Logo Compta Online

Résumé du live tweet de la journée du numérique #2

2 973 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
2 973
0
Article écrit par (310 articles)
Modifié le

La journée du numérique #2 sur les réseaux sociaux

La journée du numérique #2 a été organisée par le Conseil supérieur de l'Ordre des experts-comptables, le jeudi 7 décembre 2017.

Dès le début de la journée qui a fait salle comble, une troisième journée du numérique est annoncée pour l'année 2018. C'est dire à quel point le numérique est important pour les professionnels du chiffre dont le métier ne peut qu'évoluer avec ces technologies.

Au sein de l'Ordre des experts-comptables, la commission des technologies de l'information et de la communication devient la commission numérique, est présidée par Dominique Jourde.

Elle comprend deux comités, le comité transition numérique présidé par Sanaa Moussaid et le comité technologique, présidé par Dominique Perrier.

Tous trois lancent la seconde journée du numérique de l'Ordre des experts-comptables.


Les projets de la commission numérique et des comités sont nombreux. Intelligence artificielle, blockchain, cybercriminalité font partie des projets pour orienter les experts-comptables vers ces technologies.

 

Les GAFA et leur stratégie différente pour trouver des clients doivent inspirer les experts-comptables

Les géants du numérique ont depuis longtemps compris que pour trouver des clients, il fallait attirer leur attention. Pour cela, il faut être présent au moment où ils se connectent à internet ou consultent leur mobile.


Il faut créer des liens avec les clients et les entretenir en parlant le même langage.

 

Le témoignage de clients montre les attentes : simplicité, échanges, accessibilité et mobilité

Pour les startups et les clients qui proposent des services en lien avec le numérique, la notion de simplicité est centrale. Les offres et prestations rendues par les experts-comptables sont souvent compliquées à comprendre pour des clients qui ne maîtrisent pas les notions de base.

L'offre des professionnels du chiffre gagnerait à être simplifiée et les états purement comptables comme le grand livre, remplacés par un échange personnalisé.


Le client veut être informé et conseillé au bon moment. Il ne faut pas lui demander de comprendre le grand livre.


L'expérience utilisateur est importante y compris lorsque l'on parle des prestations des experts-comptables.

 

Le cabinet d'expertise comptable ne sera jamais 100% digital

Faire sa transition numérique, ce n'est pas travailler à distance pour toutes les missions. Même les cabinets qui captent leurs clients par internet, ont des commerciaux pour finaliser la signature de la lettre de mission et proposent des rendez-vous et un accompagnement personnalisé.


Les collaborateurs doivent être sensibilisés à la relation client. Comme l'expert-comptable, ils doivent apprendre à écouter et à répondre aux attentes.

 

Les technologies comme l'intelligence artificielle ou la blockchain vont permettre de prendre de la hauteur

Les cabinets doivent aller dès que possible vers ces technologies que sont la blockchain ou l'intelligence artificielle.


La Blockchain peut se comparer à la comptabilité en partie double. La Blockchain va au-delà du miroir de la partie double, elle propose un reflet identique chez tous les utilisateurs.


Les experts-comptables doivent ensuite aider les petites entreprises à aller vers le numérique.


Les experts-comptables, en tant que tiers de confiance, doivent devenir les garants des données comptables qu'ils envoient à l'administration fiscale et aux tiers.


Pour y parvenir, ils pourront s'appuyer sur la nouvelle plateforme que va créer le CSOEC.


En conclusion, la transition numérique n'est pas qu'un problème de technologie. C'est un changement des moeurs.


Résumé du live tweet de la journée du numérique #2

Retour en haut