Logo Compta Online

Startups : attention au piège du jargon pendant votre pitch !

546 lectures
0 commentaire
Catégorie : Le monde des entrepreneurs
546
0
Article écrit par L'équipe de la rédaction (201 articles)
Modifié le

Attention de ne pas tomber dans le piège du jargon

Les startups fleurissent partout dans le monde et heureusement, cette tendance n'est pas prêt de s'arrêter !

Qui dit multiplication des startups, dit aussi multiplication des occasions de pitcher. Malheureusement, il arrive de plus en plus fréquemment que les startuppers basculent dans le piège très tentant du jargon, au risque de mettre en péril la cohérence de leur projet.

Qu'entendons-nous par « jargon » ? Un vocabulaire très technique, pour ne pas dire « technico-technique », et propre à l'univers de la start-up concernée (en théorie)...

Sauf que lorsqu'il est poussé à son paroxysme, le jargon provoque l'effet inverse à celui escompté : les professionnels qui assistent au discours du jeune entrepreneur ne comprennent pas ce dont il parle, où il veut en venir et c'est la start-up qui finit par en pâtir.

Cette tendance au jargon n'est rien d'autre qu'un quiproquo : du côté des startuppers, puisque ces derniers pensent qu'en utilisant ce type de vocabulaire très précis (et angliciste, la plupart du temps), ils auront l'air plus professionnels voire experts aux yeux de leurs auditeurs...

Sauf que du côté de ces derniers, c'est tout l'inverse ! Le jargon leur ferait plutôt croire que le projet est bien moins intéressant qu'il n'y paraîtrait ; ce qui explique que son créateur tente de masquer cela en usant de ce vocabulaire qui frôle quelquefois le ridicule.

Avant de pitcher, il est donc essentiel que les jeunes entrepreneurs choisissent pertinemment, stratégiquement et consciencieusement le vocabulaire le mieux adapté à leur start-up. Pour cela, les mots justes sont parfois les plus simples...

 

A lire sur rslnmag.fr 


<p>L'équipe de la rédaction sur Compta Online</p>

L'équipe de la rédaction sur Compta Online



Retour en haut