BanStat
Logo Compta Online

Recrutement dans les cabinets d'expert comptable

207
137 650
13
207 réponses
137 650 lectures
13 votes
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 181 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 19/11/2004 17:10
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je fais suite au précédent message.

A vous entendre, tout (ou presque) est négatif en cabinet (il faut attendre de lire la fin du message pour trouver une note optimiste et positive).

Moi qui ai travaillé 12 ans en cabinet avant d'intégrer l'entreprise, je ne me suis jamais demandé si l'expert comptable pour qui je travaillais faisait du chiffre d'affaires sur mon dos.
D'une part, j'ai tout simplement appris mon métier en travaillant en cabinet (car à ma connaissance, on apprend en travaillant), et d'autre part on ne voit pas le temps passer quand on est passionné (ou tout moins intéressé) par son métier.

J'ai travaillé dans 4 cabinet différents, et j'ai eu affaire à des experts comptables différents. Effectivement, on peut dire que les relations "sociales" ou humaines en cabinet sont la dernière chose auquelle pense l'expert comptable, mais cela dépend surtout de son caractère. Mon expérience assez longue me montre que les entreprises où les salariés ont droit à des compliments ou des remerciements quant à leur travail sont relativement rares. Alors les cabinets .........

Les changements intervenus depuis quelques années dans la durée et l'organisation du travail poussent certainement les jeunes arrivant sur le marché du travail à vouloir (ou exiger ?) travailler moins pour plus d'argent.
Cela ne se voit pas uniquement en cabinet. Dans le service que je gère, nous avons le même problème.
Le problème est de trouver des gens compétents, dynamiques et voulant progresser, que ce soit en cabinent ou en entreprise.
Je ne suis pas sur que tous les jeunes soient imcompétents, démotivés et préférant être en vacances. Mais si c'est le cas, les compétents, motivés et travailleurs auront plus de place pour progresser.

A bientôt

Laurent
Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 22/11/2004 21:12
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir

Malgrè les points négatifs, il faut souligner le point positif, le plus important à mon sens, le cabinet reste un lieu d'apprentissage, les activités y sont diversifiées (comptabilité, fiscalité, mais aussi droit social...etc). Autre point positif, l'autonomie, le collaborateur est amené à devenir très vite autonome sur les dossiers. Le cabinet reste encore une experience appréciée auprès des entreprises, la pluspart des directeurs comptables, des DAF sont issus de cabinet.
midore
Profilmidore
Cadre du secteur privé
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Cadre du secteur privé


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 26/11/2004 15:59
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Je trouve que le discours "le cabinet c'est plus formateur que l'entreprise" n'est aujourd'hui plus crédible dans la mesure où les savoirs faire et les outils d'entreprise deviennent de plus en plus pointus et que les travaux en cabinet son très spécialisés. Pour illustrer mon propos, par exemple, les techniques de gestion de trésorerie dans les entreprises impliquent une connaissance de logiciels, et de technique bancaire qui ne sont as du tout pratiquées en cabinet. De même les logiciels SAP/ERP sont inconnus en cabinet alors qu'ils équipent de plus en plus les PME.

Dans le même sens, en cabinet, on va intégrer les normes de travail d'audit alors que ce savoir est sans intérêt en audit.

Je pense donc que l'attrait du cabinet réside dans l'apprentissage d'un métier à forte valeur ajoutée, diversifié mais que l'apprentissage en entreprise peut se révéler tout aussi riche pour un candidat motivé.

En outre, il est de plus en plus difficile de passer de l'un à l'autre (pour les raisons évoquée ci-dessus).
titin-
Profiltitin-
 
  • 13 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 28/11/2004 12:04
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je me suis très mal exprimé "le cabinet est plus formateur que l'entreprise"
Je m'en excuse, ce n 'est pas ce que j'ai voulu dire.

En entreprise, on peut tout à fait apprendre le metier de comptable.
Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 06/12/2004 22:36
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : "LJ4"

....les jeunes arrivant sur le marché du travail à vouloir (ou exiger ?) travailler moins pour plus d'argent....


Vous pensez que les jeunes veulent travailler moins et être plus payer. Vous vous trompez, simplement ce n'est pas parce qu'on est jeune qu'on doit accepter la précarité.

je vais vous faire part de mon expérience :

Pour mon premier emploi, je suis rentré comme collaborateur débutant avec un salaire de 1180 euros brut par mois ( avec un bac + 2 ), le niveau d'etude dans le cabinet allait de bac à bac + 2, sauf l'expert qui avait un bac + 7.

Sur tous les collaborateurs, j'etais le moins bien payé....

Mon coefficient présenté sur mon contrat, comme sur la convention collective correspondait à un diplôme de niveau CAP. (emploi d'assistant -premier niveau) Or sur ma fiche de paie, on pouvait lire collaborateur comptable...

Dans ce cabinet, Je m'y suis investi, j'ai largement donné, j'ai dépassé l'horaire legale, sans demander de repos compensateur, ni de majoration des heures sup, comme le demande la loi. On avait pas le choix, si vous faisiez pas ses heures, vous êtiez mal vu, et vous risquiez un licenciement (il trouve toujours une raison, ne vous en faites pas) en travaillant plus de 35 heures, monsieur, je gagnais 1180 euros brut par mois. Sans l'aide de mes parents, je serais à la rue, avec 1180 euros brut par mois, vous ne pouvez vous loger et vous assumer seul, c'est impossible
cet expert s'en fichait totalement, sa marge se faisait sur notre dos....Et pour lui c'etait normal, il disait qu'il embauchait, qu'il n'avait pas de honte, qu'il ne s'en caché pas....A la fin de mon contrat, il n'a pas souhaité continuer, car je lui demandais 1400 euros bruts par mois....Dans le cabinet, certains n'avaient pas connu d'augmentation depuis trois ans, en plus les relations entre collegues comme avec lahierarchie n'etaient pas toujours bonnes....

Alors s'il vous plait, ne dites pas que les jeunes actuels ne veulent pas bosser, qu'ils veulent gagner beaucoup , sans rien faire, parce que ce n'est pas vraie, ce que nous ne voulons pas : c'est la précarité sous pretexte qu'on est jeune !

s'il vous plait, je ne suis pas vétu de rouge, je n'appartiens à aucun partie politique
et je ne crie pas à la révolution.

je le dis tout haut, si avant les salaire du prive etaient meilleur que dans le public, aujourd'hui la tendance tend à s'inverser, et avec un certain niveau d'etude, il est desfois préferable de devenir fonctionnaire, pour la securité de l'emploi et un salaire plus important. De plus, les heures sup dans la fonction publique sont soiennt récupérées, soit majorées...

arrêter de dire que la jeunesse française est fainéante, dites plustôt qu'ils ne veulent pas accepter la précarité.

Si vous même, vous aviez été embauché à de telles conditions, dehors ce serait l'emeute (je parle pour ceux qui ont connu 68)

je trouve même que l'on accepte assez de précarité, on a guère le choix, soit c'est la rpécarité, soit c'est le chômage, bien que les frontieres entre les deux soient de plus en plus flou

Aujourd'hui, en entreprise, mon salaire est de 1400 euros brut, idem je m'investie..

je sais que vous n'allez pas être d'accord avec mon opinion

bonne soirée

Citation


Bonjour Guest,

Pour poster un message sur le forum Compta Online, veuillez entrer un nom d'utilisateur (même si vous n'êtes pas enregistré en tant que membre).
Si les visiteurs qui postent des messages n'entrent pas de nom d'utilisateur, leurs messages finiront par être supprimé par notre équipe de modérateurs.
Il existe des règles ainsi qu'une charte sur notre forum, veuillez les lire et les respecter.

Cordialement,

Frédéric
Administrateur du forum Compta Online

midore
Profilmidore
Cadre du secteur privé
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Cadre du secteur privé


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 07/12/2004 11:04
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Guest,

Bravo pour votre témoignage qui montre qu'il y a encore trop souvent des pratiques d'un autre temps dans les cabinets ce qui fait énormément de mal à la profession.

Un des patrons que j'ai eu n'avait aucun scrupule à engager des salariés au smic lorsqu'ils avaient des profils un peu paticulier,... étranger ayant fait des études de comptabilité hors de france...(je travaille en cabinet). Je trouvais ça scandaleux et je n'hésitais pas à le dire. Mais puisque c'était permis par la loi...

Un jour nous sommes allé en province et nous avons déjeuné avec un industriel qui (il y a dix ans maintenant) nous a expliquer que tous ses ouvriers qualifiés étaient payés 1.500 euros bruts par mois car à son sens on ne pouvait pas vivre avec moins. Mon patron de l'époque n'était pas très à l'aise...

