Logo Compta Online

Rendre les professionnels du chiffre plus agiles en s'appuyant sur la data

1 866 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
1 866
0
Article écrit par (7 articles)
Modifié le

Guillaume Proust : « L'objectif est de démocratiser les sujets de demain auprès des professionnels du chiffre »

Les cabinets d'expertise comptable et de commissariat aux comptes doivent tirer parti de la transformation digitale en ayant une vraie stratégie et ne pas se contenter de s'adapter à l'ère numérique. Ils doivent devenir des précurseurs, anticiper, faire de la veille pour répondre aux nouvelles demandes de leurs clients.

Aujourd'hui, les « clients veulent de la réactivité, de la restitution de leurs données au-delà de la mission classique, en tenant compte éventuellement de données environnementales et sectorielles » rappelle Guillaume Proust, expert-comptable et commissaire aux comptes, membre du comité scientifique du Lab50.

Description des éléments qui doivent faire entrer les cabinets dans cette ère numérique et les rendre plus agiles grâce au nouveau parcours de formation de l'ASFOREF.

Son objectif : proposer 4 thèmes et 6 jours de formation « pour adopter la culture data et développer les soft skills qui révéleront le potentiel innovant de votre équipe ».

ASFOREF

Formation de l'ASFOREF

Le Campus du Lab50 : Prêt à faire entrer votre cabinet dans l'ère numérique ?
6 jours - réf: 19LAB500 » www.asforef.com

  • Jour 1 : Power BI – Niveau I
  • Jour 2 : Favoriser l'innovation au sein du cabinet
  • Jour 3 : Développer ses talents et devenir pleinement acteur
    de son futur
  • Jour 4/5 : Power BI – Niveau II
  • Jour 6 : Data science et machine learning, pas à pas

 

Repenser les rôles et les processus au sein des cabinets d'expertise comptable et de commissariat aux comptes

Les technologies sont « de plus en plus mûres » et bouleversent notre quotidien sur tous les plans, personnels et professionnels. Or, plus il y aura d'outils et de machines et « plus il faudra travailler sur son intelligence émotionnelle, son empathie, ses soft skills » explique Guillaume Proust.

À ces compétences indispensables s'ajouteront des compétences techniques, ou hard skills, pour mieux préparer les cabinets aux enjeux de demain. De la data science au machine learning, en passant par l'analyse de données et des outils par exemple tels que Power BI pour modéliser et visualiser les données, les experts-comptables et leurs collaborateurs ont fort à faire pour se préparer.

Il s'agit d'embarquer les collaborateurs dans une aventure à 360° qui doit permettre de redéfinir les rôles de chacun et les processus internes aux cabinets, autour de la donnée et de son utilisation. Tous auront un rôle à jouer et pourront être moteurs de ces transformations.

Car « comprendre la donnée, l'utiliser, lancer les cabinets sur cette nouvelle ère va forcément les bouleverser » et pour cela, il y a « déjà des outils qui permettent de ne pas attendre les éventuelles mises à jour de leurs logiciels » .

Il s'agit de « faciliter les livrables qui sont aujourd'hui fortement demandés par les clients et relativement peu utilisés par les experts-comptables pour faire des reportings plus automatisés et plus faciles à présenter sous forme de datavisualisation et de rapports accessibles, simples et efficaces » dans le cadre des rendez-vous réguliers avec les clients.

Chaque cabinet pourra adapter ces nouveaux outils à son identité, ses valeurs, sa typologie de clients et entrer dans une véritable démarche d'innovation, et devenir plus agile.

 

Donner aux experts-comptables, commissaires aux comptes et aux collaborateurs, l'énergie pour innover

Il existe aujourd'hui « différentes méthodes pour pousser à l'innovation comme le fait d'adopter de nouvelles postures, tester de nouvelles propositions. On parle de POC : Proof of Concept ». C'est essentiel pour répondre aux besoins des clients.

Il faut donc « lever les a priori des membres de la profession » sans les obliger à apprendre le code mais en leur donnant les clés pour interagir avec de nouveaux spécialistes.

La réussite du projet de cabinet « dépend à la fois de l'adhésion des collaborateurs et de l'implication des experts-comptables et commissaires aux comptes qui doivent avoir une vraie volonté d'aller au-delà de la résistance au changement ». Ils auront « tout à y gagner en termes d'image du cabinet, d'attractivité et de marque employeur » et « cela concerne toutes les tailles de cabinet » estime encore Guillaume Proust.

Le cabinet pourra alors recruter ou faire appel à de nouveaux profils (gestionnaire client, data ingénieur,...) pour proposer ces nouveaux services à ses clients. Ce recrutement se fera soit par le biais d'une embauche soit en faisant appel à des partenaires externes, parfois des spécialistes de la data, dont il doit au minimum comprendre le langage.

C'est l'objectif des nouvelles formations de l'ASFOREF qui doivent permettre aux cabinets de repenser la relation client, de développer de nouvelles missions en se formant à de nouveaux outils et d'apprendre le langage de ces nouveaux profils.

ASFOREF

Formation de l'ASFOREF

Le Campus du Lab50 : Prêt à faire entrer votre cabinet dans l'ère numérique ?
6 jours - réf: 19LAB500 » www.asforef.com

Ce parcours de 6 jours est une initiative du LAB50, l'observatoire de l'intelligence Artificielle dédié à la profession comptables et est composé de 5 formations alliant des formations « outils » et des formations « soft skills ».  Il s'adresse aux EC, CAC et collaborateurs expérimentés motivés pour adopter la culture data et développer les formations comportementales qui révéleront le potentiel innovant des équipes

Contact : Marjorie Lohez au 06 20 22 99 32 ou par e-mail m.lohez@asforef.com

Sous réserve de remplir les conditions, ces parcours bénéficient d'une prise en charge de 60% par l'AGEFOS (demande à faire sur le site de l'AGEFOS en parallèle de l'inscription sur le site de l'ASFOREF).

ASFOREF
ASFOREF sur LinkedIn ASFOREF sur Youtube

Rendre les professionnels du chiffre plus agiles en s'appuyant sur la data

Retour en haut