BanStatBanStat
Logo Compta Online
CEGID

Provision pour risques

0
159
0
0 réponse
159 lectures
0 vote

Gp21
ProfilGp21
Comptable en entreprise
  • 21 - Côte-d'Or
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Comptable en entreprise


Ecrit le: 28/02/2019 11:03
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Je n'ai trouvé aucun sujet similaire, donc je soumets mon problème.

Notre société F est détenue à 100% par une autre société C. Il y a quelques années en arrière, le comptable honorait des factures C avec la trésorerie F, suite à des difficultés chez C et ceci jusqu'à hauteur de 216650€. Cette somme est portée au débit du compte 4555. L'expert comptable à cette période avait passé une écriture par le débit de 68 et le crédit de 151. Il faut préciser que deux associés de C à hauteur de 50% du capital sont salariés chez F et maintiennent chaque année une partie de leur rémunération en compte courant non rémunéré. La société C a été mise en sommeil suite aux conflits entre les associés (50% contre 50%). L'expert-comptable, année après année, réduisait la provision en considérant que les comptes courants pouvaient venir compenser le compte 4555.

A ce jour, nous avons une provision pour risques de 106350€, un report à nouveau débiteur de 85875€, un compte courant 'associés' créditeur de 96795€ et donc une créance sur la société C (compte 4555) de 216650€. Cette situation plombe le haut de bilan et tout le monde met son grain de sel sans finaliser une solution. Même l'inspectrice, avec l'aval de sa hiérarchie, lors d'un contrôle fiscal, a préféré faire l'impasse sur cet imbroglio.

Comme il faut une solution, l'idée serait pour l'exercice clos au 31/12/2018 :

- Compte tenu de la nature de la créance de F sur C, la provision pour risques serait annulée par le crédit du compte 78 pour 106350€.

- Avec les écritures de fin d'exercice, cela porterait le résultat comptable à 92800€ et annulerait le report à nouveau débiteur pour remettre les fonds propres en positif du fait du capital et des réserves.

- Le déficit reportable est de 60800€ qui serait donc absorbé par le résultat et donnerait un delta soumis à l'IS de 32000€.

Maintenant quid de la créance sur C de 216650€ sur l'exercice prochain ?

- Sortir de la mise en sommeil la société C et par convention se mettre d'accord sur un apurement de la créance ? Mais faudrait-il aussi proposer le rachat des 50% et sortir F de C ?

- Passer en 654 la somme totale avec abandon des C/C contre retour à meilleure fortune mais fichu pour les fonds propres car 96795€ contre 216650€ ne s'équilibre pas !

- Ou tout autre chose ?

Merci de vos conseils si certains ont déjà connu cette situation.

Cordialement.

Retour en haut




0
159
0





Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer