Logo Compta Online

Récit d'une digitalisation réussie en cabinet d'expertise comptable

5 550 lectures
0 commentaire
Catégorie : Création, gestion d'un cabinet d'expertise comptable
5 550
0
Article écrit par (25 articles)
Publié le
Modifié le 08/03/2019

Digitaliser pour mieux restituer l'information aux clients

L'expert-comptable ne peut plus se cacher derrière les chiffres. Il doit accompagner son client en provoquant les interactions et en allant vers le client à chaque fois que c'est possible.

Témoignage d'Émeric Pouchain, expert-comptable, qui a automatisé le maximum de tâches, au cabinet Empex, pour restituer davantage d'informations aux clients. Retour sur le dernier webinaire proposé par Receipt Bank.

Car le but de la digitalisation doit être de restituer le résultat de ses travaux. Ce sont ces restitutions qui ont de la valeur aux yeux des clients. Un détail qui peut les convaincre d'accepter l'automatisation.

Ainsi, un client particulièrement exigeant ne verra parfois la valeur des travaux du cabinet que pendant les dix minutes de discussion qui suivent le traitement de son dossier.

 

« La digitalisation permet de raccourcir les temps de traitement de l'information » en cabinet d'expertise comptable

Automatiser le maximum de processus est important pour le cabinet qui souhaite passer de plus en plus de temps avec ses clients et mieux les accompagner.

Au cabinet Empex, l'automatisation n'est pas nouvelle puisqu'elle a d'abord concerné les relevés bancaires et l'import des écritures de salaires et des journaux des ventes. Le processus achat n'est arrivé qu'en dernier.

« Nous passons désormais deux fois moins de temps à traiter l'information et deux fois plus de temps à la restituer au client » précise Émeric Pouchain.

Dès lors que le logiciel de production du cabinet est « compatible avec Receipt Bank », l'envoi d'une facture récurrente par le client « ne nécessite aucune intervention de la part du collaborateur ».

Pour les factures non récurrentes ou qui arrivent pour la première fois, « le temps de saisie est également accéléré puisqu'il suffit de renseigner les numéros de compte et le taux de TVA ».

Enfin, « l'OCR est même capable de reconnaître les factures manuscrites ou remplies à la main ».

Webinaire Fabrice Heuvrard

Découvrez le webinaire animé par Fabrice Heuvrard :
« Interconnexion entre logiciels : comment organiser votre cabinet ? ».

 

Les arguments qui permettent de convaincre les clients d'accepter la digitalisation : la restitution

Convaincre un client d'envoyer régulièrement ses factures au cabinet sans passer par la traditionnelle « boîte à chaussures » est probablement l'opération la plus difficile.

Avec les nouveaux clients, c'est relativement simple. Il suffit de « leur vendre le caractère novateur et le fait qu'ils auront plus d'informations personnalisées ». Ils paient alors pour l'accompagnement proposé par le cabinet dont les honoraires correspondent au prix du marché.

Avec les clients historiques, c'est un peu plus compliqué. « Un tiers des clients attendait que le cabinet prenne ce virage et 10% des clients n'étaient pas intéressés ».

D'autres clients historiques n'étaient ni pour ni contre. Pour ces derniers clients, « il faut les accompagner et forcer le changement ». Au final, la plupart des clients est très heureux de ne plus recevoir de demandes de factures un an après.

Résultat de ce changement : les prospects qui arrivent au cabinet par recommandation des clients historiques ont beaucoup augmenté depuis la mise en place de Receipt Bank au sein du cabinet.

Vous souhaitez faire comme eux ? Contactez les équipes de Receipt Bank et à demandez à être rappelé.

Récit d'une digitalisation réussie en cabinet d'expertise comptable

Retour en haut