Logo Compta Online

Quelques conseils pour vous aider à préparer le DSCG

14 320 lectures
0 commentaire
Catégorie : Les études de la filière d'expertise comptable
14 320
0
Article écrit par
Publié le

DSCG : les recommandations pour réussir !

Dernière ligne droite avant les épreuves du DSCG...

Voici quelques recommandations de la part du directeur de la collection « réussir le DSCG ».

 

A faire dès aujourd'hui

S'assurer que les connaissances propres au DCG sont bien maîtrisées, quitte à refaire quelques exercices types avant les examens.

Refaire en conditions d'examens les sujets des années précédentes en respectant le temps imparti afin d'acquérir des automatismes (de la vitesse notamment). Des sujets sont disponibles sur ce site.

Travailler des cas type DSCG afin de mieux s'imprégner du niveau exigé ; profiter de certaines questions auxquelles il vous est difficile de répondre pour revoir certains concepts ou certaines notions théoriques.

 

Le jour de l'examen : « chasser » le plus de points possible




Maîtriser son temps

Lire rapidement le sujet et repérer tout de suite le temps imparti et le barème par dossier.

Adapter sa gestion du temps au barème indiqué. Pour une épreuve dont la durée est de 4 heures, un dossier sur 5 points ne doit pas être traité en plus de 60 minutes.

Ne pas rédiger de « brouillon » car vous n'aurez pas le temps de le recopier.

 

Etre pragmatique et soigner la présentation

Commencer par le dossier que l'on pense maîtriser le mieux.

Ne répondre qu'aux questions posées mais donner, si possible, une réponse à toutes les questions, y compris celles que l'on maîtrise le moins. On évitera cependant les réponses farfelues...

Soigner la copie (éviter les ratures et les fautes d'orthographe). Une copie structurée est tout de suite plus lisible et place le correcteur dans de meilleures dispositions.

 

Les pièges à éviter

Inutile de développer de manière abusive lorsque vous maîtrisez parfaitement une question. Vous n'aurez pas plus de points ! Privilégier les réponses précises et concises.

Les sujets comportent rarement des erreurs ou des imprécisions ; mais si tel était le cas, ne pas paniquer et poser, le cas échéant, des hypothèses de travail.

Les cas font souvent état de situations problématiques pour lesquelles il n'existe pas toujours de solution unique. A vous de mettre en évidence votre capacité d'analyse et de recul en mobilisant éventuellement l'actualité. Eviter les recettes ou les recommandations péremptoires.

 

image

Xavier Durand

Directeur de collection, « Réussir le DSCG » aux Editions EYROLLES.
Professeur de Finance à l'ESSCA et correcteur de l'UE 3 - Management et contrôle de gestion.

image

www.editions-eyrolles.com

Quelques conseils pour vous aider à préparer le DSCG

Retour en haut