BanStat
Logo Compta Online

Une nouvelle dynamique sur le marché des logiciels comptables

1 899 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
1 899
0
Article écrit par (192 articles)
Publié le
Modifié le 01/11/2017
Dossier lu 14 935 fois

Marché des logiciels comptables : nouveaux entrants et interopérabilité

« Le marché change à une vitesse incroyable. »
« Ce foisonnement d'offres est assez semblable à celui du secteur de la Fintech. »

De nouvelles startups qui proposent des services innovants dans le domaine du Chiffre et du Droit effectuent des levées de fonds significatives. Les fonds d'investissement lorgnent de très près le marché des services aux entreprises. Dans ce contexte :

Quelle est votre vision de la dynamique du marché en France ?

Quel regard portez-vous sur ce marché bouillonnant des jeunes pousses qui rêvent de s'exporter à l'international ?

Anticipez-vous plutôt une explosion de l'offre ou au contraire, une consolidation des éditeurs dans quelques années ?

 

image

La révolution numérique est indéniablement en marche : les entrepreneurs veulent plus d'automatismes et d'intelligence artificielle, plus de services de proximité, plus de conseil en développement, en organisation, en stratégie. Si cette transformation permet à de jeunes entreprises de s'installer sur des niches, elle incite également les acteurs historiques à évoluer en défragmentant leur marché et en commercialisant des innovations de rupture s'appuyant sur de nouveaux business models.

La puissance et l'antériorité de Sage l'ont amenée à avoir une approche complète des offres (on premise, hosted, cloud) pour les entreprises de toutes tailles et pour les experts comptables. Cette approche permet de faciliter la montée en gamme, de répondre aux nouvelles attentes des entrepreneurs sans brusquer l'évolution spécifique de chaque cabinet, ou encore de proposer de nouveaux modes d'interactions qui participent de la transformation numérique. Le nouvel assistant virtuel (chatbot) Pegg de Sage est un bon exemple en la matière : en mettant l'intelligence artificielle au service de la gestion, la consultation des comptes et des impayés devient aussi simple que de consulter une boite vocale.

Cette antériorité, nous a également permis de mettre à contribution des acteurs historiques pour organiser des écosystèmes autour de nos clients. En y intégrant les cabinets comptables, Sage souhaite contribuer à l'émergence d'un nouveau modèle de service. C'est le sens de notre engagement au travers du partenariat avec le Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables (CSOEC) et de la création de l'association des éditeurs pour la simplification des données sociales (SDDS), qui peut contribuer à l'évolution des modèles dans les cabinets français.

Le marché change à une vitesse incroyable. Nous suivons ces évolutions avec intérêt car, au-delà de l'explosion de l'offre numérique et des repositionnements qui en découlent, la proposition de valeur qui sera offerte à la profession va l'impacter durablement et provoquera des changements profonds. Avec elle, ce sont tous les métiers du chiffre qui se transforment en métiers de services à plus forte valeur ajoutée.

 

Cette dynamique de nouveaux services innovants est très stimulante et bénéfique pour les TPE PME françaises.

Le marché français a tardé à se numériser et à digitaliser l'ensemble des processus administratifs et de gestion. Cette demande relativement récente émane notamment des dirigeants de petites structures à la recherche de solutions agiles, répondant à leurs besoins de reporting intuitif, et capables de les accompagner dans leur croissance.

L'ensemble de ces nouvelles offres sont proposées via le Cloud pour répondre à un besoin de mobilité des dirigeants (usages multi-terminaux, de la tablette au téléphone portable en passant par le PC).

Ces jeunes pousses sont certes cadrées par la règlementation française, mais bénéficient, grâce à l'harmonisation européenne (avec SEPA pour les paiements, par exemple), d'une dynamique d'exportation.

En s'appuyant sur des plateformes Cloud collaboratives et internationales proposant un App Center comme Exact, elles s'ouvrent à des marchés situés au-delà des frontières françaises. (nota bene : L'App Center, extension de la suite Exact, permet de connecter la solution à des applications externes telles que la paie, la gestion de caisse, ...).

Ces offres se multiplient car les freins à l'utilisation de solutions Cloud pour la gestion de l'entreprise sautent. Les dirigeants sont désormais convaincus des bénéfices du partage instantané de l'information. L'administration française est aussi moteur dans ce changement, notamment grâce au plan de dématérialisation induit par la loi Sapin.

Ce foisonnement d'offres est assez semblable à celui du secteur de la Fintech. On peut donc prévoir une consolidation du marché dans les années à venir par le biais de rachats et partenariats. Côté technologie, l'approche « hub d'information » avec des modules connectés via des API (interface de programmation applicative) sera privilégiée.

 

Une nouvelle dynamique sur le marché des logiciels comptables

Retour en haut