Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Suppression de la facturation sur excel en 2018



5 réponses
16703 lectures
Posté dans le forum Forum Comptabilité générale
Message écrit le: 04/01/2018 16:03
Cotenat

Comptable en entreprise
Messages: 2
Inscrit le: 04/01/2018
Région: 33 - gironde


Bonjour,

Certains de mes clients font leurs factures sur Excel, pouvez vous me confirmer que cette procédure n'est plus valable au 01/01/18 suite à réforme de la loi anti-fraude.

Seront-ils obligés d'acquérir un logiciel de facturation?

En vous remerciant pour vos réponses,

Cordialement,



Message écrit le: 04/01/2018 18:31
Hug

Profession libérale
Messages: 422
Inscrit le: 30/03/2011
Région: 81 - tarn


Bonjour,

les micro-entrepreneurs devaient ne pas être concerné !! et la tenue version papier est toujours possible à condition que la saisie soit bien sur informatisée (comme dans le passé)

cordialement

Hug

en PJ plus d'info



(Nombre de téléchargements: 19)
Logiciels-de-caisse.pdf
(vous devez être membre de Compta Online pour télécharger les fichiers. S'inscrire gratuitement ici)

--------------------


Message écrit le: 04/01/2018 19:41
Mozo

Comptable en entreprise
Messages: 3506
Inscrit le: 06/06/2012
Région: 34 - hérault


Bonsoir,

Il semble que seul les systèmes de gestion de caisse soient concernés, en lisant le document mis en ligne par Hug,  qui provient bien du site des impôts mais la seule chose qui me gène il y a l'absence d'entité apportant les réponses.

Par conséquent on est libre d'établir les factures comme on le souhaite dès lors qu'on respecte les normes de facturation,  identification du cédant et prenant, du n° chronologique des factures, date etc...

D'autre part, la loi anti-fraude dont vous parlez c'est la loi des finances 2016 voté fin décembre 2015,  cette loi ne change pas  les normes d'établissements des factures notamment exigées par le fisc,  cette loi impose uniquement aux entrepreneurs de détenir le certificat de conformité de leur logiciel, délivré par l'éditeur du logiciel et validé par un des 2 organismes autorisés  AFNOR ou LNE (Laboratoire national de métrologie et d'essais)

Cette loi s'adresse donc qu'à ceux qui ont un logiciel de caisse ou une caisse enregistreuse, celui qui tient sa caisse sur un cahier n'est pas concerné.

Comme la plupart des micro-entreprises et autre entrepreneur ou société en  franchise de base peut utilise un logiciel pour gérer leur espèce.

Cordialement

Christian



Message écrit le: 05/01/2018 06:48
Debitcredit

Responsable comptable en entreprise
Messages: 638
Inscrit le: 25/07/2006
Région: 91 - essonne


Bonjour,

Si je m'en tiens aux textes officiels, seuls les assujettis à la TVA sont concernés ainsi que ceux qui utilisent un moyen informatique pour enregistrer leurs encaissements :

CGI - Art 286 :

I.3° :
Si elle ne tient pas habituellement une comptabilité permettant de déterminer son chiffre d'affaires tel qu'il est défini par le présent chapitre, avoir un livre aux pages numérotées sur lequel elle inscrit, jour par jour, sans blanc ni rature, le montant de chacune de ses opérations, en distinguant, au besoin, ses opérations taxables et celles qui ne le sont pas.

I.3° bis :
Lorsqu'elle enregistre les règlements de ses clients au moyen d'un logiciel de comptabilité ou de gestion ou d'un système de caisse, utiliser un logiciel ou un système satisfaisant à des conditions d'inaltérabilité, de sécurisation, de conservation et d'archivage des données en vue du contrôle de l'administration fiscale, attestées par un certificat délivré par un organisme accrédité dans les conditions prévues à l'article L. 115-28 du code de la consommation ou par une attestation individuelle de l'éditeur, conforme à un modèle fixé par l'administration ;

II.
Les assujettis bénéficiant d'une franchise de taxe mentionnée à l'article 293 B sont dispensés des obligations mentionnées au 3° du I. Ils doivent toutefois tenir et, sur demande du service des impôts, présenter un registre récapitulé par année, présentant le détail de leurs achats, ainsi qu'un livre-journal servi au jour le jour et présentant le détail de leurs recettes professionnelles afférentes à ces opérations, appuyés des factures et de toutes autres pièces justificatives.

L'article 293B du CGI précise aussi qu'un auto-entrepreneur sous régime micro reste un assujetti à la TVA qui n'a pas à la reverser.

J'en conclus que mon "petit coiffeur de quartier qui travaille seul" n'est pas concerné car il n'a jamais eu ni caisse enregistreuse ni logiciel pour enregistrer ses encaissements. Il dépose ses espèces à la banque (90% du CA) et justifie du tout à l'aide de son agenda, un expert-comptable faisant le reste du travail.
Le livre aux pages numérotées devrait donc faire l'affaire : autant dire qu'il y inscrira ce qu'il voudra.
Je m'interroge aussi sur l'absence de caisse certifiée chez nombre de vendeurs du marché dont le coffre-fort se trouve dans une poche du pantalon.

La fameuse certification du logiciel repose sur la production d'une attestation conforme à un modèle fixé par l'administration, ce qui permet de ne pas être en conflit avec la loi sur la propriété intellectuelle.
Si j'écris moi même mon logiciel de caisse ou de compta, même à usage interne c'est à dire sans le vendre, je fournirai ladite attestation et je serai - peut-être - amené à justifier à l'administration du respect des contraintes imposées. Je précise au passage que l'usage d'un tableur est interdit.

La lutte contre la fraude passe aussi par mon quartier, bien avant d'aller au Panama.
Les nouvelles contraintes auront surtout un effet sur le CA des vendeurs de caisses enregistreuses et des éditeurs de logiciels qui ont flairé l'aubaine..

Cordialement,



Message écrit le: 05/01/2018 07:52
Mozo

Comptable en entreprise
Messages: 3506
Inscrit le: 06/06/2012
Région: 34 - hérault


Message édité par Rocci-frederic le 05/01/2018 10:06

Bonjour,

 

Exactement Débitcredit.

 

J'ai eu écho en particulier de Sage qui envoie à leurs clients qui disposent que du logiciel de gestion commercial comme quoi ils devaient changer de logiciel en raison de la nouvelle loi.

(**** commentaire supprimé ****)

 

La norme c'est la norme fiscale qui n'a pas changée depuis au moins 40 ans.....  

 

La norme : les opérations comptable doivent être enregistrées de façon inaltérable, sans manque, sans blanc, sans rature

 

Ce principe existait à la fin des années 1970, alors qu'on tenait une comptabilité à la main, hier en 2017 comme aujourd'hui en 2018 tout système comptable qui permettrait de changer les écritures déjà enregistrées (donc non closes) n'est pas aux normes et la comptabilité rejetée par l'administration fiscale.

 

Comme il a été dit, rien oblige à tenir une comptabilité sur logiciel ou les mouvements des espèces donc d'une caisse mais  hier comme aujourd'hui il est vivement conseillé d'avoir un système d'enregistrement inaltérable plutôt que d'un cahier.

 

Cordialement

Christian

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Message écrit le: 05/01/2018 10:57
Cotenat

Comptable en entreprise
Messages: 2
Inscrit le: 04/01/2018
Région: 33 - gironde


Bonjour à tous,

je vous remercie pour vos réponses. 

cordialement,



Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/suppression-de-la-facturation-sur-excel-en-2018-t61393
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer