BanStat
Logo Compta Online
KPMG

Rachat des parts d'un cabinet par un jeune diplômé

27
18 765
2
27 réponses
18 765 lectures
2 votes
  • Pages : 1 2 [3]
Pitichat
ProfilPitichat
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet
 
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable Stagiaire en cabinet


Re: Rachat des parts d'un cabinet par un jeune diplômé
Ecrit le: 13/04/2011 21:55
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour

Je m'interesse en ce moment à la reprise de parts d'un cabinet d'expertise comptable et d'un cabinet de CAC.

Merci de m'indiquer pour quelle forme vous avez opté et les raisons de ce choix :
- reprise en nom propre
- reprise en société : sous quelles forme (SARL, SAS ...).... option pour l'IS ou l'IR??

EMploi salarié ou TNS?

Au vues de mes premières recherches j'aurai tendance à privilégier une reprise via une holding afin de pouvoir nottement déduire les intérêts d'emprunts (en effet, ces derniers ne pouvant pas être totalement déductibles en nom propre dans la mesure où l'emprunt serait largement supérieur à 3 fois la rémunération annuelle). L'inconvénient serait la double cotisation à l'OEC et à la CNCC.

Merci de vos échanges
Conex33
ProfilConex33
Chef de mission en cabinet
  • 33 - Gironde
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Chef de mission en cabinet


Re: Rachat des parts d'un cabinet par un jeune diplômé
Ecrit le: 14/07/2015 00:28
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Je relance ce post me trouvant dans une possibilité d'association avec un aîné.

Je me pose diverses questions, notamment :

  • Les clients que j'ai apportés au cabinet sont-ils valorisés (si oui, avec le même coefficient que celui retenu pour valoriser les parts) dans l'ensemble (=apport ?) ?
  • Comment se valorise le chiffre d'affaires réalisé pendant l'association (en fonction de la répartition du capital, par tête d'associé...) ?
  • La Holding de rachat (a priori animatrice également au moyen des prestations qui seront livrées auprès de la filiale) doit-elle être inscrite à l'Ordre et à la compagnie (donc double cotisation ?) ? Dans l'affirmative, est-il possible d'opérer de manière différente ?

J'ai lu un guide de l'IFEC sur le sujet qui est assez intéressant mais je n'ai pas trouvé les réponses à ces questions.

Si quelques uns qui connaissent cette situation pouvaient me faire part de leurs expériences sur le forum ou par MP, cela me serait vraiment très utile.

En vous remerciant par avance pour vos précieux conseil,

Cordialement,

Michaël



--------------------
Oudada
ProfilOudada
Associé Audit en cabinet
  • MA - Maroc
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Associé Audit en cabinet


Re: Rachat des parts d'un cabinet par un jeune diplômé
Ecrit le: 11/09/2015 12:51
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour

je suis un expert comptable

j'ai une proposition de rachat d'un cabinet pour 70% du CA.

le problème c'est que, en plus du 70% du CA, les anciens associés veulent récupérer leurs anciennes créances, qui sont de 100% du CA et qui sont logés dans le compte client.

du coup je vais me retrouvé avec un remboursement égal à 170% du CA.

SVP est ce qu'il y'a une solution'?????????????

Maxime SOULIGNAC
ProfilMaxime SOULIGNAC
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 76 - Seine-Maritime
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 221 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Rachat des parts d'un cabinet par un jeune diplômé
Ecrit le: 11/09/2015 17:10
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour Conex33

Je suis EC salarié d'un cabinet et j'ai conclu avec mon employeur un contrat de transmission du cabinet. Nous avons rédigé ce contrat "à 4 mains" en nous posant toutes les questions possibles afin de cadrer au mieux notre projet :

- rémunération actuelle et envisagée

- sources possibles de divergences : pouvoir, argent, influence...

- conditions de succès et risques de faillite du projet : nous avons notamment examiner les associations que nous connaissions (confrères et associés) en analysant leurs forces et leurs faiblesses

...

J'ai donc en main un contrat stipulant la date de cession des parts, la méthodologie de calcul de leur valeur... C'est un exercice très intéressant car il permet de poser sereinement les choses et de poser quelques gardes fous utiles à chacun. Mon "associé" et moi même sommes désormais dans une relation "gagnant/gagnant". Lui sait qu'il vendra son cabinet avec un coefficient raisonnable et sans discussion du prix. Moi je travaille pour construire une clientèle et l'achèterait à sa juste valeur en réduisant le risque de volatilité post achat.

Les clients que j'ai apportés au cabinet sont-ils valorisés (si oui, avec le même coefficient que celui retenu pour valoriser les parts) dans l'ensemble (=apport ?) ?

Nous nous sommes posés cette question et avons convenu que celui qui faisait la production ne pouvait pas "chasser" et que celui qui chassait ne produisait pas... Nous avons convenu d'un coefficient de 0,8 jusqu'à un certain seuil de CA et 0,4 au delà (pour tenir compte de la participation commune au développement)

Comment se valorise le chiffre d'affaires réalisé pendant l'association (en fonction de la répartition du capital, par tête d'associé...) ?

Sur cette question, notre compromis a été évoqué. Fixez vous un objectif de CA raisonnable à deux, et en cas de dépassement, le coefficient de rachat est différent.
Car sinon, si vous faite l'inventaire de vos entrées respectives, chacun va être tenté d'être dans le commercial et moins dans le productif... Se pose aussi la question de la répartition des prospects "indifférents" : ceux qui ne viendront pas de votre réseau individuel (prospect "pages jaunes"). Qui les reçoit ?

Il est normal de ne pas vouloir racheter une clientèle que tu as construit, mais il faut aussi accepter de payer la valeur que ton confrère a créée.

Trouvez un juste compromis dans le coefficient. Les cabinets qui rachètent à tour de bras se font fort de proposer des coefficients de 1 voire plus. Mais quid un an après, lorsqu'ils ont mis dehors les clients qui ne payent pas, ne sont pas rentables... ? Le prix est corrigé et le coefficient final est dégradé sérieusement.

L'association est un formidable projet. Construisez ensemble et vous en sortirez tous les deux gagnants.

Je suis disponible pour échanger.

Confraternellement.



--------------------
Oudada
ProfilOudada
Associé Audit en cabinet
  • MA - Maroc
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Associé Audit en cabinet


Re: Rachat des parts d'un cabinet par un jeune diplômé
Ecrit le: 11/09/2015 19:11
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par COC Admin le 11/09/2015 19:17

bonjour

bien, votre étude est bien ficelée, mais vous n'avez pas évoqué la question du recouvrement des créances anciennes après la cession, sachant que je doit attendre mon tour pour recouvrer mes nouvelles créances. (délai que je peut pas maitrisé).


Information
Bonjour,

Le forum est gratuit et libre d'accès à tous sous réserve de lire et respecter les règles disponibles ici.
2.8- Utilisez des majuscules en début de phrases, de la ponctuation,...

Cordialement,

L'équipe de modération
Compta Online

Conex33
ProfilConex33
Chef de mission en cabinet
  • 33 - Gironde
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Chef de mission en cabinet


Re: Rachat des parts d'un cabinet par un jeune diplômé
Ecrit le: 12/09/2015 17:11
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour Oudada,

Je ne vois pas trop où est le problème. Il faudrait stipuler dans le contrat que les créances seront remboursées au fur et à mesure des paiements des clients. Sinon effectivement, tu fais les frais d'un recouvrement hasardeux des prédécesseurs.

En soit, je ne sais pas si cela est usuel dans la région, mais avoir un an de trésorerie dehors, cela me poserait de grosses questions quant au rachat.

Cordialement,

Michaël



--------------------
Oudada
ProfilOudada
Associé Audit en cabinet
  • MA - Maroc
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Associé Audit en cabinet


Re: Rachat des parts d'un cabinet par un jeune diplômé
Ecrit le: 14/09/2015 11:47
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour

merci beaucoup pour la réponse,

en effet:

- la cabinet a été créé il y'a 30 ans,

- le prix de cession proposé est de 700 m dh (hors créances recouvrables),

- aujourd'hui le total créance est de 1000 m dh,

- le total des créances irrécouvrables est de 400,

- le report a nouveau créditeur (bénéfice) non encore distribué est de 600 m dh.

le souci pour moi est que je doit procuré,

- en plus du prix de 700 m dh, un fond de roulement de 3 à 9 mois pour démarrer l'affaire, est ce c'est normal'?????????????;

- je vais tomber en conflit avec les anciens associés, par ce que ces derniers essayeront de recouvrer leurs créances avant mes nouvelles créances.

merci de répondre

Oudada
ProfilOudada
Associé Audit en cabinet
  • MA - Maroc
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Associé Audit en cabinet


Re: Rachat des parts d'un cabinet par un jeune diplômé
Ecrit le: 15/09/2015 13:40
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour cher Michaël

Merci beaucoup pour votre réponse

  • J'ai pas bien saisi le commentaire souligné en gras suivant :
  • " Donc le prix total du cabinet serait la clientèle (700) + les réserves non distribuées (600) diminué du fonds de commerce à l'actif le cas échéant (qui fait gonfler le montant des capitaux propres) soit 1 300 sans cette hypothèse ".

    (à vérifier toutefois que les réserves en question correspondent vraiment à des résultats accumulés et pas un fonds de commerce à l'actif).

  • Pour le recouvrement des créances clients anciennes :
  • On a convenu que lors de l'encaissement de ces créances anciennes, les anciens associés vont distribuer le report à nouveau en payant une retenue à la source de 15% à leur charge.

    Comme ca les créances clients anciennes seront soldées par le report à nouveau.

  • Scenario de règlement :
  • Le règlement de 700 m dh se fera comme suit :

    • Je compte régler 460 m dh sur 3 trimestres (de mon épargne) ,
    • et le reliquat de 240, je compte le réglé à partir de la trésorerie de la société sur 12 mois, soit 20 m dh chaque mois,
  • Problématique :
    • Je dois procurer au moins un fonds de roulement de 3 mois de presque 180 m dh dont je ne dispose pas,
    • Pendant le premier semestre, je vais entre en collusion avec les anciennes associés lors de l'encaissement des créances (sauf qu'on prévoit comme vous l'avez mentionné, une charte ou une règle ou un planning d'encaissement).Merci beaucoup pour les conseils,
    Retour en haut


    • Pages : 1 2 [3]







    connectés
    Publicité
    CEGID
    Retour en haut
    fermer
    Connexion membre
    Nom d'utilisateur ou email
    Mot de passe
      
    Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
    Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
    Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
    Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

    Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

    © 2003-2020 Compta Online
    S'informer, partager, évoluer