Logo Compta Online
AMPLI MUTUELLE

Revenu de locations de voitures

1
313
0
1 réponse
313 lectures
0 vote

Thomaslhostis
ProfilThomaslhostis
Comptable en entreprise
  • 44 - Loire-Atlantique
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Comptable en entreprise


Ecrit le: 16/05/2019 11:14
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Les revenus de locations de voitures via les plateformes OUICAR ou DRIVY sont à déclarer en BIC.

La question que je me pose c'est pour les frais déductibles de cette location. Peux t'on déduire les travaux de réparation ?

exemple : 500€ de revenus en 2018 contre 1300€ de réparations payées.

Pour moi c'est un avantage car le déficit sera reconduit l'année d'après jusqu'à temps qu'il soit 100% utilisé.

Mais est-ce réellement un avantage pour une personne qui a une TMI de 14% avec une décote qui lui permet de ne pas payer d'IR ?

Une autre question me vient. Je lis via le lien ci-dessous que si l'on opte pour le régime BIC au réel, la personne devra aussi déclarer et payer de la TVA. Quelqu'un peut m'expliquer ce point ?

https://www.impots.gouv.fr/

Merci d'avance.


Tempete
ProfilTempete
Etudiant BTS
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Etudiant BTS


Re: Revenu de locations de voitures
Ecrit le: 09/06/2019 22:27
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Le statut est particulier.
Ma réponse est tirée de l'article du blog ouicar (http://blog.ouicar.fr/location-voiture/eco-collab-urssaf-ca-marche/)

Vous avez le choix entre le régime du micro-bic et le régime réel.
En micro-bic vous êtes imposé sur 50% des recettes mais il n'y a pas de déficit possible alors qu'au régime réel vous pouvez effectivement créer un déficit mais il ne sera reportable sur vos autres revenus que si ce sont des bic professionnels (recettes supérieures à 7946 € d'après l'article).

Pour le régime réel, il faut tenir une comptabilité.
Pour la TVA il existe le régime de la franchise en base qui permet de ne pas collecter de la TVA si les recettes sont inférieures à un certain seuil (33.200 €).

Pas d'intérêt pour vous d'opter pour le réel, d'autant qu'en micro-bic vous avez un abattement minimum de 305 €.
Au vu des loyers que vous percevez l'activité de location relève de la sphère privée donc aucune obligation de s'immatriculer comme professionnel.

Retour en haut




1
313
0





Retour en haut
VISEEON
Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer