Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Fiscalité opérations internationales



2 réponses
767 lectures
Posté dans le forum Forum Droit Fiscal, droit des sociétés, droit des affaires
Message écrit le: 13/10/2016 16:30
Essecube

Comptable unique en entreprise
Messages: 5
Inscrit le: 13/10/2016
Région: 78 - yvelines


Bonjour à tous, 

Tout nouveau sur ce site, mais pas nouveau dans la profession, je souhaiterais avoir vos opinions sur des opérations internationales que je commence à rencontrer de plus en plus souvent dans mon travail.

Ma société achète des licences immatérielles (en série, il ne s'agit pas de licences spéciales) a une société étrangère, hors UE.

Ces licences sont destinées à être revendues à une société établie en France. En aucun cas nous ne les utilisons, ce n'est que de l'achat/vente.

Ces licences étant immatérielles, le fournisseur doit-il me facturer la vente des licences HT ou avec TVA française ? Jusqu'à aujourd'hui, la plupart de nos fournisseurs (UE et hors UE) nous facture HT. Mais je viens de recevoir une facture incluant de la TVA française (déjà payé par la direction qui plus est).

Si je récupère cette TVA facturée, mais que le fournisseur étranger ne la paie pas via un établissement en France ou un représentant, ma société risque-t-elle de se voir refuser la déductibilité ? Dois-je demander au fournisseur de nous facturer HT ?

Autre opération, elle concerne des facturations d'opérations marketing.

Nos partenaires nous accordent des budgets, que nous leur facturons ponctuellement. Certains partenaires ayant un établissement économique en France, nous demande de facturer une entité ou le siège, basé non en France mais dans l'UE, en HT, sans TVA. 

Est-ce correct également dans cette situation de facturer sans TVA, alors que le lieu des opérations marketing est en France ?

Nous avons exactement la même problématique avec des facturations de marges arrières.

Je vous remercie à tous pour votre aide, et votre disponibilité pour m'aider.

JP



Message écrit le: 17/10/2016 19:18
Thierrymolle

Expert-comptable mémorialiste 


Messages: 1067
Inscrit le: 26/03/2012
Région: 69 - rhône


Monsieur,

Votre entreprise réalise des opérations liées au commerce international  qui  suscitent chez vous des interrogations.

Vous vous demandez si un fournisseur situé hors de France a la possibilité de  vous facturer une TVA française. Et si vous récupérez la taxe facturée à tort, vous souhaitez connaître les incidences de cette erreur fiscale.

Vous êtes également perplexe devant la facturation de prestations marketing sans TVA alors que les opérations ont été rendues en France.

Avant de répondre à vos questionnements, il convient de qualifier et de définir qui est le redevable pour chacune des opérations visées et si une société étrangère non établie en France a la possibilité de facturer une TVA française à ses partenaires français.

  • A. La qualification des transactions et les redevables de la taxe.
  • Vous  achetez à l'étranger des droits d'exploitation de logiciels (licences) que vous revendez en France  et vous effectuez des prestations de marketing en France pour une société située à l'étranger et non établie en France.

    Ces opérations constituent des prestations de services immatérielles  (article 259B-1-3 du Code Général des Impôts). Pour ces transactions, le prestataire (quel que soit son lieu d'instalallation) émet une facture sans TVA au preneur installé dans un  Etat de l'Union, redevable de la TVA  qui s'acquitte de ses obligations fiscales par voie de l'autoliquidation (articles 259 et  283-2 du Code Général des Impôts).

  • B. Une société installée à l'étranger peut-elle facturer une TVA française à ses partenaires installés sur le territoire national.
  • Si une société étrangère (communautaire) non établie en France y réalise au moins une opération " imposable " pour laquelle elle est  la  redevable de la TVA, ceci implique qu'elle a l'obligation de se faire connaître  du fisc français qui lui attribue un N° d'identification à la TVA.

    Elle indique ce N° d'identification sur ses factures qu'elle destine à ses partenaires installés en France. Vis-à-vis de la TVA, la société étrangère s'acquitte d'obligations déclaratives et de paiement identiques à celles qu'accomplissent les entreprises françaises auprès de l'Administration.

    S'il s'agit d'une entreprise extracommunautaire, elle a l'obligation de désigner un représentant fiscal qui  établit une facture portant la mention que le document est établi au nom et pour le compte de la société extracommunautaire. A priori, vos opérations ne sont pas concernées par cette seconde hypothèse.

  • C.Les cas exposés.
  • 1 Les achats reventes de droits d'exploitation : les licences
  • a. Le principe : une facture sans TVA.
  • Si vos achats sont effectuées auprès de prestataires intra et extracommunautaires, ils établissent une facture sans mentionner la TVA à destination de votre société étant la redevable de la taxe, taxe qu'elle acquitte par voie d'autoliquidation.

  • b. une exception : une facture avec TVA si la société étrangère s'est fait connaître du fisc français.
  • b.1.Les entreprises étrangères installées dans un autre état de l'Union.

    Si une société installée dans un autre Etat de l'Union sans être établie en France, vous facture une TVA française, vous vérifiez  si sa facture comporte un N° SIREN et un N° d'identification à la TVA. Etant donné que la société étrangère s'est fait connaître du fisc français, vous avez la possibilité de récupérer la TVA qui vous a été facturée. Autrement, il s'agit d'une TVA facturée à tort dont la récupération vous sera interdite  pour méconnaissance d'une règle objective (jurisprudence du Conseil D'Etat Lefebvre fiscal N°56270)

    b.2. Les sociétés installées dans un pays n'appartenant pas à l'Union.

    Si une société extracommunautaire non établie en France, vous facture une TVA française, le document doit être émis par un mandataire  français au nom et pour le compte de la société extracommunautaire. Si tel n'est pas le cas, vous ne pourrez récupérer la TVA que l'on vous a illégalement facturée.

  • 2. Les opérations de marketing.
  • Si les prestations de marketing sont rendues sur le sol français mais à destination d'un preneur établi à l'étranger sans être  installé en France, ce sont les dispositions communes  relatives aux  prestations immatérielles de services qui s'appliquent.

    Quel que soit le lieu d'installation de votre client vous émettez en sa direction une facture sans mentionner la taxe.

    Si  votre client est installé dans un autre Etat de l'Union, il est redevable de la TVA qu'il acquitte par voie d'autoliquidation.

    En espérant avoir répondu à votre questionnement.



    --------------------


    Message écrit le: 18/10/2016 09:52
    Essecube

    Comptable unique en entreprise
    Messages: 5
    Inscrit le: 13/10/2016
    Région: 78 - yvelines


    Bonjour Mr, 

    Ca répond parfaitement à mes questions.

    J'ai bien fait d'anticiper avec notre fournisseur en lui demandant de ré-émettre une facture sans TVA, et de nous rembourser la TVA facturée à tort.

    Même notre centre des impôts n'est pas aussi clair sur ces explications.

    Un grand merci à vous !

    Bonne journée

    JP



    Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/fiscalite-operations-internationales-t58223
    Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
    Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
    Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
    Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
    Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

    Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

    © 2003-2020 Compta Online
    S'informer, partager, évoluer