BanStat
Logo Compta Online
Quickbooks

Quel avenir pour le comptable ?

134
53 463
8
134 réponses
53 463 lectures
8 votes
Micka
ProfilMicka
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
  • 33 - Gironde
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 26 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 06/04/2007 22:54
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir,

Merci de soigner la rédaction de vos messages et de banir les diverses fautes, ils n'en seront que plus compréhensibles.

En ce qui concerne la mondialisation, je ne partage pas cet avis. Certes, les IAS/IFRS ressemblent beaucoup aux US GAAP mais je ne vois pas en quoi le métier de comptable serait mis en péril. En effet, les règles comptables françaises sont bien plus simples. Je ne vais pas mettre sur le tapis toutes les différences avec les normes IAS/IFRS mais il est certain que la prééminence juridique facilite quelque peu la comptabilité. Du moins, elle n'est pas aussi créative que la comptabilité financière en IFRS. Jamais le comptable ne s'est senti aussi libre de ses mouvements, quand à l'image fidèle, il faut comprendre par ce concept qu'elle doit être fidèle aux exigences de la directions.
Les montages financiers sont de plus en plus complexes, on ne s'affranchit que partiellement de nos législations et il faudra bientôt pour les PME composer avec les normes internationales. Pouvons nous raisonnablement croire que le métier du comptable est en danger? Oui, comme le dit LJ4, pour les comptables peu qualifiés, le risque existe. Quand aux autres, il est quasi-nul pour ma part.
D'autant plus que nul n'ignore que les Big sont à l'origine de l'élaboration et de la rédaction de ces normes, il ne vont pas se scier la branche!

Cordialement,


--------------------
Affacturage
ProfilAffacturage
  • 75 - Paris
 
  • 17 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 14/04/2007 15:05
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour!
Contrairement à l'analyse qui est faite sur la délocalisation des centres de gestion loin des sièges sociaux, il faut relativiser car j'en vois de plus en plus revenir avec les notemments les services informatiques réinvestir la France car nombre de grosses sociétés voient des erreurs de facturation et comptable car contrairement à ce qu'on dit il est difficile de gérer et de suivre des projets de gestion de la relation clients ou de gestion de stocks à distance non seulement car l'homme ou du moins le français a de grosses difficultés à communiquer à distance et à nuancer .
De plus sur la filière logistique que ce soit pour les problèmes de déclaration d'échanges des biens dans les prix de transactions internes entre mères et filiales, il est très difficile pour les informaticiens de définir le point déclencheur de la facturation, en réunion c'est toujours un débat sans fin ... il faut voir en fonction des situations et à l'expérience.
De plus les systèmes SAP ou les gros PGI sont difficiles même dans la grande distributions à implémenter. On a l'impressions qu'on change la nature des problèmes et qu'on complexifie les problèmes comptables .
Quand à l'USGAAP, ce n'est pas une menace pour le comptable étant donné qu'il faut faire les retraitements et que la plupart des DAF ne sont pas forcément des spécialistes sur les points de droit, juridique ou fiscale . Et depuis l'affaire ENRON, on peut voir le souçis des autorités américaines pour la transparence de l'information financière par le biais de vérification des procédures internes par l'auditeur, ce qui génère pas mal de travail pour les comptables en France dans les groupes internationaux, y compris peut-être qui sait pour les PME.
Pour les comptables qui restent sur le carreaux, beaucoup de SSII en recherchent pour le déploiement d'applications de gestion chez leurs clients ou pour former directement le client.
Il n'y a pas que SAP mais il ya aussi d'autres systèmes plus complexes mais il faut être mobile.
Donc voilà


--------------------
Ronnie921
ProfilRonnie921
Comptable unique en entreprise
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Comptable unique en entreprise


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 29/08/2007 19:43
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

moi j'ai un bts cgo et c'est vrai qu'on comprend pas toutes les facettes de la comptabilité mais vous pensez qu'avec un DCG on puisse accéder à un niveau au dessus avec un métier comptable plus technique.

ou bien vous pensez que le bts et le dcg sont pareils ?
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 182 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 30/08/2007 11:05
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je ne connais pas le niveau du DCG et ce qu'il comprend comme matière.

A l'époque où j'ai passé le BTS et ensuite le DECF, DESCF, j'en avais conclu que le BTS permettait d'apprendre la comptabilité alors que le DECF permettait de comprendre la comptabilité.

Laurent
Ronnie921
ProfilRonnie921
Comptable unique en entreprise
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Comptable unique en entreprise


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 30/08/2007 16:48
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Salut,

Merci de m'avoir répondu, sinon le DCG est comme un DECF allégé car c'est un BAC +3.

Je suis d'accord avec ce que ta dit, le DECF permet de comprendre la compta mais je voulais savoir si les débouchés sont plus nombreuses que le BTS.

Par ex moi j'ai un BTS je travaille en tant qu'aide comptable et j'hésite si je dois tenter le DCG ou pas (sachant que je m'arrête après celui-ci) pour accéder à un métier avec plus de responsabilités.
Fabrice Heuvrard
ProfilFabrice Heuvrard
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • ASNIERES SUR SEINE
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 399 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 30/08/2007 16:52
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Le diplôme ne permet pas d'office d'avoir des responsabilités, c'est après quelques années que l'expert va déléguer certaines de ses responsabilités vis à vis de ses collaborateurs.
Le DCG en ce sens ne se démarque à mon avis que très peu du BTS.La réelle marche se situe après, avec le DSCG.
Cordialement


--------------------
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 182 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 31/08/2007 12:06
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Il est évident que plus la qualification est meilleure, plus les débouchés sont intéressants.
Mais ce n'est pas automatique. Un bon BTS est préférable à un mauvais DECF.
J'emploie le terme bon dans le sens où la personne veut avancer et progresser.

Néanmoins, il y a un réel fossé entre le BTS et le DECF. Si j'ai bien compris, le DCG est d'un niveau plus bas que le DECF afin d'atténuer la différence entre le BTS et les DECF / DESCF.

D'une façon générale, je saurai que trop vous conseiller que de continuer d'apprendre. Cela vous servira tôt ou tard.

Laurent
Ronnie921
ProfilRonnie921
Comptable unique en entreprise
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Comptable unique en entreprise


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 31/08/2007 12:09
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Certes même avec un diplôme on peut pas avoir directement des responsabilités, donc on évolue de la même manière qu'on ait un BTS ou un DCG.

Alors si je comprend bien s'arrêter au DCG ne rime à rien si on a deja un BTS, vaut mieux continuer au moins jusqu'au DSCG.
Micka
ProfilMicka
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
  • 33 - Gironde
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 26 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 31/08/2007 15:42
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Plus je passe de temps en cabinet et plus je réalise que sans la pratique mes diplômes ne valent rien du tout. Il y a un tel décalage entre le scolaire et le professionnel qui est presque décourageant lorsque l'on débarque en entreprise.

Je suis néanmoins convaincu que plus le niveau est élevé à l'arrivée dans l'entreprise et plus il sera facile de s'intégrer et de progresser au sein de la structure. Egalement, le niveau d'investissement scolaire est important et je rejoins LJ4 quand il dit qu'"un bon BTS est préférable à un mauvais DECF". Je crois que l'intérêt d'étudier longtemps réside certes dans l'accumulation de connaissances indispensables mais également dans une méthode et une capacité de travail bien plus élevées. Un étudiant qui a un Bac+5 ne doit pas raisonner comme un étudiant qui a un Bac+2. En théorie, le premier étudiant doit progresser plus rapodement que le second, en pratique c'est parfois différent. Cependant, même si le deuxième devient plus performant que le premier, il ne sera jamais reconnu au niveau de son salaire et de sa position hiérarchique comme le premier. Le système français est comme cela.

Cordialement.


--------------------
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 182 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 31/08/2007 17:19
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Micka @ 31.08.2007 à 15:42
Bonjour,

Plus je passe de temps en cabinet et plus je réalise que sans la pratique mes diplômes ne valent rien du tout. Il y a un tel décalage entre le scolaire et le professionnel qui est presque décourageant lorsque l'on débarque en entreprise.

Je suis néanmoins convaincu que plus le niveau est élevé à l'arrivée dans l'entreprise et plus il sera facile de s'intégrer et de progresser au sein de la structure. Egalement, le niveau d'investissement scolaire est important et je rejoins LJ4 quand il dit qu'"un bon BTS est préférable à un mauvais DECF". Je crois que l'intérêt d'étudier longtemps réside certes dans l'accumulation de connaissances indispensables mais également dans une méthode et une capacité de travail bien plus élevées. Un étudiant qui a un Bac+5 ne doit pas raisonner comme un étudiant qui a un Bac+2. En théorie, le premier étudiant doit progresser plus rapodement que le second, en pratique c'est parfois différent. Cependant, même si le deuxième devient plus performant que le premier, il ne sera jamais reconnu au niveau de son salaire et de sa position hiérarchique comme le premier. Le système français est comme cela.

Cordialement.

Bonjour,

Je suis entièrement d'accord avec ces propos.

J'ajouterai qu'il est extrèmement rare de commencer sa vie professionnelle directement avec des responsabilités importantes, voire d'encadrement.

C'est notamment le cas avec le DESCF. Ce diplome ne donne pas droit d'office à commencer "plus haut" que le DECF.

Pour ma part, si j'avais à embaucher un collaborateur débutant, il commencerait au plus bas de l'échelle, qu'il ait un BTS, un DECF ou un DESCF.

Mais il est évident qu'un DESCF aura plus chance de progresser plus vite qu'un BTS. Ainsi, il montera les marches de l'échelle plus vite !

Laurent
Retour en haut









connectés
Publicité
CEGID
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer