BanStat
Logo Compta Online
LegalVision PRO

Recrutement dans les grands cabinets d'audit

120
155 747
5
120 réponses
155 747 lectures
5 votes
Patrick
ProfilPatrick
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 30 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 12/08/2005 12:49
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Merci Boris pour cette longue intervention (je sais le temps que cela demande pour rédiger..).

Je suis entièrement d'accord avec vous sur tous les points évoqués, en particulier la redondance des diplômes; et il est vrai que ce qui est véritablement recherché, c'est la double compétence de type ingénieur + 3ième cycle de gestion.

J'ai eu l'occasion d'enseigner en Master d'Audit et Contrôle de Gestion, certains étudiants avaient une MSTCF : noyés au milieu d'étudiants titulaires d'une maitrise en droit, les MSTCF ont perdu leur temps....

Partant de zéro à cause de certains étudiants ( qui souvent étaient la majorité), le niveau de fin de Master n'était même pas équivalent à celui de sortie de la MSTCF...

Attention donc au choix du Master et globalement de tout 3ième cycle de gestion.

Je serai peut être un peu moins catégorique pour l'intérêt de l'expérience professionnelle quant à constituer un avantage pour la préparation des écrits du DESCF. Je suis d'accord avec l'exemple des conventions réglementées, mais étant donné qu'on demande actuellement des points particuliers comptables que généralement on ne sait que si on les a lu dans les Lefebvre juste avant l'épreuve, ou encore des tableaux de financement bien tordus que personne ne réalise jamais à la main dans la pratique, je conseillerais tout de même une grosse préparation intensive sous forme de séminaires avant l'épreuve, plûtot que de compter sur un ou deux an de pratique professionnelle...

Je termine en confirmant un autre point sur les écoles de commerce: Aujourd'hui, il faut savoir que l'on a du mal à remplir les classes prépa.

Pourquoi ?: Parce que les jeunes de terminales ne veulent plus s'investir ( pas ceux qui sont sur le Forum...), le travail et l'investissement personne ne sont plus des valeurs porteuses pour la majorité des étudiants de terminale qui, pour un certain nombre ne sont là que parce qu'il y a des directives du Ministère de l' Education Nationale pour faire passer tout le monde en Terminale puis dans l'enseignement supérieur.

Il faut le dire.

De ce fait, sauf comme toujours les trois parisiennes et une ou deux écoles de province, intégrer une école de commerce est quasiment une formalité pour un étudiant sérieux et qui va au bout de ses deux années de prépa.

Par compte, la réputation est toujours là chez les employeurs! et le niveau des études n'est d'ailleurs pas mauvais....

Je conseille donc fortement de passer par une école de commerce, et à la limite quel qu'elle soit ( vérifier deux ou trois critères tout de même) cela vaudra toujours mieux qu'une maîtrise et malheureusement bien souvent d'un DECF dans la tête des chasseurs de têtes pour les grandes entreprises.

Merci Boris, continuez à participer, les cadres en activité sont trop rares sur le Forum...

Patrick


--------------------
legaucher
Profillegaucher
Etudiant
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 12/08/2005 13:12
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Boris @ 11.08.2005 à 23:54
Délicate question !!!

En fait, lorsque j'ai passé les concours des écoles de commerce (en 1993), les candidats et les enseignants de prépa s'accordaient pour classer les ESC en 3 catégories :

- la première, qui regroupe les écoles du groupe Ecricome (ESC Reims, Rouen, Bordeaux notamment) ainsi que les 3 ESC leaders (Nantes, Grenoble et Toulouse) ;

- la seconde qui regroupe des écoles jouissant d'une bonne notoriété mais un peu en retrait (ESC Clermond-Ferrand, Dijon, Lille, Montpellier, Nice, Tours) ;

- enfin la troisième qui regroupe des écoles ayant davantage un rayonnement régional (Amiens, Brest, Le Havre, Pau, Poitiers, St Etienne, Troyes).

A l'époque, les taux de sélectivité des établissements confirmaient cette hiérarchie.

Ceci étant, depuis maintenant 12 ans que j'ai passé les concours, le classement a été un peu perturbé. J'ai ainsi entendu dire :

- que les candidats plébiscitaient l'ex-ESC Nantes (devenue AUDENCIA) ;

- que des établissements tels que Nice ou Tours (qui a d'ailleurs fusionné avec Poitiers) étaient boudés ;

- enfin que certaines écoles étaient en train de sombrer faute de candidats. Certaines ne parviennent pas à rassembler plus de 1000 candidats - contre 6 à 8000 il y a 10 ans ! - et l'ensemble des postulants est donc quasi-assuré d'être admissible. Compte tenu des désistements enregistrés, certaines écoles se retrouvent avec des promotions d'une trentaine d'étudiants pour des capacités de 100, 150 ou 200. Pour ces établissements, ceci n'est pas de très bon augure tant à court terme en terme d'équilibre financier (moins d'étudiants = moins de frais de scolarité) qu'à long terme en terme de rayonnement et d'image (réseau d'anciens moins dense que celui des plus grandes écoles qui "inondent" le marché avec des promos annuelles de 300, 400 voire 500 étudiants).

Bon, je me rends compte que je me perds en détails et pour en revenir à notre sujet, un diplôme sanctionnant un 2° cycle d'une université réputée (Dauphine, Sorbonne par exemple) est, à mon avis, assimilé par les recruteurs AU MINIMUM au diplôme d'une ESC de tout premier rang (ex : Nantes), voire même plutôt à celui d'une école telle que Lyon ou l'Edhec.

Ce qu'il faut garder à l'esprit lorsque j'évoque plus haut les "changements" qui sont en train de s'opérer dans le coeur des candidats en terme de préférences d'établissements (cf mon exemple ci-dessus où Nantes remporte tous les suffrages et réussi même à "débaucher" des candidats admis dans des écoles traditionnellement mieux cotées telle que Rouen et Reims), c'est que les recruteurs d'aujourd'hui ont souvent en tête le classemement qui existe depuis des décennies (1. HEC, 2.ESSEC, 3.ESCP etc) et qu'il s'écoulera à mon avis encore bien des années avant que les ESC "montantes" ne s'imposent (en terme de réputation - pas en terme de qualité d'enseignement qui doit être finalement assez proche) au niveau des tous premiers établissements français.

Dernière chose qui intéressera peut être nos amis de prépa HEC intéressés par la filière comptable : à l'époque, l'ESC de Clermond Ferrand offrait la possibilité de préparer le cursus (jusqu'au DESCF) en même temps que le diplôme de l'école. Ceci peut être intéressant pour décrocher à la fois un diplôme généraliste reconnu avec une spécialisation comptable. N'étant toutefois pas un ancien de Clermond, je ne sais pas si ce renseignement est toujours d'actualité...

Je suis tout à fait d'accord avec vous Boris !
Le choix des candidats est aussi parfois très irrationnel: certains préfèrent rester chez leurs parents et intégrer l'Ecole de leur ville plutôt que partir dans une Ecole plus prestigieuse pour les recruteurs alors qu'ils ont les moyens financiers.

Puis-je poser une question car votre et vos avis m'intéresse(nt) ?
Deux types de solutions s'offrent à moi pour intégrer le marché du travail:

- en juin 2006 je serai diplômé MSTCF et en décembre 2006 je serai diplômé de mon Ecole de Commerce. Je peux donc intégrer le marché du travail dès janvier 2007

ou

- je poursuis mes études encore 6 mois (de janvier 2007 à juin 2007) avec une nouvelle expérience professionnelle (dans le cadre du Master CCA 2ème année) pour obtenir le nouveau diplôme Master Comptabilité, Contrôle, Audit. J'intègre donc le marché du travail en septembre 2007.

Je privilégie cette deuxième solution.
Qu'en pensez-vous ?

Je vous remercie.


--------------------
Boris
ProfilBoris
Fiscaliste en cabinet
  • 75 - Paris
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 24 votes
popupBulle tail
Profil
Fiscaliste en cabinet


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 12/08/2005 13:18
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Boris le 12/08/2005 13:26
A dire vrai, et ainsi que Patrick l'a confirmé dans son précédent message, le Master dont vous parlez risque de ne pas vous apporter beaucoup plus que votre MSTCF et votre diplôme d'école de commerce.
J'aurais donc tendance à vous suggérer de privilégier la première solution et à vous lancer sur le marché du travail dès janvier 2007 : votre cursus sera, à ce moment là, bien suffisant pour intéresser les employeurs...
Orelia
ProfilOrelia
Secrétaire comptable en cabinet
  • 01 - Ain
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Secrétaire comptable en cabinet


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 12/08/2005 15:07
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Je suis d'accord avec vous sur la redondance des diplômes... Malheureusement, quand on voit l'état d'esprit de nombreux RH, on voit qu'ils sont bien déconnectés du terrain, et ne voient que par "bac + 5" et "ESC".

Le Master que je candidate est un master de Comptabilité, contrôle et audit à Paris I (ex-DESS). Je suis loin d'être convaincue que ce master m'apportera beaucoup plus de connaissances. Mais il a cet avantage : il propose en complément une formation au DESCF (ce qui permet aux étudiants d'obtenir s'ils travaillent, le DESCF + le master).

Mais, surtout, il permet d'être diplômé bac + 5, et avec la réforme LMD, j'ai l'impression que c'est vital pour les recruteurs, si on n'est pas bac + 5, on est considéré comme un moins que rien... Malheureusement, on pose des labels sur des choses, mais pas mal d'écoles de commerce sont loin d'être à la hauteur (et pas seulement dans les matières comptables et financières)


--------------------
legaucher
Profillegaucher
Etudiant
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 12/08/2005 19:11
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Orelia @ 12.08.2005 à 15:07
Malheureusement, on pose des labels sur des choses, mais pas mal d'écoles de commerce sont loin d'être à la hauteur (et pas seulement dans les matières comptables et financières)

Les Ecoles de Commerce n'ont pas comme mission de former des experts-comptables!


--------------------
Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 12/08/2005 22:54
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
J'attaque à la rentrée ma 2è année de master cca (contrôle comptabilité audit), et je désire fort intègrer un grand cabinet (type big four). mais en parcourant ce forum j'ai l'impression que les big four préfèrent plutôt ou surtout les profils esc .
alors, est ce qu'il y en a parmis vous ou vos connaissances des personnes qui auraient intègré un big four avec un master ?
Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 14/08/2005 20:00
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour à tous et à toutes.

Issu d'une école d'ingénieur j'ai été recruté par un grand cabinet d'audit (fat 4) en Grands Comptes. Classiquement, la rentrée se fait en septembre et débute par un séminaire d'une dizaine de jours en province.

Je voudrais demander à ceux qui ont connu cette expérience en quoi ce type de séminaire d'intégration consiste-t-il réellement. Evidemment, j'imagine qu'il y a toute une mise à niveau technique qui doit constituer la vocation de ce stage. Mais ces séminaires ne sont-ils pas aussi considérés comme une étape de recutement supplémentaire ? En clair, ne s'agit-il pas pour les membres du cabinet présents d'une période destinée entre autre à scruter les faits et gestes et le comportement des nouveaux arrivants tout en sachant qu'ils sont en période d'essai et donc susceptibles de n'être finalement pas retenus, ou bien suis-je tout simplement un peu parano (ce qui me connaissant serait tout à fait possible...) ? ;-)

Merci d'avance pour vos réponse.
Jovialiste82
ProfilJovialiste82
Etudiant DCG
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant DCG


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 12/07/2006 02:58
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Je me permets de relancer ce sujet qui m'intéresse au plus haut point car je me lance dès septembre dans le long mais a priori passionant cursus comptable et que mon objectif est d'intégrer dès que possible un Big.

Tous les témoignages et conseils de la part de profils "non ESC / non Universitaires / Cursus comptable uniquement" ayant réussi à intégrer un Big sont donc les bienvenus.

D'ailleurs à ce propos une question me vient si d'aventure de tels profils lisent ce message :

1 / Y a t il à votre avis un élément spécifique dans votre CV qui a particulièrement attiré l'attention du BIG (du genre niveau fluent en chinois, ou ceinture noire 92ème dan de karaté)

2 / N'avez vous à aucun moment eu un complexe (d'infériorité, cela va sans dire) à postuler dans un Big malgré un cursus purement comptable?

Merci pour les éventuels commentaires ou réponses.

Philippe
Bigpro28
ProfilBigpro28
  • 75 - Paris
 
  • 3 votes
popupBulle tail
Profil


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 12/07/2006 10:21
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Ce post ne tient qu'à moi, je le précise.

Etant de cursus esc je ne suis malheureusement pas la bonne personne pour vous répondre.

Cependant je trouve dommage que des personnes, ce qui ne semble pas être votre cas, "pleurent" en voyant qu'issus d'un cursus comptable simple et sans aucune expérience, ils ne peuvent pas intégrer un Big. Elles ne comprennent pas pourquoi.

Je dirais que ces personnes revendiquent des choses qu'elles ne méritent pas sur le papier. Pour vous donner une image, vous avez beau savoir conduire, quand vous n'avez pas les moyens d'acquérir une grosse voiture, vous ne l'achetez pas. Et bien voilà, un cursus comptable est moins destiné, à la base, que des diplômes plus généralistes, tels une esc, un master de fac... à intégrer un Big Four, pour des raisons plus ou moins objectives ou réelles mais toujours présentes. Tout comme l'expert comptable des pme choisira sans doute un decf plus technique qu'une esc, le big choisira le prestige du diplôme.

Alors svp qu'on arrête de dire que l'on ne comprend pas! Il faut aussi jouer le jeu et savoir se conformer au système prédéfini depuis des années, on n'intègre pas un big de sa propre estimation, parce qu'on pense qu'on le vaut, on l'intègre parce que le diplôme et les qualités permettent d'y entrer.

Voilà pour l'apparté.

Sinon je pense que dans votre cas, il serait utile de vous rapprocher des big qui auditent de plus petites structures (type kpmg entreprises, in extenso, pwc entreprises...), où votre technique serait sans doute plus appréciée qu'au sein d'audit de grandes structures.

Cordialement,

Christophe.


--------------------
Maxime SOULIGNAC
ProfilMaxime SOULIGNAC
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 76 - Seine-Maritime
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 223 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Recrutement dans les grands cabinets d'audit
Ecrit le: 12/07/2006 11:04
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Je suis toujours assez surpris pour ma part de certaines choses que je lis sur les ESC..., même si je commence à te connaître Bigpro, et que je sais ce que tu penses.

Pourquoi devrait on trouver normal le fait que des cabinets d'audit et d'expertise, rappelons le, refusent des personnes issues du cursus comptable "classique" ?
Car au fond, ce sont bien ces personnes, qui ont fait le choix de la comptabilité très tôt qui sont peut être le mieux formées pour exercer des métiers dans des cabinets.

Citation
Je dirais que ces personnes revendiquent des choses qu'elles ne méritent pas sur le papier.


Ah bon ! Parce qu'avoir un diplôme de niveau Bac+4/5 en comptabilité, finance et contrôle de gestion ne donne pas une valeur suffisante pour intégrer les Big ?
Mais quel diplôme peut bien donner une meilleure formation comptable ? Car il s'agit quand même de l'activité première de ces cabinets...

A titre personnel, je formulerais bien une réponse, mais elle risque de choquer !!
Je pense que certains cabinets sont trop focalisés sur la "vente d'honoraires"...Le profil ESC devient alors effectivement le plus approprié !!

Citation
un cursus comptable est moins destiné, à la base, que des diplômes plus généralistes, tels une esc, un master de fac... à intégrer un Big Four, pour des raisons plus ou moins objectives ou réelles mais toujours présentes.


Je ne vois alors vraiment pas quelle peut être l'utilité du diplôme DESCF ou futur DSCG...
Je crois que ce sont surtout des raisons subjectives (objectives et réelles revenant au même...) ! Je suis parfaitement contre, mais ça doit se savoir depuis le temps, cette supérioté due au prestige de l'école...
Sous prétexte que l'on a fait HEC, on a le droit d'aller n'importe où, peu importe que l'on ait ou non les connaissances et les compétences, seule l'étiquette compte...
Le DESCF devient alors du "made in Taïwan" et le HEC du "Label rouge"....
De telles assertions m'horripile au plus haut point et il serait vraiment temps de dépasser ce système de castes...Et dire que l'on prétend vivre dans une société égalitaire, alors que de plus en plus de privilèges existent et sont maintenus par des minorités sur puissantes qui tissent toujours plus de réseaux d'influence....

Aujourd'hui l'on est plus recruté pour ses qualités mais pour ses connaissances !!

Citation
Alors svp qu'on arrête de dire que l'on ne comprend pas! Il faut aussi jouer le jeu et savoir se conformer au système prédéfini depuis des années, on n'intègre pas un big de sa propre estimation, parce qu'on pense qu'on le vaut, on l'intègre parce que le diplôme et les qualités permettent d'y entrer.


C'est bien ça le problème : c'est un système prédéfini depuis des années ! Tout comme le fait de faire S au lycée permet d'ouvrir toutes les portes, juste parce que tout le monde s'est mis dans la tête qu'il n'existait pas meilleure formation...

N'y vois pas une attaque personnelle Bigpro, mais si je te prend à partie c'est uniquement parce que tu te fais le chantre d'une vision que j'abhorre. Au même titre que je suis en train de défendre le point de vue de ceux que tu critiques...
J'ai toute confiance en toi pour que la conversation se poursuive intelligemment et cordialement.


--------------------
Retour en haut









connectés
Publicité
IGEFI
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2021 Compta Online
S'informer, partager, évoluer