Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Réforme LMD... Decf ---> Descf ?



19 réponses
9598 lectures
Posté dans le forum Forum les études, écoles et formations
Message écrit le: 22/06/2004 18:01
Titin


Messages: 139
Inscrit le: 02/05/2004


Bonjour,

afc-cca.com/laLettre/Archives/l...79_complete.pdf

Extrait

Citation

avec la LMD, les diplômés DECF ne pourront plus passer directement les épreuves du DESCF ; ils devront pouvoir, à cet effet et sans restriction, intégrer ces masters ; si tel n'était pas le cas en pratique, la profession étudierait alors une voie particulière d'accès mais fait pleinement confiance aux universités pour que cette intégration se fasse.



les diplômés DECF ne pourront plus passer directement les épreuves du DESCF

en plus je pense qu'il est question de touts les masters...(même d'histoire)

un candidat X a son DECF, il veut poursuivre en DESCF (il va devoir s'inscrire en DESS ( MASTER aujourd'hui), il va remplir sa fiche de candidature, etant donné qu'il n'a pas de maitrise, il va passer devant une commission ( qui va examiner son dossier , notes, matières etc ), apres examen, ( pas de macro, pas de micro...). Dans le cas ou son dossier n'est pas accepté, il se voit alors refuser l'entree au master, il est alors bloqué, il ne peut pas continuer en DESCF...

(etant donne qu'il doit passer par un master pour se présenter au DESCF)
...c'est chaud...j'espère me tromper

Qu'en pensez vous ? cette réforme va t'elle dans le bon sens, est ce qu'elle va reellement combler la penuerie d'expert comptable, c'est un peu difficile à accepter lorsqu'on vient de la filière classique, on ne comprend pas immediatement l'avantage de ce nouveau système (surtout pour les DECF)

Qu'en pensez vous ? votre avis sur la question ? peut être que je me trompe ?



Message écrit le: 22/06/2004 21:17
Moumed

Directeur de mission en cabinet
Messages: 54
Inscrit le: 06/09/2004
Région: 75 - paris


J ai pas trop bien compris ce systeme ?
c prevu pour quand ?

Message écrit le: 22/06/2004 22:20
Titin


Messages: 139
Inscrit le: 02/05/2004


Salut Moumed

la LMD devrait se mettre en place progressivement dans les universités à partir de septembre 2004 (selon mes sources, qui ne sont pas fiables à 100 %)

avant la LMD, on avait le shéma suivant :

DECF ----- > DESCF

avec la LMD :

les diplômés DECF ne pourront plus passer directement les épreuves du
DESCF, ils devront réussir un master. (ancien DESS)

DECF ---- > master ----- > DESCF

seul petit hic : le DECF ne permet pas une entrée automatique en MASTER, les fac sont libres de choisir qui elles veulent pour le MASTER, le diplôme DECF devra donc passer en commission, car c'est pas un diplôme universitaire, la commission devra examiner le dossier, deux cas possible, soit le dossier est excellent et le candidat peut intégrer le MASTER soit il est jugé pas suffisant, et dans ce cas, la porte du MASTER se referme devant le candidat

et je n'ai pas une confiance absolue, je connais un peu les universités, l'entrée à certains master (DESS) est très selective, une selection pas toujours objective (surtout lorsqu'on voit que l'on peut refuser certains experts comptables pour un DEA de comptabilité) la situation est tendue...

j'ai entendu dire qu' avec le systeme LMD, les universités vont encore faire plus de selections, elles vont filtrer davantage et certaines licences (même avec 10 de moyenne ne vont pas pouvoir intégrer de MASTER)..(un master qui n'a pas de débouche poura se voir au bout de quelques années supprimé)

bref si l'on doit passer par un master, pour passer un DESCF, cela implique qu'il ne faut pas avoir son DECF avec 10 de moyenne....
cette réforme, je l'avais pas comprise comme cela au départ... je pensais qu'il s'agissait juste de monter le DESCF au grade de MASTER

bref j'ai peut être pas bien compris la réforme en question, si vous avez des informations la-dessus, n'hésitez pas, je ne voudrais pas dire de bétises et colporter de fausses informations ( désolé pour les fautes d'orthographes...je sais elles sont nombreuses, mais cette réforme m'intrigue.)

