Logo Compta Online
Le Bon Comptable

Recrutement dans les cabinets d'expert comptable

198
128 768
10
198 réponses
128 768 lectures
10 votes

LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
- Modérateur Compta Online
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 171 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
- Modérateur Compta Online



Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 20/12/2004 19:48
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir,

Je fais suite à l'intervention de BOSS.
Je suis tout a fait d'accord avec lui ..... sur la 2e partie de son intervention (évolution de l'expert comptable), et ce d'autant plus que je suis diplomé et que j'ai fait le choix de "m'exiler" (!!) en entreprise.
L'expert comptable doit évidemment évoluer, se spécialiser (peut être comme les médecins spécialistes...) pour apporter encore plus à ses clients.
Je ne connais pas votre parcours professionnel, mais pour ma part j'ai connu la profession au début des années 80 (stages de BTS) et ensuite en débutant ma carrière professionnelle en 1986. J'ai vu des experts comptables qui étaient de véritables dinosaures. Ceux là ont disparu, mais il est vrai ils étaient agés et avaient débuté à l'époque où le plus important était de "pisser de la ligne" (excusez moi cette expression, mais elle était symptomatique de la mentalité de certains professionnels pour qui la saisie était le pilier de la profession).
Je peux dire que la profession a nettement évolué depuis une quinzaine d'années; Les experts comptables et leurs collaborateurs sont beaucoup plus compétents. Maintenant que cette évolution sur la formation est faite, reste à faire celle de la mentalité, et ça c'est pas gagné !!!

Quant au débat sur les jeunes, etc. Je maintiens mon avis, tout en précisant qu'il est évident que chacun, jeune ou moins jeune, agit en fonction de ses intérêts. Le problème à mon sens est de savoir ce qu'on veut faire de sa vie professionnelle. Les métiers de la finance ne sont pas des métiers où on progresse intellectuellement, hiérarchiquement et financièrement ..... sans travailler relativement beaucoup.
J'ai revu récemment certains de mes camarades de classe de BTS qui avaient à l'époque les capacités de progresser. Ils ont fait le choix d'avoir une vie tranquille, sans remous. Maintenant, quand on fait le bilan quelque 20 ans après, ils ont une position professionnelle en rapport avec l'investissement réalisé depuis. Ce choix est tout à fait louable. Chacun fait son choix, mais il ne faut pas après coup (ce qui le cas de certains "jeunes" que je connais) se plaindre de salaire qui n'évolue pas, etc.

J'attends les réactions !!!!!

Je vous souhaite de bonnes fêtes de fin d'année (je pars en vacances pour 10 jours, eh oui un expert comptable qui prend des vacances çà existe !)

A bientôt


--------------------
Modérateur Compta Online
titin-
Profiltitin-
 
  • 12 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 20/12/2004 20:39
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir

il faut arrêter de lire ce que j'ai pu écrire plus haut, je me suis trompé. Mon avis n'est plus le même, je rassure LJ4 l'informatique ne remplacera jamais le comptable, l'informatique va améliorer, faciliter le travail du comptable. Parlons des cabinets comptables, et bien je me suis trompé. Je suis simplement mal tombé, mais il existe des cabinets ou vous allez pouvoir retrouver un cadre agréable de travail, avec un salaire à la hauteur de votre niveau, sans avoir l'impression de se faire exploiter, cela existe. Le problème, ce sont les quelques experts, qui ne respectent pas la convention collective, qui veulent exploiter les jeunes, qui pensent qu'à faire de la marge sur le salaire des salariés, et qui cherchent qu'à s'augmenter, ou ne pas payer certaines indemnités, c'est cette catégorie d'expert qui fait du mal à la profession. C'est là qu'il faut agir, concrètement que peut on conseiller aux personnes qui travaillent dans un cabinet ou les lois ne sont pas respectées ou l'on est pas loin de l'harcelement moral, mon premier conseil c'est de donner sa demission en expliquant pourquoi un départ prématuré, ensuite pourquoi pas prevenir l'inspection du travail, voir saisir le CPH, et eventuellement prevenir l'ordre sur les eventuels derives de tel ou tel cabinet... Mais il faut reconnaitre qu'il s'agit là d'un petit groupe de cabinet, pensant être au dessus des lois...

je tenais à vous preciser que de nombreux cabinets font des efforts pour "soigner" les collaborateurs.
Patrick
ProfilPatrick
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 27 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 20/12/2004 22:19
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir,

Je suis globalement d'accord avec Laurent ( LJ4), c'est d'ailleurs amusant mais i j'ai aussi commencé à travailler en 1986...

Je ne sais pas si le métier a si évolué que cela: on dit sans cesse que la tenue va être ou est déja externalisée à l'étranger. C'est peut être vrai pour des grosses structures qui ont les moyens de faire un arrangement avec des prestataires locaux, mais globalement, d'après ce que je vois et surtout d'après les expériences des mémorialistes que je vois à l' oral du DEC le métier est toujours très centré sur les missions traditionnelles.

Il se trouve que je réside en Haute Savoie, région à la fois rurale et en fort développement et je n'ai pas connaissance d'une délocalisation massive à l' étranger des activités...

Par contre, je m'interroge beaucoup plus sur l'influence grandissante des centres de gestion agrées qui eux arrivent à rafler des pourcentages départementaux de clients parfois impressionnants...

Concernant l' évolution de carrière, effectivement tout dépend de ce que l'on veut et c'est vrai que dans nos métiers techniques, il n'y a pas de secret: il faut travailler beaucoup pour réussir.

Enfin, concernant la ( fausse) polémique sur l'attitude des jeunes ou plus exactement d'une certaine partie de la jeunesse.

Le problème originel vient du fait qu'il y a quelques années Mr Chevènement, pour diverses raisons politiques et économiques, avait lancé l'idée, fort louable au demeurant, que 80% d'une tranche d' âge devait être bachelier.

En 1980, il y avait environ 30% d'une tranche d' âge bachelière. On s'est évidemment aperçu que doubler le pourcentage était, à structure et moyens quasi-identiques, totalement impossible. On a donc développé ce qu'il faut bien appelé des "sous-bac " dont en particulier les Bac STT et STI.

Puis, le niveau étant encore trop élevé on a développé les épreuves pratiques, on a quasiment interdit les épreuves purement intellectuelles comme l' épreuve reine, la dissertation.

De ce fait; si, il y a 20 ans le bac était un véritable sésame permettant de supposer que le jeune était apte à suivre des études supérieures, ce n'est plus le cas aujourd' hui.

Les jeunes ne sont pas des fainéants : une partie, malheureusement de plus importante d'une tranche d'âge, n'est pas faite pour faire des études supérieures..

Problèmes sociaux, manque de moyens financiers, encadrement familial très difficile, beaucoup d'entre eux s'épanouiraient beaucoup plus dans des métiers manuels d'ailleurs parfois fort recherchés et bien payés...

Si l'on ajoute à cela que l'entreprise n'offre plus des garanties d'emplois certaines, et même pour les plus solides, il n'est pas étonnant, et à mon avis tout a fait normal, que globalement l' investissement dans l'effort intellectuel soit en net recul dans les métiers comptables mais aussi dans bien d'autres ( tous les métiers scientifiques d'ailleurs).

Remarquons qu'il existe heureusement toujours une élite dont bien de nos amis du Forum font partie qui ont ce goût de l'effort. il se dit même dans le milieu des classes prépa que l' élite ( 1 à 2% d'une génération..) n'a jamais été aussi forte...

Mon propos avait aussi pour objectif de nous interroger sur le recrutement comptable: il n'est pas du tout étonnant que les cabinets aient les pires difficultés à recruter de bons collaborateurs: le cabinet comptable étant à contre-courant de toutes les valeurs portées par une partie importante de la génération des 20-28 ans actuelle.

Patrick



--------------------
Professeur agrégé d'économie-gestion, titulaire en Université.
Examinateur au DEC et au DESCF.
Expert-Comptable indépendant en province.
midore
Profilmidore
Cadre du secteur privé
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Cadre du secteur privé


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 22/12/2004 13:56
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Patrick,

Je trouve vos propos trop réac. Comment voulez-vous attirer des jeunes vers la profession en donnant un image aussi ringarde.

J'ai 40 ans et plus de quinze ans de cabinet et j'ai l'impression d'entendre mon grand-père ...

En fait le problème ne vient pas tant des jeunes que de la formation qui leur est donnée. Imaginez un jeune qui est selectionné sur les math et sur des connaissances juridiques, comptables, fiscales très pointues et qu'après cinq années d'études difficiles il arrive en cabinet !

En cabinet on lui propose de faire de la saisie pour commencer, de pointer des comptes ... et il se dit qu'il n'a pas fait de longues études pour ça ! et il a raison.

Il faut spécialiser la profession, comme le sont les médecins afin d'en faciliter l'accès et l'attrait sinon la seule solution sera de briser le monopole pour une partie des missions que les cabinets ne pourront plus assumer faute d'effectifs suffisants.

Vous trouvez certainement que je suis très critique à l'égard de la profession mais quand je vois le gachis, je suis assez consterné !

Mi_dore
Patrick
ProfilPatrick
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 27 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 22/12/2004 16:06
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
En fait, je ne vois pas en quoi vous trouvez mes propos ringards, et je ne vois pas en quoi cela peut les détourner de faire une carrière en cabinet ( ou alors c'est que les limites de la communication internet déforment ma pensée...).

Je suis tout à fait d'accord sur la spécialisation et sur le fait qu'après 5ans d'études et l'obtention du DESCF on puisse déprimer à faire de la saisie ( au passage, peut on contourner cette étape indispensable?): j'y suis passé moi même n'ayant commencé mon premier travail sérieux que le DESCF en poche.

Sur le reste que trouvez vous de choquant? :

Qu'il faille travailler sérieusement et régulièrement pour progresser dans une carrière comptable ou financière?

Démontrez nous le contraire....

Que globalement, la volonté de s'investir, le goût du travail bien fait, la régularité dans l'effort, la volonté de se dépasser, de prendre des responsabilité, de faire une belle carrière sont GLOBALEMENT des valeurs en recul dans une partie non négligeable de la population étudiante que des politiques ont voulu bachelierè à tout prix?

Ce n'est pas votre grand-père qui vous parle Midore, mais un Chef de Département universitaire de 42 ans en IUT, enseignant depuis 10 ans à l' Education Nationale et qui se voit contraint d'accepter à l'entrée en première année des " bacheliers" dont certains ne sont pas capable d'écrire 10 lignes, qui vont à l'échec certain si des directives Minstérielles ne nous donnent pas obligation de les diplômer coûte que coûte, dont un de mes collègues enseignant de français n' obtient qu' UN point de plus à un devoir ( moyenne sur 100 étudiants) qu' il avait donné en 1977 en classe de 3ième quand il était titulaire en lycée...

D'ailleurs, et j'en terminerai avec cette polémique où je perd mon temps à répondre à des gens qui ne savent de quoi ils parlent, je n'ai jamais dit que les étudiants en DECF étaient déméritants et j'affirme que le niveau des examens comptables ne baisse pas bien au contraire!

Oui il existe de bons étudiants, oui ils existe de bons cabinets avec des experts-comptables agréables, humains et soucieux de l'avenir de leur personnel.

Mais que diable, ne cédons pas à la facilité, une carrière dans la gestion comptable ne se décide pas comme un passage à la Star Académie!

A partir de là, polémiquera qui voudra polémiquer...

Cordialement,

patrick


--------------------
Professeur agrégé d'économie-gestion, titulaire en Université.
Examinateur au DEC et au DESCF.
Expert-Comptable indépendant en province.
alex34
Profilalex34
Chef de mission en cabinet
  • 30 - Gard
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Chef de mission en cabinet


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 22/12/2004 19:46
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Patrick je comprends votre raisonnement mais je ne suis pas d'accord avec certains de vos propos.

"Le problème originel vient du fait qu'il y a quelques années Mr Chevènement, pour diverses raisons politiques et économiques, avait lancé l'idée, fort louable au demeurant, que 80% d'une tranche d' âge devait être bachelier.

En 1980, il y avait environ 30% d'une tranche d' âge bachelière. On s'est évidemment aperçu que doubler le pourcentage était, à structure et moyens quasi-identiques, totalement impossible. On a donc développé ce qu'il faut bien appelé des "sous-bac " dont en particulier les Bac STT et STI."

Malgrès le respect que j'ai pour votre analyse je trouve, désolé l'expression, "lamentable" de tels propos.

Ca veut dire quoi sous bac ?

j'ai fait un BEP puis un Bac pro(si je suis votre raisonnement un sous-sous bac) , puis un BTS en CQ car vu que je sortais de professionnel je n'avait pas acces à la filierre "classique".
Résultat 13.5 de moyenne dont 16.5 en compta
Ensuite j'ai réussi mon DECF avec toutes mes UV au dessus de 10, tjrs en alternance.
Actuellement je travaille en CDD en cabinet jusqu'au 31/12/04 où j'occupe le poste de responsavle de portefeuille les clients sont tres contents de mon travail il l'ont dit a mon chef de bureau, en conséquent, le cabinet réfléchis a me garder pour terminer mes études et effectuer mon stage.

J'ai 24 ans le DECF 5 ans d''expérience professionnelle.

Et vos bacheliers ils en sont oû ?

Alex34
Patrick
ProfilPatrick
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 27 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 22/12/2004 21:00
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Ne soyez pas choqué cher ami du Forum et permettez moi de vous féliciter sincèrement de votre début professionnel qui montre que vous êtes un élément de valeur.

Heureusement que de nombreux Bac pro, STT, STI et autres réussissent. Signalons que certains Bacheliers STT deviennent expert-comptable.

Simplement un complément de précisions: le terme "sous-bac" ne désignait pas ceux qui le passent bien évidemment. Ayant eu à enseigner une année en Terminale STT, je me suis rendu compte combien les élèves étaient souvent issus de milieu défavorisés et souvent très méritants, d'autres affectés dans ces filières souvent non choisies suite à la malchance ou à une faiblesse passagère...

Le propos que je dois préciser est le suivant: pour arriver à globalement 75% de reçus au " baccalauréat" on a développé les filières professionnelles.

Je n'ai rien contre un Bac Pro Cuisine ou Electricité ou même comptabilité au demeurant forts respectables et utiles à l'économie du pays, le problème est que responsable d'une composante universitaire ou le niveau en mathématiques est celui d'une mathématique supérieure ( math sup) je n'ai pas envie d' être obligé d'accepter ce genre d'étudiants au prétexte qu'il y des places libres et que l'Université est un service public.

Les bacs professionnels ne sont globalement pas adaptés à l'enseignement supérieur: seul les filières BTS leurs sont réellement accessibles.

Ils ont leur propres qualités, sont souvent bien adaptés à l'emploi, mais ne permettent que rarement d'atteindre un niveau bac+4, sauf exceptions dont vous faites parti et dont je vous renouvelle mes félicitations.

Donc pour conclure je veux bien reformuler la qualificatif pour les bacs professionnels et dire que globalement ils présentent des "exigences académiques inférieures aux autres eu égard aux critères universitaires actuels".

J'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur, je m'excuse si le propos vous avait quelque peu blessé.

Patrick


--------------------
Professeur agrégé d'économie-gestion, titulaire en Université.
Examinateur au DEC et au DESCF.
Expert-Comptable indépendant en province.
titin-
Profiltitin-
 
  • 12 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 23/12/2004 00:58
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

On ne doit pas juger un élève sur l'origine de son BAC. Ni lui coller une étiquette
la selection est une mauvaise chose. Les mathématiques en gestion ne relèvent pas d'un niveau math sup. Et certains universitaires ne savent pas utiliser l'outil statistique. Dire que 1% des STT ne parviennent pas à entrer en deuxième année est (pardonnez moi) une information incomplète, encore faut il savoir la porportion des STT en première année. bref, faut pas pousser, les mathématiques en gestion ne sont pas un véritable obstacle.
titin-
Profiltitin-
 
  • 12 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 23/12/2004 08:16
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjoor

Patrick, vous dites :

"le bac STI, le bac STT, le bac pro sont des <<sous bac>>.

cela me blesse un peu, car j'ai passé un bac STT

il faut dire, que je suis habitué aux critiques. Toutes les études que j'ai pu mener sont critiquées, ainsi mon bac stt est critiqué. tout comme le DPECF, le DECF qui le sont aussi. Donc j'ai l'habitude.

Titin
BIBIFOC
ProfilBIBIFOC
Collaborateur comptable en cabinet
  • 68 - Haut-Rhin
 
  • 98 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 23/12/2004 09:35
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
C'est vrai, le bac pro est en principe conçu pour une entrée immédiate dans la vie active. Cependant, vu que ce bac n'offre plus de réels débouchés (du moins dans la comptabilité) , de plus en plus de bacheliers professionnels poursuivent leurs études...c'est dans leur intérêt !

Comme Alex, je suis titulaire d'un bac pro. Pour la raison ci dessus, et l'envie de me remettre dans le bain, j'ai repris les études 4 ans après, en préparant 1 année de BTS par correspondance et la 2ème année en cours du soir.
Ca n' a pas été facile, notamment la 1ère année, où j'avais même oublié la dfférence essentielle entre les amortissements et les provisions ! dry.gif
Mais je l'ai obtenu du 1er coup et ça a été pour moi une grande satisfaction.

Vers la 2ème année de BTS, j'ai compris le rôle réel de la comptabilité, son utilisation, faire parler les chiffres...Ca m'a donné l'envie de poursuivre, voir plus loin et je suis en 2de année de DECF actuellement.

Donc je ne peux que conseiller fortement aux bacheliers professionnels de poursuivre leurs études, vous ne le regretterez pas !


--------------------
Titulaire du DECF Ue 1 et Ue 4 du DSCG en préparation pour 2008.
Retour en haut









Retour en haut
Publicité
Déficompta DCG
Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer