BanStat
Logo Compta Online

Réforme des retraites : quid des 1,7 milliards d'euros de réserves de la CAVEC ?

1 710 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
1 710
0
Article écrit par (1360 articles)
Publié le
Modifié le 02/10/2019

Lionel Canesi « Institutions et syndicats des professions libérales doivent s'unir »

La réforme des retraites et la fusion de toutes les caisses dans un régime universel autonome pose problème aux régimes de retraites autonomes. Généralement bien gérées, les taux de cotisations sont souvent très inférieurs aux 28,12% promis dans le cadre du régime universel.

Cerise sur le gâteau, les pensions sont aussi plus élevées pour des cotisations plus faibles.

 

Un appel à l'union pour sauvegarder le régime de retraite rentable des experts-comptables

L'appel est lancé par Lionel Canesi, président de l'Ordre des experts-comptables de Provence Alpes Côte d'Azur, le 27 septembre 2019.

Les deux syndicats des experts-comptables et commissaires aux comptes, les institutions et les professionnels doivent « se rassembler et s'unir avec les autres professions libérales » pour « défendre le modèle de retraite des régimes professionnels autonomes ».

Le risque principal, pour les experts-comptables, est « la hausse des cotisations et la baisse des pensions, il s'agira de payer plus pour avoir moins ».

S'il est « opposé à un régime universel jusqu'à 3 plafonds de sécurité sociale », environ 120 000¤, il est « favorable à une limitation à un plafond » et pose la « question de la confiance à accorder à l'État pour gérer ces fonds en bon père de famille ».

 

Le refus d'une mise en commun des réserves : question de survie des petits cabinets

La mise en commun ou plutôt la récupération des réserves des caisses de retraite autonomes permettra à l'État de combler provisoirement les déficits des autres régimes de retraite et notamment des régimes spéciaux.

Pour la CAVEC, ce sont 1,7 milliards d'euros de réserves qui seraient transférées soit environ 11 années de prestations.

Pour Lionel Canesi, « les régimes complémentaires doivent être gérés par des caisses qui ont pour interdiction de faire des déficits ». Il appelle donc les professions libérales à « manifester pour pouvoir démontrer leur détermination sur le sujet » car « le temps de la négociation n'exclut pas les actions fortes pour montrer notre détermination ».

En conclusion, il « demande à la CAVEC d'étudier toutes les possibilités juridiques pour reverser les réserves à la profession ».

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.

Réforme des retraites : quid des 1,7 milliards d'euros de réserves de la CAVEC ?

Retour en haut