Logo Compta Online
WELYB

Quel avenir pour le comptable ?

134
56 506
8
134 réponses
56 506 lectures
8 votes
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 201 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 03/09/2006 22:46
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Citation
Aucunement, le travail basique ne disparaîtra pas! Il sera remplacé par des tâches d'automatisation, de réparation de ces automatisations comme on voit de plus en plus! Et l'informaticien "de base" sera présent.


Le travail basique a déjà quasiment disparu.
Déjà les ERP sont interfacés en comptabilité.

Les facturières et les aides comptables faisant exclusivement de la saisie ont disparu.

Le tendance est à l'augmentation de la valeur ajoutée apportée par les comptables, avec plus de connaissances comptables, de trésorerie, de fiscalité, etc.

Laurent
BIBIFOC
ProfilBIBIFOC
Collaborateur comptable en cabinet
  • 68 - Haut-Rhin
 
  • 101 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 04/09/2006 00:15
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Ce qui veut dire qu'il faudra élargir son champ de compétences !

Je suis d'accord avec vous, Laurent, que le BTS semble bien juste aujourd'hui, pour commencer une carrière dans la comptabilité...le DECF semble être le minimum pour un collaborateur comptable.

Je pense que la nouvelle réforme DCG-DSCG apportera un plus non négligeable correspondant aux attentes des recruteurs...


--------------------
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 201 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 04/09/2006 15:49
+3
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation
Ce qui veut dire qu'il faudra élargir son champ de compétences !

Je suis d'accord avec vous, Laurent, que le BTS semble bien juste aujourd'hui, pour commencer une carrière dans la comptabilité...le DECF semble être le minimum pour un collaborateur comptable.

Je pense que la nouvelle réforme DCG-DSCG apportera un plus non négligeable correspondant aux attentes des recruteurs...


Bonjour,

Je suis d'accord avec vous.
C'est pour cette raison qu'il serait sans doute souhaitable d'alléger les effectifs, sinon de supprimer les formations comptables de type BEP jusqu'au bac pro.

A quoi sert de former des bataillons entiers d'aides comptables qui auront du mal un poste et à coup sur d'avoir un avenir dans une profession en constante évolution ?

Laurent
BIBIFOC
ProfilBIBIFOC
Collaborateur comptable en cabinet
  • 68 - Haut-Rhin
 
  • 101 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 04/09/2006 16:02
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation
C'est pour cette raison qu'il serait sans doute souhaitable d'alléger les effectifs, sinon de supprimer les formations comptables de type BEP jusqu'au bac pro.


Bonjour,

A l'époque, j'étais l'un des derniers à avoir passé un CAP E.S.A.C : il a été purement et simplement supprimé, l'enseignant me disait que ce diplôme n'avait plus la côte...il en est de même pour les BEP aujourd'hui !

Je pense qu'il faudrait peut être supprimer le BEP (chances quasi-nulles de trouver du travail dans la branche !) mais sans doute pas le bac pro...car il constitue toujours l'apprentissage des bases de la comptabilité.

J'avais fait un bac pro à l'époque et sincèrement, je n'ai pas trouvé de grandes différences de niveau entre BEP et bac pro...


--------------------
Yveslaennec
ProfilYveslaennec
Expert-Comptable associé en cabinet
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 4 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable associé en cabinet


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 04/09/2006 16:27
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Bigpro28 @ 03.09.2006 à 19:23

Yves
C'est vrai, mais soyons sérieux: vous êtes vous rappelé de vos cours lorsque vous les avez appliqués, même quelques mois, si ce n'est quelques années après? Je n'y crois absolument pas, vous avez été obligés de vous y replonger, ou au mieux vous les avez réappris grâce à la pratique... en aucun cas vous avez revu toutes les exceptions vues en cours, inutiles en soi pour un comptable en général...

Bien évidemment on ne se rappelle pas tout par coeur! mais pour pouvoir traiter correctement un dossier particulier, il faut savoir se poser les bonnes questions, et savoir ou trouver les réponses. c'est dans ce sens que les études sont utiles!!

cordialement

Yves
Mr8m
ProfilMr8m
 
  • 3 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 04/09/2006 22:13
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir à tous

la délocalisation fait le bonheur des uns, mais aussi le malheur des autres.

Personnellement, j'ai travaillé dans une entreprise (secteur activité le transport, la logistique), elle avait fait le choix de délocaliser sa comptabilité, un an après, ce fut un "come back", la comptabilité est bien revenue en France.
Affacturage
ProfilAffacturage
  • 75 - Paris
 
  • 21 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 05/09/2006 00:21
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Sauf votre respect on peut cîter l'affaire de BASF / SAP qui conduit beaucoup de sociétés à revenir à des développements informatiques plus ouverts et vous confondez la comptabilité avec les systèmes d'informations.
Vous aurez toujours besoin de mains pour alimenter le système n'en déplaise à caribou.
Vous aurez toujours besoin de fonctionnels pour mettre en place les systèmes d'informations et les faire évoluer ne vous en déplaise, car travaillant en SSII, celles-ci recherchent plus de compétences métiers ou un DESCF avec quelques années d'expérience comme moi (banque finance ou même industrie) peut se faire 40 000 euros, car l'informaticien de base ne comprend pas la logique comptable. Qui n'a jamais trouvé un format de numéro de TVA intra européenne non limitée au lieu de 13 demandés, qui n'a jamais trouvé des âneries sur la tva à décaisser mal calculées et toutes les saisies qu'il faut faire à la main car le fait générateur est mal compris par l'informaticien, plus les protocoles des échanges de données informatisées qu'il faut reprendre car le système se plante.
Le ratio est défini soit par le comptable soit par les opérationnels car le comptable est le maître en communication financière. N'en déplaise le comptable unique d'entreprise négocie aussi le précontentieux, les délais clients (crédit management), fait la trésorie des PME en placant des certificats de dépôts négociables, en négociant au mieux les dates de jours de valeurs, négocie le crédit interentreprise avec les fournisseurs .
je pense que même les grands groupes ne pourront jamais se passer des comptables en France car même si certaines comptas sont en Irlande ou au Maroc il reste toujours des comptables pour gérer la logistique ...
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 201 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 05/09/2006 01:35
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Citation
N'en déplaise le comptable unique d'entreprise négocie aussi le précontentieux, les délais clients (crédit management), fait la trésorie des PME en placant des certificats de dépôts négociables, en négociant au mieux les dates de jours de valeurs, négocie le crédit interentreprise avec les fournisseurs .

,

Affacturage a raison sur ce point.
Mais si le comptable unique de la PME a un rôle essentiel et doit avoir des compétences transversales et dépassant très largement celles du comptable classique, le comptable unique peut être assimilé dans certains cas à un DAF.

Tant qu'il y aura des PME, le comptable unique aura sa place. Avec ceci d'évolution par rapport à maintenant que le comptable unique devra maitriser mieux les outils informatiques de gestion et de facturation par exemple.

A mon avis, certaines PME utilisant actuellement les services de cabinet d'expertise comptable pourraient embaucher des comptables uniques leur offrant des services de valeur ajoutée supérieure à ceux offerts par le traditionnel cabinet d'expertise comptable.

Laurent
Caribou
ProfilCaribou
Directeur Administratif et financier en entreprise
  • 88 - Vosges
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 7 votes
popupBulle tail
Profil
Directeur Administratif et financier en entreprise


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 05/09/2006 01:45
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

désolé, je vais être cinique pour répondre à affacturage.

  • Je n'ai pas dit que je n'avait plus besoin de mains pour irriguer mes systèmes informatiques.

  • J'ai dit que je n'avais plus besoin de comptable à bac + 2 pour tenir ma compta fournisseur (ou immo - ou client ...)

Ma secrétaire qui n'a aucun diplôme (et qui ne se lamente pas continuellement d'être payée au SMIC) fait ça très bien. Et en plus en entretien annuel on lui dit que l'on valorise ses compétences. Et elle est très contente.

Oui, il faudra toujours des "comptables" pour dire aux machines comment calculer. Mais des comptables à Bac+5 profil cadre. (Encadrement de qui ? c'est une autre question)

A NOTER : je n'ai personnellement rien contre ceux qui n'ont qu'un Bac ou un BTS (j'ai commencé par un BTS et je respecte énormément les techniciens).
Je n'ai rien non plus contre les secrétaires qui se contentent d'être payées au SMIC.

Je ne fait que relater ce que je constate tous les jours.


--------------------
La ptite
ProfilLa ptite
Chef de mission Audit en cabinet
  • 64 - Pyrénées-Atlantiques
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 3 votes
popupBulle tail
Profil
Chef de mission Audit en cabinet


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 05/09/2006 22:05
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Cela fait quelques temps que je lis avec attention votre débat et j'ai l'impression que pour vous il n'existe que d'une part le comptable unique d'entreprise et d'autre part l'expert comptable.

Je travaille en cabinet depuis 5 ans (alternance du BTS au DESCF) et j'ai constaté qu'il existe tout un panel de métiers entre l'opérateur de saisie et l'expert.

Oui l'informatisation nous fait gagner du temps et supprime pas mal de poste dans les PME mais il reste encore énormément de TPE, d'artisan et de libéraux qui ne "touchent" pas leurs comptabilité que ce soit par manque de temps, de compétence ou tout simplement d'envie.

Je pense que c'est eux qui ont besoin des cabinets comptables dans lesquels ils peuvent apporter leurs piles de factures et leurs relevés bancaires pour qu'on les saisissent à leurs place.

Et j'ai du mal à voir où se situe le gain de temps ou d'argent possible quand un collaborateur peut-être peu diplômé vous a déjà préparé les copies importantes, fait les rappro bancaires et le lettrage.

De plus le cabinet comptable ne fait pas que l'établissement des comptes annuels : il peut aussi se charger du social, du juridique ...

Moi je pense que nous avons encore un bel avenir devant nous et nos collèque peu diplômés aussi.
Retour en haut









connectés
Publicité
Cegid
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2021 Compta Online
S'informer, partager, évoluer