Logo Compta Online

Tension sur le recrutement dans les cabinets d'expertise et d'audit

5 259 lectures
0 commentaire
Catégorie : L'emploi et le recrutement
5 259
0
Article écrit par Schmidt Sandra sur Twitter Schmidt Sandra sur LinkedIn (1281 articles)
Publié le
Modifié le 26/03/2018

Tension sur le recrutement dans les cabinets d'expertise et d'audit

L'étude Hays sur le marché du recrutement dans l'audit et l'expertise comptable est publiée pour la septième année consécutive. Elle complète l'étude de rémunération nationale 2016.

Présentée le 25 février 2016, dans le cadre exceptionnel de l'Hôtel The Peninsula à Paris, cette étude montre bien que la profession recrute et manque de personnel qualifié.

55% des recrutements en 2015, ont eu pour objectif la création de poste.

 

Des recrutements en hausse dans le social et les fonctions support.

Les profils se diversifient dans les cabinets avec une place croissance pour le social qui, pour la première fois, dépasse l'audit en pourcentage des recrutements.

Et les fonctions supports c'est-à-dire les commerciaux, responsables communication, comptables du cabinet ou informaticiens, prennent de plus en plus de place.

Les recrutements 2015 dans le marché de l'expertise comptable et de l'audit se sont fait à :

  • 85% dans l'expertise comptable ;
  • 41% dans le social ;
  • 31% dans l'audit ;
  • 17% dans les fonctions support du cabinet ;
  • et 14% dans le juridique.

Les rémunérations sont globalement stables par rapport à l'année précédente sauf dans le social où les rémunérations augmentent en Île-de-France.

 

Des profils de haut niveau très recherchés et rares

Les profils de haut niveau manquent dans la profession. Les études de la filière de l'expertise comptable sont des études réputées difficiles, même pour les personnes qui viennent d'écoles de commerce.

La profession souffre donc d'un manque d'attractivité puisqu'il est souvent plus facile, pour un diplômé d'école de commerce, de devenir avocat par exemple.

 

Des rémunérations variables dans 37% des cabinets

image

 

Dans les cabinets qui proposent une part variable, cette part peut varier de moins de 5% à plus de 30% de la rémunération fixe du salarié.

La moitié des cabinets concernés, situe cette part variable entre 5 et 10%.

Ils proposent alors une ou plusieurs des primes suivantes :

  • prime sur objectif individuel ;
  • prime sur nouvelle clientèle (lorsque le collaborateur au sens large apporte un nouveau client) ;
  • prime de bilan ;
  • intéressement, plan d'épargne entreprise ;
  • prime sur objectif commun ;
  • prime sur nouvelles missions ;
  • prime d'ancienneté ;
  • prime sur respect des délais.

 

La rémunération du collaborateur comptable augmente depuis 2008

image

 

La profession recrute mais elle recrute de plus en plus des profils qui ont le sens du contact, de l'écoute, de la relation client et une plus grande ouverture d'esprit.

 

La rémunération est globalement stable, sauf dans les cabinets de plus de cinquante salariés où elles ont évolué à la hausse.

Le collaborateur responsable de dossiers débutant, qui gère les dossiers jusqu'à la tenue de la liasse fiscale, peut ainsi espérer gagner entre 28 et 32 K¤.

 

Sandra Schmidt

Sandra Schmidt
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
J'interviens sur Compta Online depuis 2007 et j'ai rejoint l'équipe en 2014. Mes articles abordent la comptabilité, la fiscalité, le droit social, les IFRS, mais aussi l'intelligence artificielle, la blockchain...
Suivez moi sur Linkedin et sur Twitter.

Tension sur le recrutement dans les cabinets d'expertise et d'audit

Retour en haut