Bon courage ! Suivez votre instinct.
Michel

Message écrit le: 17/06/2004 19:24
Annette

Employé en comptabilité
Messages: 110
Inscrit le: 14/04/2004
Région: 31 - haute-garonne


Bonjour

merci pur toutes ces précisions ainsi que ces encouragements.Je compte vraiment aller jusqu'au descf et me concentrer sur les études et aprés je travaillerais!! maintenant j'attends avec impatience si je suis acceptée à la fac sinon....

a bientôt

Message écrit le: 08/02/2005 20:23
Gagou


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Bonjour Patrick,

Je suis actuellement en train de préparer mon mémoire. La vie n'est pas simple en ce moment : gérer la période fiscale et les heures studieuses passées chez les clients ou à mon bureau pour "boucler " ce fichu mémoire...

Tout comme beaucoup de femmes, je me pose des questions sur l'exercice de la profession. Je souhaiterai avoir des renseignements sur le professorat : faut-il passer l'agrégation de gestion ? en quoi cela consiste? Est-on sûr de trouver un poste par la suite ? Le conseillerais-tu comme travail à plein temps ?

Merci des tes précieuses réponses !

Message écrit le: 09/02/2005 10:41
Patrick

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 742
Inscrit le: 12/04/2003
Région: 74 - haute-savoie


Bonjour,

J'ai écrit un topo là-dessus.

Pour répondre très rapidement en me plaçant au niveau d'une jeune femme mémorialiste ( ton cas, je crois).

Pour un jeune expert-comptable, il est complètement aberrant de viser un enseignemen ten lycée de type bac STT ou bac Pro.

Il faut impérativement exercer dans le supérieur, le mieux étant d' être professeur des universités ( fonctionnaire de l' Etat). Il faut faire une thèse et le parcours est long. Le problème c'est que le DEC ne donne pas l'équivalence de la thèse, il nous font donc passer l'agrégation d' économie-gestion puis ensuite être recruté par une université parmi des candidats tous agrégés.

L'autre solution, plus simple, consiste à travailler dans le privé en vendant son DEC. Cela dit, c'est une galère, il faut trouver les heures, il y a le lien de subordination que les dirigeants de ces écoles ne manquent pas de vous rappeler et vous aurez un salaire inférieur à celui d'un universitaire ( sauf quelques cas à Paris).

Pour les autres questions:

1- les épreuves de l'agrégation sont sur le site de l' Education Nationale.
2- L' Agrégation n'étant pas un diplôme, mais un concours de recrutement ( à vie...), il est absolument que l'on vous donne un travail une fois la titularisation faite.

3- C'est normalement ( point de vue de l' Education Nationale)un travail à plein temps, mais moi je considère que SI L' ON EST UNIVERSITAIRE dans le grade des agrégés, c'est un travail à mi-temps pour un salaire du secteur privé à mi-temps.

On peut compléter la charge de travail annuelle ( 384 heures par an) par autre chose, pour gagner plus; ou ne rien faire, en particulier si l'on est une jeune maman , ou un jeune papa d'ailleurs, ou si l'on souhaite profiter aussi de la vie ce qui ne me semble pas une idée totalement stupide.

Voilà pour ces quelques idées, à ton service...

patrick


--------------------


Message écrit le: 02/03/2005 16:51
Guest


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Message édité par COC Admin le 02/03/2005 17:11
Juste pour dire que tous ces témoignages sont trés intéressants. je suis actuellement en première année de stage (je viens juste d'avoir le descf) et j'ai 22 ans.
Je ne pense pas connaitre encore ce métier, mais je pense qu'il faut beaucoup de passion pour ne pas le vivre comme une charge. et surtout beaucoup de patience... C'est un métier qui est intéressant a partir du moment ou on est signataire. Avant, je pense qu'il y a un sentiment de frustation de devoir toujours rendre des comptes a celui qui engage se responsabilité mais qi ne fais pas tout le travail.
Je pense que tout est une question d'ambition et de volonté.

Je suis convaincue que le DEC est indispensable, mais j'ai l impression qu'il ne suffit pas.
Je ne sais pas encore ce que je compte faire, mais je sais que je veux absolument compléter ma formation par autre chose, quelque chose qui me motive et qui m'ouvre l'esprit... soit l'agreg soit faire du droit en faisant l'IDA en cours du soir... je ne sais pas trop encore. alors si quelqu'un a des conseils, je suis preneuse...

Information
Bonjour,

Les règles du Forum sont disponibles ici.
Veuillez entrer un pseudo/nom d'utilisateur (même si vous n'êtes pas enregistré en tant que membre). Ceci afin de faciliter les échanges dans le forum et de savoir à qui on s'adresse et à qui on répond.

Il existe des règles ainsi qu'une charte sur notre forum, veuillez les lire et les respecter.

Cordialement,

Frédéric
Administrateur du forum Compta Online


Message écrit le: 02/03/2005 17:01
Jack06

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 504
Inscrit le: 17/12/2007
Région: 06 - alpes-maritimes


Sans vouloir me montrer pessimiste sur tes velléités ultérieures de continuer à faire des études, je suis très admiratif sur ceux qui ont eu (ou auront) le courage de "passer à autre chose" après 5 ans d'études, 3 ans de stage (à 50h par semaine) et un DEC passé (en comptant l'écriture et la préparation du mémoire qui m'a occupé l'esprit pendant 1.5 an).

Quant au manque d'ouverture d'esprit que l'on peut avoir, c'est variable selon son cursus et/ou ses passions.

A l'heure actuel, j'aspire à une seule chose: arrêter les études (et le stress concommitant) mais bon cela dépend de chacun!

Bonne continuation

Message écrit le: 22/05/2005 20:05
Locompta17


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Bonsoir, je connais depuis quelques temps ce forum, et étant étudiant je ne connais quasiment rien de la vie en cabinet comptable.
Cependant j'ai l'impression à lire tout ces sujets que le travail en cabinet relève du bagne et est à priori très peu rémunéré. La comptabilité s'exerce évidemment par passion, mais dans un total désinterressement financier??? j'ai du mal à y croire...

Message écrit le: 24/05/2005 08:03
Jack06

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 504
Inscrit le: 17/12/2007
Région: 06 - alpes-maritimes


Pour être très clair, la vie en cabinet ne ressemble en rien au bagne.
Cependant, et à partir du moment où tu cherches à avoir des responsabilités et/ou à acquérir un apprentissage assez complet, travailler en cabinet demande pas mal d'energie.
Mais ce constat est valable partout (demandez à un interne en médecine s'il fait 35h...).
Il est vrai que l'on est au moins au début peu rémunéré mais là encore notre milieu n'est pas le seul dans ce cas.
Je pense qu'après 2-3 ans d'expérience, la rémunération est correcte et surtout le travail très intéressant.
Comme je l'ai souvent dit, personne n'est obligé de travailler en cabinet donc à chaucun de choisir.

Message écrit le: 18/07/2005 15:24
Bérénice


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Bonjour,

Toutes ces informations sont très intéressantes.
Je viens de terminer ma première année de MSTCF et j'hésite énormément entre le métier d'expert comptable et celui de fiscaliste.

En fait, je ne sais pas vraiment dans quel cadre s'exerce ce métier. En cabinet de conseil ? Faut-il être avocat fiscaliste pour que ce soit intéresant ?

Merci d'avance pour vos réponses

Message écrit le: 18/07/2005 17:34
Lj4

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)

Messages: 1352
Inscrit le: 03/03/2003
Région: 92 - hauts-de-seine


Bonjour,

Pour vous répondre, être un spécialiste (en l'occurence fiscaliste) peut être très intéressant (mais attention il y a encore des spécialités dans la fiscalité).

Mais on peut s'enfermer dans sa spécialité, car comme le dit l'adage :

La spécialité consiste à savoir de plus en plus sur le moins de chose possible, ...... jusqu'à connaitre tout sur absolument rien du tout.

Autre point : une MSTCF ne serait même pas le début de la spécialisation en fiscalité.

Laurent

Message écrit le: 18/07/2005 19:55
Puce13

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 45
Inscrit le: 03/07/2005
Région: 50 - manche


Bizarrement le métier de fiscaliste est réservé aux avocats : tous ceux que je connais sont avocats !
Mais un expert-comptable en cabinet de taille moyenne (20 salariés par exemple) pourra d'adonner à la fiscalité comme référent du cabinet, ce qui est tout à fait intéressant !
@+

Message écrit le: 18/07/2005 20:41
Bibifoc

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 1104
Inscrit le: 08/02/2004
Région: 68 - haut-rhin


Question fiscalité, tous les ans, des avocats ET experts comptables donnent bénévolement un coup de pouce aux contribuables pour remplir leur déclaration d'impôt !

Vous dites que la MSTCF ne serait même pas le début d'une spécialisation en fiscalité ?

...Déjà le niveau du DECF est très complet !

--------------------


Message écrit le: 18/07/2005 20:51
Vincent2

Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
Messages: 337
Inscrit le: 24/06/2005


Bonsoir Bibifoc,
concernant le Decf, je dirais que complet ne signifie pas spécialisé !
Pour rejoindre Laurent, la MSTCF est une formation universitaire, et à ce titre mobilisant des connaissances pluridisciplinaires permettant de s'intégrer dans un univers systémique faisant appel à l'interdépendance des connaissances. La formation est très bonne, mais comme dit précédement, ce n'est que le prologue à une éventuelle spécialisation.

Message écrit le: 19/07/2005 01:32
Bibifoc

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 1104
Inscrit le: 08/02/2004
Région: 68 - haut-rhin


Oui, j'ai bien compris la nuance entre cours "complet" et cours de "spécialisation" !
Ce n'est pas la même chose, je saisis bien, je dis juste que le DECF donne déjà beaucoup...

Pour la spécialisation, je crois qu'il faut passer par un DESS gestion fiscale.


--------------------


Message écrit le: 20/07/2005 09:19
Lj4

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)

Messages: 1352
Inscrit le: 03/03/2003
Région: 92 - hauts-de-seine


Bonjour,

A mon avis la formation comptable et financière supérieure (DECF et DESCF) n'est en rien une spécialisation, mais peut être le début à beaucoup de spécialisations.

Je rappelle que l'expert comptable est avant tout un généraliste dans un grand nombre de domaines (à comparer au médecin généraliste).

Si on veut se spécialiser, cela ne peut se faire qu'après.

Laurent

Message écrit le: 20/07/2005 10:39
Bibifoc

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 1104
Inscrit le: 08/02/2004
Région: 68 - haut-rhin


Message édité par BIBIFOC le 20/07/2005 10:40
Bonjour Laurent,

Je suis du même avis que toi : même si je ne suis pas encore EC (si jamais je le serais !) les diplômes comptables supérieurs donnent des connaissances assez étendues dans tous les domaines : droit, juridique, économie, finance, comptabilité, contrôle de gestion ! Mais ceux ci ne spécialisent pas dans un domaine particulier.

Pour la spécialisation, c'est à mon avis l'orientation vers un DESS ou DEA (jusqu'au doctorat de gestion)

--------------------


Message écrit le: 20/04/2008 22:20
Noir-desir


Messages: 2
Inscrit le: 20/04/2008


Message édité par Claudusaix le 20/04/2008 22:57
Je suis étonné tous de même des horaires. Je n'aurais jamais pensé qu'il y avait autant de travail, le compagnon d'une amie, travail en tant comptable (quasi expert mais sans le diplôme).
Il fait quasiment toute l'année 8h 20h, sans quasiment mangé le midi. En ce moment c'est quasi du 7jour sur 7 (et du 8-20h tous les jours).
C'est de l'esclavage votre travail, j'ai pu faire mes stage et emploi dans des structures pourtant assez grande, mais j'ai même jamais vu des responsables de département voir de pôles. Faire autant d'horaire que vous, je dis chapeau bat messieurs et mesdames les comptables.
Je suis actuellement formateur à l'afpa, je pense que je conseillerai à certain stagiaire qui veulent faire cette voie de la choisir avec parcimonie.
En tous cas merci de vos réponses.

Information
Bonjour,

Le forum est gratuit et libre d'accès à tous sous réserve de lire et respecter les règles disponibles ici.

Un message commence par un "Bonjour" et finit par un "Merci", un minimum de politesse SVP !

Si vous ne respectez pas les règles de notre site, votre profil membre sera supprimé...

Cordialement,

L'équipe de modération
Compta Online


Message écrit le: 21/04/2008 20:17
Flo92

Directeur du contrôle de gestion en entreprise
Messages: 91
Inscrit le: 26/05/2007
Région: 75 - paris


Bonjour,

Ouhlala !! encore un message surgit du passé !

Juste 2/3 remarques :

1) oui on travaille beaucoup en cabinet mais ça n'est quand même pas le bagne

2) j'ai fait presque 7 ans en cabinet d'audit (dont plus de la moitié en tant que chef de mission). Ca fait 2 ans que je suis en conso en entreprise. Et bien, je n'ai jamais autant fait d'horaires ni autant travaillé les samedis... C'est faux de penser qu'on travaille moins en entreprise, il y a plein de postes où on travaille au moins autant !

3) je m'insurge contre ce sujet "et pour les femmes ?". Je suis une femme, avec un enfant et je ne vois pas pourquoi je sacrifierais ma vie professionnelle plus que mon mari. En l'espère, il s'occupe plus de notre fille que moi et ça me convient parfaitement bien. Pourquoi faudrait-il que ce soit les femmes plus que les hommes qui se "sacrifient" ?? C'est un sujet vraiment qui me fait réagir plutôt virulemment !

Bonne soirée à tous

--------------------


Message écrit le: 21/04/2008 21:21
Noir-desir


Messages: 2
Inscrit le: 20/04/2008


Bonjour tous le monde .
Je tiens à m'excuser, pour avoir marquer de politesse sur le forum.
Merci

ps: Comment fait on pour éditer un message sur ce forum, j'ai pas vu de bouton modifier.
Il est toujours intéressant d'avoir des forums professionnels où l'accueil n'est pas sectaire.

Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/temoignages-expertcomptable-vie-famille-t563
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2021 Compta Online
S'informer, partager, évoluer