il y a cette phrase :
les diplômés DECF ne pourront plus passer directement les épreuves du
DESCF
.. c'est ce que j'ai lu sur le lien suivant

afc-cca.com/laLettre/Archives/l...79_complete.pdf



Message écrit le: 23/06/2004 01:14
Moumed

Directeur de mission en cabinet
Messages: 54
Inscrit le: 06/09/2004
Région: 75 - paris


Message édité par MouMed le 23/06/2004 01:22
Merci pour t eclaircissements
mais passer par un master avant un descf veut dire un an d etudes de plus ?
Autre chose : Le DECF n ayant meme pas le titre de maitrise comment peut on passer d un decf a un DESS ?
( l orthographe et internet ne sont pas compatibles)

Message écrit le: 23/06/2004 01:24
Moumed

Directeur de mission en cabinet
Messages: 54
Inscrit le: 06/09/2004
Région: 75 - paris


Si c vrai je pense que je v me reorienter vers un CAP plomberie , avec deux an d etude la remuneration vaut celle d un descf

Message écrit le: 23/06/2004 08:04
Poseidon86

Expert-Comptable


Messages: 743
Inscrit le: 25/04/2003
Région: 86 - vienne


En fait voci la situation actuelle au niveau universitaire
on a la MSTCF en 2 ans A1 et A2

--------------------


Message écrit le: 23/06/2004 10:15
Titin


Messages: 139
Inscrit le: 02/05/2004


Et bien moi j'envisage une reconversion dans le commerce
car cette reforme dont l'objectif est de combler une pénuerie
penalise fortement le DECF, c'est un mauvais coup pour la filière classique
elle rajoute un diplôme intermédiaire entre le DECF et le DESCF.
Et je n'ai pas confiance absolue envers les unversités, ils n'acceuilleront pas
touts les DECF en Master ( c'est une confiance aveugle, surtout qu'un ami m'a expliqué, qu'avec la LMD, ils allaient justement améliorer leur système de filtrage, et le passsage en master, même pour une licence n'est pas automatique..) Et il n'est pas certain non plus que des ingenieurs ou des Masters s'orientent vers le DESCF pour ensuite faire un stage de trois ans et devenir expert comptable ( certains sont allergiques à la comptabilité, d'autres
ne sont pas intéressés du tout par la profession.) la seule chose de bien avec cette nouvelle reforme, c'est le fait que le DESCF soit placé à BAC + 5, et également qu'elle acceuille de nouveaux profils, ainsi un élève issu d'une ecole d'ingenieur, dont le souhait est de devenir expert comptable, ne devra plus passser par les UV manquantes du decf, il pourra s'en passer, et aller directement en DESCF après quelques cours de rattrapages ( comme il est dit dans le rapport), alors que l'élève qui a son DECF, qui lui a toujours eu la vocation , et bien pour lui ce serra plus difficile d'acceder au DESCF)...
Les facultés ne vont pas ouvrir facilement les portes du MASTER au DECF, ils se trompent, c'est une confiance aveugle .... je ne suis pas du tout rassuré, et j'envisage une reconversion dans le commerce...et même avec cette reforme c'est pas certain qu'ils parviennent à combler la penuerie. Poseidon, comme tu le dis, les UV validés risquent aussi de n'être plus valable à vie...cette reforme nous réserve bien des surprises, je m'etonne qu'elle n'est pas creer de mecontentements, j'aimerais avoir l'avis d'un enseignant en DECF sur cette réforme. l'avantage va en direction des universités....

Message écrit le: 23/06/2004 11:14
Pierre2004

Enseignant
Messages: 4
Inscrit le: 09/02/2004
Région: 34 - hérault


Bonjour à tous,

j'attire votre attention sur le fait que le document sur lequel vous vous basez : .afc-cca.com/laLettre/Archives/l...79_complete.pdf
n'est qu'un compte-rendu d'une réunion qui s'est déroulée en janvier dernier.

