Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Poste différent entre l'offre et la réalité



14 réponses
2996 lectures
Posté dans le forum Forum Discussion générale
Message écrit le: 25/08/2006 22:48
Art83

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 363
Inscrit le: 15/08/2004
Région: 83 - var


Bonjour,
J'ai postulé à une offre d'emploi (ANPE) qui stipulait "CDI...collabarateur comptable autonome..... min 1600€ à 1750€..."
Lors de l'entretien, la chanson sonnait une peu différente: CNE; salaire 1500€!
Je voulais savoir si je devrais relever le cas à l'ANPE où l'entretien n'est pas conforme à l'offre ou ne rien dire?
De plus, dois-je essayer de renégocier le salaire au minimun proposé dans l'offre?
Merci pour vos réponses!
A+

--------------------


Message écrit le: 25/08/2006 23:06
Icare71

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 2623
Inscrit le: 10/12/2005
Région: Asnieres sur seine


Bonsoir,
Un contrat de travil est un contrat de gré à gré, le montant de l'anpe est un montant indicatif.
Si tu es dans une situation précaire, saute sur l'offre et accepte, sinon je te conseille de passer ton chemin étant donné le salaire proposé et ton niveau de qualification...
En ce qui concerne le CNE, je doute qu'il passe le cap (avril/mai 2007), je pense que vous m'avez compris.....
cordialement

--------------------


Message écrit le: 25/08/2006 23:44
Maxime souligna..

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 1359
Inscrit le: 22/03/2006
Région: 76 - seine-maritime


Décidemment Icare nous offre ce soir un florilège, après sa démonstration remarquée sur les effets bénéfiques de la réforme LMD !!

Je ne suis pas vraiment d'accord avec toi Icare... Si le contrat de travail est effectivement un contrat de gré à gré, que personne n'est obligé d'accepter dans des conditions qu'il juge défavorable, le fait de mentir sur les conditions d'embauche n'est pas normal !

C'est facile "d'appater la chaland" avec de belles promesses, et ensuite de le faire chanter à la précarité pour qu'il accepte n'importe quoi. Je trouve ce genre de pratique parfaitement scandaleuse, et ceux qui les cautionnent ou les acceptent ont tort (surtout quand ils ne sont pas concernés).

Malheureusement Art que te dire...Tu es prise en otage parce que si ce n'est pas toi qui accepte, ce sera le suivant !
Tu peux toujours le signaler à l'ANPE, mais je ne sais pas s'ils seront en mesure de faire suivre d'effets...

Si tu as eu du mal à trouver, peut être qu'il faut saisir ta chance et accepter cette expérience, qui te place dans une situation certes précaire, mais peut être moins que celle du chômage...
Je ne peux guère me mettre à ta place, et je comprends parfaitement ta déception.
Pour ce qui est du salaire, je pense que tu aurais tort de renoncer à débattre ! De toutes façons, il faut que tu négocies en montrant que de toutes façons tu es motivée. Quitte à faire des concessions.
Si tu t'en sens capable, fais leur remarquer que leur offre parle d'une foruchette de 1600 à 1750, et que tes diplômes te permettent de prétendre au haut de celle-ci.

Je te souhaite très sincèrement bonne chance.
Tens moi au courant.

--------------------


Message écrit le: 26/08/2006 13:54
Icare71

Expert-Comptable libéral en cabinet
Messages: 2623
Inscrit le: 10/12/2005
Région: Asnieres sur seine


Bonjour,
Maxime SOULIGNAC, tu as raison, l'attitude des employeurs qui "appatent" les diplômés et qui promettent une misère au final est inqualifiable.
Malheureusement l'ANPE n'a pas pour vocation de contrôler les annonces,ma mère étant au chômage, je vois ce que sont ce genre d'annonce, CDI 35h 1300 euros, au final CDD de 20 heure par semaine....
Bref je ne suis pas du partie des gens qui pensent qu'il faut jouer avec ce genre de comportement, mais comme tu l'a dis, un emploi est un emploi et c'est toujours mieux que le chômage.
Les employeurs (pas tous, ils restent des hônnetes personnes!) ont pris l'habitude d'avoir des personnes super diplômés et payés au SMIC, tout est dans leur intérêt, ils bénéficient d'une main d'oeuvre qualifié pour des salaires minimaux.
Mais que faire face à cette attitude?

Autres problèmes déjà abordés : l'expérience, on joue au chat qui se mord la queu, les employeurs exigent des années d'expérience, mais refuse de nous embaucher car nous n'avons pas d'expériences.....
Bref les problèmes sont multiples,et peu de solutions existent.

Pour anectote, j'ai relis mon cours d'éco, et j'ai trouvé un passage intéréssant:
il existe plusieurs formes d'incitations du salarié dans l'entreprise, l'incitation par la rémunération et l'incitation par l'emploi.
L'incitation par l'emploi est celle qui prime aujourd'hui, en effet , face à un marché de l'emploi plus que morose, l'employeur ne voit pas l'intérêt de donner des salaires élévés, il sait que si le salarié pars, il en retrouvera d'autres avec des compétences égales.
Mais j'espère que la situation va s'inverser, avec le départ des "baby boomer" dans les années qui viennent, de nouveaux postes devraient être vacants.Mon appréciation est peut être érronée puisque je ne connais pas la pyramide des âges dans la profession comptable.


--------------------


Message écrit le: 26/08/2006 16:00
Lapuce

Employé en comptabilité
Messages: 1373
Inscrit le: 09/03/2006
Région: 75 - paris


Bonjour,

Art, je comprends ta situation,étant passée par là aussi.

Il m'est arrivée la même chose sauf qu'il s'agissait d'un poste de comptable dans une entreprise, l'annonce ANPE stipulait un CDI 35H pour un salaire de 1700 à 1800.

Arrivée à l'entretien, ce n'était plus un CDI mais un CDD avec une durée de travail de 45H hebdomadaire pour un salaire de 1700 euros.
Il y a de quoi s'arracher les cheveux et se poser des questions quant aux motivations et à la sincérité des employeurs.

Je trouve comme Maxime SOULIGNAC que c'est scandaleux et je pense que le signaler à l'anpe est une bonne chose même si la finalité n'est pas énorme.
J'ai une amie qui est conseillère à l'anpe et je lui en ai parlé.

CDT

--------------------


Message écrit le: 26/08/2006 21:35
Lj4

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)

Messages: 1347
Inscrit le: 03/03/2003
Région: 92 - hauts-de-seine


Bonjour,

Je rebondis sur la remarque de Icare concernant la supposée corrélation entre les départs à la retraitre des babby boomers et la réduction du chomage.

Je ne voudrais pas décevoir un étudiant manquant d'expérience.
Les choses ne sont pas aussi simples qu'elles paraissent. Il y a chaque année bon nombre d'offres d'emploi ne trouvant pas preneur en France.

Laurent

Message écrit le: 27/08/2006 12:23
Art83

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 363
Inscrit le: 15/08/2004
Région: 83 - var


Message édité par art83 le 28/08/2006 11:04
Bonjour,
Merci pour toutes vos remarques!
C'est vrai que de rester au chômage n'est pas très motivant et intéressant!
J'en ai déjà fais les frais durant 23 mois!
Mais depuis cela, ça fait 6 mois que je travaille (en plus des mes 4 ans en alternances) donc pour moi, je ne débute pas!
Durant l'entretien, les EC n'ont retenus que mes 6 mois de reprise d'activité, ce qui m'a donné un coup au moral... après l'annonce du CNE et avant les 1500€ brut!
Bref, c'est mieux que rien!
Je vais le prendre comme un défi où je vais essayer de montrer ce dont je suis capable, demader une augmentation après la période fiscale (au - 200€, ça leur sera les pieds!), et rechercher un futur employeur pour mon stage d'EC (grâce au CNE...^^) car je ne veux pas abonner mon but!
Je me donne un an (voir moins, si ça se passe mal)!

Merci encore pour vos conseils!
Cordialement

--------------------


Message écrit le: 27/08/2006 21:17
Lj4

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)

Messages: 1347
Inscrit le: 03/03/2003
Région: 92 - hauts-de-seine


Bonjour

Je pense que votre mentalité est la bonne.
Faites vos preuves et attendez de progresser. Cette mentalité ne peut que vous aider à court terme et à long terme.

Laurent

Message écrit le: 27/08/2006 22:02
Art83

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 363
Inscrit le: 15/08/2004
Région: 83 - var


Merci encore!

--------------------


Message écrit le: 28/08/2006 09:39
Johndoeww

Contrôleur de gestion en entreprise
Messages: 560
Inscrit le: 01/06/2006
Région: 37 - indre-et-loire


Citation
En ce qui concerne le CNE, je doute qu'il passe le cap (avril/mai 2007)


Rien n'est moins sûr !

Pour revenir au sujet, je ne comprends pas l'employeur qui procède ainsi au risque d'embaucher des collaborateurs très peu motivés et qui ne penseront qu'à partir à la moindre occasion !
Pour le candidat, il doit réfléchir en fonction de sa position personnelle, soit il n'a pas le choix et un travail est toujours un travail, rien ne l'empèche de chercher ailleurs dans le même temps, soit il a le choix (ou le temps) et dans ce cas il ne faut pas hésiter à lui dire m......... à cet employeur "voyou".

Message écrit le: 28/08/2006 11:21
Art83

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 363
Inscrit le: 15/08/2004
Région: 83 - var


Bonjour,
Dans mon cas, je n'ai pas trop de temps car il faut que je travaille en septembre!
Je suis en train d'accéder à la propriété! Donc maintenant, j'ai des obligations plus "sérieuses"...
Pour faire mon stage d'EC, je suis bloquée car aucun cabinet ne veut, donc il faut que je trouve quelque chose en attentant!
La solution CNE ne m'enchante pas mais je peux m'en servir!
Car ce serait dommage d'avoir faire tout ça et s'arrêtait là (pour mon cas)!
Merci!
Cordialement!

--------------------


Message écrit le: 28/08/2006 14:23
Oprah

Expert-Comptable salarié en cabinet
Messages: 42
Inscrit le: 01/06/2006
Région: 92 - hauts-de-seine


Bonjour à tous!!

Le débat est passionnant et je ccrois qu'il ya plus d'employeurs voyous qu'on ne le pense, surtout chez les EC.

Une amie à moi a travaillé en interim dans un cabinet à 1700 euros brut+prime de précarité (elle a 1an et demi d'expérience et il ne lui manque que le grand oral pour avoir son DESCF). A la fin de sa mission l'Ec lui propose un CDI à 1600 euros brut!!

Scandalisée, elle demande au moins à avoir 1700 euros et elle fait une croix sur sa prime de précarité... ce dernier refuse et lui demande si elle peut faire une semaine de plus dans le cabinet, le temps pour lui de chercher une remplaçante; il lui dit qu'un prolongement d'une semaine sera demandé à sa boîte d'interim!

A sa grande surprise, à la fin de la semaine supplémentaire, la boîte d'interim ne lui verse pas sa prime de précarité car l'EC leur a informé qu'elle était en CDI et a donc démissionné au bout d'une semaine!!

En fait l'EC lui a proposé le CDi de manière à ce qu'elle le refuse (salaire plus faible) afin de ne pas payer sa prime de précarité; il semblerait qu'il ne soit pas à son coup d'essai...

Tout celà pour dire que je suis outrée de l'attitude de certains employeurs et que je ne peux souhaiter à art que bonne chance pour la suite...

Seulement une question: n'y a-t-il pas un âge au-delà duquel un salarié ne peut pas être en CNE? si oui art, êtes-vous en dessous de cette limite?

bonne journée

Cdt,

Message écrit le: 28/08/2006 14:43
Art83

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 363
Inscrit le: 15/08/2004
Région: 83 - var


C'était le CPE qui était limité en âge!
Je n'ai que 25 ans...^^

Mais votre histoire est scandaleuse et horrible pour votre amie!
Merci pour vos encouragements!
A+

--------------------


Message écrit le: 28/08/2006 14:55
Johndoeww

Contrôleur de gestion en entreprise
Messages: 560
Inscrit le: 01/06/2006
Région: 37 - indre-et-loire


Oprah,

Concernant ton amie, j'espère qu'elle ne s'est pas laissée faire car elle a plusieurs moyens d'action :

- si elle est considérée en CDI et qu'il n'y a pas de preuve de sa démission, l'EC lui doit préavis, CP et indemnité de licenciement avec reprise de l'ancienneté (à valider dépend des conventions)

- si elle est considérée en intérim, les CP et la précarité sont dus

Pour le CNE ce que j'ai trouvé sur le site de l'ANPE :

Citation
Le contrat nouvelles embauches (CNE)
Votre entreprise est composée au plus de 20 salariés ? Le contrat nouvelles embauches vous offre plus de souplesse en adaptant l'embauche de salariés au rythme de croissance de l'entreprise.

Qui est concerné ?

Les entreprises du secteur marchand qui comptent 20 salariés au plus.

Quels avantages ?

C'est un contrat à durée indéterminée (CDI) qui offre aux salariés et aux très petites entreprises (TPE) des modalités d'embauche et de rupture de contrat assouplies pendant les deux premières années.

Au cours de cette période, appelée aussi période de consolidation dans l'emploi, le contrat peut être rompu à la demande de l'employeur ou du salarié par lettre recommandée avec accusé de réception.

En cas de rupture du contrat pendant cette période, un préavis doit être respecté, d'une durée de :

- 15 jours pour une ancienneté dans le contrat comprise entre 1 mois et moins de 6 mois,
- 30 jours pour une ancienneté dans le contrat à partir de 6 mois.
(Ces dispositions ne s'appliquent pas en cas de force majeure ou de faute grave du salarié)

Quelles obligations ?
En cas de rupture du contrat à votre initiative avant le terme des 2 ans :

vous devez verser au salarié, une indemnité de départ équivalente à 8% des salaires bruts perçus sauf en cas de faute grave.

vous devez régler à l'UNEDIC une cotisation de 2% sur l'ensemble des salaires versés au salarié.

vous ne pouvez pas signer de nouveau CNE avec le même salarié pendant 3 mois.

Au-delà de la période de consolidation de 2 ans, ce sont les règles communes aux contrats à durée indéterminée qui s'appliquent.


A priori pas de condition d'age.

Message écrit le: 28/08/2006 15:20
Oprah

Expert-Comptable salarié en cabinet
Messages: 42
Inscrit le: 01/06/2006
Région: 92 - hauts-de-seine


Merci john pour ton éclaicissement sur le CNE!

Mon amie ne s'est pas laissée faire et comme aucun contrat n'était signé, l'employeur peut prétendre qu'elle était en CDI; en plus comme la démission n'a pas à être motivée, il lui suffit juste de dire qu'elle a abandonné son poste...

Bref, elle en a discuté avec la boîte d'interim qui a dit qu'elle lui règlerai sa prime de précarité et se retournerai ensuite contre l'EC.

Seulement, elle n'aura son argent qu'en fin août alors que sa mission a pris fin depuis juin!!

Ce n'était qu'un exemple pour vous montrer jusqu'où peut aller la cupidité de certains.

Bonne journée à tous...

Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/poste-different-entre-offre-realite-t7660
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer