BanStat
Logo Compta Online
KPMG

TVA sur location d un particulier à un professionnel

1
484
0
1 réponse
484 lectures
0 vote
Virgule07
ProfilVirgule07
Directeur de bureau en cabinet
  • 07 - Ardèche
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 1 vote
popupBulle tail
Profil
Directeur de bureau en cabinet


Ecrit le: 19/06/2013 19:37
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

Je vous expose mon cas: un particulier à fait construire un entrepôt qu il souhaite louer à sa société 500€/mois. D'après mes recherche la location devra être soumise à TVA car lepropriétaire bailleur participe aux résultats du locataire.

Je n'arrive pas à savoirqu'elles formalités je dois effectuer.De plus une livraison à sois même est elle obligatoire?

Au niveau de l imposition des loyers, peut on opter le micro micro foncier?

Je vous remercie d'avance

Stéphanie

Lucky luc
ProfilLucky luc
Comptable en entreprise
Envoyer un message privé   Ajouter à mes contacts
  • 338 votes
popupBulle tail
Profil
Comptable en entreprise


Re: TVA sur location d un particulier à un professionnel
Ecrit le: 20/06/2013 09:36
0
VOTER
Votez MoinsVotez Plus

Bonjour,

En effet, cela semble rentrer dans le cadre des locations d'immeubles nus réputées commerciales et qui sont exclues de l'exonération de TVA concernant les locaux nus. La location est donc imposable à la TVA. Cependant, il est possible de bénéficier de la franchise de TVA

Vous devez déposer une déclaration d'existence auprès du CFE. Détails ici.

Concernant la livraison à soi même (LASM), elle ne concerne que les livraisons d'immeubles réalisées dans le cadre d'une activité économique par un assujetti agissant en tant que tel.

Officiellement, le particulier n'est pas encore assujetti à la TVA et il en résulte donc qu'il n'y a pas de LASM, le fait générateur se situant au moment de la livraison de l'immeuble, visiblement déjà achevé, donc à une époque où il n'était pas assujetti.

On peut se poser cependant la question de savoir si lorsqu'il a entamé cet entrepôt, il n'était pas déjà assujetti de fait puisque la construction se faisait dans le but déjà d'une activité économique. N'aurait-il pas dû se faire assujettir à ce moment là ? Une inscriptions maintenant peut-elle avoir un caractère rétro-actif ? Je n'ai pas d'informations à ce sujet mais cela pourrait changer la donne pour la LASM.

Les loyers paraissent relever des revenus fonciers et ne semblent pas en eux mêmes être hors du champs d'application du régime micro foncier (mais c'est aussi fonction des autres propriétés du particulier et des membres de son foyer fiscal.

N'étant pas un spécialiste de l'immobilier et de sa fiscalité, je vous conseille de prendre des renseignements auprès des services fiscaux pour obtenir confirmation de ces réponses et compléments d'information.

Cordialement.



--------------------
Retour en haut




1
484
0





connectés
Publicité
RECEIPT BANK
Retour en haut
fermer
Connexion membre
Nom d'utilisateur ou email
Mot de passe
  
Avertissement : Ce site permet aux internautes de dialoguer librement sur le thème de la comptabilité.
Les réponses des Internautes et des membres du forum n'engagent en aucun cas la responsabilité de Compta Online.
Tout élément se trouvant sur ce site est la propriété exclusive de Compta Online, sous réserve de droits appartenant à des tiers.
Toute copie, toute reprise ou tout usage des photographies, illustrations et graphismes, ainsi que toute reprise de la mise en page figurant sur ce site, ainsi que toute copie ou reprise en tout ou partie des textes cités sur ce site sont strictement interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

Toute reprise ou tout usage, à quelque titre que ce soit, des marques textuelles, graphiques ou combinées (comme notamment les logos) sont également interdits, sous réserve de l'autorisation express écrite de l'ayant droit.

© 2003-2020 Compta Online
S'informer, partager, évoluer