BanStat
Logo Compta Online
WELYB

Questions relatives à l'IFA

16
9 679
0
16 réponses
9 679 lectures
0 vote
  • Pages : 1 [2]
lna2b
Profillna2b
Expert-Comptable associé en cabinet
  • 2A - Corse-du-Sud
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 67 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable associé en cabinet


Re: Questions relatives à l'IFA
Ecrit le: 11/03/2009 15:25
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Y aurait-il quelqu'un pour me confirmer que les 3 premiers IFA ne sont pas dûs à compter de l'immatriculation de la société ?

Ex : une société immatriculée en octobre 2006 ne paye pas l'IFA 2007, l'IFA 2008 et l'IFA 2009 donc ? Elle ne paiera que l'IFA 2010 ?

Est-ce juste ?

Merci

Cordialement,
Vénaïg Le Bris
ProfilVénaïg Le Bris
Expert-comptable
Modératrice Compta Online
  • 56 - Morbihan
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 439 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte LinkedIn

Expert-comptable
Modératrice Compta Online



Re: Questions relatives à l'IFA
Ecrit le: 11/03/2009 15:37
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour Lna2b,

Alors, après consultation du Lefèbvre fiscal, à l'article n°3233, il est précisé :

Citation
Les sociétés nouvelles dont le capital est constitué pour moitié au moins par des apports en numéraire bénéficient d'une exonération temporaire de l'IFA pendant leurs trois premières années d'activité (trois premières cotisations). (...)


Par conséquent, si la société dont tu parles est bien constituée pour moitié minimum en apport numéraire, l'exonération est applicable pour les trois premières années.

Voilà pour l'indication sur le sujet.

Venaig


--------------------

Modératrice Compta Online

lna2b
Profillna2b
Expert-Comptable associé en cabinet
  • 2A - Corse-du-Sud
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 67 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable associé en cabinet


Re: Questions relatives à l'IFA
Ecrit le: 11/03/2009 16:12
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Je te remercie pour la confirmation !! C'est bien mon cas, apports totalement en numéraire.
Mais par contre, c'est une location gérance exploitée par une SARL créée en octobre 2006, d'où mon doute.

À bientôt,
Madmartigan
ProfilMadmartigan
Expert-Comptable associé en cabinet
  • 2B - Haute-Corse
 
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable associé en cabinet


Re: Questions relatives à l'IFA
Ecrit le: 11/03/2009 16:41
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

l'IFA n'est pas plus due à partir de 2009, pour les sociétés dont le chiffre d'affaire est inférieur à 1.5000000,00 ¤.

Cordialement


--------------------
lna2b
Profillna2b
Expert-Comptable associé en cabinet
  • 2A - Corse-du-Sud
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 67 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable associé en cabinet


Re: Questions relatives à l'IFA
Ecrit le: 11/03/2009 20:57
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Merci Madmartigan pour cette information issue de la nouvelle loi de finance, qu'en tant qu'ec stagiaire qui se respecte, je connais par coeur ;-) J'espère que votre période fiscale se passe bien.

Il n'y a finalement pas de doute à avoir dans le cas que j'ai présenté ci-dessus, une location-gérance existant avant la création de la société ne remet pas en cause l'exonération d'IFA à hauteur des 3 premières cotisations.

Bonne soirée
Claudusaix
ProfilClaudusaix
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 443 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Questions relatives à l'IFA
Ecrit le: 11/03/2009 22:27
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir,

Pour préciser les références des textes sur le sujet de l'exonération de l'IFA :



  • documentation administrative 4 L 6123


Citation : doc admin 4 L 6123
1 L'article 223 septies, 4e alinéa, du CGI dispose que les sociétés dont le capital est constitué pour la moitié au moins par des apports en numéraire, sont dispensées de l'imposition forfaitaire pour leurs trois premières années d'activité.

La dispense de l'imposition forfaitaire est subordonnée à la réunion de deux conditions relatives respectivement à la date de création des sociétés et à la composition du capital. Il s'agit, d'autre part, d'une dispense temporaire, limitée aux trois premières années d'activité.

Ces trois points sont successivement examinés.

I. Sociétés concernées

2 L'exonération a été prévue en faveur des entreprises nouvelles constituées sous forme de sociétés. Elle s'applique également aux entreprises individuelles transformées en sociétés.

3 Elle ne saurait, en revanche, être invoquée par les sociétés nouvellement soumises à l'impôt sur les sociétés par suite d'option, de changement d'activité ou d'adoption de nouveaux statuts. Il n'en serait autrement que si les modifications apportées avaient entraîné la dissolution de la société ancienne, suivie de la constitution d'une société nouvelle.

II. Composition du capital social

4 Pour être exonérées de l'imposition forfaitaire annuelle, les sociétés ne doivent pas seulement être nouvelles. L'article 223 septies, 4e alinéa, du CGI exige une seconde condition. Il limite, en effet, la dispense aux « sociétés dont le capital est constitué pour la moitié au moins par des apports en numéraire ».

La proportion minimale doit être maintenue pendant toute la durée de l'exonération. L'expression « est constitué », employée par le législateur, signifie a été et demeure constitué.

5 Cette proportion, d'autre part, doit être calculée en s'en tenant aux souscriptions, quels que soient les sommes appelées et les versements effectués.

Par numéraire, il faut entendre les espèces ainsi que les chèques et virements postaux ou bancaires. Toutefois, s'il est procédé à une augmentation de capital pendant le temps de la dispense d'imposition, il y aura lieu d'assimiler aux apports en numéraire proprement dits ceux effectués par voie de compensation avec des créances liquides et exigibles sur la société.

6 Dans le cas de fusion, de scission ou d'apport partiel d'actif, les espèces ou les dépôts bancaires compris dans les actifs transmis représentent les liquidités nécessaires au fonctionnement de l'entreprise dissoute ou de la branche apportée.

Ces fonds ne peuvent, par suite, être envisagés isolément des autres éléments corporels ou incorporels servant à l'exploitation. Ils ne doivent pas, dès lors, être regardés comme des apports en numéraire au sens du 4e alinéa de l'article 223 septies.

III. Durée de l'exonération

7 L'exonération couvre les trois premières années d'activité.

Le fait générateur de l'imposition forfaitaire se situant au 1er janvier, les sociétés nouvelles ne sont pas redevables de cette imposition pour l'année de leur création.

Dans ces conditions, il est admis que l'exonération des trois premières années d'activité s'applique aux trois premières cotisations dont les sociétés auraient été redevables si elles n'avaient pas été exonérées (RM n° 680 à M. Francis Palmero, sénateur, JO, déb. Sénat du 31 octobre 1981, p. 2362). Par suite, elles ne sont effectivement tenues au paiement de la cotisation qu'à partir de la quatrième année d'exigibilité de l'imposition correspondant à leur cinquième année d'existence.

Ainsi, une société créée en avril 1996, dont le capital est constitué pour la moitié au moins par des apports en numéraire sera exonérée d'imposition forfaitaire en 1997, 1998 et 1999 et acquittera pour la première fois l'imposition forfaitaire en l'an 2000.


Amicalement,


--------------------
lna2b
Profillna2b
Expert-Comptable associé en cabinet
  • 2A - Corse-du-Sud
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 67 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable associé en cabinet


Re: Questions relatives à l'IFA
Ecrit le: 12/03/2009 08:58
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Merci Claude pour ces précisions !!
Retour en haut


  • Pages : 1 [2]







connectés
Publicité
Quickbooks
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer