BanStat
Logo Compta Online
Pennylane

Rémunération des heures supplémentaires en cabinet

15
17 460
0
15 réponses
17 460 lectures
0 vote
  • Pages : 1 [2]
Re: Rémunération des heures supplémentaires en cabinet
Ecrit le: 20/08/2004 14:10
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
[FONT=Times]
Citation : patrick @ 05.05.2004 à 15:21

Choississez un Cabinet structuré, genre KPMG, qui a des antennes régionales un peu partout ( probablement à Poitiers); choississez un Cabinet qui propose de bonnes méthodes de travail, avec une formation interne, où vous serez supervisé par un Chef de Groupe et régulièrement évalué, mais aussi conseillé.

Evitez absolument le petit cabinet individuel avec un EC et une dizaine de collaborateurs : l' EC ne s'occupera pas de vous, il a trop à faire.
Dernier arrivé ,vous risquez de passer plus de temps à livrer des paquets et autres pertes de temps plutôt que d'apprendre de bonnes bases de travail.

[...]

Ce n'est souvent pas toujours leur faute, mais parce qu'ils ont eu la malchance de tomber sur un " fossoyeur de stagiaire".

[...]

Cher Patrick,

Je vous donne entièrement raison pour ces passages car j'en ai l'expérience, vécue dans un cabinet comptable d'Altkirch (vingt kilomètres au sud de Mulhouse).

Vivant ma première expérience professionnelle, me sachant un peu étourdi et lent, j'idéalisais tout de même le cabinet comptable : le Paradis de la comptabilité.
Hélas, toute mon dévouement (heures supplémentaires spontanées au paiement jamais demandé, effort sur le travail, tentatives novatrices...) s'est heurté à une incompréhension totale entre l'Expert, éventuellement son n°2 et moi.
L'expert m'a un jour affirmé qu'il n'était absolument pas pédagogue et j'ai fini pour le découvrir moi-même (alors qu'il certifiait avoir déjà eu des stagiaires mais jamais comme moi : en fait, il n'établit aucune différence entre simple stagiaire et élève en alternance, dont j'étais).
Aucune écoute, aucune amabilité (sauf à Noël et en dehors du travail) ni dpilomatie, jamais d'encouragement.
J'ai admiré (au point de me calquer inconsciemment sur lui, ce qui m'a joué des tours dans ma vie privée) et admire encore mon ancien patron pour ses compétences, connaissances, diplômes mais pas pour ses relations humaines.

Actuellement, après un an sabbatique, je reprends la route estudiantine à travers un cabinet immobilier près de Strasbourg dans un B.T.S. comptable avec pour objectif ce diplôme et les autres de la filière comptable.

Arnaud H.
Patrick
ProfilPatrick
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 36 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Rémunération des heures supplémentaires en cabinet
Ecrit le: 20/08/2004 15:13
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bon courage pour ce nouveau " job".

Cela dit, il y a quand même de tout dans la profession comptable ( comme ailleurs d'ailleurs).

Je pense que quand vous aurez un peu plus de diplômes comptables ( j'ai cru comprendre que vous aviez le BTS), il faudrait peût être revenir sur un cabinet plus important, structuré et qui vous formera.

Il ne faut jamais resté sur une expérience négative.

Ps: Puisque vous êtes alsacien, je me permet de vous faire une remarque personnelle que je ne manque jamais de dire à mes étudiants ( Belfort) chaque année : apprennez et maîtrisez l' allemand pour pouvoir travailler à Bâle ou avec des entreprises situées à Bâle.

Si vous avez une formation DESCF + notions de comptabilité et droit suisse + bilingue allemand, votre avenir est fait.

L' investissement vaut le coup, et vous ne perdriez pas au change ( c'est le cas de le dire...).

Cordialement,

Patrick


--------------------
BIBIFOC
ProfilBIBIFOC
Collaborateur comptable en cabinet
  • 68 - Haut-Rhin
 
  • 105 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: Rémunération des heures supplémentaires en cabinet
Ecrit le: 23/08/2004 16:16
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Salut Colmar,

Comme toi, je suis moi aussi du département du Haut rhin
J'ai une expérience de 4 années en tant que comptable unique salarié d'une association à Thann. J'ai été bien entouré par la directrice (qui était auparavant la comptable) qui m'a appris les rudiments du métier...mais je n'ai pas d'expérience en cabinet, dont c'est mon voeu à court terme, car je désire vraiment évoluer dans le métier, qui est certes très intéressant.

Je vais suivre les conseils de Patrick, qui me semblent pertients : il est vrai (et c'est logique) que intégrer un "petit" cabinet ne laissent pas aux collaborateurs confirmés et aux cadres de former un jeune débutant...les cabinets de plus grande taille laissent aussi à mon avis plus du temps aux "anciens" de former une jeune recrue, et de lui permettre d'évoluer.

Par contre, pour ce qui est de ton expérience, je ne comprends pas comment un EC peut être aussi antipathique avec ses collaborateurs...le métier exige des connaissances solides, certes, mais ça ne fait pas tout ! L'amabilité, le travail d'équipe et le savoir être vont de pair.

Si je peux me permettre de te donner un conseil : si tu as ton BTS, surtout ne t'arrête pas en si bon chemin, continue au moins jusqu'au DECF, on rentre vraiment dans le vif du sujet...

Voilà j'ai été un peu long, mais là, je suis en pleine révision, alors je voulais souffler un peu...


--------------------
Re: Rémunération des heures supplémentaires en cabinet
Ecrit le: 27/08/2004 21:21
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Tiens, c'est marrant, mais je ne suis pas tout à fait d'accord avec ce qui a été dit précédemment:

Ne pas intégrer un cabinet de taille humaine de peur de n'être pas suivi par l'expert-comptable, ca veut dire que l'expert-comptable (ou les collègues, car on peut toujours se faire aider par les collègues, si si j'insiste), n'ont aucun intérêt pour vous. Cela ne veut pas dire que tous les petits cabinets comptables agissent de cette façon.

De par mon expérience, 2 cabinets différents:
le premier cabinet était de taille micro (1 expert + 2 ou 3 collaborateur), niveau relationnel c'était pas top, car les collègues et expert étaient souvent en clientèle, donc on était seuls... pas évident, mais cela a un avantage énorme: on doit savoir se débrouiller. Pour moi un futur expert-comptable doit pouvoir se sortir de toutes les situations seul, un collaborateur niveau DECF DESCF doit être autonome.
Mais bon... vraiment pas évident... c'est vrai..

Mon dernier cabinet (actuel depuis 3 ans), 2 experts (la trentaine) + 10 collaborateurs/stagiaires. Taille humaine quoi. Bon les experts sont quelques fois absents, mais l'ambiance entre collègues est super top: résultat les collègues sont toujours dispo pour des questions diverses. Résultat une seule démission en 3 ans d'un contrat de qualif justement qui n'aimait pas faire le courrier... les nouveaux ne sont lachés dans la nature...

Cela dit je ne peut pas comparer par rapport à un big (n'en ayant pas intégré), mais chacun ses gouts. Perso, les cabinets big ne m'attirent vraiment pas du tout. Les retours que j'en ai eû m'incitent à la prudence..

Il faut de toutes façons savoir s'imposer lors de l'entretien d'embauche: livrer les paquets et faire le courrier, c'est le boulot des apprentis et des contrats de qualif, et chaque cabinet en a....

La meilleure façon est de demander un bon salaire. Accepter un salaire de misère, c'est accepter de faire n'importe quoi.
Je me souvient lors du début de ma carrière, j'ai demandé 12000 Frs/bruts (première expérience en cabinet avec une MSTCF). Bon, j'ai eu des refus, cela dit le cabinet que j'ai intégré avec ce salaire (sur Paris) m'a donné des dossiers intéressants de A à Z.

Mais comme disait Patrick, le plus important c'est d'évoluer. Les taches que l'on vous confient sont le reflet de vos possiblités et des demandes que vous formulez à l'expert (sauf si l'expert est borné).

Il faut également garder à l'esprit que la clientèle des petits cabinets, ce sont des PME... l'évolution se cantonne à des responsabilités plus importantes en paye, la mise en place d'outils informatiques (eteback, etc...).

Mais aujourd'hui je ne regrette pas mes choix, je prépare le DESCF tranquille, mes boss ne sont pas des tortionnaires (ok on fait des heures supp non rémunérées de temps en temps, ça nous arrive de travailler quelques samedis pendant les bilans, mais bon il y a des compentations.), mes collègues sont sympas (même tranche d'age, c'est important) - certains de mes meilleurs amis sont aussi mes collègues de travail. Et le plus important: au bout de trois années dans le même cabinet, je ne me lève pas le matin en me disant: "pfff, pas envie d'y aller".

et pour info, actuellement je suis à 28400 € bruts/annuels (je sais qu'ailleurs je peut gagner largement plus...), avec 3 UV du DESCF et cinq années de cabinet. Spécialisé en paye.

Pour finir, mais ça c'est un autre débat: les profs en decf poussent les étudiants au descf puis DEC. Obtenir le DEC à 26-28 ans est devenu une finalité. Je pense que c'est dommage..
Re: Rémunération des heures supplémentaires en cabinet
Ecrit le: 09/09/2004 15:51
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Titin @ 02.05.2004 à 16:15
salut,

...le cabinet et les heures sup ....

Je voudrais vous faire part de ma courte expérience en cabinet.

- > toutes mes heures sup ont ete majorées et payées

- > je pouvais partir à l'heure convenue 17 h 30

- > il autorisait même des départs exceptionnels pour raisons familiales et de
santés

- > les rare fois ou je suis venu travailler le samedi,
il nous a tous invité pour l'heure du dejeuner.

- > dans ce cabinet on était tous bien payé

- > le droit aux tickets restaurants

- > notre hierarchie etait toujours disponible pour nos eventuelles suggestions
et nos questions

- > une grande capacite d'investissement à la fois pour ses clients et son
cabinet

Au final on obtient un travail de qualité. Ce que je retiens de mon ex-employeur c'est sa dimension humaine, indispensable pour bien gérer une équipe

L'ambiance au sein du cabinet
le soutien dans les projets de chacuns
l'entraide entre collaborateurs
le partage du savoir
la relation avec la hierarchie
la satisfaction des collaborateurs
des salaires convenables
des responsabilités
de l'autonomie
des formations à diposition du personnel
un materiel convenable pour travailler.

c'est ce cocktail qui conduit à une amélioration de la qualité des prestations.

tout ceci ne s'apprend malheureusement pas à l'ecole,
manager une equipe est un art.

Il vous faut absolument donner le nom de ce paradis du collaborateur ! ou alors c'est de la pub pour favoriser l'embauche des jeunes dans la profession !

Moi après quinze ans de salariat dans divers cabinet, je n'ai jamais vu ça ni entendu parler de cabinet qui se comportent de la sorte.

Il faut en revanche bien jauger son effort et mettre la pression pour que la rémunération soit en rapport avec le nombre d'heures effectuées. Sinon il faut partir car vous ne serez jamais payés de vos efforts...
Tetley
ProfilTetley
Etudiant
  • 35 - Ille-et-Vilaine
 
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant


Re: Rémunération des heures supplémentaires en cabinet
Ecrit le: 14/09/2004 13:40
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Tetley le 14/09/2004 13:42
Bonjour,

Patrick, auriez-vous l'amabilité de donner plus de détails concernant ce passage qui attire particulièrement mon attention :

"[...] apprennez et maîtrisez l' allemand pour pouvoir travailler à Bâle ou avec des entreprises situées à Bâle. Si vous avez une formation DESCF + notions de comptabilité et droit suisse + bilingue allemand, votre avenir est fait."

Pourriez-vous expliciter ce que vous entendez par "avenir fait", et comment estimeriez vous les chances (non pas numériquement bien sûr, mais plutôt quelque chose entre "systématique" et "aussi probable que les 6 numéros au loto") de parvenir à faire son trou à Bâle ?

Cordialement.
Retour en haut


  • Pages : 1 [2]







connectés
Publicité
Pennylane
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2023 Compta Online
S'informer, partager, évoluer