Logo Compta Online

Experts-comptables, collaborateurs : quelles sont les tendances 2023 de la profession ?

2 848 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
2 848
0
Article écrit par (106 articles)
Modifié le
Les grandes tendances 2023 de la profession comptable

A quoi la profession comptable doit-elle s'attendre en 2023 ?

C'est la question à laquelle ont tenté de répondre les intervenants du webinaire organisé par Dext « Tendances 2023 de l'expertise comptable » : Audrey Brullon, cofondatrice de Lamacompta, Julien Catanese Aubier, directeur éditorial de Compta Online, Florent Dujardin, General manager France de Dext, et Jean Saphores, vice-président du Conseil national de l'Ordre des experts-comptables (CNOEC) en charge de l'avenir numérique de la profession.

Que ressort-il de ces échanges ?

Trois grandes tendances ont été abordées lors de ce webinaire :

  • l'image de la profession et attractivité ;
  • la facture électronique et l'impact sur l'écosystème ;
  • le contexte économique actuel.

Cet article propose un résumé des échanges autour de la première thématique, mais vous pouvez voir l'intégralité du replay !

 

Améliorer l'image de la profession auprès des étudiants

Pour Audrey Brullon, 85% des cabinets peinent à recruter. Face à un tel problème, la question de l'attractivité de la profession se pose dès les premières années d'études. Alors, comment donner envie aux étudiants d'entrer dans la profession, et surtout d'y rester ?

« J'interviens régulièrement auprès de classes de BTS. En général, les étudiants sont super motivés pour faire leur stage en cabinet. Malheureusement, trop souvent, leur première expérience se résume à de la saisie comptable. Ils en sortent alors en se disant qu'ils ne veulent pas faire ça toute leur vie », Audrey Brullon.

Les étudiants peuvent donc avoir une vision biaisée de la profession, très orientée sur la production, et sans percevoir toute la partie relation client du métier.

« Lorsque je présente mon cabinet à un candidat, je ne parle quasiment que de mes clients, et de la façon dont nous les accompagnons. L'automatisation de la tenue comptable doit être mise au service d'un renforcement de cet accompagnement », Jean Saphores.

 

Recruter, mais surtout fidéliser !

Bien souvent, la question de l'attractivité de la profession est résumée à celle du recrutement. Or, une fois un talent recruté, encore faut-il le conserver ! Audrey Brullon insiste sur la notion de symétrie des attentions : si un manager prend soin de ses collaborateurs, ceux-ci vont naturellement prendre soin de leurs clients. 

« Il est important de conforter les collaborateurs dans leur rôle. Je n'hésite pas à me séparer des clients difficiles, qui gâchent la vie de mon équipe, et je dis clairement à mes collaborateurs qu'ils sont plus importants que nos clients », Jean Saphores.

 

Recruter des profils différents

Selon une étude de l'OMECA, 92% des recrutements effectués dans la profession concernent des profils comptables. Or la tension sur le marché de l'emploi et l'évolution du métier permettent d'aller chercher des talents différents, issus de parcours plus orientés gestion ou relation client par exemple. Il existe un vivier de profils en reconversion qui peuvent constituer une vraie richesse pour les cabinets. 

En matière de fidélisation, attention aussi au « syndrome du babyfoot » ! En préjugeant des attentes des collaborateurs, on peut tout simplement passer à côté de leurs véritables besoins. Ainsi, l'équipe n'attend peut-être pas un babyfoot flambant neuf, mais plutôt un nouveau matériel informatique, un logiciel plus performant, ou une organisation qui permette de ne pas travailler les soirs et week-ends ! Il est donc indispensable d'impliquer les collaborateurs dans les réflexions liées à la vie du cabinet !

« L'important est d'abord de réfléchir au confort du collaborateur. En 2022, il n'est plus possible de travailler soirs et week-ends dans certains cabinets et pas d'en d'autres. La technologie peut permettre d'alléger la charge de collecte et de traitement. Cela signifie aussi moins de routine pour les collaborateurs, et la possibilité de recruter d'autres profils, qui nécessitent moins de technique comptable et sont davantage orientés vers l'accompagnement par exemple », Florent Dujardin.

L'attractivité n'est pas le seul grand sujet de 2023 ! Pour découvrir les autres grandes tendances de l'année, facturation électronique et conjoncture économique, visionnez le replay !

Dext
www.dext.com/fr

Dext sur Twitter Dext sur LinkedIn Dext sur Youtube

Experts-comptables, collaborateurs : quelles sont les tendances 2023 de la profession ?


© 2023 Compta Online
Retour en haut