BanStat
Logo Compta Online
WELYB

Recrutement dans les grands cabinets d'audit

120
155 362
5
120 réponses
155 362 lectures
5 votes
Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 31/07/2005 12:54
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Y'a-t-il d'autres personnes qui ont déjà postulé ou qui ont fait leur stage d'EC dans les Fat Four en ayant suivi la filière classique ?
Orelia
ProfilOrelia
Secrétaire comptable en cabinet
  • 01 - Ain
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Secrétaire comptable en cabinet


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 11/08/2005 16:22
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour à tous,

Je suis nouvelle sur ce forum, et j'espère que vous pourrez m'aider.

J'ai une MSG Sorbonne + le DECF, je passe le DESCF en décembre prochain. Je souhaiterais intégrer un grand cabinet d'audit (pas nécessairement un fat 4, mais bon, une structure assez importante quand même). J'aimerais candidater un poste d'assistant débutant pour janvier 2006, jusque là, je souhaite me consacrer pleinement à mes révisions de DESCF.

Or, on me conseille de candidater plutot en tant que stagiaire, dans la mesure où après j'ai toutes mes chances d'être engagée en assistant débutant si je fais mes preuves durant le stage... On me dit que les cabinets d'audit recrutent majoritairement en octobre, et non en janvier... En plus, je n'ai pas un profil ESC, donc moins susceptible de les intéresser...

Qu'en pensez-vous ?

Ma préférence va pour l'audit (je ne souhaite pas poursuivre jusqu'au DEC si j'ai le DESCF). Le travail en expertise est-il intéressant dans les grands cabinets d'audit ? On m'a dit que c'était très rébarbatif et très mal payé par rapport à l'audit. Enfin, quelles sont les différences entre l'audit grands comptes et l'audit PME en termes de travail ?

Merci si vous avez des info...


--------------------
Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 11/08/2005 17:20
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour.

Le fait d'avoir fait un stage dans un cabinet est incontestablement un "plus" en vue d'une embauche s'il se passe bien mais n'est pas forcément une garantie ; de même que ne pas avoir été stagiaire dans la structure qui vous intéresse n'a jamais été un barrage absolu (je peux vous citer mon expérience personnelle où après avoir fait mon stage de fin d'études de 3 mois dans un grand cabinet français, je n'ai pas été retenu en vue d'un emploi et ai été finalement été recruté dans un des ex "big six" (et oui : c'était en 1996 déjà !!!) qui ne m'avait jamais vu à l'oeuvre sur une quelconque mission).

Dans votre message, vous indiquez que vous avez un profil Ecole de commerce (ESC en plus de votre MSG ?). Sachez juste que ce type de profil intéresse bien davantage les "gros" cabinets que celui des personnes ayant suivi "uniquement" le cursus comptable DPECF/DECF/DESCF. J'irais même plus loin en disant que le fait de ne posséder aucun de ces diplômes n'est absolument pas pénalisant : ainsi que cela a été dit, les grosses structures privilégient les profils susceptibles de s'adapter "vite et bien" plutôt que des personnes dotées d'un fort bagage technique (à titre d'illustration, j'avais dans ma promo une collègue issue de l'école des Mines - école d'ingénieurs - et qui avait été embauchée sans jamais avoir fait de comptabilité de sa vie !!!). Le vernis technique est souvent donné aux nouveaux embauchés par des séminaires intensifs d'accueil.

Précision importante : tout ce que je viens d'écrire est vrai pour l'activité AUDIT. Ce ne l'est pas pour l'activité EXPERTISE qui requiert des connaissances plus pointues.

Justement, en ce qui concerne votre choix entre l'audit et l'expertise, mon expérience me pousse à dire que, dans les grands cabinets, cette dernière est beaucoup moins bien perçue que le commissariat. Cela est particulièrement criant lorsqu'on regarde la grille des rémunérations : un assistant débutant diplômé d'une école de niveau II type Dauphine, EM Lyon ou EDHEC, même sans aucun diplôme comptable, a, en audit dans un gros cabinet, un salaire d'embauche de l'ordre de 30 ou 35 K€ annuels bruts, hors primes, et avec des perspectives d'augmentations à 2 chiffres durant ses 5 premières années de vie professionnelle (lorsque je lis les nombreux sujets sur les rémunérations dans les forums de compta-online, j'en connais qui vont sans doute tousser un peu, et à juste titre d'ailleurs). L'audit dans un gros cabinet sera donc pour vous un puissant accélérateur de carrière et de rémunération, en particulier si vous n'envisagez pas d'aller jusqu'au DEC et si vous optez pour aller en entreprise après quelques années passées en cabinet.

Pour finir, à propos du choix entre "gros" clients ou PME, voici en gros les avantages de chacun de ce type de portefeuille :
- PME : vous serez plus rapidement autonome sur vos dossiers et ferez sans doute des travaux "valorisants" assez vite (je me souviens avoir eu la responsabilité de dossiers dès ma première année)
- Grands groupes : lorsque vous progresserez dans le cabinet, vous prendrez au bout de 3 ou 4 ans la responsabilité de dossiers sur lesquels vous aurez des équipes plus conséquentes à encadrer et davantage de coordination à faire.
Tout est affaire de goût et d'horizon que vous vous fixez avant de quitter, si tel est votre choix, votre cabinet (=> si vous envisagez de ne faire qu'un passage de 2 ou 3 ans, je vous suggère de vous faire affecter de préférence sur des dossiers de petite taille).

Dernière chose : si vous avez une proposition d'embauche pour octobre, et compte tenu de la situation tendue sur le marché du travail, je ne saurais que trop vous conseiller de l'accepter plutôt que de vous consacrer, jusqu'en décembre, à la seule préparation du DESCF. Vous aurez tout le loisir de le décrocher en travaillant parallèlement ; de surcroit, les gros cabinets offrent souvent des facilités pour les candidats (jours de congés-révisions, formations...). Certains offrent même des primes pour les heureux lauréats : pourquoi vous en priver ?

PS : Les saisons de recrutement des gros cabinets sont effectivement septembre (les interventions préliminaires commencent à cette période) et, dans une moindre mesure janvier pour gérer le pic d'activité du premier trimestre...

Information
Bonjour,

Le forum est gratuit et libre d'accès à tous sous réserve de lire et respecter les règles disponibles ici.

Veuillez entrer un pseudo/nom d'utilisateur (même si vous n'êtes pas enregistré en tant que membre).
Ceci afin de faciliter les échanges dans le forum et de savoir à qui on s'adresse et à qui on répond.

Cordialement,

L'équipe de modération
Compta Online
Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 11/08/2005 19:32
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Je crois bien avoir lu qu'Orelia N'AVAIT PAS de profil ESC...

... ceci dit, votre intervention est tres intéressante.
legaucher
Profillegaucher
Etudiant
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 11/08/2005 20:06
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Piur commencer à découvrir activement le milieu des BIG FOUR, cette analyse est tout à fait juste!


--------------------
Boris
ProfilBoris
Fiscaliste en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 24 votes
popupBulle tail
Profil
Fiscaliste en cabinet


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 11/08/2005 22:39
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Boris le 11/08/2005 22:40
Effectivement : j'avais lu qu'Aurélia avait un profil ESC.
Ceci étant, je crois qu'une MSG Sorbonne est au moins assimilée, dans l'esprit des recruteurs de grands cabinets, à une bonne ESC...
legaucher
Profillegaucher
Etudiant
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 11/08/2005 23:18
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Boris @ 11.08.2005 à 22:39
Effectivement : j'avais lu qu'Aurélia avait un profil ESC.
Ceci étant, je crois qu'une MSG Sorbonne est au moins assimilée, dans l'esprit des recruteurs de grands cabinets, à une bonne ESC...

tout est relatif: qu'est-ce qu'une bonne ESC ?


--------------------
Boris
ProfilBoris
Fiscaliste en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 24 votes
popupBulle tail
Profil
Fiscaliste en cabinet


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 11/08/2005 23:54
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Boris le 12/08/2005 00:00
Délicate question !!!

En fait, lorsque j'ai passé les concours des écoles de commerce (en 1993), les candidats et les enseignants de prépa s'accordaient pour classer les ESC en 3 catégories :

- la première, qui regroupe les écoles du groupe Ecricome (ESC Reims, Rouen, Bordeaux notamment) ainsi que les 3 ESC leaders (Nantes, Grenoble et Toulouse) ;

- la seconde qui regroupe des écoles jouissant d'une bonne notoriété mais un peu en retrait (ESC Clermond-Ferrand, Dijon, Lille, Montpellier, Nice, Tours) ;

- enfin la troisième qui regroupe des écoles ayant davantage un rayonnement régional (Amiens, Brest, Le Havre, Pau, Poitiers, St Etienne, Troyes).

A l'époque, les taux de sélectivité des établissements confirmaient cette hiérarchie.

Ceci étant, depuis maintenant 12 ans que j'ai passé les concours, le classement a été un peu perturbé. J'ai ainsi entendu dire :

- que les candidats plébiscitaient l'ex-ESC Nantes (devenue AUDENCIA) ;

- que des établissements tels que Nice ou Tours (qui a d'ailleurs fusionné avec Poitiers) étaient boudés ;

- enfin que certaines écoles étaient en train de sombrer faute de candidats. Certaines ne parviennent pas à rassembler plus de 1000 candidats - contre 6 à 8000 il y a 10 ans ! - et l'ensemble des postulants est donc quasi-assuré d'être admissible. Compte tenu des désistements enregistrés, certaines écoles se retrouvent avec des promotions d'une trentaine d'étudiants pour des capacités de 100, 150 ou 200. Pour ces établissements, ceci n'est pas de très bon augure tant à court terme en terme d'équilibre financier (moins d'étudiants = moins de frais de scolarité) qu'à long terme en terme de rayonnement et d'image (réseau d'anciens moins dense que celui des plus grandes écoles qui "inondent" le marché avec des promos annuelles de 300, 400 voire 500 étudiants).

Bon, je me rends compte que je me perds en détails et pour en revenir à notre sujet, un diplôme sanctionnant un 2° cycle d'une université réputée (Dauphine, Sorbonne par exemple) est, à mon avis, assimilé par les recruteurs AU MINIMUM au diplôme d'une ESC de tout premier rang (ex : Nantes), voire même plutôt à celui d'une école telle que Lyon ou l'Edhec.

Ce qu'il faut garder à l'esprit lorsque j'évoque plus haut les "changements" qui sont en train de s'opérer dans le coeur des candidats en terme de préférences d'établissements (cf mon exemple ci-dessus où Nantes remporte tous les suffrages et réussi même à "débaucher" des candidats admis dans des écoles traditionnellement mieux cotées telle que Rouen et Reims), c'est que les recruteurs d'aujourd'hui ont souvent en tête le classemement qui existe depuis des décennies (1. HEC, 2.ESSEC, 3.ESCP etc) et qu'il s'écoulera à mon avis encore bien des années avant que les ESC "montantes" ne s'imposent (en terme de réputation - pas en terme de qualité d'enseignement qui doit être finalement assez proche) au niveau des tous premiers établissements français.

Dernière chose qui intéressera peut être nos amis de prépa HEC intéressés par la filière comptable : à l'époque, l'ESC de Clermond Ferrand offrait la possibilité de préparer le cursus (jusqu'au DESCF) en même temps que le diplôme de l'école. Ceci peut être intéressant pour décrocher à la fois un diplôme généraliste reconnu avec une spécialisation comptable. N'étant toutefois pas un ancien de Clermond, je ne sais pas si ce renseignement est toujours d'actualité...
Orelia
ProfilOrelia
Secrétaire comptable en cabinet
  • 01 - Ain
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Secrétaire comptable en cabinet


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 12/08/2005 08:23
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Merci pour toutes vos réponses... Même si elles entretiennent ma confusion. En effet, j'attends encore des réponses pour des masters (3ème cycle universitaire). Si je n'ai pas de master, je souhaite réviser à fond le descf jusqu'à décembre, et je ne pense pas pouvoir combiner en meme temps travail et études.

Des retours que j'ai, je comprend que les cabinets d'audit recrutent très peu en janvier. Donc conclusion : il vaut mieux pour moi être acceptée en master et ainsi pouvoir faire mon stage de fin d'études en cabinet.

Je me posais aussi cette question : est-ce qu'en intégrant un cabinet d'audit dans son activité "CAC", on peut valider le stage du DEC ? Ou bien faut-il obligatoirement travailler dans l'activité "expertise" du cabinet ?


--------------------
Boris
ProfilBoris
Fiscaliste en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 24 votes
popupBulle tail
Profil
Fiscaliste en cabinet


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 12/08/2005 09:35
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Boris le 12/08/2005 09:49
Concernant votre préparation du DESCF, il est certainement beaucoup plus "confortable" de pouvoir s'y consacrer à plein temps.

Vous avez raison, le fait de préparer ses UV tout en exerçant un emploi, et à plus forte raison en cabinet où les horaires sont souvent très lourds, suppose des sacrifices importants.

Néanmoins, ma propre expérience me conduit à vous conseiller quand même à privilégier cette deuxième solution pour au moins 2 raisons, indépendamment des difficultés actuelles pour les jeunes diplômés à trouver un emploi et des facilités qu'offrent les cabinets à ceux voulant préparer les diplômes (cf un de mes précédents messages) :

1) D'une part, rien ne vous presse pour obtenir votre DESCF dès lors que ce diplôme n'est pas exigé à l'entrée par les grands cabinets que vous visez : vous pouvez parfaitement tenter d'en avoir une partie cette année et l'autre l'année prochaine (je vous parle d'expérience : j'ai préparé mes DECF et DESCF individuellement tout ayant une activité professionnelle et je les ai eu chacun en 2 ans).

2) D'autre part, avec la pratique professionnelle, vous verrez que certaines parties du programme, qui paraissent souvent abstraites et difficiles à assimiler à des étudiants n'ayant que l'apport théorique de leurs cours, deviennent vraiment faciles à appréhender et ne vous demanderont que peu d'efforts pour les restituer à l'examen (je pense par exemple à toutes les problématiques des conventions règlementées : après avoir fait quelques dossiers CAC et rédigés quelques rapports spéciaux, elle n'aura plus de secret pour vous).

Concernant votre question quant à l'opportunité de poursuivre en Master, réfléchissez bien. De nouveau, je ne peux que vous parler de mon expérience (qui est forcément limitée) mais j'avais une camarade de promotion, en école de commerce, qui a poursuivi ses études pour décrocher une MSTCF puis le DESCF, et qui s'est vue reprocher, lorsqu'elle a cherché du travail un an après nous, d'avoir privilégié la chasse aux diplômes par rapport à son expérience professionnelle. Bilan, elle n'a jamais décroché de poste dans un grand cabinet et a fait des concessions salariales importantes pour entrer sur le marché du travail. Tous les manuels de management vous diront que les recruteurs se méfient des personnes qui allongent la durée de leurs études car ils pensent que c'est un signe de peur quant à l'idée d'entrer sur le marché du travail. D'autre part, êtes-vous sûre que le Master que vous visez vous apportera des connaissances supplémentaires par rapport à celles que vous avez pu acquérir avec votre MSG et votre DECF (méfiez vous de la redondance de certains diplômes ; ceci n'engage que moi mais j'ai toujours trouvé inutile - à moins bien entendu de vouloir se lancer dans la voie de la recherche ou de l'enseignement - de cumuler, par exemple, un 3ème cycle de type "Audit ou Contrôle de gestion" après avoir suivi les cours d'une école de commerce ou le cursus comptable classique).

Enfin, concernant votre stage, si vous décidez de l'effectuer après votre DESCF, je peux vous garantir à 100% que c'est possible en ayant intégré la branche audit d'un grand cabinet. C'est également possible si vous intégrez la branche "Expertise" mais il vous faudra alors faire un quotat d'heures en commissariat aux comptes et croyez moi, les personnes qui étaient dans ce cas lorsque j'étais en cabinet devaient faire pression sur les associés pour se faire connaître et affecter sur quelques missions (les plannings et équipes en audit et expertise sont distincts).
Retour en haut









connectés
Publicité
Quickbooks
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer