BanStat
Logo Compta Online

Réussir le DSCG avec ou sans le DCG

21 473 lectures
0 commentaire
Catégorie : Méthodologie
21 473
0
Article écrit par (572 articles)
Modifié le
Dossier lu 1 300 834 fois
Réussir le DSCG

L'obtention du DSCG (diplôme supérieur de comptabilité et de gestion) peut se faire après un DCG (diplôme de comptabilité et de gestion), une école de commerce ou un master universitaire.

Durée de préparation du DSCG

Le DSCG se prépare habituellement en 2 ans. Pour les candidats libres il est possible d'étaler cette préparation sur une plus longue durée puisque le diplôme se décompose en 7 unités.

De rares étudiants particulièrement travailleurs réussissent à l'obtenir en un an.

 

Le contenu du DSCG

Le DSCG comporte des matières très variées venant approfondir les connaissances acquises. On y retrouve des matières telles que la gestion juridique, la comptabilité et notamment la consolidation et les normes internationales, le management et le contrôle de gestion.

Depuis la dernière réforme publiée au Bulletin officiel de l'enseignement supérieur, il faut y ajouter un oral d'anglais des affaires qui remplace l'oral d'économie se déroulant partiellement en anglais.

Avoir un niveau suffisant en anglais n'est donc plus une option pour réussir le DSCG.

Enfin, il faudra également préparer un mémoire nécessitant le dépôt d'une demande d'agrément en amont.

 

L'inscription en DSCG : les diplômes acceptés

Pour s'inscrire un DSCG, il faut être titulaire d'un des diplômes suivants :

  • DCG ;
  • DECF ;
  • master ou un diplôme conférant le grade de master délivré en France ou dans un autre État membre de l'Espace européen de l'enseignement supérieur ;
  • titre ou diplôme admis en dispense du DCG.

 

Comment faire pour réussir son DSCG ?



Une bonne maîtrise des bases du cursus de l'expertise comptable

Pour réussir le DSCG, il faut déjà maîtriser les bases enseignées en DCG ou au moins, prendre le temps de les travailler et/ou réviser. Chaque matière du DSCG est un approfondissement, une manière de donner une vision d'ensemble dans les différentes matières.

Choisir ses unités d'enseignement

En fonction de sa situation professionnelle et personnelle, du temps qu'il peut consacrer à la préparation des UE et de ses capacités de travail, le candidat fera son choix des UE qu'il souhaite préparer.

A noter que les UE les plus conséquentes en volume de travail sont celles de Gestion juridique, fiscale et sociale (UE1), de Comptabilité et audit (UE 4) et de Management et contrôle de gestion (UE3) avec un temps prévu par le référentiel pour chacune de ces UE de 180 heures.

L'UE6 Anglais des affaires étant désormais un oral intégralement en anglais, il convient également de prendre en considération ce paramètre en fonction de ses affinités avec la matière et donc du temps estimé pour la préparer.

Enfin, l'UE7 Mémoire professionnel nécessite d'avoir réalisé son stage ou d'avoir une expérience professionnelle suffisante. Il faut également prendre en compte le délai inhérent au dépôt de la demande d'agrément (et son acceptation) et celui à consacrer à la rédaction du mémoire.

L'objectif est ici de se fixer des priorités et de s'y tenir tout en restant réaliste par rapport à ses propres capacités ! Tous ne seront pas capables de réussir 4 UE ou plus par an.

Un travail régulier est toujours la clé

Tous les points du programme officiel peuvent faire l'objet de questions à l'examen, qu'elles aient été abordées ou non dans les cours ou les ouvrages.

Ce qui implique de ne faire aucune impasse mais également de se tenir informé de l'actualité du secteur.

L'entraînement

Les compétences à acquérir sont des compétences techniques, d'analyse, de synthèse et des compétences rédactionnelles.

S'entraîner sur un maximum de cas pratiques et d'annales, travailler en fonction des barèmes fixés par les sujets et se mettre en situation d'examen est indispensable.

Le rapport du jury

Chaque année, à l'issue de la session d'examen, le jury publie un rapport permettant de revenir en détail sur chacune des unités d'enseignements, précisant les résultats et statistiques mais également fournissant des conditions de préparation aux épreuves. Il est donc important d'en prendre connaissance.

Réussir son DSCG en un an

Cette stratégie est principalement réservée aux titulaires de diplômes d'écoles de commerce ou d'un master universitaire puisque certains de ces diplômes offrent des dispenses.

A noter qu'aucune dispense n'existe pour les UE1 (Gestion juridique, fiscale et sociale) et du UE4 (Comptabilité et audit).

Certains candidats maximisent leur réussite avec la double chance proposée par l'INTEC. Ils passent alors les oraux des UE 6 et 7 à l'INTEC dès le début de leur année universitaire (ou à la fin), et les écrits à la session d'examen d'État pour obtenir l'ensemble du diplôme en douze mois.

Pour les autres étudiants, ceux qui n'ont pas de facilités particulières et partent de zéro, il faudra beaucoup de travail, d'organisation et de motivation pour obtenir le diplôme en un an.


Réussir le DSCG avec ou sans le DCG


© 2022 Compta Online
Retour en haut