BanStat
Logo Compta Online
Quickbooks

Teletravail en comptabilité ?

97
87 675
5
97 réponses
87 675 lectures
5 votes
Claudusaix
ProfilClaudusaix
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 443 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Teletravail en comptabilité ?
Ecrit le: 07/05/2009 14:48
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Claudusaix le 07/05/2009 15:44
Bonjour,

J'ai suivi ce sujet de près et il me semble bon d'intervenir maintenant.

Jeff60, vous êtes persuadé de détenir une vérité. Et forcément, vous trouverez toujours des arguments pour alimenter votre raisonnement.

Je ne suis ni expert-comptable ni expert-comptable stagiaire. J'ai donc aucun intérêt à favoriser la profession.

Je rappelle seulement plusieurs petites choses : pour exercer une activité libérale comptable, il faut être expert-comptable c'est-à-dire avoir le diplôme d'expertise comptable (DEC), avoir prêté serment de respecter la loi, avoir souscrit à une assurance de responsabilité civile professionnelle.

Nul n'est sensé ignoré la loi. Jusqu'à un changement de législation, on se doit de respecter ces postulats.

Alors maintenant, faut-il changer la loi ? Je ne le crois pas. Le problème d'un freelance comptable n'est pas forcément la compétence. C'est le déséquibre qu'il peut y avoir entre les parties. Vous le savez, comme moi, il existe des chefs d'entreprises qui désirent que l'on n'enregistre pas, par exemple, un achat en immobilisation car cela fera payer une taxe professionnelle. Pire, d'autres désireront pratiquer de la fraude, de l'escroquerie. Bien évidemment, ces chefs d'entreprise verront d'un très bon oeil ces freelances-là. Et alors que vaudra la comptabilité vis-à-vis des tiers ? (Je n'en fais pas une généralité car beaucoup de chefs d'entreprise désirent être en conformité avec la loi.)

L'expert-comptable garantit au tiers, une information comptable de qualité même si des erreurs peuvent-être commises. Qui n'en commet pas ? La perfection n'existe pas. Il faut toujours essayer de s'en rapprocher. Un expert-comptable (ou en tout cas la très très grande majorité) ne franchira pas le pas d'être le complice d'une fraude, d'une infraction flagrante aux règles comptables. C'est donc la fragilité de notre économie qui est en cause.

Aussi, tous ceux qui veulent exercer en Freelance, n'ont qu'à décrocher le DEC pour être en conformité avec la loi.

D'autre part, au nom des modérateurs, le forum ne peut pas prôner l'exercice illégal de la profession. Et tout sujet le faisant serait fermer sur le champs.

Cordialement,


--------------------
Claire76
ProfilClaire76
Expert-comptable en Cabinet
  • 63 - Puy-de-Dôme
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 31 votes
popupBulle tail
Profil

Expert-comptable en Cabinet



Re: Teletravail en comptabilité ?
Ecrit le: 07/05/2009 14:48
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour
votre démonstration avec les produits A et B est certainement très intéressante mais complétement hors sujet. nous ne vendons pas des produits, mais des services. les prestations délivrées par deux EC ne sont pas comparables tant l'apsect intuitu personae est fort dans nos métiers (et c'est tant mieux!)
Bien sûr que l'aspect honoraires joue (notamment au démarrage ou en temps de crise) mais ce n'est pas le critère n°1 du choix de son EC.

quant au parallèle avec la profession médicale, c'est une chose que j'avais faite moi aussi dans un post précédent ce n'est pas par l'activité (bien sûr qu'un médecin sauve plus de vie qu'un EC!) c'est par le parallélisme des études, des diplômes, de l'existence d'ordre...

Je n'ai jamais dit (et personne je pense) que le diplôme garantissait l'absence d'erreurs et même les comportements répréhensibles, mais cela serait tout aussi vrai pour des non diplômés.

par ailleurs, pourquoi ne passez-vous pas le diplôme si vous souhaitez faire ce métier, c'est solution toute trouvée pour être dans la légalité
cordialement,


--------------------
elisa83
Profilelisa83
Employé en comptabilité
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Employé en comptabilité


Re: Teletravail en comptabilité ?
Ecrit le: 10/05/2009 17:25
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Claudusaix le 11/05/2009 09:42
Bonjour

Jeff, les EC pleurent que des "illegaux" leur font de la concurrence mais c'est eux qui ont crée le mal. s'ils ne sous-payaient pas leurs salariés (qu'ils exigent archi qualifiés et achi experimentés), par rapport aux honoraires qu'ils prennent aux clients (car les salaries enregistrent accesoirent les notes d'honoraires du cabinet...) , les salariés resteraient salariés et ceux qui voudraient vraiement aller au-dela passeraient le diplome. Mais aujourd'hui on assiste à à un ras le bol des collaborateurs diplomés (decf, descf expérimentés) qui ont marre d'etre payés comme des apprentis. le probleme n'y serait pas si les salaires étaient revalorises à leur juste niveau. et qu'on me dise pas d'aller en entreprise car 80% des entreprises françaises sont des tpe-pme qui n'ont pas les moyens d'embaucher un comptable à temps plein et quand elles le font , elles commencent à emboiter le pas des experts (ne pas payer le comptable à sa juste valeur).

Aujourd'hui le seul argument avancé c'est de dire : " c'est interdit , c'est notre monopole , faut pas y toucher". Que trouveront ils le jour ou le monopole tombera

et dese comparer à des medecins (ils n'ont pas mal aux chevilles.pourquoi tant d'entreprises déposent elles le bilan ? pourquoi ne sont elles pas sauvées par leur expert comptable ?..)

Il n'y a plus personne pour justifier la delocalisation en Tunisie à Madagascar ou ailleurs
Apres tout c'est un professionnel de proximité , Madagascar, n'est jamais qu'à 10000 km de la France (c'est vrai que c'est pas si loin après 10 heures d'avion...)

Pour ceux que ça interesse un lien sur la déontologie vis a vis de la sous traitance et la délocalisation

http://www.oca-audit.com/offres/file_inlin...11_P_4238_1.pdf

Cordialement

Elisa83

Information
Bonjour,

Le forum est gratuit et libre d'accès à tous sous réserve de lire et respecter les règles disponibles ici.

5.3- Il est interdit de porter un jugement sur une société, un site web ou une personne en indiquant son nom (vous serez immédiatement banni).
5.4- Il est interdit d'aborder des sujets de discussions à caractère politique ou religieux : ce forum n'est pas le meilleur endroit pour en parler. Tout membre qui ne respecte pas cette règle verra son compte immédiatement banni, quelle que soit son ancienneté ou son nombre de messages.

Après enquête auprès des autres modérateurs, et compte tenu des modérations répétées, votre profil membre a été suspendu pour non respect répété de notre charte d'utilisation !

Cordialement,

L'équipe de modération
Compta Online
Claudusaix
ProfilClaudusaix
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet
  • 87 - Haute-Vienne
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 443 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte Twitter Voir son compte LinkedIn Voir son site Internet
Expert-Comptable Mémorialiste en cabinet


Re: Teletravail en comptabilité ?
Ecrit le: 10/05/2009 17:52
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Claudusaix le 11/05/2009 09:45
Bonjour,

Je ferme temporairement le sujet en attendant l'avis des modérateurs sur la fermeture définitive.

Le forum ne prône pas l'exercice illégal de la comptabilité libérale.

Cordialement,

A la suite de notre enquête, nous avons décidé de rouvrir ce sujet et avons suspendu elisa83. Tout membre qui prône l'exercice illégal de la comptabilité libérale de manière répétée sera suspendu définitivement.


--------------------
Avs
ProfilAvs
  • 67 - Bas-Rhin
 
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil


Re: Teletravail en comptabilité ?
Ecrit le: 14/10/2009 21:58
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour,

La loi protège la profession d'expert comptable sur la tenue et la revision des comptes (Ordonnance 1945 ... encore à Vichy me semble-t-il).

Si la révision et le conseil sont des prestations nobles, la saisie (et donc la tenue d'une comptabilité) est à la portée de presque n'importe qui après une formation de quelques semaines. Il s'agit là d'un travail simple d'enregistrement d'écritures.

La loi ne reglemente pas les travaux de "rangement administratif de papiers".

Une gestion electronique de documents, incluant les mots cles de classement de comptes, opération de "rangement administratif de papiers" permet immédiatement, en sous produit et sans rien faire d'autre, d'allimenter une tenue comptable en supriamnt la saisie...

Imaginez en accompgant une piece comptable nimériser on dit :
Le tiers
Achat/Vente/Banque/autre
Date
montant HT
montant TTC

Dans la majorité des cas on fait 80% de la compta voire plus ...

Il suffit donc de proposer une prestation de "rangement administratif de papiers" et tout le monde sera heureux, le comptable n'ayant presque plus rien à saisir, il contrôlera la tenue et fera quelques écritures... et l'expert comptable révisera et conseillera.

C'est un processus aujourd'hui bien connu (innovant il y a quelques années encore), mais qui n'est pas démocratisable sans réactions... infondées.

L'entreprise photocopie et oublie, le prestataire range et archive en Teletravail, le comptable tient sans presque saisir, donc fait déjà du contrôle, et l'expert revise et conseille.

Voilà ....
L'ordoannce de 1945 est dépassée; elle ne concerne que la France et avec internet il y a bien mieux à rendre comme services que de se battre pour des apparences moneyables.

Les Expert Comptables ont tout intérêt à approcher cette problématique avec pragmatisme et esprit de service, ce qu'ils ont du reste.

Ceux qui sauront prendre enfin ce virage seront rapidement les meilleurs.
Cricri84310
ProfilCricri84310
Employé en comptabilité
  • 84 - Vaucluse
 
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Employé en comptabilité


Re: Teletravail en comptabilité ?
Ecrit le: 08/11/2009 20:06
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Avs @ 14.10.2009 à 20:58
Bonjour,

La loi protège la profession d'expert comptable sur la tenue et la revision des comptes (Ordonnance 1945 ... encore à Vichy me semble-t-il).

Si la révision et le conseil sont des prestations nobles, la saisie (et donc la tenue d'une comptabilité) est à la portée de presque n'importe qui après une formation de quelques semaines. Il s'agit là d'un travail simple d'enregistrement d'écritures.

La loi ne reglemente pas les travaux de "rangement administratif de papiers".

Une gestion electronique de documents, incluant les mots cles de classement de comptes, opération de "rangement administratif de papiers" permet immédiatement, en sous produit et sans rien faire d'autre, d'allimenter une tenue comptable en supriamnt la saisie...

Imaginez en accompgant une piece comptable nimériser on dit :
Le tiers
Achat/Vente/Banque/autre
Date
montant HT
montant TTC

Dans la majorité des cas on fait 80% de la compta voire plus ...

Il suffit donc de proposer une prestation de "rangement administratif de papiers" et tout le monde sera heureux, le comptable n'ayant presque plus rien à saisir, il contrôlera la tenue et fera quelques écritures... et l'expert comptable révisera et conseillera.

C'est un processus aujourd'hui bien connu (innovant il y a quelques années encore), mais qui n'est pas démocratisable sans réactions... infondées.

L'entreprise photocopie et oublie, le prestataire range et archive en Teletravail, le comptable tient sans presque saisir, donc fait déjà du contrôle, et l'expert revise et conseille.

Voilà ....
L'ordoannce de 1945 est dépassée; elle ne concerne que la France et avec internet il y a bien mieux à rendre comme services que de se battre pour des apparences moneyables.

Les Expert Comptables ont tout intérêt à approcher cette problématique avec pragmatisme et esprit de service, ce qu'ils ont du reste.

Ceux qui sauront prendre enfin ce virage seront rapidement les meilleurs.

Le problème d'Internet, c'est que tout le monde se met à faire tout et n'importe quoi.

De plus, une telle pratique de la comptabilité serait, et ce n'est là que mon avis, une grande porte ouverte aux illégaux.

Sachez que, même si cette pratique n'existe pas ou peu sur Internet, nombre de personnes sont encore plus en avance que ce que vous prônez, puisqu'ils proposent de délocaliser la saisie vers des pays tiers ...

Le diplôme d'expert comptable, et toutes les activités en amont ou en aval, sont sanctionnées par un diplôme de niveau doctorat. Alors à tous ceux qui veulent s'installer en opérateur de saisie, par facilité, passez votre diplôme au lieu de voler ceux des autres ...

Il est très facile effectivement de faire de la saisie au bout de quelques semaines de formation, mais quand on voit les dossiers de ce type que l'on récupère ... Bonjour les dégâts ... Je viens d'en faire l'expérience en récupérant un dossier d'une société de ce type qui faisait de la saisie sous la couverture d'une activité de domiciliation de société et qui de plus, était couverte par un cabinet appartenant à un grand groupe de cabinets ...
Didier006
ProfilDidier006
Employé en comptabilité
  • 06 - Alpes-Maritimes
 
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Employé en comptabilité


Re: Teletravail en comptabilité ?
Ecrit le: 04/12/2009 21:18
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour à tous,

Je voudrais réagir à ce débat qui oppose si j'ai bien compris, les experts-comptables et de l'autre, les professionnels de la comptabilité qui voudraient exercer en libéral.

Je considère en premier lieu que toute situation de monopôle est socialement, économiqu-ement et moralement injuste et je m'étonne que les experts et les stagiaires défendent avec tant de véhémence une citadelle qui ne tient que par une loi vieille de 65 ans et dont les contreforts sont attaqués de toute part (j'entends par là toutes les sociétés de "traitement à façon" ou toute autre dénomination ayant pignon sur rue et qui cachent de "véritables" cabinets comptables, sans compter les dossiers qui se traitent dans l'obscurité des domiciles des professionnels de la comptabilité dont beaucoup travaillent en cabinets d'expertise) plutôt que de chercher à recentrer leurs missions de conseillers juridiques, fiscaux et financiers vers les entreprises qui en ont réellement besoin à savoir les grosses PME et les SA.
Je voudrais revenir sur l'image de l'infirmière qui après 5 années d'expérience, pourrait pratiquer la médecine et viendrait ainsi concurrencer le médecin et parallélement abaisser le niveau de qualité des soins car, il illustre parfaitement l'hypocrisie qui régne sur ce débat où les uns demandent le juste droit d'exercer en toute autonomie un métier pour lequel ils sont qualifiés et où les autres (qui emploient les uns pour leur compétences) dénoncent l' incapacité à exercer leur métiers en dehors de leur tutelle. (je pense que les uns et les autres se seront reconnus).

Une infirmière intervient dans la chaîne des soins à son niveau de compétence au-delà de celle-çi, c'est médecin qui intervient. Rien n'empêche le médecin d'effectuer des actes infirmiers car il en a aussi compétence. Cependant cette compétence s'exerce à son niveau, c'est à dire au plus sinon qu'elle intérêt de faire médecine . Par contre l'infirmière n'ira jamais au-delà de ses prérogatives.
Voilà, la démonstration est faite que deux professions libérales peuvent travailler ensembles dans un même secteur d'activité sans se vampiriser.

Aussi, quand cette loi injuste sera annulée ou modifiée (car ça arrivera), les experts comptables feront enfin ce pour quoi ils ont fait tant d'études : de l'expertise, du contrôle et du conseil et la comptabilité de grandes entités (pour moi, plus de 200 salariés). Au niveau inférieur, les DECF et DESCF auraient une fonction identiques aux experts (n'en sont-ils pas capables) mais pour des entités plus petites (entreprises de 10 à 200 salariés avec un CA plafonné) et au niveau BTS, seul les TPE jusqu'à 9 salariés seraient concernées avec, pourquoi pas un contrôle des liasses fiscales par un expert (ce qui se pratique aujourd'hui dans la majorité des cas alors qu'il n'y a aucune obligations juridiques).
Bien sûr l'exercice libéral serait subordonné à une expérience minimun en cabinet puisque seule l'expérience est réellement formatrice. De plus, cet adéquation entre entreprises et professionnels de la comptabilité permettrait un ajustement des honoraires et l'exercice en libéral susciterait des vocationset

Voilà messieurs les experts (pour qui j'ai cependant le plus grand respect) comment j'aimerai que se dessine le futur de la branche comptable dans notre pays.

Pour ma part, malgré mon bac, je suis gérant d'un garage automobiles et je n'ai pas d'expert-comptable et je me porte trés bien malgré que j'ai décidé de passer mon DCG pour le plaisir et pourquoi pas exercer en libéral dans quelques années.

Cordialement
Claire76
ProfilClaire76
Expert-comptable en Cabinet
  • 63 - Puy-de-Dôme
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 31 votes
popupBulle tail
Profil

Expert-comptable en Cabinet



Re: Teletravail en comptabilité ?
Ecrit le: 04/12/2009 23:13
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonsoir
je ne vais pas revenir sur ce débat maintes fois tenu ici votre contribution n'apporte rien de nouveau
je voulais juste dire que si les experts comptables n'interviennent que, comme vous le suggérez dans les entreprises de plus de 200 salariés, moi et nombre de mes confrères et consoeurs pouvont fermer la porte. je pense que vous ne vous rendez pas compte de la réalité du tissu économique local. de plus, au contraire les grosses boites n'ont bien souvent pas d'expert-comptable car ont les ressources en interne nécessaires. ce sont les pme qui ont besoin de conseil, d'encadrement, de suivi et d'avis extérieur.
pourquoi les notaires et les avocats n'ont pas les mêmes débats ?
cordialement


--------------------
Nad64
ProfilNad64
Responsable comptable en entreprise
  • 64 - Pyrénées-Atlantiques
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 136 votes
popupBulle tail
Profil
Voir son compte LinkedIn
Responsable comptable en entreprise


Re: Teletravail en comptabilité ?
Ecrit le: 05/12/2009 00:21
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Message édité par Nad64 le 05/12/2009 00:32
Citation : Didier006 @ 04.12.2009 à 21:18
Au niveau inférieur, les DECF et DESCF auraient une fonction identiques aux experts (n'en sont-ils pas capables) mais pour des entités plus petites (entreprises de 10 à 200 salariés avec un CA plafonné) et au niveau BTS, seul les TPE jusqu'à 9 salariés seraient concernées
Bien sûr l'exercice libéral serait subordonné à une expérience minimun en cabinet puisque seule l'expérience est réellement formatrice.

Bonjour Didier006,

Moi, je ne vois pas pourquoi avec mon CAP comptabilité et pas d'expérience, je ne pourrai pas exercer également dans les entreprises en tant que libérale! Je suis certaine que j'en sais bien assez pour des PME!
Et puis finalement, ais je vraiment besoin du CAP?

Après tout, les marabouts et autres spécimens du genre exercent bien en parallèle des médecins et des infirmières sans problèmes.

Je trouve Didier006, que vous voulez garder ce monopole aux professionnels de la comptabilité alors que cette profession exercée en libéral pourrait être ouverte à tout le monde!
C'est "socialement, économiquement et moralement injuste"!

Bien cordialement,


--------------------
Didier006
ProfilDidier006
Employé en comptabilité
  • 06 - Alpes-Maritimes
 
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Employé en comptabilité


Re: Teletravail en comptabilité ?
Ecrit le: 06/12/2009 17:42
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour à tous,

A priori, Nad64 préfère ironiser plutôt qu'objectiver ce débat car elle sait bien qu'au niveau V,
il est impossible de produire une liasse fiscale, remplir une DADS ou calculer la TVS par exemple (quoiqu'avec un cléon ou une Levebfre...) A partir d'un niveau III, j'éstime que l'on est capable de gérer un dossier dans son ensemble et d'en garantir probité. .

Le débat se situe bien évidemment où Claire76 le pose.

Tout d'abord, en réponse à la question de savoir pourquoi ce débat ne se pose-t-il pas chez les avocats ou les notaires, c'est justement parce que ces professionels exercent leurs compétences directement auprés de leurs clients. L'avocat reçoit sont client, l'écoute et va physiquement plaider sa cause devant un tribunal. Le notaire reçoit les siens en personne, est présent à tout moment des signatures des actes et vous remet personnellement les clefs de votre maison en bref, ils sont tous deux incontournables.
Or,dans le cadre de l expert-comptable, la grande majorité de ses clients (les entreprises) ne voient que le collaborateur qui est en charge de leur dossier et qui en devient par là même leur seul interlocuteur. Le rôle de l'expert se bornant à apposer sa signature sur ces 'petits dossiers " qui constituent cependant l'essentiel de leur porte-feuille et seuls les gros clients bénéficient directement de l'expertise de l'expert.
Devant cette réalité, il est légitime que les professionnels de la comptabilité demande à échapper à la tutelle des experts-comptables. (d'où l'existence de ce débat).
Il faudrait l'envisager comme un externalisation partiel du travail le mois noble.

En conclusion et pour rassurer Claire sur l'avenir de sa profession, l'extension de l'obligation à toute entité commerciale de faire viser ses comptes par un expert-comptable et la fixation de seuils de CA et/ou d'effectifs, suffiraient à garantir sa pérennité. L'expert ferait ainsi un contrôle effectif et à postériori de tous les dossiers dont il n'aurait plus la charge directe.

Bon j'arrête de vous ennuyer et je souhaite bon courage à tous les étudiants au DEC qui ne doivent pas prendre mes propos comme une menace mais comme un évolution de l'exercice des professions comptables. (Il faut vivre avec son temps, vive la libérté d'entreprendre)

Cordialement.

Didier
Retour en haut









connectés
Publicité
Comptalia
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer