BanStat
Logo Compta Online

Statistiques dans le secteur de l'expertise comptable

988 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
988
0
Article écrit par (1409 articles)
Publié le

Faible marge mais fort taux de rentabilité chez les experts-comptables

Le secteur des activités comptables se porte bien selon les statistiques publiées par l'INSEE. Le chiffre d'affaires augmente régulièrement depuis l'an 2 000, année de référence pour l'indice de l'INSEE.

Si les marges sont plus faibles que dans d'autres secteurs proches (services aux entreprises, services marchands...), le taux de rentabilité économique est bien meilleur.

Ces statistiques concernent les cabinets d'expertise comptable et de commissariat aux comptes, les associations de gestion et de comptabilité et plus généralement, toutes les entreprises dont le code APE est 6920Z.

Au total, ce sont 21 300 entreprises qui emploient 140 000 salariés et réalisent un chiffre d'affaires de 19,145 milliards d'¤ en 2017 contre 18 milliards en 2016 et 17,6 milliards en 2015.

L'INSEE a comparé les activités comptables aux activités spécialisées, scientifiques et techniques, aux services aux entreprises et aux services marchands.

 

La structure des entreprises du secteur de l'expertise comptable et leur chiffre d'affaires en progression

Le secteur de l'expertise comptable est composé de 21 300 entreprises, représentant un total de 26 100 entités juridiques contre 26 168 en 2016 et 26 028 en 2015.

Parmi elles, se trouvent 2 200 entreprises appartenant à un groupe composées de 5 700 unités légales dans le secteur et de 1 300 unités légales hors secteur de l'expertise comptable et de commissariat aux comptes.

Ces grands groupes représentent à eux seuls 63% du chiffre d'affaires de la profession. Les Big Four (Deloitte, EY, KPMG, PwC Audit) et Mazars totalisent 24%, soit près d'un quart, du chiffre d'affaires de l'ensemble de la profession.

Les cabinets indépendants, composés d'une seule unité légale sont au nombre de 19 100 et réalisent un chiffre d'affaires de 7,1 milliards d'¤ en 2017.

Le chiffre d'affaires est obtenu à :

  • 58% grâce à la tenue et à la surveillance des comptes ;
  • 13% par la vérification comptable ;
  • 12% grâce à l'audit ;
  • 17% via les autres services comptables, le conseil fiscal et les autres activités.

Le conseil ne représente toujours que 10% du chiffre d'affaires réalisé en 2017 et ne semble pas progresser à ce stade.

 

Des taux de marge et d'investissement plus faibles que dans les autres secteurs

Les entreprises du secteur ont un fort taux de valeur ajoutée mais des taux de marge et d'investissement plus faibles que dans les autres secteurs des services.

Traditionnellement, le secteur de l'expertise comptable et du commissariat aux comptes ne nécessite pas d'investissements spécifiques pour se développer. Ce point pourrait bien évoluer dans les prochaines années.

Résultat : même si la marge est faible (15,4% contre 20%) en comparaison des autres secteurs, le fort taux de valeur ajoutée (64,6% contre 50%) permet de rémunérer le travail des 140 000 collaborateurs.

Pour l'INSEE, ce taux de marge plus faible ne signifie pas que le secteur des activités comptables est en difficulté.

 

Un taux de rentabilité économique supérieur aux autres activités de services

Le taux de rentabilité économique du secteur de l'expertise comptable et du commissariat aux comptes est plus élevé que celui des secteurs comparables (activités spécialisées, services aux entreprises, services marchands).

Avec un taux de 24,6 contre 8,3 dans les services marchands, 15,6 dans les services aux entreprises et 21,7 dans les activités spécialisées, ce taux de rentabilité est plutôt bon malgré les marges plus faibles que dans les autres secteurs.

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.

Statistiques dans le secteur de l'expertise comptable

Retour en haut