Logo Compta Online
Avant d'imprimer ce document, pensez à l'environnement.
Conseils :

Demande d'explication sur les comptes consolides



6 réponses
3995 lectures
Posté dans le forum Forum DESCF
Message écrit le: 14/12/2006 16:34
Vanessa14000

Collaborateur comptable en cabinet
Messages: 16
Inscrit le: 12/10/2006
Région: 14 - calvados


Bonjoour,

Je suis en train de travailler sur le sujet : utilités et limites des comptes consolidés et en faisant des recherches sur le net j'ai trouvé la limite suivante :

"Le développement des joint-ventures stigmatise une limite technique des comptes consolidés :une société possédée à seulement 50 % sera intégrée en totalité dans le bilan consolidé, ce qui fausse l'analyse statistique."

Est-ce quelqu'un pourrait m'expliquer cela!

Merci

--------------------


Message écrit le: 14/12/2006 16:59
Lj4

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)

Messages: 1341
Inscrit le: 03/03/2003
Région: 92 - hauts-de-seine


Bonjour

En fait il n'est pas nécessaire de posséder à 100 % une société pour pouvoir en assumer le controle et de fait la consolider à 100% dans les comptes consolidés.

Néanmoins, le résultat et les capitaux propres de cette société seront éclatés entre groupe et minoritaires.

Laurent

Message écrit le: 14/12/2006 17:27
Emmanuel

Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
Messages: 114
Inscrit le: 23/02/2005
Région: 35 - ille-et-vilaine


Bonjour,

Le problème d'une joint-venture, c'est que c'est une société en contrôle conjoint (donc on détient 50 % des parts).

Or en consolidation les sociétés possédées à 50 % (voire 40 % si contrôle de fait) sont considérées en contrôle exclusif et on utilise alors l'intégration globale

L'intégration d'une société en contrôle conjoint comme si c'était une société en contrôle exclusif fausse donc l'analyse statistique. En effet, soit on intègre la société comme si on est décisionnaire alors que l'autre (le conjoint) l'est autant que nous, soit on l'intègre comme si on avait juste une influence notable alors que l'on a un pouvoir de décision réel.

Je pense que c'est le sens de cette phrase mais d'autres avis plus éclairés de consolideurs seront sans doute plus pertinents.

Emmanuel

Message écrit le: 14/12/2006 17:43
Johndoeww

Contrôleur de gestion en entreprise
Messages: 560
Inscrit le: 01/06/2006
Région: 37 - indre-et-loire


Bonjour

Vous avez trois méthodes de consolidation :

- Intégration globale
- Intégration proportionnelle
- Mise ne équivalence

L'intégration globale reprend la totalité des comptes sociaux dans les comptes conso et fait apparâitre des intérêts minoritaires pour compenser.

L'intégration proportionnelle reprend la proportion des comptes sociaux correspondant aux parts détenues dans les comptes conso.

La MEE correspond plu ou moins à la réévaluation des titres.

Concernant votre interrogation le reglement 99-02 dispose que la méthode d'intégration proportionnelle doit être retenue en cas de contrôle conjoint (ce qui dans ce cas ne fausse pas l'analyse statistique).

Message écrit le: 14/12/2006 18:45
Abo76

Responsable comptable en entreprise
Messages: 85
Inscrit le: 25/04/2006
Région: 76 - seine-maritime


Je confirme les propos de Johndoeww.
Une joint venture à 50/50 doit en principe être consolidée proportionnellement à 50%. A ce titre, il n'y a pas d'intérêts minoritaires.
Par contre je crois que l'IP est interdite sous le référentiel IFRS.

Message écrit le: 14/12/2006 19:31
Philippe74

Cadre du secteur privé
Messages: 102
Inscrit le: 13/11/2006


Bonsoir,

En fait, en cas de contrôle conjoint, l'IP sous le référentiel IFRS est le traitement de référence, la MEE est le traitement alternatif.

Message écrit le: 15/12/2006 10:20
Luca pacioli

Expert-Comptable associé en cabinet
Messages: 30
Inscrit le: 24/11/2006
Région: 75 - paris


Bonjour Vanessa,

Dans le cas de figure ou les deux partenaires détiennent 50% des titres et partagent le pouvoir de manière égalitaire, la méthode de consolidation préconisée sera celle de l'intégration proportionnelle (Principes Français). Ce qui signifie que l'on ne consolidera dans les comptes de la mère la moitié du patrimoine (bilan) et la moitié des flux (Résultat), sans faire apparaître la part des minoritaires. Pour conclure (rapidement), le développement des joint-ventures n'est pas de nature à fausser la qualité de l'information financière. (à mon avis).

Nb : si jamais l'un des partenaires dispose du pouvoir, du fait des statuts ou d'un nombre de sièges supérieur l'autre au conseil d'administration, alors c'est l'intégration globale qui est préconisée et l'on retombe dans le cas de figure de LJ4

Sujet à lire sur Compta Online : https://www.compta-online.com/demande-explication-sur-les-comptes-consolides-t9578
Liste des forums sur Compta Online : https://www.compta-online.com/listeForums
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer