BanStat
Logo Compta Online
SAGE

Traitement d'un prototype

2
9 428
0
2 réponses
9 428 lectures
0 vote
Paic
ProfilPaic
Employé en comptabilité
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Employé en comptabilité


Ecrit le: 25/04/2007 15:38
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour.

J'aimerai votre avis sur le traitement comptable et fiscal d'un prototype.

L'un de mes clients à developper un materiel. C'est une SARL de famille à l'IR (BIC RS)
Il a deposé un brevet (francais+européen).
Il a ensuite fait fabriquer un prototype pour un montant de 7000€.
Il lui sert à faire des demonstrations. Celles-ci pourraient déboucher sur des commandes.

J'ai un peu etudié le sujet mais ne trouve pas de réponse evidente.

J ai pour l'instant enregistré ce prototype en 203.
Il rentre dans la phase de developpement et à ce titre, a le droit d'être immobiliser.

A ce que j ai pu comprendre des textes, j'aurai le droit de l'amortir en degressif sur un maximum de 5 ans. Est-ce exact?

Et dans un second temps, aurait-il droit au crédit d'impot recherche?

Vous remerciant par avance,

Salutations.

Sebastien
Jca06
ProfilJca06
Cadre du secteur public
  • 06 - Alpes-Maritimes
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 9 votes
popupBulle tail
Profil
Cadre du secteur public


Re: Traitement d'un prototype
Ecrit le: 26/04/2007 10:56
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Bonjour Sébastien,

J'aurai bien aimé vous aider, mais je n'ai pas traité ce type d'opération depuis fort longtemps. Or, la matière évolue assez régulièrement et rapidement, comptablement et fiscalement.
Ceci dit, lorsque je le traitais, c'était effectivement dans le domaine des frais de recherche et développement, avec crédit d'impôt.
En revanche, si un brevet est déposé, le 203 est viré au compte 205 qui "matérialise" la protection juridique.
La limite de valorisation est mesurée par "l'avantage" que procure ce brevet.
Pour ce qui est du crédit d'impôt, d'autre conditions existaient dans la mesure ou le raisonnement était pluri-annuel avec des dates d'entrées dans le système.
Dernier point, la rumeur disait que le recours au crédit d'impôt R&D était une forme de demande de vérification adressée aux services fiscaux.
Paic
ProfilPaic
Employé en comptabilité
  • 74 - Haute-Savoie
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 0 vote
popupBulle tail
Profil
Employé en comptabilité


Re: Traitement d'un prototype
Ecrit le: 26/04/2007 17:19
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus
Citation : Jca06 @ 26.04.2007 à 10:56
Bonjour Sébastien,

J'aurai bien aimé vous aider, mais je n'ai pas traité ce type d'opération depuis fort longtemps. Or, la matière évolue assez régulièrement et rapidement, comptablement et fiscalement.
Ceci dit, lorsque je le traitais, c'était effectivement dans le domaine des frais de recherche et développement, avec crédit d'impôt.
En revanche, si un brevet est déposé, le 203 est viré au compte 205 qui "matérialise" la protection juridique.
La limite de valorisation est mesurée par "l'avantage" que procure ce brevet.
Pour ce qui est du crédit d'impôt, d'autre conditions existaient dans la mesure ou le raisonnement était pluri-annuel avec des dates d'entrées dans le système.
Dernier point, la rumeur disait que le recours au crédit d'impôt R&D était une forme de demande de vérification adressée aux services fiscaux.

Je te remercie de ta reponse.

J'ai donné le dossier en supervision, on verra ce que ca donnera...
Retour en haut




2
9 428
0





connectés
Publicité
jefacture.com
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer