Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Déontologie et missions de l'expert-comptable : déclaration IR et



7 réponses
7580 lectures
Posté dans le forum Forum Discussion générale
Message écrit le: 01/05/2006 13:47
Laurentlo

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 30
Inscrit le: 11/10/2005


Message édité par Laurentlo le 06/05/2006 11:39
Les missions accessoires des expert-comptables pour établir les déclarations d'impôt sur le revenu et les déclarations d'ISF (du gérant ou de l'entrepreneur individuel) sont-elles autorisées par un texte législatif ?
Où sont-elles tolérées par les pratiques professionnelles ?

Le problème réside principalement dans le fait que les missions comptables sont destinées aux entreprises et ces missions d'IR et d'ISF à une personne physique

Message écrit le: 06/05/2006 11:41
Laurentlo

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 30
Inscrit le: 11/10/2005


Personne n'a un avis ?

Message écrit le: 06/05/2006 14:46
Patrick

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 742
Inscrit le: 12/04/2003
Région: 74 - haute-savoie


C'est une bonne question les choses ont évoluées sur ce point.

En principe, le conseil juridique est une mission accessoire qui ne peut être acceptée que si l'EC détient déja la mission comptable: sur ce point il n'y a rien à redire, c'est clair et net dans l'Ordonnance de 2004 ( ex 1945).

Donc par définition, puisque les particuliers ne tiennent pas de comptabilité, un EC ne peut théoriquement pas intervenir directement pour eux ( Monopole du Droit)

Mais cependant, un Président du Conseil Supérieur ( excusez moi, je ne me souviens plus lequel) à pris position, il y a quelques années, pour un assouplissement des règles, et il semble que cela soit, sur le plan déontologique, plus ou moins possible. Personnellement, j'ai répondu gratuitement à trois personnes pour des cas d'IR relatifs au régime des frontaliers franco-suisses, mais j'arrête là avant de recevoir toute la vallée.

Vous posez une excellente question, vous pouvez vous renseigner grâce à un Mémoire d'expertise qui à été publié par l'Ordre. C'est une question importante, et il est impardonnable et gênant de ne pas pouvoir ( en ce qui me concerne) y répondre catégoriquement. Si un de nos amis du Forum connait la position à adopter, qu'il n'hésite pas à nous la présenter.

Patrick

--------------------


Message écrit le: 06/05/2006 18:22
Cavalesamis

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 476
Inscrit le: 22/07/2005
Région: 50 - manche


Les banquiers monnayent déjà des déclarations d'IR (quid d'une éventeulle R.C) : je ne pense pas que ce soit le monopole d'une profession......

Message écrit le: 06/05/2006 19:05
Sonia7

Etudiant
Messages: 77
Inscrit le: 01/12/2004


On commence à grignoter le gateau et ensuite............

Message écrit le: 10/05/2006 12:34
Laurentlo

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 30
Inscrit le: 11/10/2005


Message édité par Laurentlo le 10/05/2006 12:34
Ces missions sont effectivement prisées par d'autres professions (avocat notamment) mais elles ne sont pas soumises au même dispositif législatif que les expert-comptables

Message écrit le: 08/06/2008 10:14
Claire

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 1046
Inscrit le: 07/09/2004
Région: 84 - vaucluse


Bonjour à tous,

Je relance ce sujet car la question posée de l'établissement des déclarations fiscales personnelles des dirigeants ou autres me concerne directement.

Sur la quasi intégralité de nos dossiers, nous établissons les déclarations d'IRPP / ISF des dirigeants sans procéder à une facturation particulière et sans l'avoir précisé sur la lettre de mission.

Nous continuons parfois à établir les déclarations fiscales d'anciens clients dont nous ne tenons plus la comptabilité. Quant est il de la déontologie en la matière ?

Cette problématique de "pouvons nous établir ces déclarations" s'élargit dans mon cas à des salariés étrangers d'une entreprise cliente française. Les salariés ne sachant pas comment se déroulent les formalités et ne parlant même pas français, l'entreprise souhaite les aider dans leurs déclarations. Se pose alors le problème de la vie privée des salariés qui est dès lors connue par l'employeur et par nous ainsi que la question de notre responsabilité dans l'établissement de ces déclarations.

Pouvons nous avoir une mission particulière avec chaque salarié concerné ? Devons nous "seulement" indiquer à l'entreprise ce que doivent déclarer chaque salarié et dans quelle case de la déclaration. Nous établissons en général les déclarations via un logiciel de calcul agréé RF, l'utilisation de ce logiciel laisserait une trace de notre implication dans l'établissement de ces déclarations. Devons simplement indiquer les informations oralement ?

Cette question est une problématique qui concerne également mon mémoire pour le DEC. Savez vous ce qu'il en est en terme de responsabilité et de prise en charge par l'assurance ? Peut-on contacter une assurance civile professionnelle pour en savoir plus ? Laquelle ? Il me semble que sans lettre de mission l'assurance peut poser des problèmes pour la prise en charge ? Avez vous une expérience à ce sujet ?

Merci d'avance pour le partage de votre expérience et de vos connaissances en la matière.

Ci-joint un document concernant les déclarations fiscales de l'expert comptable publié sur le site de l'ordre. Ce document ne parle pas des déclarations fiscales personnelles des dirigeants.

Bonne journée

Claire

(Nombre de téléchargements: 1522)
Les_missions_fiscales_de_l__expert_comptable.pdf
(vous devez être membre de Compta Online pour télécharger les fichiers. S'inscrire gratuitement ici)

Message écrit le: 20/08/2009 11:30
Nanoo34

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 1
Inscrit le: 20/08/2009
Région: 34 - hérault


Bonjour à tous,

Je relance le sujet car je suis également concernée.
En effet, d'anciens clients du cabinet nous sollicitent pour des déclarations d'ISF notamment.
Doit-on réaliser ce type de mission uniquement lorsqu'on détient la mission comptable?

De plus, tout comme Claire, je travaille sur mon mémoire pour le DEC et des informations me manquent : peut-on réaliser des missions accessoires de conseils aux particuliers?
Existe t'il une lettre de mission spécifique? L'assurance professionnelle couvre t'elle l'expert comptable en cas de problème (même si cette mission n'est pas conforme au code de déontologie)?

Merci d'avance pour vos réponses!

Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/deontologie-missions-expertcomptable-declaration-t5749
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer