Logo Compta Online

Quand l'intégration entre une néobanque et un logiciel de comptabilité profite aux cabinets d'expertise comptable et à leurs clients

2 230 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
Qonto et Dext

L'intégration entre les différents logiciels disponibles sur le marché n'est pas toujours une mince affaire et il n'est pas rare que certains travaux doivent encore être réalisés pour chacun des logiciels. Pour y remédier et faire gagner du temps à leurs clients communs, les différents éditeurs peuvent nouer des partenariats.

C'est dans ce contexte que Qonto et Dext ont décidé de s'associer pour faciliter le quotidien comptable de leurs clients. C'est aussi une première expérience qui pourrait aboutir à d'autres partenariats.

Retour sur cette intégration avec Chloé Desalbres et Arthur Renaud, responsable de l'écosystème expertise comptable chez Qonto.

 

Quel est l'objectif de cette intégration entre Qonto et Dext ?

Chloé Desalbres : Il s'agit d'une part de permettre aux cabinets d'expertise comptable d'avoir une nouvelle méthode de collecte. Sur Qonto, l'application mobile va proposer des notifications push up pour inciter l'utilisateur à prendre immédiatement en photo le reçu ou la facture.

C'est intéressant pour le client qui peut prendre en photo sa facture, directement depuis l'interface Qonto.

Les experts-comptables avaient alors plus de mal à récupérer les pièces justificatives envoyées dans Qonto. Le client ne comprenait pas pourquoi il devait envoyer la pièce une seconde fois.

L'objectif est donc double, pour l'expert-comptable, il s'agit d'améliorer la collecte des pièces justificatives en ayant un point d'entrée sur Qonto et pour le client, il s'agit de conserver Qonto comme son interface première en automatisant l'envoi dans Dext.

Arthur Renaud : En discutant avec plusieurs experts-comptables partenaires de Qonto, nous nous sommes rendus compte que les justificatifs de nos clients, pris en photo avec notre application grâce à l'instantanéité du paiement, manquaient parmi tous les autres qui étaient centralisés sur Dext.

Aller récupérer les justificatifs sur Qonto pour les intégrer dans Dext leur faisait perdre le temps gagné par ailleurs... Nous avons donc voulu que les récupérations se fassent de manière très fluide et automatique, via une intégration dédiée.

Comme le dit très justement Chloé, grâce à cette intégration, nous allons simplifier la vie des entreprises mais aussi des collaborateurs en cabinet. Le bénéfice est double !

D'une part, tous nos utilisateurs communs vont gagner encore plus de temps en simplifiant leur gestion comptable quotidienne. D'autre part, tous les cabinets qui utilisent Dext comme interface unique récupéreront tous les flux de leurs clients Qonto.

 

À quel moment l'intégration sera-t-elle opérationnelle ?

Chloé Desalbres : L'intégration permet d'établir une connexion produit entre les deux logiciels. Nous travaillons sur l'amélioration de la récupération des factures.

Chez Dext, nous avons beaucoup avancé sur le cycle banque/trésorerie. Aujourd'hui, ce que l'on peut faire avec notre solution, c'est récupérer le flux bancaire.

Une fois le flux bancaire récupéré, la fonction facture manquante permet de savoir immédiatement s'il manque les pièces justificatives dans l'un ou l'autre logiciel.

Lorsque l'intégration sera mise en place, il s'agira également de collecter les factures, sans passer par le client ou par des transferts de fichiers manuels.

Ce sont deux audiences différentes (clients et collaborateurs) qui vont bénéficier de gains de temps similaires.

Les tests sont en cours depuis quelques semaines avec une livraison prévue pour fin novembre. Les retours des premiers utilisateurs de la version bêta ont permis de faire en sorte que l'expert-comptable puisse connecter le client à son compte Dext s'il a la clé transmise par le client.

Arthur Renaud : Du côté de Qonto, l'accès aux informations pour la mise en place de l'intégration est très simple... L'entreprise cliente peut elle-même générer une clé secrète API qu'elle ou son expert-comptable peut saisir dans l'interface Dext. Les pièces remontent ainsi automatiquement de Qonto vers Dext.

 

Combien de clients utilisent Dext et Qonto ?

Chloé Desalbres : À ce stade et en l'absence d'intégration opérationnelle, nous ne savons pas exactement combien de nos clients, cabinets ou entreprises utilisent les deux solutions. En revanche, Qonto est déjà utilisé par plus de 120 000 entreprises.

À terme, on peut imaginer que des experts-comptables deviennent prescripteurs de la solution Qonto et de l'intégration entre les deux logiciels.

Plus l'expert-comptable aura de clients sur les deux solutions, plus on peut imaginer qu'il gagnera du temps.

Arthur Renaud : Les données que nous avons viennent avant tout des centaines de cabinets d'expertise comptable avec qui nos deux solutions collaborent déjà chaque jour... On peut donc estimer que l'impact sera très positif pour beaucoup d'utilisateurs, et encore davantage demain.

 

Qonto propose des notifications « push up » à ses clients pour les factures manquantes. Comment se traduisent ces notifications ?

Chloé Desalbres : À chaque dépense, une alerte rappelle au client de prendre ses factures en photo.

Ensuite, l'expert-comptable bénéficie d'une alerte dans sa boite de réception avec des pastilles de couleur selon que la ligne de banque est rattachée à une facture.

Arthur Renaud : Nos applications alertent de différentes manières et en temps réel nos utilisateurs, ce qui est un des avantages de Qonto... La notification « push » réservée au smartphone prévient chaque utilisateur au moment où il paye avec son moyen de paiement.

Il retrouve aussi des notifications dans ses interfaces qui lui montrent ce qu'il doit justifier.

 

Peut-on imaginer d'autres intégrations de ce type avec d'autres solutions ?

Chloé Desalbres : C'est la première fois que Dext s'interface avec une néobanque. En fonction des retours des utilisateurs, nous pourrons envisager des évolutions et même l'intégration avec d'autres applications bancaires. Notre objectif est de faciliter le travail des experts-comptables et leurs clients et la clé pour réussir est la connexion aux outils du marché.

Arthur Renaud : Chez Qonto, nous avons toujours eu une démarche d'ouverture à l'écosystème d'applications qui nous entoure. Cette intégration est donc assez logique pour nous et elle vient s'ajouter à la liste de celles que nous avons déjà, comme par exemple l'outil de production comptable MyUnisoft...

Les avancées sur l'interopérabilité vont évidemment continuer de notre côté ! Nous souhaitons avoir plus de connexions avec des outils utilisés par la profession comptable, et pas juste les clients entreprises, pour qu'ils puissent exploiter toutes les informations que nous mettons à disposition.

Dext
www.dext.com/fr

Dext sur Twitter Dext sur LinkedIn Dext sur Youtube


Quand l'intégration entre une néobanque et un logiciel de comptabilité profite aux cabinets d'expertise comptable et à leurs clients


© 2021 Compta Online
Retour en haut