Je pense qu'il faut que les jeunes gens refusent ces conditions de travail, c'est la seule façon de faire évoluer le système.
fredvador
Profilfredvador
Etudiant
  • 14 - Calvados
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 08/12/2004 09:36
+1
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour à tous,

je suis étudiant en Master Audit-Contrôle de Gestion. A la sortie de mon école de commerce, j'ai rebondi sur une MSTCF pour améliorer mes connaissances en comptabilité.

Ce qui m'a frappé lorsque je suis arrivé en MSTCF, c'est le tempérament des étudiants que j'y ai rencontré; certes des travailleurs mais aussi et surtout des gens qui m'ont paru fâdes, ternes et austères. Tant qu'il s'agit de parler BFR ou taux d'actualisation, les esprits s'emballent et on voit une lueur dans leurs yeux mais lorsqu'arrive la pause café et que l'on tente d'ouvrir un peu les sujets de discussion, on se heurte à un mur de silence. Soit ils ne font et ne s'intéressent à rien en dehors de la sacro-sainte compta, soit ils ne voient pas l'intérêt de partager leurs expériences du week end et de parler pour ne rien dire. Malgré quelques doutes, j'opte pour la deuxième explication. Et là se pose mon problème....

Lorsque j'imagine que l'année prochaine je vais travailler 10 heures par jour entouré de gens comme çà, renfermés, çà m'effraie. Je ne veux pas trop les blâmer car c'est la formation comptable qu'ils ont reçu qui les a formaté ainsi. Ce ne sont pas eux les responsables. Ils arrivent au DESCF et ne savent ni communiquer aisément ni parler de langue étrangère ( l'apprentissage de cette dernière permet peut-être le développement du premier).

Je pense donc plutôt délaisser les cabinets d'expertise pour m'orienter vers un cabinet d'audit car je crois qu'ils recrutent davantage des étudiants d'école de commerce. J'aurais peut-être plus de chance de tomber sur des collaborateurs vivants.

Pensez-vous que mon raisonnement soit juste ? Faîtes-moi part s'il vous plait de vos suggestions et expériences !

Merci d'avance de votre aide

ps. Des conseils, remarques, avis, recommandations, adresses de cabinet...sont les bienvenus
mon adresse: fredvador@yahoo.fr
Nicolas59
ProfilNicolas59
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 3 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 08/12/2004 18:35
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Tu as tout compris !
J'ai eu le même parcours que toi : sorti d'école de commerce je me suis retrouvé dans une "prépa" (ce n'en est pas vraiment une, on ne peut pas comparer la prépa HEC avec les examens d'expertise). Et j'ai eu exactement le même sentiment que toi ! Mais moi, j'ai poursuivi dans un petit cabinet... Enfin, petit... Plutôt un groupe qui comptait environ 80 bureaux, mais spécialisé en artisans/commerçants/BNC. Et là, j'ai vraiment été malheureux !
Alors n'y va pas !!!!
Il vaut mieux bosser en cabinet d'audit, voire dans un groupe international !
LJ4
ProfilLJ4
- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 181 votes
popupBulle tail
Profil

- Expert-comptable en entreprise
- Examinateur au DEC (mémoire)



Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 08/12/2004 18:40
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir
Je réponds au message du 06/12 de GUEST concernant la précarité des jeunes.

Je n'ai jamais prétendu que les jeunes devaient accepter la précarité. Je dirais même au contraire qu'ils doivent la refuser.
Ce que j'ai voulu dire est très simple : quand on veut progresser dans son travail et apprendre, on est obligé de travailler beaucoup, même si cela doit engraisser un expert comptable. Je pense que cela fait partie du deal. Quand on travaille beaucoup, c'est aussi, et même d'abord, pour soi.
Si je prend mon exmple, j'ai commencé à travailer en cabinet en 1986 en tant que collaborateur (j'avais le DECF) pour 1060 € brut x 13 mois. J'y suis resté 3 ans avant de changer. Durant ces 3 ans, j'ai plus 1000 heures supplémentaires non payées, soit environ plus de 40 heures supplémentaires par mois. Quand j'ai quitté ce cabinet, j'avais eu des augmentations de salaires importantes (+40 % en 3 ans, mais à l'époque les salaires partaient de très bas, et avaient augmenté très vite pour l'ensemble de la profession) notamment parce que j'avais un patron qui reconnaissait mes mérites et ma progression.
Je ne regrette absolument pas cette époque durant laquelle je pensais plus à mon travail qu'à mes loisirs. J'avais fait un choix, celui de devenir expert comptable.

Après avoir fait 4 cabinets et 2 entreprises, je suis persuadé que je n'aurai pas eu mon poste actuel sans tout ce travail fait.
Je suis convaincu qu'un salarié doit d'abord donner avant de recevoir. On ne peut pas dire à un patron "augmentez moi, et je vous montrerai de quoi je suis capable après"'.

Les jeunes dont je parlais sont actuellement très "marqués" par les 35 heures. Dans certains cas, lors de recrutement, LA question des postulants est de savoir combien de JRTT offre l'entreprise et s'ils pourront partir en vacances bientôt.

Maintenant, je suis d'accord avec vous sur un point : les salariés ne doivent se laisser faire, et changer quand les conditions l'exigent. Pour ma part, j'ai toujours quitté mon employeur quand je pensais pouvoir trouver mieux ailleurs, tant au niveau du salaire que du travail.
Un expert comptable a toujours du mal à trouver l'équilibre entre "exploiter" ses collaborateurs et les conserver. S'il paye mal, ses marges sont plus fortes, mais les collaborateurs partent rapidement, et il doit recruter des collaborateurs, les former sur les dossiers, les présenter aux clients, etc.

Les collaborateurs doivent surtout être "égoïstes", et penser que le travail fait en plus leur est bénéfique, même si les heures supplémentaires ne sont pas payées. La qualification supplémentaire acquise leur sera payée tôt ou tard, soit en restant dans le cabinet et par exemple en remplaçant un chef de mission, soit en changeant de cabinet.

J'espère que j'ai plus expliqué ma position et mon état d'esprit. Ceci dit, je suis sans doute un peu trop marqué du fait de ma position de responsable de service (45 personnes).

A bientôt

Laurent
Re: Recrutement dans les cabinets d'expert comptable
Ecrit le: 08/12/2004 20:17
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : "laurent"

Je suis convaincu qu'un salarié doit d'abord donner avant de recevoir.


Au Moyen Age, le seigneur parlait à ses serfs : << Plus vous travaillez, plus votre place au paradie est assuré >>. Personne ne sait si ils ont connu le paradie.

Dans certains cabinets (pour ne pas dire la majorité), on demande au collaborateur de faire de plus en plus de choses, sans avoir en retour une contrepartie, sans avoir été augmenté depuis 5 ans.

Vous connaissez certainement l'histoire de la carotte, on place devant le salarié une carotte (c'est en général la promese d'une augmentation de salaire, ou la promesse d'un changement d'indice), puis le salarié va courrir après la carotte, mais ce qu'il ne sait pas, c'est qu'il n'attrapera jamais la carotte.

pour tout vous dire, je suis en entreprise, et j'essaye de m'investir au maximum, car j'ai retrouvé un certain contact humain que le cabinet ne pouvait m'offrir...Il m'arrive de rire, alors qu'en cabinet, comment dirais je , je couvais une dépression en reaction au manque de sociabilité.

Citation : "fredvador"
Tant qu'il s'agit de parler BFR ou taux d'actualisation, les esprits s'emballent et on voit une lueur dans leurs yeux mais lorsqu'arrive la pause café et que l'on tente d'ouvrir un peu les sujets de discussion, on se heurte à un mur de silence. Soit ils ne font et ne s'intéressent à rien en dehors de la sacro-sainte compta, soit ils ne voient pas l'intérêt de partager leurs expériences du week end et de parler pour ne rien dire.


l'ambiance que vous décrivez ressemble assez à celle que j'ai pu voir en cabinet.
Peut être que c'est lié à un problème durant l'enfance...

Citation


Bonjour Guest,

Pour poster un message sur le forum Compta Online, veuillez entrer un nom d'utilisateur (même si vous n'êtes pas enregistré en tant que membre).
Si les visiteurs qui postent des messages n'entrent pas de nom d'utilisateur, leurs messages finiront par être supprimé par notre équipe de modérateurs.
Il existe des règles ainsi qu'une charte sur notre forum, veuillez les lire et les respecter.

Cordialement,

Frédéric
Administrateur du forum Compta Online

Retour en haut









connectés
Publicité
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer