BanStat
Logo Compta Online

Processus de prévision et rolling forecast

12 538 lectures
0 commentaire
Catégorie : Finance et marchés financiers
12 538
0
Article écrit par (68 articles)
Modifié le
Rolling forecast

Le rolling forecast ou « révisé permanent » est un outil de pilotage budgétaire complémentaire à l'approche budgétaire traditionnelle, qui permet de piloter l'aspect prévisionnel de l'entreprise avec réactivité et efficacité.

Il permet aussi d'éviter les lourdeurs de la gestion budgétaire classique et doit être considéré comme un projet de l'entreprise dans son ensemble. Sa mise en place impacte le mode de pilotage de l'entreprise.

Dans un environnement économique changeant, l'adaptabilité et la réactivité sont les points clés qui permettent à une entreprise d'avoir une longueur d'avance sur ses concurrents. Cette réactivité doit être associée à une démarche prévisionnelle réactive et flexible. Les entreprises sont donc amenées à repenser leur processus prévisionnel pour répondre aux exigences de l'environnement.

 

Qu'est-ce qu'un budget et quelles sont ses limites ?

Le budget représente une prévision chiffrée des opérations liées à l'activité de l'entreprise (d'exploitation, production, investissement, trésorerie, etc.). Son but principal est de piloter la performance financière de l'entreprise en allouant les ressources nécessaires pour répondre aux besoins prévisionnels. Cet outil piloté par le contrôle de gestion permet pour la majorité des entreprises de :

  • fixer des objectifs pour l'année qui suit son élaboration ;
  • d'orienter et de motiver les équipes pour le déploiement de la stratégie d'entreprise ;
  • d'allouer les ressources nécessaires aux managers pour remplir leur mission ;
  • de comparer les objectifs fixés avec les résultats escomptés ;
  • d'identifier les éventuels écarts pour réajustement en cas de besoin.

En dépit des intentions positives que l'on peut soulever d'un processus budgétaire classique, ce dernier présente quelques limites qui influencent son efficacité, nous citons à titre d'exemple :

  • il demande beaucoup de temps et d'énergie pour sa mise en place ;
  • il fait référence à des données dépassées (l'année écoulée), tandis que l'environnement est en perpétuel changement ;
  • il est limité à un seul exercice fiscal ;
  • etc.

Pour pallier ces limites, de plus en plus de sociétés ont adopté d'autres outils complémentaires, tels que le budget base zéro (BBZ), et le rolling forecast.

 

Qu'est-ce que le rolling forecast ?

Le rolling forecast s'apparente à un prévisionnel chiffré à jour des derniers événements et de l'avancement des réalisations. Son objectif est le pilotage de l'entreprise. Il s'applique aux périodes à venir et ne doit pas être confondu avec des notions voisines comme le ré-estimé budgétaire qui se fait toujours à l'horizon de l'exercice comptable.

En matière de rolling forecast, la fréquence de mise en place du processus de prévisions est le plus souvent trimestrielle ou mensuelle, rarement semestrielle. La fréquence mensuelle concerne davantage les grandes entreprises et les secteurs d'activité dans lesquels cette fréquence se justifie. Ce ne sont pas des prévisions annuelles et le rolling forecast est un outil qui peut être totalement déconnecté de l'exercice comptable ou fiscal de 12 mois.

Deux types de prévisions peuvent être utilisées pour le budget ou le rolling forecast. La première méthode consiste à recalculer les indicateurs sur la durée restant à courir jusqu'à la fin de l'exercice. La seconde méthode dite des « reprévisions glissantes » utilise une période glissante de durée fixe pour actualiser les indicateurs. C'est le rolling forecast.

Il doit permettre de prendre des décisions éclairées et contient :

  • des prévisions relatives aux indicateurs opérationnels (performance) ;
  • et des prévisions financières généralement moins détaillées que le budget.

 

Un processus budgétaire repensé avec le rolling forecast ?

La méthode du rolling forecast vient en réponse aux critiques du processus prévisionnel classique. C'est un outil de pilotage apparu dans les années quatre-vingt-dix, qui permet de flexibiliser le budget par la réalisation des prévisions glissantes en adéquation avec l'évolution des besoins de l'entreprise et l'état d'avancement de ses projets, et cela sur une période budgétaire sans interruption.

C'est un outil à jour qui s'adapte en continu aux éventuels changements que peut rencontrer l'entreprise (volatilité des cours, imprévus, etc.). Ses caractéristiques permettent à l'entreprise d'ajuster ses actions et ses allocations de ressources en tenant compte des événements extérieurs ou intérieurs.

D'autres caractéristiques peuvent être citées également. Le rolling forecast :

  • permet de se poser des questions d'une manière permanente afin de déclencher les plans d'action appropriés ;
  • permet de suivre l'exécution de la stratégie sans rupture temporelle sur un horizon variable, contrairement au budget classique qui lui, exécute le plan d'action de l'année écoulée ;
  • traduit la réalité au plus juste en se basant sur les données et les événements les plus récents, ce qui permet une meilleure prise de décision.

Le processus budgétaire classique est encore très répandu dans les entreprises, car il permet de donner une vision globale sur la stratégie déployée. Malgré ses avantages, il présente également quelques limites, celles-ci peuvent être corrigées par d'autres outils complémentaires à l'image du rolling forecast, pour plus de fiabilité et de visibilité.

Quelle différence entre budget et forecast ?

Le budget traditionnel permet de réaliser des prévisions et de les comparer aux réalisations. Son horizon est généralement annuel et correspond à l'exercice comptable. Avec le rolling forecast, les prévisions et indicateurs sont actualisés sur une période glissante, mais fixe, par exemple, le trimestre à venir.

Houssam BIRAMANE

Houssam BIRAMANE
Expert financier spécialisé dans le montage du business plan et la création d'entreprise.


Processus de prévision et rolling forecast


© 2022 Compta Online
Retour en haut