Logo Compta Online
CEGID

Saisie delocalisée : un sujet d'avenir

8
1 829
2
8 réponses
1 829 lectures
2 votes

Genexpr
ProfilGenexpr
Cadre du secteur privé
  • 69 - Rhône
 
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Cadre du secteur privé


Ecrit le: 28/03/2007 11:20
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
La position sur la saisie fiabilisée pour experts comptables a l etranger confirme la baisse des prix de revient des dossiers et voit aujourdhui la position de l ordre des experts comptables s assouplir et tant mieux.
les experts comptables doivent garder leur coeur de metier tout en maitrisant la restitution des etats financiers et la dimension d interface réelle.

il existe actuellement pour les experts comptables un contrats uniquement dédié aux membre de la profession dans le respect du code déontolgique qui permet de faire des economies substantielles sur les taches de saisie rebarbatives mais néanmoins indispensables au coeur de metier; tout en evitant une concurence déloyale de illegaux qui créent une confusion sur les prix.

alors quand les experts comptables utiliseront ils ces nouveau outils ?

afin d eviter que ce marché ne leur echappe même s ils n ont pas la taille critique pour filialiser un cabinet a l etranger.

Information
2.4- Vérifiez votre orthographe et soignez votre style, sautez des lignes entre les paragraphes et aérez vos messages, un peu de ponctuation ne fait pas de mal, si vous ne faites pas d'effort dans la publication de votre message, nous ne ferons pas l'effort de le publier,

Merci de respecter un minimum de règles de politesse. Un message commence par Bonjour, etc...

Laurent
Modérateur du forum

Lololecomptable
ProfilLololecomptable
  • 92 - Hauts-de-Seine
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil


Re: Saisie delocalisée : un sujet d'avenir
Ecrit le: 30/03/2007 14:01
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
L'externalisation de la saisie est inscrite dans l'avenir de la profession.

Cependant les coûts pratiqués par ces sociétés spécialisées peut rebuter certains experts comptables libéraux.

Un exemple, une société a proposé ce services au coût de 300 €/mois/dossier.
Le dossier doit donc être TRES volumineux pour que la baisse du coût soit significative car sinon il vaut mieux embaucher un opérateur de saisie payé au SMIC.

Le point positif pouvant être avancé pour "vendre" ce service est le fait de dégager du temps aux experts et à leurs collaborateurs pour se tourner vers des missions à plus forte VA.
Problème, les missions à forte VA ne se trouvent pas comme cela...


--------------------
Cordialement Laurent C DECF 2005 BTS CGO 2003
El rico
ProfilEl rico
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 71 - Saône-et-Loire
 
  • 58 votes
popupBulle tail
Profil
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Saisie delocalisée : un sujet d'avenir
Ecrit le: 30/03/2007 14:17
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

Je trouve ce genre de discussion tout à fait "dégoutante", je crois que c'est le terme approprié.
S'il y a une raison et une seule pour laquelle j'aimerai changer de métier c'est pour éviter de rencontrer des gens comme vous.
L'idée que certains EC aient 50000 € de salaire par mois et qu'il cherche à externaliser à l'étranger dans des pays à bas coup me désole. Comme celui de payer des comptables au SMIC. C'est vraiment allucinant.


--------------------
Diplômé d'expertise comptable
Maxime SOULIGNAC
ProfilMaxime SOULIGNAC
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 76 - Seine-Maritime
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 207 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Saisie delocalisée : un sujet d'avenir
Ecrit le: 30/03/2007 15:40
+2
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
INCROYABLE....enfin quelqu'un qui raisonne comme moi !

Merci El Rico.

Je suis à 200 % d'accord sur ce que mon confrère vient de dire.
Je rajouterais même que ce qui ne raisonne qu'en termes de coûts sont les mêmes qui refusent de payer convenablement leurs collaborateurs alors même que ceux ci apportent cette fameuse valeur ajoutée....

Je ne comprend pas que l'on puisse concevoir la mission de l'EC d'un strict point de vue financier.
Que faîtes vous de la dimension humaine, de l'importance du conseil...?
Quand votre saisie sera délocalisée à l'étranger, que direz vous à vos clients ?

En plus, je ne suis pas sûr que l'absence de maîtrise de la totalité du cycle de production comptable soit bénéfique pour le cabinet.
Comment faire face à une défaillance de votre sous traitant ? Car là les préjudices se reporteront directement sur vos clients....

Bref, c'est une démarche bien particulière, que je ne cautionne pas à titre personnel, mais cela n'engage évidemment que moi.


--------------------
Expert-comptable à Rouen.
Debitcredit
ProfilDebitcredit
Responsable comptable en entreprise
  • 91 - Essonne
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 103 votes
popupBulle tail
Profil
Responsable comptable en entreprise


Re: Saisie delocalisée : un sujet d'avenir
Ecrit le: 30/03/2007 16:05
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

J'aime autant le cri du coeur de Maxime SOULIGNAC que celui d'El Rico: le service et la proximité ne sont pas encore morts.

La saisie délocalisée est effectivement un sujet de débat bien avant d'être un "sujet d'avenir".

Mais la délocalisation ne se fait pas qu'à l'étranger.
Ainsi, on commence à voir apparaître des solutions décentralisées de saisie sensées faire gagner de l'argent. La question, c'est que l'on ne sait pas bien à qui !
La force du commercial, c'est aussi de mandater les cabinets pour promouvoir la solution.

S'adressant principalement aux micro-structures du type petit commerçant ou micro entreprise, la main d'oeuvre est gratuite puisque l'on incite le commerçant/entrepreneur à se transformer en comptable après sa journée de travail.
Grâce à la magie du logiciel qui est là pour le border, il a bien sûr, d'un coup d'un seul, tout le savoir-faire et les qualités professionnelles requises.
Il investit donc dans du matériel, une connexion ADSL, un logiciel, un contrat de maintenance, une formation, etc ..., et n'oublie pas de payer chaque mois pour faire sa saisie.
Cette méthode n'a que des avantages : en retour, il aura un beau tableau de bord.
Toutes les communications avec le cabinet se font désormais par courrier électronique.

Je ne tombe pas dans le piège de l'amalgame, mais, à la profession des EC je crie ATTENTION.
Voici matière à vous éloigner de vos clients et à apporter de l'eau au moulin des "illégaux".
Déjà que les visites du collaborateur ou de l'EC se font de plus en plus rares ...
J'écoutais récemment un petit commerçant qui vit l'EC de la même manière que sa taxe professionnelle à la différence qu'il l'a vu une fois : il y a plusieurs années, le jour où il lui a confié son dossier.
Depuis il dépose religieusement ses documents 1 fois par trimestre à la secrétaire de l'accueil et reçoit son bilan très tard dans le courant de l'année suivante, quand il ne peut plus rien faire pour influer sur ses résultats.
Pour lui, c'est simple : il préfère un "bon illégal" à son EC absent qui ignore tout de son quotidien.
Jipe
ProfilJipe
Collaborateur comptable en cabinet
  • 69 - Rhône
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 171 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: Saisie delocalisée : un sujet d'avenir
Ecrit le: 30/03/2007 16:19
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : El rico @ 30.03.2007 à 14:17
Bonjour,

Je trouve ce genre de discussion tout à fait "dégoutante", je crois que c'est le terme approprié.
S'il y a une raison et une seule pour laquelle j'aimerai changer de métier c'est pour éviter de rencontrer des gens comme vous.
L'idée que certains EC aient 50000 € de salaire par mois et qu'il cherche à externaliser à l'étranger dans des pays à bas coup me désole. Comme celui de payer des comptables au SMIC. C'est vraiment allucinant.

bonjour !

je suis entièrement d'accord avec El Rico : (***pas de style SMS***) d'experts comptables (en cabinet) ne regardent que leur intérêt personnel (entendez par là : leur rémunération).

Par exemple au sein de mon cabinet, la secrétaire a été en arrêt pendant 6 mois : elle n'a pas été remplacée, nous avons du faire une partie de son travail à sa place (elle n'a pas été remplacée), l'EC a fait des économies très substantielles de salaires (et C.S.) et croyez vous que nous aurions été remercié ...? non ! ni verbalement, ni même pas une prime ! il n'y a aucune reconnaissance de notre travail. Le profit ! le profit ! c'est épuisant de toujours travailler sans remerciement.... je ne parle pas des heures supplémentaires qui ne sont pas payées .... sans commentaires !
Par ailleurs, j'ai amené personnellement près d'une dizaine de clients...même pas une prime... alors que le cabinet encaisse des honoraires....

J' hallucine ! comme El Rico !


--------------------
Jipé
Jipe
ProfilJipe
Collaborateur comptable en cabinet
  • 69 - Rhône
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 171 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: Saisie delocalisée : un sujet d'avenir
Ecrit le: 30/03/2007 16:24
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Re !

Citation
Voici matière à vous éloigner de vos clients et à apporter de l'eau au moulin des "illégaux".
Déjà que les visites du collaborateur ou de l'EC se font de plus en plus rares ...
J'écoutais récemment un petit commerçant qui vit l'EC de la même manière que sa taxe professionnelle à la différence qu'il l'a vu une fois : il y a plusieurs années, le jour où il lui a confié son dossier.
Depuis il dépose religieusement ses documents 1 fois par trimestre à la secrétaire de l'accueil et reçoit son bilan très tard dans le courant de l'année suivante, quand il ne peut plus rien faire pour influer sur ses résultats.


....entièrement d'accord ! et parfois même il ne le voit pas pour le 1er rendez vous !


--------------------
Jipé
Jipe
ProfilJipe
Collaborateur comptable en cabinet
  • 69 - Rhône
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 171 votes
popupBulle tail
Profil
Collaborateur comptable en cabinet


Re: Saisie delocalisée : un sujet d'avenir
Ecrit le: 30/03/2007 16:29
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Re ... re !

et que dire des missions des C.A.C dans les petites SA...où une fois j'ai entendu un EC dire clairement qu'il était là pour faire des heures et ...les facturées a un taux horaire hallucinant !

Dans les petites SA : la compta est souvent tenue sur place par un(e) comptable (dossier généralement bien tenu), contrôlée et validée par un E.C. et contrôlée une ultime fois par le C.A.C.
Les "alertes" au procureur de la République ou la demande du C.A.C de refaire faire le bilan sont quasi inexistantes.... certaines entreprises sont des "vaches à lait"...


--------------------
Jipé
Maxime SOULIGNAC
ProfilMaxime SOULIGNAC
Expert-Comptable libéral en cabinet
  • 76 - Seine-Maritime
Envoyer un message privé    Ajouter à mes contacts
  • 207 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Facebook Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable libéral en cabinet


Re: Saisie delocalisée : un sujet d'avenir
Ecrit le: 30/03/2007 17:07
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation
S'adressant principalement aux micro-structures du type petit commerçant ou micro entreprise, la main d'oeuvre est gratuite puisque l'on incite le commerçant/entrepreneur à se transformer en comptable après sa journée de travail.


J'apprécie vraiment ton analyse DébitCrédit (sur beaucoup de sujet d'ailleurs).

Et je m'étonne de ma propre promptitude à m'insurger contre une délocalisation que je pratique quotidiennement....
C'est vrai que finalement nous sommes les premiers à apprécier de pouvoir prendre un dossier uniquement en révision, sans avoir à assumer la tenue.

Cependant, ce genre de sous traitance est différent de celle évoquée initialement.
En effet, je crois, mais c'est peut être hypocrite, que le fait de laisser la tenue au sein de la société ne rompt pas le lien avec l'EC.
Au fond, il s'agit toujours d'une relation bi partite, où le collaborateur est disponible pour le comptable d'entreprise.
Il arrive même que ce soit de la volonté de la société que de garder le contrôle de la saisie (soit parce que le volume est tel que les honoraires d'un EC serait exorbitant, soit pour des raisons plus pratiques telles que la surveillance permanente de l'activité ).

Je crois qu'au fond c'est surtout un problème relationnel.
Les situations décrites me laissent perplexe.

Dans mon ancien cabinet, je pense en effet que l'EC était assez rare. Y compris pour ses collaborateurs....
Aujorud'hui que je suis dans une plus petite structure, c'est différent. L'EC est beaucoup plus présent.
Et quand il ne l'est pas nos clients savent qu'ils ont à leur disposition un interlocuteur "privilégié".

Je ne pense pas que eles petites structures décrites par Débitcrédit ait besoin de subir cette tendance à la recherche de la performance économique.
Au contraire je crois que ces petites structures ont besoin d'être accompagnées, et la mission de conseil et d'assistance de l'EC prend ici toute sa dimension....

Mais peut être suis je encore trop naïf !


--------------------
Expert-comptable à Rouen.
Retour en haut









Retour en haut
Revue Fiduciaire
Retour en haut
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2019 Compta Online
S'informer, partager, évoluer