Logo Compta Online
Fred de la compta

Question technique pour les amortissements

7
2 094
0
7 réponses
2 094 lectures
0 vote

Dalton25
ProfilDalton25
Etudiant DCG
  • 25 - Doubs
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant DCG


Ecrit le: 26/01/2012 16:58
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjours,
Je suis étudiant et je commence la comptabilité cette année, dernièrement nous avons étudié les amortissements et il y a un détail que je ne comprend pas et je ne trouve nul part la réponse. Pour définir la base de calcul de l’amortissement faut'il prendre la valeur HT ou TTC ? Par exemple dans un exercice je doit définir un plan d'amortissement pour
un matériel industriel 20 000¤ HT et un véhicule PEUGEOT 406 pour une somme de 19129,60 ¤ mais je voie dans la correction que la base de calcul de la machine est 40 000 est celle du véhicule 19 129,60. Pourquoi on prend une fois du HT et l'autre du TTC ?
Cordialement
Laurentdeprovence
ProfilLaurentdeprovence
Directeur Administratif et financier en entreprise
  • 13 - Bouches-du-Rhône
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 30 votes
popupBulle tail
Profil
Directeur Administratif et financier en entreprise


Re: Question technique pour les amortissements
Ecrit le: 26/01/2012 17:09
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour
en reprenant dans l'ordre vos différentes questions :

généralement, la base de calcul d'un amortissement est le HT mais l'exception vaudrait pour une entreprise qui ne serait pas soumise à la TVA.

OU

pour un bien pour lequel le droit à déduction n'existe pas pour les sociétés (exemple les véhicules de tourisme)

Au plaisir de vous aider


--------------------
Cordialement
Laurent
Michelstanislas
ProfilMichelstanislas
Expert-comptable en Entreprise
  • 83 - Var
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 2 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-comptable en Entreprise


Re: Question technique pour les amortissements
Ecrit le: 27/01/2012 11:54
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Votre écart (matériel : achat 20 000 ¤ HT , base 40 000 ¤ HT) vient dun fait que l'amortissement est non pas linéaire comme il est habituel mais, par décision de gestion, on applique une autre méthode appellée "mode dégressif".
Vous trouvertez les caractéristiques de cette méthode sur INTERNET.
Si vous avez des questions n'hésitez pas.

Comme Laurent le disait, la TVA sur les véhicules de tourisme (sauf activité particulière) n'est pas récupérable, c'est pourquoi elle se doit d'être incorporée à la base d'amortissements.

Salutations

Michel Stanislas
Maximal
ProfilMaximal
Contrôleur de gestion
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 362 votes
popupBulle tail
Profil

Contrôleur de gestion



Re: Question technique pour les amortissements
Ecrit le: 27/01/2012 14:37
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour

Citation
Votre écart (matériel : achat 20 000 ¤ HT , base 40 000 ¤ HT) vient dun fait que l'amortissement est non pas linéaire comme il est habituel mais, par décision de gestion, on applique une autre méthode appellée "mode dégressif".


N'était-ce pas plutôt une faute de frappe ? Car je ne vois pas comment un achat à 20 000 ¤ peut être amorti sur une base de 40 000 ¤ et je ne vois pas non plus le rapport avec l'amortissement dégressif.

Merci de m'éclairer.

Cordialement


--------------------

Modérateur Compta Online

Michel48320
ProfilMichel48320
Expert-comptable en Entreprise
  • 83 - Var
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Expert-comptable en Entreprise


Re: Question technique pour les amortissements
Ecrit le: 28/01/2012 12:18
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Pour "Maximal"

Bonjour,

La question posée suppose que le bien acheté est neuf et peut être amorti sur 5 ans, soit 20%.

En fonction de la règle de la commutativité, que vous connaissez sans doute, la base d'amortissements, si elle reste fixée à la valeur d'achat, peut bénéficier d'un taux multiplié par 2.

En conséqauence il ne me semble pas qu'il y ait une "erreur de frappe" puisque :
Valeur d'"achat 20 000 Euros.
Taux d'amortissements 20%
Coefficient d'usure et de perte financière 2

Que l'on dise :
Base d'amortissement : 20 000.00 * 2 = 40 000 ¤
ou :
Taux (***pas de style SMS***)'amortissement 20%
Coefficient d'usure 2
soit 20% * 2 = 40%

Le résultat est identique.

Conclusion : la réponse du sujet donnée à "Dalton25" n'est pas explicite.

Salutations

Michel Stanislas
Fabrice Heuvrard
ProfilFabrice Heuvrard
Expert-comptable et commissaire aux comptes
  • ASNIERES SUR SEINE
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 384 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn

Expert-comptable et commissaire aux comptes



Re: Question technique pour les amortissements
Ecrit le: 28/01/2012 18:44
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir,

J'ai de sérieux doutes sur votre réponse Michel48320.

Premièrement, votre principe de "commutativité" m'est complètement inconnu. Peux-être pouvez-vous me transmettre l'article du PCG ou de tout autre texte permettant d'étayer votre réponse?

Deuxièmement, comment définissez-vous votre coefficient d'usure?

Troisièmement, ce n'est pas la base d'amortissement que l'on majore, mais la durée d'amortissement que l'on ajuste. Et en cas de perte de valeur par rapport au marché, on peut sous-condition comptabiliser une écriture de dépréciation supplémentaire.

Quatrièmement, j'ai quelques difficultés pour faire le lien entre votre première réponse et votre deuxième réponse : le lien entre "amortissement dégressif" et "votre méthode de commutativité"?

Cinquièmement, la pertinence des réponses des Laurentdeprovence et Maximal me semble plus approprié que la vôtre.

Cordialement.


--------------------

 

Expert-comptable et commissaire aux comptes

Michel48320
ProfilMichel48320
Expert-comptable en Entreprise
  • 83 - Var
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Expert-comptable en Entreprise


Re: Question technique pour les amortissements
Ecrit le: 30/01/2012 17:55
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Maximal le 30/01/2012 18:11
Pour Icare

Bonsoir,

Vos demandes me laisse pantoi.

Peut être n'avez vous jamais entendu parler du principe de commutativité. Ce principe, ,élémentaire de surcroît, est souvent utilisé en mathématiques financières.

Dans le cas du problème posé par Dalton25, il est plus qu'évident que le coefficient d'usure est de 2.
Il parle d'une valeur immobilisée pour 20 000 ¤ et, dans sa solution, il lui est dit que la base de calcul de cette immobilisation est de 40 000 ¤.
En déterminant le rapport 40 000/20 000 on détermine également le taux d'usure employé soit 2.
Ceci est confirmé par l'article 29 de la loi de finances rectificative pour 2008, derniére connue, se rapportant à l'amortissement dégressif fiscal en France.

Dans cet article le mode de calcul de l'amortissement dégressif indique bien que ce n'est ni la valeur de base de l'investissement, ni la durée de cet amortissement qui sont ajustés mais c'est le taux d'amortissement qui est modifié en fonction de l'usure. Les valeurs de modification en rapport avec un amortissement linéaire, est d'un mini ,de 1.75 et d'un maxi de 2.25. En général on utilise la moyenne arithmétique, soit 1.75 + 2.25 = 4.00 / 2 ou encore = 2.

Dans la solution donnée à Dalton25, il est dit que la base de l'amortissement est de 40 000 ¤, ce qui est erronné est ce qui a été répondu à Maximal. Ce n'est pas la valeur de base qui doit faire l'objet d'une ré-évaluation, mais le taux d'amortissement, la durée restant identique.

De plus je ne comprends pas votre point 5, car en ce qui concerne le post suivant celui de Laurentdeprovence, il est simplement complémentaire à ses dires et dans celui qui a été envoyé à Maximal, il est simplement explicatif de la base employée.

Je ne suis pas une personne qui affirme que je sois la "science infuse", je suis encore de "la vieille école", mais de mon temps les critères de sélection des membres de la profession, étaient plus que draconiens. Mais je sais que les temps changent, pas toujours en bien d'ailleurs.

Salutations

Michel 48320

Information
Bonjour,

Le forum est gratuit et libre d'accès à tous sous réserve de lire et respecter les règles disponibles ici.

6.2- Le respect des membres est une notion très importante sur ce forum. On peut critiquer les arguments, mais pas les individus.

Cordialement,

L'équipe de modération
Compta Online
Maximal
ProfilMaximal
Contrôleur de gestion
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 362 votes
popupBulle tail
Profil

Contrôleur de gestion



Re: Question technique pour les amortissements
Ecrit le: 30/01/2012 18:19
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour

Citation
Ceci est confirmé par l'article 29 de la loi de finances rectificative pour 2008, derniére connue, se rapportant à l'amortissement dégressif fiscal en France.


Vous trouverez sur ce lien l'article 29 de la loi de finances rectificative pour 2008.

Je ne comprends toujours pas en quoi cela justifie un coefficient de 2, et je n'ai jamais vu quelqu'un faire la moyenne de 2 coefficient dégressif ((1.75+2.25)/2) pour trouver un coefficient de 2.
Par ailleurs, j'ai toujours compris que dans le cadre de l'amortissement dégressif, le coefficient changeait, pas la base amortissable. Ce n'est qu'une interprétation.

Je trouve un peu ingrat que Dalton25, qui pose une question à laquelle nous nous efforçons d'apporter une réponse, reste muet à nos interrogations et ne donne pas davantage de précision sur son problème.

Bref, peut-être que tout simplement l'énoncé de son exercice n'était pas clair.

Cordialement.


--------------------

Modérateur Compta Online

Retour en haut









Retour en haut
RECEIPT BANK
Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer