BanStatBanStat
Logo Compta Online

Une profession en demi teinte concernant la parité et la qualité de vie en cabinet

2 566 lectures
0 commentaire
Catégorie : Actualité des métiers du chiffre
2 566
0
Article écrit par (326 articles)
Publié le

66% des cabinets tiennent compte du risque d'épuisement professionnel

Même s'il existe encore de nombreuses disparités entre les hommes et les femmes dans le monde du travail, certaines obligations ont été mises en place pour réduire cet écart.

L'égalité de traitement entre les femmes et les hommes dans le travail implique le respect de plusieurs principes par l'employeur. Des recours et sanctions civiles et pénales sont prévus en cas de non-respect de l'égalité femmes-hommes.

L'année passée, à partir du 6 novembre 2018 à 15h35, les femmes ont travaillé gratuitement jusqu'à la fin de l'année en comparaison du salaire moyen perçu par les hommes. Cette année, la date repère est le 5 novembre à 16h47.

Dans le secteur de l'expertise comptable, parler de salaire et d'égalité reste un sujet assez récent.

« L'Association Femmes experts-comptables et La Profession Comptable ont réalisé une étude sur les pratiques innovantes des cabinets en faveur de la parité et de l'égalité des chances entre les femmes et les hommes de la profession comptable ».

 

Bilan de l'étude : des actions mises en place et du mieux à entreprendre

Cette étude a été réalisée du 12 juillet au 14 septembre 2019 via un questionnaire en ligne, l'objectif de l'Observatoire de la Parité créé par l'Association Femmes experts-comptables est de « mettre en lumière de nouvelles méthodes de management qui auront valeur d'exemple ».

Une partie des questions divise les répondants. La moitié des cabinets précisent que les associés prennent leurs congés paternité et qu'une associé peut prendre un congé parental.

Certaines réponses vont dans le bon sens : 94% des répondants déclarent ne pas avoir d'écart de rémunération entre les stagiaires femmes et hommes et 84% des répondants déclarent ne pas avoir d'écart de rémunération entre les associés femmes et hommes.

D'autres réponses sont plus tranchantes et démontrent que des efforts sont encore à faire : 21% des cabinets répondants ont mis en place des mesures particulières pour gommer les différences entre les femmes et les hommes dans leur déroulement de carrière et 88% des cabinets répondants n'ont pas mis en place d'accompagnement spécifiques pour les futures associées.

Sans parler de parité mais de qualité de vie au travail, 47% des cabinets répondants ont mis en place des mesures d'accompagnement spécifiques tournées vers les stagiaires experts-comptables. 55% des cabinets ont mis en place le télétravail, 51% peuvent travailler à temps partiel et 52% ont instauré un droit à la déconnexion.

Parmi les réponses reçues lors de ce questionnaire, 66% des cabinets répondants prennent en compte le risque d'épuisement professionnel.

 

Mesures mises en place par les cabinets distingués lors du #CongrèsOEC 2019

Le cabinet ACTIS à Besançon a obtenu le Grand Prix de l'Égalité des chances et des mesures d'accompagnement. Les mesures mises en place par le cabinet :

  • forte politique en faveur des femmes – mesures d'accompagnement importantes ;
  • mise en place de mesures spécifiques pour accompagner les stagiaires ;
  • promotions de carrières indépendantes du genre mais basées sur les possibilités d'investissement de chacun ;
  • créations de postes de directrices de mission pour permettre de mettre le pied à l'étrier avant l'association ;
  • possibilité forte d'aménagement du temps de travail ;
  • planning de modulation réalisé en fonction des contraintes du poste et personnalisé en fonction des aspirations personnelles de chacun (vendredi après-midi en période creuse, mercredi non travaillé, 35 h sur 4 jours...) ;
  • présence de 3 jours minimum au cabinet par semaine ;
  • possibilité de ne pas travailler le mercredi ;
  • prise de congé parental pour les associés ;
  • prise en compte des risques d'épuisement professionnel ;
  • anticipation des risques avec des plannings ajustés au temps de travail modulé ;
  • pas d'écart de rémunération.

Le deuxième prix a été attribué au cabinet D.E.L Associés à Brive-La-Gaillard et le troisième prix a été attribué au cabinet KPMG de Bordeaux.

Vous pouvez retrouver les mesures mises en place par ces cabinets ici.

Adeline Rocci

Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.

Une profession en demi teinte concernant la parité et la qualité de vie en cabinet

Retour en haut