Logo Compta Online

Quel outil choisir pour accomplir sa transformation numérique ?

2 795 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
2 795
0
Article écrit par
Modifié le

Transition numérique : quel est le bon outil pour mon cabinet ?

En tant qu'éditeur, je suis souvent interrogé sur : « Quel est le bon outil pour mon cabinet ? ».

Outre le fait que je sois forcément juge et partie sur la question, ma réponse - souvent décevante pour mes interlocuteurs - est invariablement la même : « Il n'y a pas de bon ou de mauvais outils, il n'y a que de bons et de mauvais usages ».

Un outil pour quel usage ?

Si votre seul objectif est de grappiller quelques points de productivité dans la réalisation de la tenue, continuez à utiliser vos outils de production actuels, fermés, non évolutifs, centrés sur la comptabilité et sur le cabinet : ils sont parfaitement adaptés pour cela. Il est inutile de rajouter des couches de logiciels que vous et vos collaborateurs n'utiliseront pas, ou à la marge.

Si par contre votre volonté est d'évoluer vers une pratique plus collaborative de votre métier, impliquant vos clients dans le processus de tenue, afin de leur délivrer de l'information utile et en temps réel, alors il est important de choisir un éditeur qui colle aux 5 mots clés suivants.

Web

Un logiciel en mode saas ou full web bien évidemment, disponible en responsive, s'adaptant parfaitement à tous les devices (smartphone, ordinateurs, tablettes).

Achat

Un business model simple, transparent, à l'usage ; avec des conditions contractuelles qui démontrent que l'éditeur va chercher à vous servir plutôt qu'à vous asservir. Quelle est la durée d'engagement contractuel ? Est-il aisé de récupérer les données si vous souhaitez changer de prestataire ?

Hâtif

Quel est le rythme des évolutions proposées par l'éditeur ? Est-il empressé de répondre à vos demandes ou à celles de vos clients ? L'outil parfait n'existe pas, alors ne l'attendez pas, sinon à force de laisser passer des wagons, vous allez louper le train de la transformation numérique. Par contre, soyez attentifs à la dynamique du partenaire choisi, à sa capacité à délivrer. De mon point de vue d'éditeur, un bon rythme de mises doit être mensuel, ou plus court.

Exemple
Pour développer une évolution majeure de son logiciel comme un tableau prévisionnel de trésorerie mis à jour en temps réel, il n'a fallu que 2 mois et demi à un éditeur depuis la rédaction des spécificités techniques jusqu'à la livraison de l'outil aux experts-comptables. C'est ce qu'on appelle délivrer.

Ouvert

Une culture d'ouverture aux autres logiciels, à travers des API (acronyme pour Application Program Interface), pour offrir de la personnalisation et de la souplesse à vos clients (et à vous par la même occasion). Si par exemple votre client souhaite conserver son outil de facturation actuel - bon, sauf si c'est word ou Excel bien entendu ;) - y a-t-il la possibilité de récupérer simplement les écritures de vente dans le portail collaboratif envisagé ?

Utilisateur

Une expérience utilisateur exceptionnelle. Que pensent vos clients de l'interface ? Que pensent vos collaborateurs de l'interface pour vos clients ? Est-elle intuitive ? Apprenez à vous décentrer des besoins du cabinet pour vous centrer prioritairement sur ceux de vos clients. Quel est le niveau et la qualité du support proposé ?

En ayant à l'esprit ces 5 mots clés, vous parviendrez à créer l'effet recherché : W  A  H  O  U 
 e
b
c
h
a
t
â
t
i
f
u
v
e
r
t
t
i
l
i
s
a
t
e
u
r

Une fois que vous avez le bon outil, il s'agit de choisir la bonne méthodologie d'implémentation, mais cela fera l'objet d'un article prochain.

En attendant, si vous êtes impatients ou simplement curieux, vous pouvez prendre connaissance avec ce livre blanc sur l'accompagnement à la transformation numérique.

Quel outil choisir pour accomplir sa transformation numérique ?