Depuis cette date, la disposition qui "interdisait" aux titulaires du DECF de pouvoir présenter directement le DESCF a été retirée !!
Ce qui a été par contre maintenu, c'est la transposition des diplômes dans le système LMD :
DPECF+DECF => Licence
DESCF => Master

Le projet "nouvelle version" est actuellement à l'étude au Ministère de l'Education, un décret est attendu pour la fin de l'année, avec comme il est précisé une période de transition de 3 ou 4 ans.

Nos diplômes comptables ont donc encore un avenir radieux devant eux, l'enjeu principal étant de favoriser l'accès au DESCF à des titulaires d'autres MASTER (type ESC, DESS de compta-gestion...)
Et n'oublions pas le dossier "réforme de la VAE" qui devrait permettre à de très nombreuses personnes disposant d'une forte expérience professionnelle mais n'étant pas titulaires des diplômes correspondants de pouvoir bénéficier d'équivalences directement sur le cursus DECF ou DESCF, sans repasser forcément par la case "départ" du DPECF.

Cordialement

Pierre



Message écrit le: 23/06/2004 11:40
Titin


Messages: 139
Inscrit le: 02/05/2004


Citation : "Moumed"

mais passer par un master avant un descf veut dire un an d etudes de plus ?
Autre chose : Le DECF n ayant meme pas le titre de maitrise comment peut on passer d un decf a un DESS ?


en fait avec la LMD, la selection ne se fait plus au niveau de la maitrise , mais au niveau de la licence.

avec la nouvelle reforme , ( si j'ai bien compris, j'espère me tromper)
le DECF ne pouvant plus acceder directement au descf.
il devra alors être admis en master et obtenir un master pour se présenter aux epreuves du DESCF. Le DECF n'etant pas un diplôme universitaire, il devra donc passer devant une commission pour etre admissible en master, la commission est souveraine, elle seule décide qui elle veut faire passer. Dans le cas ou la commission rejette ta demande, dans ce cas... vu qu'il te faut un master pour passer un DESCF... t'es légèrement bloqué... ou alors faut faire un VAE (valorisation des acquis des expèriences, c'st trop galère, il faut des années d'expériences et constituer un dossier...)

Ce que je regrette dans cette réforme c'est que l'on se contente d'une promesse verbale des universites..."oui nous allons acceuillir des DECF en Master"... Alors que l'autre jour un ami m'expliquait qu'avec la nouvelle reforme, les universités allaient être de plus en plus exigent ( est ce que tu sais qu'une licence professionnel pour integrer un master doit repasser une licence type economie et gestion)...cette réforme va à l'avantage des facultés...

honnêtement cette réforme ne va pas amener plus de candidats vers l'expertise comptable, un diplome MASTER + le DESCF n'acceptera pas de faire un stage de trois ans, payés à 1400 euros brut par mois, le DESCF passant au grade de master (bac + 5), le salaire dans la grille risque de changer (on est plus à BAC + 4, mais à bac + 5), ce qui peut constituer un cout supplementaire pour les cabinets...

je me demande ce que peut penser un expert comptable, ( ayant eu comme parcour DECF, DESCF, DEC).. le fait de savoir que le DECF ne permettra plus d'acceder directement au DESCF ?

autre chose dans cette reforme, que je trouve étrange :

Après un master specialisé histoire, on va pouvoir accéder directement au DESCF ,apres quelques cours de mise à niveau.
Alors qu'un candidat ayant son DECF (soit quatre - trois ans d'etudes apres le bac, il a fait de la compta, du droit du travail, droit fiscal, mathematiques financières...et bien lui, il ne va pas pouvoir acceder directement au DESCF)

(j'ai rien contre les master histoire, si ils veulent faire de la comptabilité pourquoi pas...)

mais lce projet de reforme penalise le DECF... ( j'espère me tromper )


Message écrit le: 23/06/2004 11:55
Titin


Messages: 139
Inscrit le: 02/05/2004


Merci pierre

Votre réponse est un soulagement, je vais pouvoir continuer à bosser en paix mes UVs du DECF

s'il vous plait toucher pas à la filière classique. C'est une excellente filière
car elle permet de se former tout au long de sa carrière et ainsi d'évoluer.
elle permet en plus d'améliorer l'outil de production pour les cabinets, les entreprises.
le fait d'acceuillir des personnes issues d'horrizons différents ( MASTER, ecole de commerce, ingenieur) est une bonne chose.

Merci

cordialement Titin

Message écrit le: 28/06/2004 21:10
Da costa


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Cette polémique autour de la réforme lmd de la filière comptable n'a pas lieu d'être.
Car qui, armé d'un dess ou bien d'un diplôme d'ingénieur, voudrait intégrer un cabinet d'expertise comptable pour gagner pendant le stage de trois ans une misère.
Eventuellement, un diplômé d'école supérieure de commerce afin d'intégrer un big for, ou alors un fils à papa pour reprendre le cabinet de ... Papa.
Néanmoins, ces discussions mettent le doigt sur le seul problème : la dévalorisation du métier de comptable et des différentes filières conduisant à ce dernier par les experts-comptables eux-mêmes relayés par les instances de la profession : oec et cncc. Cette dévalorisation n'a qu'un seul objectif que ceux qui ont approchés de près ou de loin le métier connaissent : sous-payés les salariés.
Le pire dans tout cela est le discours des instances qui affirme sans rire que cette réforme est nécessaire pour ouvrir la profession à d'autres horizons car nous manquerions d'expert- comptable!!!!!! UNe solution : payer correctement les salariés, c'est-à-dire un peu plus qu'un ouvrier disposant d'un cap!!!
Evidemment cette dernière phrase est à prendre au second degré pour l'allusion à un ouvrier. On ne peut tout de même pas espérer un tel salaire ( je suis titulaire du seul descf ).
A vrai dire je pense que cette réforme sera le moyen pour une profession réactionnaire au possible d'écarter par l'argent et la séléction au faciès ceux qui ne correspondent pas à leur vision des choses, ceux qui n'ont pas un papa expert-comptable ou bien de mauvaises origines sociales.
Car la filière professionnelle actuelle pêche par la formidable égalité qu'elle permet. Ce n'est pas la filière professionnelle comptable et ses diplômes nationaux qui devrait disparaître mais les passe-droits que sont les écoles qui selectionnent par l'argent ( les esc) ou bien par cooptation ( les dess des universités).

Message écrit le: 29/06/2004 07:16
Caliméro

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 2
Inscrit le: 10/06/2004


Bonjour,

je suis également écoeurée, qu'il y ait tant de passe-droit, ayant fait un cursus classique, même après 8 ans de cabinet, descf, stage, plus une UV du DEC mon salaire a commencé très bas, maintenant bien que correct il n'est pas mirifique.

Bon courage

Message écrit le: 01/07/2004 13:43
Titin


Messages: 139
Inscrit le: 02/05/2004


Il y a des bons points à distribuer à certains experts comptables
- aux experts qui défendent la filière
- qui s'interessent au cursus
- qui ont le soucil d'améliorer les conditions de travail
( à savoir une remunération qui augmente en fonction des diplômes et de l'expérience, une evolution sociale, un enrichissement des tâches)
- qui acceptent des jeunes en apprentissage pour les former
(cela demande du temps)...

c'est vers ces cabinets qu'il faut se diriger...

Message écrit le: 01/07/2004 14:55
Patrick

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 742
Inscrit le: 12/04/2003
Région: 74 - haute-savoie


Le problème consiste à reconnaître ces cabinets!!

Ce n'est ni une question de taille : de petites structures penvent très bien former un jeune qui débute, alors que de grosses structures d'audit peuvent exploiter à fond un jeune collaborateur...

Ni de localisation géographique: combien de jeunes experts-comptables stagiaires ont vu leurs carrière RUINEE de par leur choix d'un petit cabinet individuel parisien où en fin de stage de trois ans passé à faire le larbin ( combien d'heures passées à classer la documentation...) du patron tout puissant, ils n'avaient guère plus que l'équivalent d'une année d'expérience professionnelle dans une structure performante..

La solution consiste évidemment à se rendre compte du problème et à partir au plus vite : encore faut-il avoir réellement le choix..

patrick

--------------------


Message écrit le: 02/07/2004 23:35
Titin


Messages: 139
Inscrit le: 02/05/2004


Vous avez raison patrick, il est difficile de reconnaitre ces cabinets.

Dans la pluspart des contrats, il existe une période d'essaie (je dis dans << la pluspart >>, car ce n'est pas légalement obligatoire), le salarié doit avoir connaissance de cette période au moment de la signature du contrat (en general la periode est insérée sous forme de clause dans le contrat). Durant cette période, l'employeur mais aussi le salarié est libre de rompre unilatéralement le contrat.

Cette période permet au salarié d'apprecier les conditions de travail, l'employeur va pouvoir estimer les reelles compétences de son collaborateur.

cette durée est souvent trop courte... dans la pratique, on observe souvent des CDD de 6 mois, qui servent en fait de << période dprobatoire >>, ensuite si le CDD est concluant, l'employeur peut décider d'un CDI.

vous pouvez aussi tomber sur le cas suivant, durant votre période d'essai, l'employeur va multiplier les éloges à votre égard, afin que vous restiez, puis une fois, la periode d'essai achevée, vous commencez alors par découvrir un autre employeur avec son vraie visage, il devient alors plus difficile de rompre, surtout si vous êtes en CDD, ceci n'est pas une généralite, mais cela mérite d'être dit, car cela existe

Message écrit le: 07/07/2004 11:05
Keitaro


Messages: 5
Inscrit le: 28/09/2003
Région: 75 - paris


Bonjour à tous,

ce que la réforme voulait faire, il me semble, ce n'était pas d'empêcher quelqu'un qui a le DECF de passer le DESCF. Mais plutôt d'empêcher l'inscription d'un futur diplomé du DECF pour passer le DESCF dans la foulée (si il a eu confirmation quelques jours avant les épreuves du DESCF qu'il était bien diplomé du DECF) tel qu'il est possible de le faire actuellement.

dry.gif

Message écrit le: 09/07/2004 21:59
Titin


Messages: 139
Inscrit le: 02/05/2004


Message édité par COC Admin le 12/07/2004 14:58
Bonsoir,

Je tiens à remercier toutes les personnes qui m'ont apporté une aide ou un soutien.

Je m'excuse pour les quelques fautes d'orthographes et une ponctuation absente.

C'est en faisant des fautes qu'on apprend

Citation
Concernant les fautes d'orthographe, le but de cette règle est de préserver une certaine qualité des interventions sur le forum... Mais nous serons tolérant...
Cordialement,

Frédéric
Administrateur - Modérateur du forum Compta Online


concernant la réforme, il faut attendre le décrêt.

Pour l'instant, ce ne sont que des pourparler

les diplômés du DECF ne seront pas lésés, ni oubliés dans cette réforme. Enfin je l'espère.

je vous souhaite une agréable et intéressante lecture sur le forum.

Message écrit le: 12/07/2004 17:39
Titin


Messages: 139
Inscrit le: 02/05/2004


Bonjour,

sinon pour le mois de juillet et d'âoût, est ce qu'il existe des centres de préparation
pour preparer le decf, descf ?

Message écrit le: 26/07/2004 13:39
James


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970


Si j'ai bien compris, moi qui suis intéressé par le metier d'Expert Comptable et suis titulaire d'un Master de commerce peut aujourd'hui me présenter au DESCF puis au DEC sans plus devoir refaire MSTCF et compagnie? Oh oui!!!!! Dites moi oui et je pense que je change de metier l'année prochaine! oui!!!!!!!!!!. Car j'ai toujours rêvé d'avoir mon cabinet d'EC.

C'est à partir de quand que c'est possible? où puis-je avoir plus d'infos??????

Répondez vite vite vite!!!!!!!!
Merci

Message écrit le: 14/10/2005 01:14
Invité_nima


Messages:
Inscrit le: 01/01/1970



les Projets de décret et d'arrêté d'application de la reforme du futur cursus des examens comptables (version de juillet-août 2005) sont disponibles sur le site du CONSEIL SUPERIEUR DE L' ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES * Publication au BO fin 2005 - Mise en application: rentrée 2006- et premières épreuves d'examen 2007*

Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/reforme-lmd-decf-descf-t642
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer