BanStat
Logo Compta Online
MyCompanyFiles

Quel avenir pour le comptable ?

134
57 414
8
134 réponses
57 414 lectures
8 votes
Poseidon86
ProfilPoseidon86
Expert-Comptable
  • 86 - Vienne
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 83 votes
popupBulle tail
Profil

Expert-Comptable



Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 05/09/2006 22:46
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Salut à tous et à toutes,

Bon ben voilà après avoir pris quelques jours de vacances (5 semaines) je vois un sujet sur l'évolution du comptable.
Effectivement, le comptable n'est plus appelé à faire QUE de la saisie, mais plutôt de l'analyse tirée de la mise à jour comptable.
Personnellement, je vois le problème ainsi :
- Nous avons la formation (classique ou universitaire on s'en fiche), qui effectivement, nous fait "bachoter" les écritures comptables. Problème, les écritures c'est une chose mais il faut en dégager les interrogations et aussi accessoirement les solutions.
- Contrairement à d'autres intervenants, disant que la filière ne propose pas d'analyse, je pense que c'est inexact : en effet, quand nous faisons du contrôle de gestion (du moins en cours) nous sommes amené à analyser ce que la comptabilité sort. Réciproquement, cette discipline permet d'organiser la comptabilité pour affiner l'analyse. Néanmoins, j'admets que ce genre de discipline est approchée plutôt tard dans le cursus. Et je pense que c'est davantage ce retard qui ne nous permet pas de mettre en évidence l'épineux problème de l'analyse.
- L'accélération de la mondialisation, l'ouverture des frontières fait forcément évoluer le domaine comptable qui est quand même la structure de l'information financière. Il est loin le temps où les entreprises françaises se comparaient aux autres entreprises françaises. Aujourd'hui on compare avec le monde (stratégie, remontée rapide des info financières, problème de traitement de certains éléments comptables, ...etc).
Au final, voici mon analyse : le comptable doit être
- Un parfait technicien de la comptabilité (bilan, liasse, ...etc),
- Un bon technicien en matière de fiscalité (nécessite une MAJ continuelle des connaissances)
- Un bon analyste (A quoi ça sert une analyse de marges quand on ne sait pas ce que cela signifie, ni même comment cela se lit?)

Je me souvient qu'un ancien président de l'Ordre de ma région avait présenté le métier aux étudiants lors d'une AG. Il avait dit : "Les comptables, ce sont les personnes qui sont appelés à devenir les bras droits officiels ou officieux des chefs d'entreprises", "Les comptables ce sont les médecins des entreprises, il doivent savoir aussi bien du préventif que du curatif", "Les métiers de la comptabilité ce ne sont pas des métiers faciles, ils sont très prenants"

.... à méditer


--------------------
Caribou
ProfilCaribou
Directeur Administratif et financier en entreprise
  • 88 - Vosges
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 7 votes
popupBulle tail
Profil
Directeur Administratif et financier en entreprise


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 06/09/2006 00:02
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir Mr8m,

j'ai le sentiment que vous avez été blessé par certains propos tenus dans ce topic. Peut-être bien par les miens d'ailleurs. C'est pourquoi je voudrais précisez quelque chose :

Il est tout à fait possible de réussir une très belle carrière, riche et épanouissante, sans diplôme. Avec une bonne dose la curiosité intellectuelle et de volonté tout est possible. Et vous semblez en être la preuve.
Par contre, si on regarde la population comptable dans son ensemble et les évolutions très nettes de l'environnement informatique, on ne peut pas laisser croire que le plein-emploi est encore possible.

Cordialement


--------------------
Affacturage
ProfilAffacturage
  • 75 - Paris
 
  • 21 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 07/09/2006 00:15
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Ne vous en déplaise je ne pense pas que votre secrétaire puisse contrôler la consolidation de vos comptes et avec la financiarisation de l'économie on assiste à la multiplication des business units voire des pme contre la fondation de grands groupes ce qui implique des gens polyvalents.
Le comptable a toute sa place


--------------------
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 202 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 07/09/2006 00:47
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Citation
Ne vous en déplaise je ne pense pas que votre secrétaire puisse contrôler la consolidation de vos comptes et avec la financiarisation de l'économie on assiste à la multiplication des business units voire des pme contre la fondation de grands groupes ce qui implique des gens polyvalents.


Je me permets de répondre pour Caribou (!), il n'est pas question de faire faire de la consolidation par une secrétaire. D'ailleurs, un comptable ne saurait pas non plus (rappelons que la consoliodation n'a rien à voir avec la comptabilité et demande des dispositions intellectuelles n'ayant rien à voir avec la comptabilité).

En fait, les possibilités des technologies informatiques et la relative simplicité de la comptabilité permet en effet de faire faire certaines taches par des non comptables.

Laurent
Caribou
ProfilCaribou
Directeur Administratif et financier en entreprise
  • 88 - Vosges
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 7 votes
popupBulle tail
Profil
Directeur Administratif et financier en entreprise


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 07/09/2006 10:42
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Citation
Je me permets de répondre pour Caribou (!)


Merci Laurent (!)
C'est la réponse que j'aurais faite.


--------------------
Mr8m
ProfilMr8m
 
  • 3 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 07/09/2006 22:51
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour

Citation : "Laurent"
il n'est pas question de faire faire de la consolidation par une secrétaire. D'ailleurs, un comptable ne saurait pas non plus (rappelons que la consoliodation n'a rien à voir avec la comptabilité et demande des dispositions intellectuelles n'ayant rien à voir avec la comptabilité).


Laurent, qu'entendez vous par disposition intellectuelles ?
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 202 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 08/09/2006 01:48
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Citation
qu'entendez vous par disposition intellectuelles ?


La consolidation n'a rien à voir avec la comptabilité.
Bien sur, les régles d'égalité du débit - crédit, actif - passif existent.
Mais à part cela, ce sont les rares et seuls points communs entre la consolidation et la comptabilité.
Les opérations de consolidation ne s'occupent pas d'enregistrer et de payer des factures.

Un exemple : le traitement du crédit bail.
En comptabilité traditionnelle, une facture est comptabilisée en charge et payée.
En consolidation, l'intégralité du contrat - et non pas chaque facture - est considérée comme un achat d'immobilisation, financé par un emprunt.
Il m'est arrivé d'expliquer cela à des comptables, qui ont eu du mal à comprendre.

Un autre exemple : le calcul et le traitement de l'écart d'acquisition demande des connaissances et de aptitudes plus importantes.

Les consolideurs sont quasiment tous issus d'ESC, et ont souvent d'autres qualités intellectuelles.

N'y voyez aucune critique , mais le simple constat de ce que j'ai constaté depuis longtemps.

Laurent
BIBIFOC
ProfilBIBIFOC
Collaborateur comptable en cabinet
  • 68 - Haut-Rhin
 
  • 101 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 08/09/2006 02:38
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation
Un exemple : le traitement du crédit bail.
En comptabilité traditionnelle, une facture est comptabilisée en charge et payée.
En consolidation, l'intégralité du contrat - et non pas chaque facture - est considérée comme un achat d'immobilisation, financé par un emprunt.


Eh bien...en gestion financière, ce retraitement du crédit bail existe aussi pour l'établissement des SIG CDB, du tableau de financement et du tableau de flux de CDB !

Il est vrai que quand j'ai passé la comptabilité approfondie du DECF, j'ai eu droit à de la consolidation, mais cela restait quand même "basique" : périmètre de consolidation, pourcentage...je pense que l'on va plus loin en DESCF.

Pensez vous qu'un titulaire du DESCF puisse raisonnablement traiter de la consolidation ? je ne pense pas que cela soit réservé uniquement aux diplômés ESC...


--------------------
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 202 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 08/09/2006 19:05
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Pour répondre à Bibifoc :

Citation
Il est vrai que quand j'ai passé la comptabilité approfondie du DECF, j'ai eu droit à de la consolidation, mais cela restait quand même "basique" : périmètre de consolidation, pourcentage...je pense que l'on va plus loin en DESCF.

Pensez vous qu'un titulaire du DESCF puisse raisonnablement traiter de la consolidation ? je ne pense pas que cela soit réservé uniquement aux diplômés ESC...


Il est évident à mon avis que le profil pour être consolideur est plus de type ESC + DESCF ou DEC que bac pro + BTS, et ce, d'autant plus que les normes de consolidation ont changé et se sont considérablement complexifiées, tout comme les normes comptables d'arrêté social d'ailleurs.

Je pense franchement qu'un simple DESCF aura du mal à se spécialiser en consolidation. Il peut toujours y avoir une exception à la règle, mais à mon avis cela ne restera qu'une exception.

Lorsque j'ai lancé ce sujet de réflexion, je ne visais que le comptable en cabinet ou en entreprise. Le consolideur fait figure de spécialiste à mon avis, que je ne voulais pas viser.

Laurent
Mr8m
ProfilMr8m
 
  • 3 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Quel avenir pour le comptable ?
Ecrit le: 09/09/2006 00:44
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Mr8m le 09/09/2006 00:54
Salut à tous

l'analyse de Laurent est juste, elle reflète assez bien la situation actuelle.

cependant, il faut se motiver pour passer les épreuves du DECF et du DESCF alors ne lâche rien Bibifoc. Cette année, je vais m'y remettre, du moins pour ma curiosité intellectuelle.
Retour en haut









connectés
Publicité
DEXT
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2021 Compta Online
S'informer, partager, évoluer